Résistance au colonialisme d’hier et d’aujourd’hui: Le Gabon au cœur de la Françafrique

« Le ministre Jacquinot déclarait à la tribune des Nations Unies que l’indépendance, c’est l’indépendance.
Nous nous apercevons aujourd’hui que ce n’est pas vrai.
C’est un piège à cons qu’il nous a tendu. »

Daniel Kemajou – 29 octobre 1959. (1)

 

Gabon: jusqu’à quand le pillage ?

 

Georges Stanéchy

 

16 septembre 2016

 

Source:

http://stanechy.over-blog.com/2016/09/gabon-jusqu-a-quand-le-pillage.html

 

Le « niveau de vie » de ce pays devrait être supérieur à celui de la Norvège, avec ses 5,5 millions d’habitants…

Producteur de pétrole comme le scandinave, le Gabon atteint, à peine, les 2 millions d’habitants pour une superficie représentant la moitié de celle de la France. (2) De plus, gratifié de fantastiques ressources naturelles que la Norvège, pour rester dans la comparaison, ne détient pas.

« Main Invisible » du Marché ou de la Prédation ?…

Richesses dont on a du mal à cerner les contours de leurs colossales amplitudes. Statistiques « incontestables », aux chiffres vérifiés et validés sur fondement de plusieurs sources elles-mêmes « fiables », étant impossibles à obtenir pour ce qui est du commerce extérieur des pays africains dès qu’ils sont vendeurs d’hydrocarbures et de productions minières. Pratique similaire, ne l’oublions pas, dans d’autres pays d’Amérique latine ou d’Asie (Birmanie-Myanmar, Philippines ou Thaïlande, par exemple).

Comme pour les statistiques « officielles » du chômage, ou de l’inflation, sous nos latitudes tempérées ; systématiquement « bidonnées », minorées, dans tous les cas « taillées sur mesure » à la demande des gouvernements.

C’est ainsi qu’on arrive, sans rire, à affirmer que l’inflation est « voisine de zéro ». La chorale de nos « experts en économie » l’affirmant à longueur d’année, la main sur le cœur. En contradiction flagrante avec les constatations, et expérimentations, quotidiennes du porte-monnaie de n’importe quel consommateur, même le plus analphabète en économie… Jusqu’à la baguette de pain, ou le pot de yaourt, dont on diminue le poids pour ne pas augmenter le prix unitaire !…

Le Gabon, n’échappe donc pas au « régime statistique » des autres pays africains : une grande partie des produits de son sous-sol  étant « cédée » hors comptabilisations douanières, et autres organismes censés en contrôler les « flux » ; dans le bourdonnement continu, mais discret, des domiciliations bancaires des paradis fiscaux…

Tout comme la majeure partie du continent africain, le Gabon est immensément riche de ses ressources naturelles. En tête de liste : les hydrocarbures. Depuis des décennies, le Gabon est considéré comme un des principaux producteurs de pétrole du continent. Mais, les Gabonais, pas plus que les autres non « initiés » aux modes de pompage et circuits spoliateurs, ne connaîtront jamais la somme, ou le détail, de l’exploitation des richesses pétrolières de leur nation…

Pas davantage pour ce qui est des autres productions de son sous-sol, minières plus particulièrement. (3) Citons le manganèse dont il est le troisième exportateur mondial après l’Australie et l’Afrique du sud, d’après les « statistiques officielles » !… (4)

Ajoutons dans le panier : l’uranium, dont on nous dit que l’exploitation est arrêtée depuis le début des années 2000. La première tonne d’uranium a été extraite en 1961. La COMUF, filiale d’AREVA, exploitant la mine ne faisait bénéficer ses salariés « d’aucune des mesures de protections reconnues nécessaires par la filière nucléaire« … (5) Des centaines meurent, actuellement, de maladies du travail dans l’indifférence… L’exploitation devrait reprendre, sur d’autres sites, d’après les rumeurs…

Sans oublier l’or de Bakoumba. Ou encore, le fer des mines de Bélinga dont les réserves sont évaluées à un milliard de tonnes… Et tous ces minerais rares, d’autant plus recherchés par les nouvelles technologies industrielles : le niobium de Lambaréné, le molybdène de Mouila, aux réserves estimées à 100 millions de tonnes. Richesses à ne plus savoir qu’en faire !…

Et, il n’y a pas que le sous-sol…

Le premier employeur du Gabon est la filière d’exploitation du bois. La forêt recouvre 85% de la superficie du pays, avec des essences de bois précieux très demandées telles que l’okoumé. Le Gabon est un des premiers exploitants forestiers et exportateurs de bois dans le monde. Additionnons à la liste : caoutchouc, café, cacao… Pays aux multiples fleuves, rivières et cours d’eau ; gigantesque château d’eau douce, au potentiel agricole faramineux…

Mentionnons une richesse sous-exploitée, car pillée dans le silence complice de ses gouvernants. Cas de beaucoup de pays africains dotés d’une zone côtière : la ressource halieutique.

Leurs eaux territoriales sont riches, très riches, en poissons, du fait des courants marins longeant leurs côtes ; qu’ils sont pour le moment incapables de faire respecter par les flottes de pêche européennes et asiatiques (Japon et Corée, surtout), ne serait-ce qu’en exigeant droits de pêche et respect de quotas (imposant le « repos biologique » pour assurer le renouvellement de la ressource). Ou, d’investir dans une flotte de pêche avec la valorisation industrielle et commerciale du produit : conserveries, unités de congélation, etc. Le Gabon, gros consommateur de poissons, n’assure qu’un tiers de sa consommation…

« Pauvre Norvège« , se dit-on, en comparaison de cet amas de ressources naturelles.

Le rapprochement s’effondre brutalement, toutefois, dès que l’on compare les niveaux de vie des deux pays.

Même pas 2 millions d’habitants… Et, la majorité de la population du Gabon vit dans la pauvreté… Des études « indépendantes » font état de 83 %…

Dans un pays aux infrastructures et services quasi illusoires, hors exploitation des ressources destinées à l’exportation : routes et voies de communication délabrées ou inexistantes, accès à l’eau potable limité à une partie de la population, services de santé et d’éducation déficients, services sociaux défaillants pour des catégories sociales précarisées (personnes âgées, handicapées, notamment), chômage exponentiel sans protection sociale (1/3 de la population), diplômés sans emploi ni perspective d’avenir (la majorité des postes d’encadrement étant squattée par des « expatriés » européens aux salaires et avantages exorbitants), etc.

Pourtant nous sommes au royaume du « Libéralisme Economique Absolu« , tant célébré et invoqué par nos « charlots-économistes » qui ne cessent d’en prêcher les mérites : « pas de dépenses publiques », pas d’impôts sur les fortunes et hauts revenus, pas d’impôts sur les grandes entreprises exportatrices, pas de droits de douane, privatisation de tous les services publics (entièrement aux mains de groupes privés français) !…  Le rêve pour ces adorateurs de La Main Invisible du Marché dont ils souhaitent l’instauration en France, sous l’appellation de « réformes structurelles ». (6)

Q’importe désastres et ravages, économiques et sociaux, qu’on peut recenser partout, en appliquant les mesures préconisées par les dévots du « Libéralisme Débridé » ; le Gabon, par sa catastrophique situation sociale, constituant un aveuglant exemple !…

Attention ! Il est, de plus en plus, interdit d’en faire le constat, de le mentionner, de vouloir en discuter, pire : de prétendre le remettre en cause, sous peine de délit de « blasphème » !…  Les économistes de nos nomenklaturas viennent récemment d’en énoncer le principe canonique, de droit divin, dans un livre : « Le négationnisme économique, et comment s’en débarrasser« .  (7)

Nous voilà sommés par l’Inquisition, contrôlant la circulation des idées et des opinions, de nous taire pour ne pas être déclarés : « hérétiques » !… (8)

En fait, le Gabon est la parfaite incarnation de ce que nos oligarchies rêvent d’imposer sur la planète : « tout pour le 1% » ! L’immense richesse nationale du pays spoliée par une infime poignée de clans familiaux de l’ancienne puissance coloniale, adossés aux politiciens maffieux, en cheville avec leurs richissimes « fondés de pouvoir » locaux dissimulés dans les mascarades électorales, n’est que la concrétisation d’un modèle économique ardemment souhaité.

Elections nationales familiales…

En ce début du mois de septembre, excédés par cette situation sociale d’une violence extrême par son injustice, les Gabonais viennent de se révolter à l’occasion des résultats des élections présidentielles du samedi 27 août 2016.

Toutes les villes du pays ont été touchées par cette flambée de rage ; vite contenue et réprimée par des forces de police, soigneusement entraînées et généreusement équipées par la caste au pouvoir (9). La réélection d’Ali Bongo, fils du précédent président Omar Bongo, la famille Bongo « régnant » sans discontinuer depuis 1967 (un demi siècle…), étant contestée par son « adversaire ».

Les élections auraient été grossièrement « truquées », au préjudice de son opposant nous enfument nos médias. Mais, s’arrêter à ce niveau d’analyse serait accréditer une possibilité, ou un contexte, d’alternance politique, tout à fait illusoire. Le dit « opposant » d’Ali Bongo, Jean Pïng, n’est autre que son beau-frère ; marié à une des filles d’Omar Bongo, dont il a eu deux filles, et dont il fut un des ministres pendant 18 ans. Ce ne sont pas des élections « nationales », mais bien des élections « familiales ».

Les Gabonais en ont ras-le-bol de cette farce. Pas de libertés publiques  – d’expression, d’opinion, de réunion, etc. –  à la limite ; ils s’accomoderaient de la dictature de ce « régime familial ». Car, ils se fichent de cette mascarade démocratique, souhaitant avant tout, non pas des isoloirs avec des bulletins de vote « bidons », mais des emplois, des services publics, des écoles, des dispensaires et centres de soins, des routes, des logements, de l’eau potable dans les habitations, par une équitable redistribution de la richesse nationale.

« Changement de régime » ?… Ils n’y croient pas : les gouvernements de la France ou des pays européens tiennent dans la plus haute considération des « régimes moyenâgeux », et sanguinaires, tels que ceux de l’Arabie Saoudite ou des pays du Golfe. Alors, la famille Bongo et sa sympathique corruption … (10)

« Néocolonialisme » ?… Tout a été dit sur ce fléau qui accable l’Afrique, tout particulièrement. Les anciennes puissances coloniales continuent de gérer les pays dont elles pillent les ressources, via des « marionnettes élues »… Les gouvernements britanniques – j’ai eu l’occasion d’évoquer le cas tragique du Kenya – avec autant de férocité que les gouvernements français. Au Gabon, comme ailleurs. (11)

En France, nombreux sont ceux qui se sont élevés contre ces systèmes de corruption et de gabegie institutionnalisés. Sources d’enrichissements personnels scandaleux. Via les caisses de nos partis politiques ; ou directement, dans les poches de nos « capitaines d’industrie » et nos responsables politiques, sous les paradis fiscaux. Et, même militaires : nos forces armées se comportant en milices au service d’intérêts, groupes privés en symbiose avec des dictatures, qui ne sont pas ceux de notre pays.

Car, la France aurait tout intérêt, au lieu de piller l’Afrique, à voir se développer dans un partenariat solidaire un espace de prospérité. Aux deux avantages essentiels :

– créer des emplois en fixant les « populations actives » dans ces pays, « l’émigration » n’étant plus la seule opportunité d’avenir ou d’espoir ;

– accroître, par le pouvoir d’achat ainsi généré, de fructueux échanges avec nos entreprises industrielles, commerciales ou de services, non liées aux circuits maffieux de la corruption tels que : ventes d’armes, privatisations/spoliations, monopoles de la distribution (supermarchés) et des concessions (automobiles), gestion des services publics (réseaux d’électricité, d’eau et d’assainissement, de transport maritime et aérien, etc.).

Rappelons le travail de René Dumont, dont le célèbre ouvrage « L’Afrique Noire est mal partie« , publié en 1962, prévenait déjà des dangers du développement des grandes cultures intensives à l’exportation (café, cacao, coton, thé, etc.), sur les terres accaparées dans la violence et la corruption par les grands groupes internationaux ou les grandes fortunes locales ; au détriment des cultures vivrières, donc du « marché domestique », et des paysans plongés dans les ravages du déracinement et de l’exode rural. (12)

Surtout l’oeuvre exceptionnelle de François-Xavier Verschave qui a dénoncé avec tant de force, de talent, et d’abnégation, tous les excès du néocolonialisme en forgeant le fameux concept de « Françafrique« . Il est l’auteur, entre autres publications, de deux ouvrages incontournables pour comprendre les rouages de la prédation en Afrique : « La Françafrique – Le plus long scandale de la République » (13) et « Noir Silence » (14). Son action se poursuit grâce à l’association Survie, dont il fut un des membres fondateurs.

Jusqu’à quand le pillage ?… Le Gabon, pourra-t-il se défaire de l’emprise de l’oligarchie de l’ancienne puissance coloniale ?…

« Avec le temps », comme le chante le poète…

Restons lucides : la France, dans un rigoureux système féodal, est elle-même vassalisée aux USA, sa propre caste au pouvoir aux ordres de son suzerain…

Cet empilement de contraintes, de verrouillages, ne pourrait se dénouer, ou s’écrouler, qu’à la faveur d’un séisme majeur, d’un choc tectonique comme il en existe en géopolitique. Des « pays-continents » tels que l’Inde ou la Chine n’ont pu éjecter définitivement les puissances coloniales, qui les vampirisaient, qu’à la faveur de leur épuisement dans la dernière guerre mondiale.

La libération irréversible de l’Afrique, qui sera le continent-phare du XXII° siècle, aura pour probable déclencheur l’onde de choc d’un embrasement en Mer de Chine ou au Moyen-Orient.

Si ce n’est dans les deux…

  1. Député du Cameroun.
Cité (p. 323) dans un ouvrage collectif, dont je recommande vivement la lecture à tous ceux qui s’intéressent à l’Afrique – à travers les luttes d’indépendance du voisin du Gabon, le Cameroun – son présent, son avenir, sa problématique du développement, ou du pillage imposé par l’ancienne puissance coloniale.
Rigoureusement référencé, documenté, illustré, avec des analyses d’un niveau rare qui n’empêchent pas l’émotion ; ou la colère, quand on pense aux horreurs et aux crimes (toute la palette des « crimes de guerre », entre autres) que la France – des Lumières, de la Démocratie, des Droits de l’Homme, et blabla – a perpétrés, et entretient, sur ce continent. Pour le bénéfice exclusif, dans une hallucinante prédation, d’une poignée de nos oligarques et de leur domesticité, médiatique notamment.
J’aurai l’occasion de revenir sur cet ouvrage fondamental pour déconstruire la colossale désinformation dont nous sommes asphyxiés et les mécanismes de la spoliation coloniale qui ronge l’Afrique.

Publié aux éditions La Découverte en janvier 2016 (742 pages) :

Thomas Deltombe, Manuel Domergue, Jacob TatsitsaKAMERUN – Une Guerre Cachée aux Origines de la Françafrique – 1948 -1971

  1. https://www.populationdata.net/pays/gabon/
  2. Ressources naturelles : l’opacité gabonaise – Le Gabon a été exclu de ‘l’Initiative Pour la Transparence des Industries Extractives », Survie.org, 10 avril 2013,
http://survie.org/billets-d-afrique/2013/223-avril-2013/article/ressources-naturelles-l-opacite-4439
  3. https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_du_Gabon#Mangan.C3.A8se
  4. Triste Anniversaire, Survie.org, 17 février 2016,
http://survie.org/billets-d-afrique/2016/254-fevrier-2016/article/triste-anniversaire-5080
  5. Exemple récent de la logorrhée incantatoire sur le « trop de dépenses publiques » ou les « réformes structurelles » :
http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/olivier-delamarche-vs-marc-touati-22-banques-centrales-que-faudrait-il-reellement-faire-pour-relancer-la-croissance-1209-856915.html
  6. Pierre Cahuc et Daniel Zylberberg, « Le négationnisme économique et comment s’en débarrasser« , Flammarion, Septembre 2016.
  7. Henri Sterdyniak, « Négationnisme économique » : ce pamphlet est ignoble. C’est un appel direct à l’épuration, L’Obs, 10 septembre 2016,
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1558440-negationnisme-economique-ce-pamphlet-est-ignoble-c-est-un-appel-direct-a-l-epuration.html
  8. Gabon : Retour sur le chaos post-électoral dans une ville de province (Lambaréné), France 24, 8 septembre 2016,
http://observers.france24.com/fr/20160908-gabon-lambarene-retour-chaos-post-electoral-province-ali-bongo-jean-ping?ref=tw_i
  9. Thomas Bart, Ali Bongo sur la sellette, Survie.org, 7 janvier 2015,
http://survie.org/billets-d-afrique/2015/242-janvier-2015/article/gabon-ali-bongo-sur-la-sellette-4852
  10. Mawuna Koutonin, France Forces Africa to Pay for Colonialism, BS News, 23 novembre 2015,
http://bsnews.info/france-forces-africa-to-pay-for-colonialism/
  11. 12.  René Dumont, L’Afrique Noire est mal partie, première parution 1962, réédité en 2012 aux éditions du Seuil, collection Esprit.
N.B. : Au cours d’un de mes séjours professionnels en Afrique, je fus stupéfait de découvrir que parmi les meilleures et rares terres fertiles du Burkina Faso (ex Haute-Volta) figurait la culture intensive du « haricot vert », expédié par frêt aérien en Europe !… Les marges, pour les petits malins exploitant la filière, étant si considérables que ce légume vendu en « primeur » avait le privilège de voyager en avion…
  12. François-Xavier Verschave, Françafrique – Le plus long scandale de la République, éditions Stock, 1998.
  13. François-Xavier Verschave, Noir Silence, éditions Les Arènes, 2000.

60 Réponses to “Résistance au colonialisme d’hier et d’aujourd’hui: Le Gabon au cœur de la Françafrique”

  1. Franc CFA

    La zone franc rassemble quinze États africains .

    huit États d’Afrique de l’Ouest : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo formant l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), dont l’institut d’émission est la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) ; pour ce groupe, franc CFA est désormais désigné par franc de la communauté financière d’Afrique ; son code ISO 4217 est XOF.

    six États d’Afrique centrale : le Cameroun, la République centrafricaine, la République du Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale et le Tchad, formant la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), dont l’institut d’émission est la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) ; pour ce groupe, franc CFA est désigné par franc de la coopération financière d’Afrique centrale ; son code ISO 4217 est XAF.

    • et qui est le « patron » de tout çà ?…😉

        • Excellent Guillemin, et la BF donc, c’est qui ?… Elle est à la botte de qui ?

        • James de Rothchild…

          A sa mort, en 1868, sa fortune atteint 110 millions de francs, à la mesure du capital des banques nouvelles. Resté allemand, il n’a jamais accédé au conseil de régence de la Banque de France, contrairement à Alphonse, naturalisé en 1848 et régent en 1855. James de Rothschild et sa femme Betty (la fille de son frère anglais Salomon) mobilisent l’argent familial au service de la culture (énorme bibliothèque, collection d’oeuvres d’art), de la philanthropie (avec plusieurs oeuvres sociales : hôpital, orphelinat) et du vin (Château Lafite) – mais c’est Nathaniel, fils de Nathan, qui contrôle le vignoble de Mouton-Cadet.

          En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/08/16/james-de-rothschild-le-banquier-de-l-ere-industrielle_3462336_3234.html#Cdg86RiFkK8vxjXr.99

          Alphonse de Rothschild…

          Naturalisé français, il peut accéder au conseil de régence de la Banque de France (1855), dont la banque Rothschild est le premier actionnaire.

          https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Alphonse_de_Rothschild

        • voilà exactement et la maison mère de la banque Rothschild est où ?… la BF est inféodée à qui ?…

        • pourquoi le Vatican et pas l ‘Eglise d’Angleterre ?

        • Maintenant qu’il arrête la politique.

          La question est:
          Chez qui il va allé travailler le Cameron ?

          Comme Baroso ?

        • Parce que ça coule de source pour l’église d’Angleterre…

          Parce que les protestants sont l’arme de destruction massive du christianisme…
          Les protestants se réalisent dans leur foi par la réussite matérielle.
          En total contradiction avec l’enseignement de Jesus+Christ.

          L’usure bancaire « chrétienne » à été rendue possible par eux.

          https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Sionisme_chrétien

          Le protestantisme
          C’est la synagogue déguisé…

          D’eguisé comme un poignard…

        • inutilement réducteur… Le Vatican est la plus grosse multinationale du monde après l’avoir pillé pendant des siècles et des siècles ( bulles Romanus Pontifex 1455, Inter Caetera 1493 entre autres, sans même remonter aux croisades…). TOUTES LES RELIGIONS sont les lits de l’oppression, de l’exploitation, du lavage de cerveau en règle, la négation absolue de la liberté humaine. Si le protestantisme est la religion du business et du pillage, il suit en cela son modèle catholique qui ne s’embarrasse pas de concepts commerciaux en effet puisqu’il vole et pille sans vergogne le monde.

        • P.S: L’église d’Angleterre est retournée dans le giron du Vatican sous le pape précédent…

        • PPS: l’église anglicane est retournée dans le giron du Vatican après les accords d’Holyrood (Ecosse) en 2010, durant la visite de l’ensoutané en chef nazi Ratzinger alias Benoit XVI en GB. Ceci a aussi servi de couverture aux crimes pédophiles des églises catholique et anglicane. Ceux-ci sont couverts par la loi du secret vaticane.

        • Tu vas un peu vite…
          http://infocatho.cef.fr/fichiers_html/dossiers/newman2010/nwgb0401.html

          Le rôle de Marie en tant que Theotokos,
          N’est pas près d’être réglé…

          https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Théotokos

          Personnellement je suis en complet accord avec les protestants sur ce point.
          (Le culte Mariale est surtout pour moi un problème d’égregore…)

          La vérité à été disséminé un peu partout…
          À croire que même ça, ça a été fait exprès.

          Ne pas oublier que c’est les protestants qui sont responsables du schisme,
          Et pas l’inverse.
          Diviser pour mieux régner,
          Et modifier de l’intérieur l’ennemi pour le neutraliser…
          Vatican 2.

          http://frblogs.timesofisrael.com/les-juifs-nont-pas-besoin-de-se-convertir-a-jesus-le-pape-en-est-convaincu/

          L’histoire est écrite par les vainqueurs.
          Quand on sait qui gagne à la fin…

        • Pour arrêter discorde et division du moins sur ce plan pathétique de la mythologie religieuse de tout poil, qu’on arrête de céder aux balivernes des marabouts de toutes ces sectes religieuses rétrogrades, archaïques, sanguinaires, répressives et dictatoriales par essence même ! On aura fait un énooooooorme pas en avant !

        • Le noeud du problème.

          Pour ceux que cela intéresse,bien-sûr…

          http://novusordoseclorum.discutforum.com/t8189-preuves-irrefutables-montrant-que-le-judaisme-est-une-religion-satanique-et-que-son-dieu-jehovah-est-un-demon

          Merci à Paralleye pour son travail.

          Ps :

          Dimanche soir dans l’émission 7a 8 avec Harry roselmack
          Il y avait un reportage sur le Klu Klux klan.
          Le « chef » actuel du recrutement de cette organisation,
          (Un étron sur pattes)
          Lisait dans ce reportage des versets de la bible…

          Des Versets de l’ancien testament…

          C’est l’ancien testament qui a permis à l’église « chrétienne »d’autoriser des pouvoirs politiques à faire les exactions que tu dénonces .

        • Certes, mais il (l’ancien testament) est le fondement du christianisme et de son empire déclaré de la « chrétienté ». La traduction de la bible de l’ancien hébreu au grec par les 70 lettrés (bible des « septantes ») ordonnée par le roi Ptolémée II à Alexandrie est une fraude totale. Nous allons publier très bientôt plusieurs traductions très intéressantes à ce sujet.
          Il est quand même assez stupéfiant de noter que seules les religions dites monothéistes sont des religions de haine, de vengeance, de conversion forcée, fondées sur l’insatiabilité vengeresse d’une entité mythologique.
          Si on prend des religions païennes polythéistes de grands empires comme Rome ou celui des Incas, ces empires ne forçaient pas les populations à se « convertir », leur religion devenait religion officielle certes, mais les pratiques des autres religions demeuraient, pas de conversion forcée des peuples vaincus et conquis.
          Qu’est-ce qui rend les 3 religions monothéistes, toutes dites « abrahamiques », si intolérantes, répressives et prônes à un prosélytisme violent forcené ? Serait-ce leur peur viscérale d’être prouvées mythologico-maniaques ?…

        • L’islam est l’arme de la synagogue…

          Je ne prie pas le même Dieu qu’eux !

          C’est faire preuve de malhonnêteté intellectuelle
          Que de ne pas le comprendre.

          L’histoire humaine te donne cependant raison,
          Au sujet de ce pseudo christianisme.

          Mais en persistant dans ta démarche,
          tu acceptes finalement de garder une partie de l’endoctrinement
          Ou la propagande « officielle »sur laquelle tu t’es malheureusement construit.

          Vous vous servez d’un mensonge pour bâtir votre doctrine.
          Consciemment ou inconsciemment.

        • mais il n’y a pas de « doctrine » dans l’anarchie, il n’y a que l’aboutissement de la nature humaine faite d’altruisme, de compassion, d’entraide, intégrés dans la société des sociétés égalitaire et anti-autoritaire, société qui a préexisté à cette gigantesque supercherie étatico-mythologique tantôt religieuse, tantôt séculière selon les besoins de l’oligarchie en place et dont nous vivons les derniers soubresauts d’agonie (qui à l’échelle humaine, peuvent durer un bon moment…). Les qualités énumérées précédemment existent au sens profond de l’humain et n’ont absolument besoin d’aucune mythologie déifiante inepte pour exister et être mise en pratique. Bref, la religion n’en a pas l’apanage, elle en est même l’antinomie parfaite puisqu’elle nie la liberté humaine et prône l’asservissement perpétuel.
          Ceci dit, nous avons déjà discuté il y a un moment du fait qu’une doctrine religieuse plus pure et plus proche de la nature humaine ait été déroutée et pervertie par des dogmes ecclésiastiques fourbes et pervers. Si on peut reconnaître une puissance morale aux « évangiles » non falsifiées telles que Tolstoï en proposait la relecture, il n’en est pas moins vrai que ce texte, issu de l’imagination mythologique collective, ne fait que servir et justifier les éléments moraux naturellement valides dans la nature humaine profonde. L’anarchie propose le dépoussiérage de ces fondements et leur remise au goût du jour pour la (re)construction de la société des sociétés libre, émancipée, égalitaire et anti-autoritaire qui seule peut mener à la véritable réalisation de l’individu en tant qu’être humain.
          Nous sommes sur deux voies qui mènent vraisemblablement au même objectif, à la même réalisation. tu pense que cela passe par un « rédempteur », nous pensons que cela passe par l’Homme, seul maître de son destin et de sa grandeur potentielle, tout cela n’est pas bien grave…😉

        • Y a pas de doctrine, y’a pas de doctrine…
          C’est discutable,et on en a déjà discuté.

          Ta vision de l´anarchie est la Quintessence de ce que l’humanité aurait pu être.
          Nous aurions pu devenir des Atlantes.

          Tu projetes dans ces notions de valeurs humaines,
          Qui te sont tellement chères,
          Ce que tu es toi-même.

          « d’altruisme, de compassion, d’entraide »

          Tu es comme ça,toi,
          Tu crois intimement que tous les autres ont ces valeurs ?

          Tu répètes souvent que les gens vont finir par comprendre
          Que les religions sont obsolètes,
          Et rebâtir l’humanité sur de nouvelles bases.

          Reviens sur terre,
          On en prend pas du tout le chemin.
          https://www.zamanfrance.fr/article/poids-religions-dans-monde-7807.html

          Les valeurs que tu défends font de toi un grand Chrétien.
          Tu es un athée chrétien…

        • Rien n’est inéluctable, sauf la mort (pour l’heure…). Ces valeurs sont en chacun de nous, rappelle-toi la 3ème maxime socratique: « Nul n’est méchant volontairement ». L’ignorance (1ère maxime: « Je sais que je ne sais rien ») est la cause des maux et la religion, en tout cas celle des dogmes et des fausses églises qui régissent l’humanité sont les sources fondamentales de cette ignorance, qui n’est pas comme on vient de le dire inéluctable, loin s’en faut.
          Il faut que tu reprennes confiance en l’humain, qui dans le principe naturel des choses est amoral (c’est à dire ni bon ni mauvais), il est. Notre conscience résultante de notre intelligence nous fait juger nos actes, pervertis le plus souvent par une ignorance savamment entretenue.
          Regarde l’Homme au-delà de son reflet dans le miroir déformant mit devant nous à dessein et regarde sa beauté intrinsèque. Nous sommes tous des Quasimodo, personnage allégorique créé à cet effet par un grand poète touchant à l’universel. Quasimodo est beau, il est le joyau de la nature humaine manipulé par qui ? L’homme d’église … et Quasimodo se révolta.
          Athée chrétien… si tu veux, belle formule…😉

          P.S: Tolstoï est parfois qualifié « d’anarcho-chrétien » ou de « père de l’anarcho-christianisme ».

        • Malheureusement il y a l’islam.
          Et toi comme moi sommes des infidèles…

          Ton libre arbitre religieux vient du christianisme…

          L’islam c’est l’abolition du libre arbitre.

          La terre est plate mon ami, si si !

          La « mission » de l’islam est d’éradiquer le mal sur terre…

          La charia est un modèle marxiste,
          Non anarchiste.

          Tu vas les réveiller comment eux ?

          Le « Allah akbar » est l’endoctrinement le plus puissant sur terre.

        • https://legrandsecretdelislam.com/

          je pense que les Cathares, les Bogomiles, les Nestoriens, n’avaient rien voir avec la bible et Shlomo Sand également d’ailleurs, il sait que c’est faux

        • Notre « libre-arbitre religieux » provient du christianisme ?… Vraiment? D’une religion qui nous a donné l’inquisition, la question, les bûchers, les autodaffés, et on en passe et des meilleures ? Allons, allons…
          Toute religion est l’abolition du libre-arbitre. Toute religion est servitude absolue puisque l’idée même d’un dieu lui assujettit l’Homme en tout et pour tout. Ineptie totale !…
          Quant à l’Islam, on n’est pas la pour le défendre plus que le christianisme ou le judaïsme, loin s’en faut, tout çà est à mettre dans le même sac et à reléguer au musée des horreurs et de l’obscurantisme de l’humanité, le plus tôt serait même le mieux… Mais il y a encore 40 ans, on n’entendais JAMAIS parler d’islamisme, de fondamentalisme musulman, de charia et pourtant çà existait, toutes les religions ont leurs frapadingues du missel et autre littérature mythologique, mais tous ces gugusses étaient une infime minorité, relégués aux placards de leur religion respective, islam inclus.
          Comment se fait-il qu’il y ait cette poussée vers la radicalisation alors que des dizaines de millions de musulmans dans le monde se foutent de cette extrémisme qu’ils jugent néfaste et contre-productif. Comment se fait-il qu’une secte comme le wahabbisme, jugée hérétique par sa propre communauté, ait pu prendre tant d’ampleur ? Serait-ce par hasard parce que cette secte de la péninsule arabique a été boostée par les services de renseignement britannique à la suite de la chute de l’empire Ottoman (tu sais l’épisode « Lawrence d’Arabie ») pour des raisons géopolitiques pétrolifères ? que le fric généré par les revenus du pétrole, contrôlé par les majors occidentales aident grandement à sa non-mise au placard ? est-ce que cela aurait quelque chose à voir avec le pilotage depuis les années 1920 de la secte des « frères musulmans » d’Egypte et d’ailleurs, par les mêmes services britanniques (Tariq Ramadan, fils d’un ponte de la « confrérie » et agent/connexion du MI6 britannique…) et que soudainement. dans le délire psychopathe des oligarques occidentaux, la demande pour un « choc des civilisations », vendu par les Huntington et consorts, pour contrôler plus avant le monde, est devenu un must et un leitmotiv ??…
          Toutes les religions monothéistes ont leur « charia », les cathos frappés du missel ont l’inquisition, laisse les faire et demain ils remettront les chambres de torture et autres joyeusetés du genre au goût du jour.
          La religion ne survit et ne s’impose que par la peur, la terreur, elle impose ses dogmes mensongers par le fer et par le feu. Dans tout ensoutané il y a un Torquemada qui sommeille.
          Pourquoi l’islam serait-il différent ? Rien de surprenant là dedans. Succomber et courber l’échine devant le tissus de fadaises que ces mythologies représentent, çà par contre est au-delà de tout entendement. L’ignorance et la peur font le lit des religions et de leurs sectes.
          Quand on regarde de près, l’islam en est à la fin de son XIVème siècle (hégire).. Où en était le christianisme à la fin du XIVème siècle ? On dansait encore allègrement autour des bûchers et des échafauds non ?… Tout cela aura une fin et oui, le plus tôt sera le mieux.
          L’endoctrinement le plus puissant ? LA SOCIETE DE CONSOMMATION et de très, très loin ! Religion moderne créée de toute pièce comme les autres, pour contrôler le quidam, mener les moutons à l’abattoir…😉 😀

          « Le gouvernement du spectacle, qui à présent détient tous les moyens de falsifier l’ensemble de la production aussi bien que de la perception, est maître absolu des souvenirs comme il est maître incontrôlé des projets qui façonnent le plus lointain avenir… »
          ~ Guy Debord ~

        • le christianisme n’est pas une religion –

          le vatican c’est autre chose ……. et ignace de loyola et les autres ont fourvoyé la terre entière

        • Ratuma ,
          Il faut que tu précises ta pensée.
          Je ne comprends pas ce que tu veux dire.

        • rien de plus que ce qui est dit dans ce livre – la bible est une création de toutes pièces – un tissu de mensonge et l’islam pareil –
          le peuple élu, soi-disant, est khazar – donc pas sémite – et les rothschild ne sont pas des sémites

          le pape actuel est un jésuite – et ignace de loyola – il faut rechercher ses origines –

          le christianisme des Cathares, ne ressemblait en rien à celui du vatican

          et cette affaire d’abraham et du mouton me donne envie de vomir

          ils nous ressortent des histoires de Gilgamesh

          il y a aussi eu MANI –

        • L’inquisition,le marteau des sorcières d’Heinrich Kramer
          (Peuple élu lui,non?) n’a été rendue possible une nouvelle fois que par l’ancien testament.

          ton combat contre les institutions est légitime.
          C’est pas la « nouvelle » affaire de pedophilie impliquant «  » »monseigneur » » » di falco qui va te calmer.
          Ça ne me calmera pas non plus…

          La question la plus importante et que je ne t’ai jamais posé est la suivante :

          Peut-être nies tu jusqu’à l’existence de Jésus-Christ,
          Auquel cas la question n’a pas lieu d’être.

          Mais Si tu admets qu’il a existé,
          Estimes tu qu’il soit responsable des exactions de l’église ,
          Est-il responsable du génocide amérindien pour prendre un exemple qui te tient à cœur ?

          @ratuma,
          J’aime bien Mani.

        • Ah voilà une question qu’elle est intéressante…😀

          Je vais te faire deux réponses, une dans l’optique de ma pensée (et je pense représenter une très grande partie du groupe, même si bien sûr chacun l’exprimerait de manière différente plus que certainement…) et l’autre dans l’hypothèse inverse.

          1) A titre perso: Je ne pense pas que Jesus Christ soit une personne historique. De fait, je pense que tous les « prophètes » des religions dites monothéistes, sont de pures inventions des auteurs/conteurs de ces histoires mythologiques. De fait, il n’existe non seulement aucune preuve archéologique/historique de l’existence de ces personnes, mais en plus il se trouve que l’histoire racontée par la bible (ancien testament) est une falsification qui a transposé géographiquement cette histoire. Nous publierons très bientôt des textes traduits pas nos soins très intéressants sur le sujet…
          Donc je pense que Jesus n’a pas physiquement existé, qu’il est une allégorie servant à « diviniser » des valeurs morales existant bien en dehors de tout fondement religieux. Le mythe de sa vie: né d’une « vierge », faiseur de « miracles », prêcheurs, trahis, mis à mort et ressuscité d’entre les morts est un mythe récurrent de bien des religions remontant aux Summériens et à l’Egypte antique.
          De la même manière et je ferai ici un parallèle qui mériterait d’être suivi, je pense que le personnage de Socrate, si cher à la philosophie classique occidentale, n’a pas existé ; qu’il a été créé par Platon afin que celui-ci puisse dire sans risquer la vindicte populaire ce qu’il pensait de la société grecque de son époque.
          Voilà pour Jesus.

          Maintenant hypothétiquement…

          2) Admettons pour l’argumentation, qu’il ait existé. Est-il responsable des actes criminels de l’église qui s’est créée après lui et sur son nom ?
          Techniquement non, puisqu’il ne peut être responsable de ce qu’il n’a pas dit.
          Mais… Il y a toujours un « mais » non ?… Mais, donc, Les usurpateurs qui ont créé l’église, la secte du christianisme et érigé un empire en son nom, se revendique de lui et de son « père », pire même: le chef de la secte, autoproclamé « pape » et « vicaire de dieu », s’affirme comme le seul représentant du divin sur la planète et signe des décrets autorisant l’annexion et la mise en esclavage de toute terre et tout peuple païen, non-chrétien, le tout devant plier à la loi divine dont le dépositaire est l’ensoutané en chef.
          S’il était vraiment « fils de dieu », envoyé sur terre pour sauver les Hommes, comment n’aurait-il pas pu anticiper l’abus qui serait commis en son nom de surcroit… Au mieux il s’en tapait, au pire il était franchement incompétent… Pas glop tout çà dans le CV d’une divinité non ?…
          En ce sens, oui il est responsable, parce qu’en tant que puissance immanente représentant le « pater noster », il se devait d’anticiper le coup et de faire en sorte que cela ne puisse se produire, pour se faire, il aurait dû cesser d’exister avant même sa révélation.
          Honnêtement, aussi sympa peut-être l’histoire, c’est quand même un scenario hollywoodien de série G (G pour Gruyère car plein de trous…)

          Ai-je répondu à ta question ? Y a matière à écrire un bouquin la dessus hein ?… sûrement déjà été fait du reste non ? 😉

        • « Les Mysteres de Jesus » de Timothy Freke et Peter Gandy – édition du Septenaire

          « le christianisme original proviendrait-il d’une spiritualité antique et universelle »

        • Oui tout a fait, à ce sujet il faut regarder la toute première partie du film documentaire de Peter Joseph « Zeitgeist » (le premier des trois) où la religion dans son ensemble est démontée pièce par pièce dans les grandes largeurs et les sources antiques citées très précisément. On va essayer de le trouver en français.

  2. René Dumont je rigole, je demande aux écolos qui distribuent des tracts sur le marché « vous vous souvenez de René Dumont » NON – dito pour Gunther Schwab – alors Rachel Carson !!

    quant au Gabon, je voudrais bien savoir dans quel état physique sont les travailleurs des mines d’uranium ???

    Dito pour les fleurs qui viennent maintenant d’Afrique, les roses particulièrement – le vendeur m’a dit qu’il avait la peau attaquée en faisant les bouquets, alors les normes là bas pour ceux qui font les colis ???

  3. la françafrique ? Le fils mitterand et …… me souviens plus

  4. Stanechy est toujours tellement juste. Tenez, Nicolas le Mauvais continue encore et encore a démontré sa profonde bêtise = http://www.20minutes.fr/politique/1928975-20160921-france-gabon-lance-nicolas-sarkozy-etudiants-gabonais
    « Ici c’est la France, c’est pas le Gabon ». Après « Nos ancêtres, les Gaulois », nul doute que cette petite phrase, prononcée ce mercredi soir par Nicolas Sarkozy, va encore beaucoup faire parler… Le meeting du candidat à la primaire de droite à Marcq-en-Baroeul (Nord) a été perturbé ce mercredi par une dizaine d’étudiants gabonais opposés à leur président élu Ali Bongo.

    Bon, c’est juste pour détendre un peu les choses (Quoique) parce qu’apparemment y’en a qui sont bave aux dentiers à l’idée d’en reprendre pour 5 ans de plus avec ce taré bien qu’ils le soient tous…

    Par ailleurs, une rumeur circule sur des tirs de missiles tirés par la Russie en Syrie, avez-vous des infos sures ? Lu sur Réseau International à l’instant mais rien nulle part…

    Et par ailleurs, François le Mou, en plus de ce rendre ridicule à l’ONU avec son ça suffit à l’égard d’Assad, aurait fait des déclarations sur la RDC qui est en proie à des exactions de grandes ampleurs. En savez-vous plus ?

    Concernant le Gabon, et puisque Valls lui-même appelait à un nouveau décompte électoral ; RAS ? ou RAB peut-être ?

    • les Russes ont fourni des S300 aux Syriens… Les zincs israéliens ont été abattus par quel type d’arme ? Personne n’en parle plus… Si l’armement est russe, ceux qui l’utilisent et prennent les décisions sont syriens… a priori.
      Le Congo est une guerre de plus par procuration des yanks.

      • Les gesticulations Zuniennes en Syrie sont tout de même hors normes et prouvent leur folie totale. C’est pas pour rien qu’on les appelle « les psychopathes aux manettes ».
        Au congo ; la guerre a-t-elle jamais cessé ? Hollandouille jette une fois de plus de l’huile sur le feu. Le dernier article d’Israel Shamir est en cela très intéressant, celui d’hier, car il jette une lumière différente sur la folie Zunienne. Mais je ne suis pas d’accord avec sa conclusion tant j’aurais aimé qu’il appelât à refuser d’avaler la pilule bleu ou rouge et propose clairement de se lever et dire non… JBL

  5. ratuma:

    « Zeitgeist » 1er documentaire en français. Tout est à voir mais la partie sur la religion commence à partir de 12 minutes jusqu’à la minute 40:

  6. Ah voilà une question qu’elle est intéressante…😀

    Je vais te faire deux réponses, une dans l’optique de ma pensée (et je pense représenter une très grande partie du groupe, même si bien sûr chacun l’exprimerait de manière différente plus que certainement…) et l’autre dans l’hypothèse inverse.

    1) A titre perso: Je ne pense pas que Jesus Christ soit une personne historique. De fait, je pense que tous les « prophètes » des religions dites monothéistes, sont de pures inventions des auteurs/conteurs de ces histoires mythologiques. De fait, il n’existe non seulement aucune preuve archéologique/historique de l’existence de ces personnes, mais en plus il se trouve que l’histoire racontée par la bible (ancien testament) est une falsification qui a transposé géographiquement cette histoire. Nous publierons très bientôt des textes traduits pas nos soins très intéressants sur le sujet…
    Donc je pense que Jesus n’a pas physiquement existé, qu’il est une allégorie servant à « diviniser » des valeurs morales existant bien en dehors de tout fondement religieux. Le mythe de sa vie: né d’une « vierge », faiseur de « miracles », prêcheurs, trahis, mis à mort et ressuscité d’entre les morts est un mythe récurrent de bien des religions remontant aux Summériens et à l’Egypte antique.
    De la même manière et je ferai ici un parallèle qui mériterait d’être suivi, je pense que le personnage de Socrate, si cher à la philosophie classique occidentale, n’a pas existé ; qu’il a été créé par Platon afin que celui-ci puisse dire sans risquer la vindicte populaire ce qu’il pensait de la société grecque de son époque.
    Voilà pour Jesus.

    Maintenant hypothétiquement…

    2) Admettons pour l’argumentation, qu’il ait existé. Est-il responsable des actes criminels de l’église qui s’est créée après lui et sur son nom ?
    Techniquement non, puisqu’il ne peut être responsable de ce qu’il n’a pas dit.
    Mais… Il y a toujours un « mais » non ?… Mais, donc, Les usurpateurs qui ont créé l’église, la secte du christianisme et érigé un empire en son nom, se revendique de lui et de son « père », pire même: le chef de la secte, autoproclamé « pape » et « vicaire de dieu », s’affirme comme le seul représentant du divin sur la planète et signe des décrets autorisant l’annexion et la mise en esclavage de toute terre et tout peuple païen, non-chrétien, le tout devant plier à la loi divine dont le dépositaire est l’ensoutané en chef.
    S’il était vraiment « fils de dieu », envoyé sur terre pour sauver les Hommes, comment n’aurait-il pas pu anticiper l’abus qui serait commis en son nom de surcroit… Au mieux il s’en tapait, au pire il était franchement incompétent… Pas glop tout çà dans le CV d’une divinité tout çà non ?…
    En ce sens, oui il est responsable, parce qu’en tant que puissance immanente représentant le « pater noster », il se devait d’anticiper le coup et de faire en sorte que cela ne puisse se produire, pour se faire, il aurait dû cesser d’exister avant même sa révélation.
    Honnêtement, aussi sympa peut-être l’histoire, c’est quand même un scenario hollywoodien de série G (G pour Gruyère car plein de trous…)

    Ai-je répondu à ta question ? Y a matière à écrire un bouquin la dessus hein ?… sûrement déjà été fait du reste non

    Ton argumentation est puissante,

    Car ton approche est philosophique.

    Tu es un antichrist

    Au « sens noble du terme »

    Dans toute sa splendeur.

    Et malheureusement ton argumentation fait perdre

    Beaucoup d’âmes à la cause du Christ.

    Toi pour commencer.

    Ton argumentation tu es prêt à la servir à qui veut l’entendre…

    Cette argumentation peut même envoyer des esprits déboussolés

    Dans les bras de Mahomet…

    Il a été crucifié.

    Les scribes et les pharisiens non.

    Il n’est pas venu sauver le monde,

    Il est venu apporter une épée.

    L’épée c’est lui-même

    Il est la réponse au mal.

    La réponse à nos propres Demons.

    Est-il venu au milieu du  » peuple élu  » sans raisons ?

    C’est parce qu’il est venu sur terre que nous savons

    Que le judaïsme est vérolé.

    Étant issu de ce milieu,il avait les clés de compréhension

    Que nous n’aurions jamais eu, nous.

    Il était un initié.

    Quelle tournure aurait pris ce monde sans sa venue ?

    Est-ce que cette projection à déjà été faite ?

    « Les usurpateurs qui ont créé l’église, la secte du christianisme et érigé un empire en son nom, se revendique de lui et de son « père » »

    Malhonnêteté intellectuelle…

    Toujours et encore le noeud du problème.

    L’ancien testament accolé au nouveau.

    Jean 8:44

    « 43Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage? Parce que vous ne pouvez écouter ma parole. 44Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge. 45Et moi, parce que je dis la vérité, vous ne me croyez pas.… »

    Le principal mensonge des institutions religieuses monothéistes est de vouloir nous faire croire que nous prions le même Dieu.

    Le Dieu du judaïsme et de l’islam n’est pas le Père dont parle le Christ.

    On comprend mieux les fameuses « fumées de satan » au sein du Vatican

    De Mgr Lefebvre.

    En nous le révélant cela fait de lui le fils unique de Dieu,

    Du Dieu Véritable.

    C’est pour ça que la prière du Notre Père

    Est fondamentale.

    Elle relié par le Christ au Bon Dieu.

    Il y a le bon Dieu

    Et le Dieu bon…

    Tu nies l’existence du Christ,

    Nies tu l’existence du diable aussi ?

    Tu t’affranchies de la religion,

    Mais tu sais bien que « l’élite » non.

    « Le mythe de sa vie: né d’une « vierge », faiseur de « miracles », prêcheurs, trahis, mis à mort et ressuscité d’entre les morts est un mythe récurrent de bien des religions remontant aux Summériens et à l’Egypte antique. »

    Mithra et compagnie…

    Il y en a aussi,qui défendent mordicus que Jesus était en réalité Jules César.

    Avec des preuves irréfutables…

    En omettant le fait que les romains avaient le don de s’approprier la religion des autres…

    Salutations à Tof.

    Les tablettes sumériennes,babyloniennes,

    A t’on les moyens toi et moi de les comprendre dans le texte ?

    On doit se fier aux traductions…

    Toute ces missions archéologiques sont financées…

    On retrouve qui encore là dedans ?

    N’oublie jamais que l’argent est casher…

    Mais la différence entre tous ceux que tu cites,

    Est que seul Jésus-Christ a parlé de Rédemption.

    Personne avant lui n’avait amené cette notion.

    Pour amener cette notion,il faut en avoir dans le pantalon.

    Il défi le Dieu des juifs.

    Et cette notion ne sert pas le pouvoir temporel,

    Pourquoi avoir alors inventer ça ?

    D’autant que la rédemption passe par la croyance en sa divinité.

    C’est la meilleure preuve de son existence.

    La rédemption implique la culpabilité.

    Le « peuple élu » peut-il être coupable ?

    C’était ça le plus grand danger pour le sanhédrin.

    Il les a baisé de l’intérieur.

    Il n’a fait qu’une seule erreur.

    Il est la réponse au mal :

    Donc,

    Si il y a l’antichrist , Satan

    Il est par conséquent l’anti-diable.

    Mais encore faut-il que l’anti-diable soit approuvé par le diable lui-même.

    Ma démarche auprès de Satan a été de lui faire comprendre qu’il y avait un moyen honorable de le faire sortir de sa condition.

    Il se trouve que l’anti-diable , Jésus-Christ le rédempteur,

    A le pouvoir de sauver Satan en prétendant être celui qui enlève le péché du monde.

    Il n’est pas venu chercher les justes

    Mais les pêcheurs.

    Qui est le plus grand des pêcheurs si ce n’est son contraire ?

    « Prendre Dieu aux mots

    &

    Le diable aux mots »

    Satan a besoin de son contraire pour se sauver lui-même.

    Mais il ne peut se sauver qu’ en s’y soumettant.

    Il n’a pas lui le pouvoir de rédemption.

    Selon Mani,

    Le principe du mal est plus fort que celui du bien.

    C’est vrai,

    Notre monde en est le meilleur exemple.

    Mais le mal a besoin du bien pour subsister

    D’autant que le bien incarné par Jésus-Christ peut sauver le mal pour son bien…

    C’est là que l’alchimie hermétique entre en jeu.

    Cela a à voir avec la matière,

    L’âme à tiers…

    La résurrection du christ,

    Les trois jours en enfer…

    « Se creuset la tête « …

    Il prouve sa soumission en se remettant totalement

    Dans les mains du Christ.

    Il n’a plus de moyen de pression.

    Quand le christianisme aura totalement disparu,

    Et il l’est,

    Du point de vu egrégore,

    Satan ne pourra plus être sauver par son contraire.

    L’egregore ne sera plus assez puissant.

    D’autant que l’alchimie passe par l’opérateur,

    Qui doit nécessairement être chrétien.

    Infra-monde Monde Supra-monde…

    Satan ne subsistera plus que par le rejet des hommes.

    C’est pas l’islam qui sauvera le diable…

    Il deviendra l’esclave des hommes.

    Le plus grand croyant en Jésus-Christ

    C’est Satan lui-même.

    Quand c’est le diable qui vend son âme…

    Tenter le tentateur,

    Il a tellement à y gagner.

    Et c’est là où le christ s’est trompé,

    Satan est en mesure de le surprendre.

    Quand le père du mensonge arrête de mentir

    Il dit la vérité.

    C’est là le plus grand danger pour la synagogue.

    Que le Christ sauve leur Dieu

    D’eux-mêmes.

    La baise magistrale…

    C’est pour ça que Jésus-Christ est l’élément primordial.

    Réaliser l’unité c’est être sûr de connaître un jour la vérité

    Et la justice.

    Jean 8:12-30.

    Puis il déclare : « Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples, et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous libérera »

    Tu te bats contre la vérité.

    Vous faites gagner la synagogue ici et après.

    C’est l’après le plus important

    Pas l’ici.

    Les milieux anarchistes et autres antifascistes

    Extrême gauche,

    Sont proches des milieux israéliens.

    Si ils sont tolérés ce n’est pas pour votre leur anti nazisme

    Mais parce qu’ils mènent le combat principal,

    Essentiel à la synagogue.

    Consciemment ou inconsciemment.

    Comme le christ a dit sur sa croix.

    « Père,Pardonne-leur car il ne savent pas ce qu’ils font »

    Ps :

    Si Satan a beaucoup a gagner dans cette affaire

    L’humanité encore plus.

    Les hommes comme toi seront sauvés à leur insu…

    Satan sauvera plus de gens que l’église catholique romaine…

    C’est le monde à l’envers.

    • Wow ! mythologie quand tu nous tiens…
      On a mis le docu Zeitgeist 1 en français, 1ère partie sur la religion entre les minutes 12 et 40, çà décape !…😉

        • Deuxième effet kiss cool…

          peter joseph karski…

          Supposément suppositoire…

        • PS: Ah oui… Joseph (TZM) et Fresco (Venus Project) se sont séparés en 2011, il serait intéressant de connaître les vraies raisons de ce divorce entre ces deux mouvements…

        • La limite du mouvement Zeitgeist de fait. Le premier docu était très bon, la suite montre une solution erronée partant pourtant d’un bon principe, celui de l’autonomie permettant une fédération des associations libres, là où ils ont perdu l’affaire est dans l’hyper-développement technologique, qui de suite remplacera la dictature bureaucratique technocratique actuelle par une dictature technotronique où le geek en électronique aura le pouvoir sur ceux qui ne peuvent pas fixer ou développer la machinerie.
          Le premier docu met l’eau à la bouche, la suite retombe comme un soufflet… C’est souvent la même histoire, prends la blogosphère dite « dissidente », pratiquement tout le monde s’accorde à dénoncer les abus, les mensonges, les supercheries, les false flags, la corruption et l’oligarchie.. mais dès qu’il faut envisager des solutions: soit y a plus personne, soit ça part dans toutes les directions avec essentiellement le même leitmotiv: « réformer le système, virer la pourriture et mettre des bons à la place, aller voter »… Zeitgeist met le doigt sur un paquet de choses, a une vision décente d’un futur potentiel mais se fourvoit (à dessein ? c’est une autre histoire…) dans le modèle de solution apporté. Peter Joseph est un mec intelligent, il est difficile de croire qu’il ne voit pas les limites évidentes de ce monde hyper-technologique d’où émergera bien évidement une autre oligarchie toute puissante: les créateurs monopolistes de la machinerie idoine… Est-ce que çà a été fait pour promouvoir le travail de Fresco ? peut-être, possible… Ceci dit la critique est pertinente, fine et acerbe.
          Donc pour répondre à ta question: non je ne sens pas le suppositoire pour la simple et bonne raison que personne ne me l’a mis…😉 😀

        • Jacques Fresco

          « Fresco pense qu’il y a plus de ressources nécessaires pour tous les besoins humains, aussi longtemps que la population reste réaliste face à la capacité de charge de l’environnement. Cependant, il décrit la population comme un facteur limitant et expose les conséquences de la surpopulation : « Si votre population est supérieure à ce que la terre peut supporter vous aurez de nouveau des différends territoriaux, des conflits, des invasions, et la nécessité de créer une armée »

          Donc la réduction de la population mondiale est fortement recommandé…
          Georgia guidestone…

          Ensuite Peter joseph KARSKI (et hutch),
          Flinguer le christianisme c’est dans l’ADN.

          Ca commence par on vous a menti sur tout,
          Et lui il va nous dire la vérité…

          Et toi tu le crois.

        • Non, j’enregistre et j’analyse. Je ne crois personne, que l’analyse et le constat physique des choses, comme les preuves archéologiques, historiques etc… çà aide à la crédibilité. Pour y voir clair, sortir de la mythologie et des contes à dormir debout est quand même essentiel ne trouves-tu pas ?…😉

          Tiens de trois membres de la « communauté », douterait-on de leur étude, peut-on prouver qu’ils ont tort ?

          Du mythe biblique à la réalité archéologique

          “Après 70 ans d’excavations et de fouilles extensives sur la terre d’Israël, les archéologues ont trouvé que les actions du patriarque sont des histoires de légende ; nous n’avons pas séjourné en Egypte, ni fait un exode, nous n’avons pas conquis la terre. Il n’y a pas non plus de mention de l’empire de David et de Salomon. Ceux qui s’y intéressent savent tout cela depuis des années, mais Israël est un peuple têtu et ne veut pas en entendre parler.”
          ~ Professeur Ze’ev Herzog, chef du département d’archéologie et d’études de l’ancien Proche-Orient à l’université de Tel-Aviv, dans un entretien avec le magazine Ha’aretz le 29 octobre 1999

          “La conclusion acceptée par la majorité des archéologues et des érudits de la bible fut qu’il n’y eut jamais de grande monarchie et que le roi Salomon n’a jamais eu de grand palais dans lequel il hébergeait ses 700 épouses et 300 concubines. Ce furent des écrivains postérieurs qui inventèrent et glorifièrent un puissant royaume uni, établi par la grâce d’une seule déité. Leur riche et distinctive imagination a aussi produit les histoires de la création du monde, du terrible déluge, de l’errance des anciens, de la lutte de Jacob avec l’ange, l’exode d’Egypte et le passage de la Mer Rouge, la conquête des Cananéens et l’arrêt miraculeux du soleil à Gibeon.
          Les mythes centraux au sujet de l’origine pure de cette merveilleuse nation qui émergea du désert, conquît une grande terre et construisit un glorieux royaume furent un bonus pour la montée du nationalisme juif et la colonisation sioniste. Pendant un siècle, ils fournirent le carburant textuel de qualité canonique qui donna grande énergie à une politique d’expansion identitaire et territoriale demandant une auto-justification et un sacrifice considérable.
          Des archéologues et des érudits de la bible empêcheurs de tourner en rond, en Israël et ailleurs, mirent à mal ces mythes, qui à la fin du XXème siècle semblaient avoir été relégués aux statut de fiction ayant un fossé infranchissable entre eux et la réalité archéologique.”
          ~ Professeur Schlomo Sand, universités de Tel-Aviv, Berkeley Californie et à l’École des Hautes Études de Sciences Sociales, EHESS, Paris, de son livre “The Invention of the Jewish People”, 2009 ~

          “Le sionisme a sécularisé et nationalisé le judaïsme. Pour y parvenir, les penseurs sionistes affirmèrent la possession du territoire biblique et recréèrent, en fait le réinventèrent, comme le berceau de leur nouveau mouvement nationaliste. Comme ils le voyaient, la Palestine étaient occupée par des ‘étrangers’ et avaient été repossédée. ‘Étrangers’ ici voulait dire tout non-juif qui avait vécu en Palestine depuis la période romaine. En fait pour bien des sionistes, la Palestine n’était même pas une terre ‘occupée’ quand ils arrivèrent dessus en 1882, mais plutôt une terre ‘vide’: les natifs palestiniens qui vivaient là leur étaient invisibles ou sinon, ils faisaient partie de la dureté et des obstacles de la nature et à ce titre devaient être conquis et retirés du paysage. Rien, ni pierres, ni Palestiniens, devaient se mettre sur le chemin de la ‘rédemption’ nationale de la terre convoitée par le mouvement sioniste. Jusqu’à l’occupation de la Palestine par la Grande-Bretagne en 1918, le sionisme était un mélange d’idéologie nationaliste et de pratique colonialiste…”
          ~ Ilan Pappe, professeur et chaire d’histoire à l’université d’Exeter, “The Ethnic Cleansing of Palestine”, 2006 ~

        • « L’idée de terre promise n’existe pas l … – YouTube
          Vidéo pour « shlomo sand youtube »
          ▶ 8:43

          L

        • ben oui mais…
          C’est là-dessus que s’appuie le sionisme.

          A t’on seulement compris ce que voulait dire
          « La terre promise »

          Israël n’est qu’une étape.

          Et d’un point de vu financier,
          Encore trois pays,
          Et la terre est conquise.

        • regarde la vidéo de Schlomo Sand que vient de poster ratuma…

  7. « Accroché à mon gros camion vert »

  8. « J’ai lancé un défi à tout l’univers »

  9. « L’idée de terre promise n’existe pas l … – YouTube
    Vidéo pour « shlomo sand youtube »
    ▶ 8:43

    les murs de jéricho non plus et les pauvres moutons paient pour la fable d’abraham

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s