Résistance au colonialisme: Dénoncer et exposer les faux-nez œuvrant pour le système au sein des communautés (Mohawk Nation News)

Attention au gang des oléoducs

 

Mohawk Nation News

 

9 septembre 2016

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2016/09/11/watch-out-for-pipeline-party/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le “gang des oléoducs” se nomme lui même le “Caucus Iroquois Inc.” et ils essaient de personnaliser rotino’shonni:onwe, ou la Confédération Iroquoise. Ils sont envoyés à Standing Rock (Dakota) par la corporation du Canada.

Ils n’ont jamais soutenu la position de kotihontia’kwenio, ou le conseil des femmes iroquoises, qui a enregistré un ordre de cessation et désistement des activités le 31 août 2016 contre la construction des oléoducs au travers et sur les territoires rotini’shonni (iroquois). Otsi a essayé de convaincre le Caucus de soutenir les positions anti-oléoducs afin de protéger terres et voies d’eau. Quoi qu’il en soit il soutient la mine de niobium qui existe en territoire de Kanehsatake pour lequel la coalition indigène, les non-natifs et les agriculteurs ont bataillé pendant plus de 17 ans.

Un de ces tehastikon’sota:kwen (faux-nez à deux visages), après avoir bien dîné avec des directeurs des entreprises d’oléoducs sur un yacht privé a dit: “Ces manifestations ne servent à rien. Ils vont de l’avant avec les travaux quoi qu’il arrive de toute façon.”

Il n’y a aucun plan B de remplacement dans la région de Montréal si le pipeline/oléoduc passant sous les voies navigables d’Ottawa et du St Laurent ont un problème majeur de fuite et de pollution. Les pétroliers, les wagons citernes des trains qui transbahutent le pétrole brut lourd des sables bitumeux pose le problème de la catastrophe de “Lac Megantic” ! Toute la ville a explosé, 50 personnes y ont été tuées et toutes les voies d’eau alentour ont été polluées. Il y a environ 300 transporteurs de pétrole qui traversent quoitidiennement Kahnawakeh…

Le gang du pipeline/oléoduc a donné des conférences de presse savamment tournées faisant mine de s’opposer au Dakota Access Pipeline de Standing Rock, mais ici à la maison, ils ne font rien pour suggérer de stopper Energy East et Enbridge. Beaucoup ont peur que ces “chefs” corporatistes ne soient en train de négocier un accord en sous-main. Leur supérieur de l’Assemblée des Nations Premières (ANP) ou Premières Nations Inc. (NdT: marionnettes du gouvernement fédéral colonial canadien sous le coup de la loi sur les Indiens ou Indian Act…), n’a fait aucune objection aux oléoducs ni n’a fourni d’idées concernant une alternative énergétique.

Il est temps maintenant pour tout onkwe’hon:weh (habitant naturel et originel de l’Île de la Grande Tortue/Amérique du Nord) de dire: Donnez-nous la preuve que vous avez acquis ces terres de manière légale et que vous avez parlé au peuple de la terre pour obtenir la permission de faire quoi que ce soit. Les chefs de bandes (Canada) et de tribus (USA) corporatistes / entrepreneuriaux ne parlent en rien au nom de peuple de Kaia’nere:kowa, grande loi de la paix.

Une Réponse to “Résistance au colonialisme: Dénoncer et exposer les faux-nez œuvrant pour le système au sein des communautés (Mohawk Nation News)”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s