Résistance au colonialisme: L’armée yankee publie un avis d’expulsion des indigènes et alliés de leur terre à Standing Rock!…

Déclaration de la coalition des protecteurs de l’eau

 

Standing Rock

 

27 novembre 2016

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le vendredi 25 novembre 2016, après que la dinde fut pardonnée, le gouvernement Obama a fait publier une notice d’expulsion des camps actuellement sis en terre Oceti Sakowin (Grande Nation Sioux) à Standing Rock. Nous sommes une coalition de groupes de la base populaire, vivant et travaillant dans les camps et nous ne serons pas expulsés. Nous nous dressons unis devant le serpent noir et nous sommes décidés à défendre notre eau, notre terre-mère et nos droits en tant que peuples indigènes. Nous en appelons à toutes les personnes de conscience, de toutes les nations, de nous rejoindre aux camps et de nous soutenir tandis que nous faisons rampart de nos corps contre ce projet.

La notification d’expulsion est venue du corps du génie de l’armée américaine pour la tribu Sioux Standing Rock, l’informant que le 5 décembre, il allait “fermer” à l’accès public toutes les terres au nord de la rivière Cannonball, là où les camps d’øceti Sakowin se trouvent. Ce n’est pas une coïncidence si le corps du génie de l’armée a choisi la date du 5 décembre, il s’agit de la date de naissance du général George Armstrong Custer. Celui-ci a bafoué le traité pour prospecter l’or, le corps du génie de l’armée le bafoue pour le pétrole.

Le corps du génie dit que sa décision de nettoyer la zone est nécessaire pour protéger les gens de confrontations violentes avec les forces de l’ordre et pour maintenir les locations de ces terres à des individus privés à des fins de pâturages et de culture de foin. Il a désigné une “zone de libre parole” au sud de la rivière Cannonball et tous ceux qui se trouveront en dehors de cette zone seront considérés comme des intrus et sujets à être dégagés par la force et à des poursuites judiciaires. Quiconque choisit de demeurer dans les camps le fait “à ses risques et périls et assume pleine responsabilité des conséquences dûes à sa présence hors-la-loi.”

Le corps du génie de l’armée n’a absolument aucune autorité pour évincer quiconque de cette terre. Le camp d’Oceti Sakowin est situé sur la terre ancestrale des Lakota, Mandan, Arikara et des Cheyennes du Nord, un territoire qui n’a jamais été cédé au gouvernement fédéral des Etats-Unis et qui est affiirmé comme tel dans le traité de Fort Laramie de 1851, terre souveraine appartenant à la Grande Nation Sioux. Le camp est en bien des aspects, une réclamation de ce territoire volé et celui du droit à l’autodétermination garanti par les traités. Nos protecteurs de l’eau ne sont pas des intrus et ne peuvent en aucun cas être des intrus. Le corps du génie n’a de surcroit aucune autorité pour museler notre droit de parole, où est-il écrit dans la constitution que sont établies des zones de libre-parole ? Est-ce que les entreprises commerciales décident maintenant où et quand la constitution s’applique ? Nous ne bougerons pas et nous ne serons pas réduit au silence.

Comme l’a si bien noté la tribu Sioux de la rivière Cheyenne dans sa réponse au corps du génie militaire, cette décision “continue le cycle du racisme et de l’oppression imposé à notre peuple et à nos terres au travers de l’histoire.” Ce n’est pas la première fois que ces terres ont été détruites sur les ordres du corps du génie des Etats-Unis. Le meilleur de cette terre fut inondé par ce même corps dans les années 1950 et 1960, un nombre incalculable de sites sacrés furent profanés, la grande majorité du bois et de la vie sauvage détruite et des miliers de personnes furent déplacées. Nous n’allons pas rester à ne rien faire tandis que le gouvernement fédéral continue ce narratif destructeur.

La notification d’expulsion du corps du génie militaire  est une menace agressive envers les peuples indigènes. Elle renforce les pouvoirs et motive d’autant plus une force de police militarisée qui a déjà blessé des centaines de protecteurs de l’eau pacifiques et désarmés et qui continue l’escalade des tactiques brutales contre nous. Ceci ne fait qu’ajouter de l’huile sur le feu d’une situation de crise humanitaire déjà bien avancée.
L’escalade extrême de la violence sous les coups des forces de l’ordre ces dernières semaines demande une action immédiate du gouvernement Obama afin d’apaiser et de démilitatiser la réponse des forces de l’ordre et de ne pas nous criminaliser. Comme la tribu Sioux Standing Rock l’a stipulé dans sa réponse au corps du génie, la seule façon de protéger les gens et de refuser la dernière facilitation requise pour que l’oléoduc traverse la rivière Missouri.

NOUS APPELONS LA MAISON BLANCHE A REFUSER LA FACILITATION D’ACCES DES MAINTENANT, DE REVOQUER LES PERMIS, DE RETIRER DES SITES LES OUVRIERS DE CONSTRUCTION DU DAPL ET D’ORDONNER UNE DECLARATION DE CONSULTATION SUR L’IMPACT ENVIRONNEMENTAL EN COLLABORATION FORMELLE AVEC LES GOUVERNEMENTS TRIBAUX SUBISSANT L’IMPACT DE CE PROJET. METTEZ UN TERME A LA VIOLENCE.

Dans le même temps, nous ne bougerons pas et ce en défense de l’eau et des générations non-nées. Notre combat n’est pas seulement dû à ce projet d’oléoduc ; il est tout autant en rapport avec plus de 500 ans de colonisation et d’oppression. C’est notre moment, une grande chance de demander un futur pour notre peuple et pour tous les peuples.

Nous vous demandons de nous rejoindre !

=*=

Source:

http://sacredstonecamp.org/blog/2016/11/27/the-us-army-cannot-evict-us-from-treaty-lands

SOUTENEZ LE MOUVEMENT POUR LE MONDE A STANDING ROCK !

http://sacredstonecamp.org/donate/

http://sacredstonecamp.org/supply-list/

 

14 Réponses to “Résistance au colonialisme: L’armée yankee publie un avis d’expulsion des indigènes et alliés de leur terre à Standing Rock!…”

  1. samirsvet Says:

    Cet empire sioniste pourri , est construit sur les cadavres , les génocides des peuples , les peuples du monde libre devront s’unir , pour mettre fin à toutes ses atrocités incalculables . Les usa est une entité fantoche , raciste , criminelle , xénophobe et terroriste , il a semé le désordre et le chaos à travers le monde avec ses mercenaires criminels .

    • Une précision: le sionisme est une des formes prises par le colonialisme. Il est une arme politique de justification des exactions tout comme le christianisme et maintenant « l’humanitarisme » le furent avant lui… Le sionisme est un « -isme » c’est à dire un dogme, une fabrication politico-religio-historique à laquelle il suffit de dire NON ! comme au reste…😉

  2. Il a désigné une “zone de libre parole” au sud de la rivière Cannonball et tous ceux qui se trouveront en dehors de cette zone seront considérés comme des intrus et sujets à être dégagés par la force et à des poursuites judiciaires.

    On se croirait dans la 4ème dimension et dans le court-métrage « La Rivière du Hibou » de Robert Enrico réalisé en 1962 en N&B.

    Je le reblogue dans la journée bien entendu. Mais concrètement, comment peut-on rendre notre soutien plus actif ? JBL

    • diffuser, éveiller, financer… tout ce qui précède ?…

      • Ce n’est pas un reproche, juste une question pour aller plus loin dans le soutien. Afin qu’il pèse plus… Quand on est seule, perdue dans la cambrousse française et au cul des poules, parfois on a un peu le sentiment de bramer dans le désert. Et c’est décourageant. Jo

        • Avec la nouvelle « presse de Gütemberg », on ne peut pas (plus) prêcher dans le désert …😉

        • Vous avez raison et je suis d’accord avec vous. C’est juste mon sentiment, à moi, de grain sable. J’aimerai faire plus…

        • on en est tous là… S’interconnecter et agir localement puis rayonner. La société des sociétés prendra pied à la base locale, la confédération sera son outil de ralliement.

        • Espérons-le, et travaillons pour… Jo

        • L’idée est de lâcher-prise de son impatience à voir des « résultats » concrets. Il faut agir pour le juste sans se soucier si les choses se produiront de notre vivant ou pas.. le mieux est même de se dire qu’on travaille pour les générations futures et qu’on ne le verra pas… et si on le voit, ou le début, alors t’imagines bien que ce sera la cerise sur le gâteau avant de partir bouffer les pissenlits…
          Ne rien espérer, juste agir… Comme pour les gens: n’attends jamais un merci, c’est le meilleur moyen de ne jamais être décu(e), si le merci vient et ben super, c’est le petit « + » qui fait du bien où çà passe… S’il ne vient pas, tu le savais et çà ne t’émeut pas plus que çà.
          Agir sans rien attendre en retour, c’est çà l’acte vrai, juste. Le reste n’est que baliverne.
          Cela évite aussi de tomber dans le cynisme gratuit.
          Les cyniques sont d’éternels déçus qui n’ont pas su lâcher-prise…

        • Oui, vous avez tout à fait raison et je suis parfaitement d’accord avec vous. Vous vous doutez bien que, pour ma part et tout comme vous, je n’attends aucun merci. Et j’ai aussi intégré que surement, je ne verrais rien. Mais ce qui me pèse c’est bien « l’impression » de n’en pas faire assez. Cela est dû au fait que quand on est tout seul à travailler et même modestement comme je le fais ; C’est dur. Je me sens si seule. Jo

        • travail d’équipe avec ton mari… Le fruit de la complicité d’une vie…

        • Sauf que lui n’est pas un « éveillé » et sur ce point je suis en total free lance !😉

  3. […] à Résistance71 qui traduit en temps réel ce dernier appel  à  rejoindre ou à  soutenir les Nations […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s