Vers un Nouvel Ordre Mondial eugéniste nucléaire + OGM d’un empire fusionné américano-chinois ?…

Nous avons reçu cet exposé/analyse d’un correspondant anonyme qui soulève quelques points particulièrement intéressants. Nous pensons également que la Chine est partie prenante du projet de Nouvel Ordre Mondial crypto-fasciste en cours de développement, il suffit de regarder les mouvements financiers, de suivre le fric, pour constater qu’il s’opère une fusion anglo-américano-chinoise au plus haut niveau et que le fameux « pivot vers l’Asie » amorcé par l’administration Obama n’est en rien ce pseudo pivot militaire de façade qu’on étale dans toute la pressetituée à la botte, mais bel et bien un « pivot financier » de convergence et de domination à terme, le tout géré par la City de Londres et sa succursale de Wall Street.

Dans cet imbroglio, l’affaire des OGM est cruciale, car selon la doctrine Kissinger, pour contrôler le monde il faut deux choses:

  1. Contrôler l’énergie (pétrole, gaz, nucléaire pour l’heure)
  2. Contrôler la nourriture (agro-business mondial)

Observons bien ce qui se passe depuis plusieurs décennies… Nous y reviendrons sous peu, car l’achat du géant suisse des OGM Syngenta par la Chine n’est pas un hasard…

— Résistance 71 —

 

Les USA et la Chine veulent une guerre nucléaire mondiale pour que les peuples soient dépendants de Monsanto/USA et Syngenta/Chine



 

Source: Correspondant anonyme

 

21 août 2016

 

Ils sont en train de préparer cette guerre nucléaire mondiale en prévoyant d’installer des réacteurs nucléaires à proximité de chaque ville pour 2021.



Bill Gates en plus de sa propre entreprise de nucléaire TerraPower investit aussi dans le nucléaire chinois, il a signé le contrat avec l’entreprise publique chinoise en présence du lieutenant-gouverneur de l’État de Washington

https://reporterre.net/Bill-Gates-investit-dans-le-nucleaire-chinois




Pour deux puissances USA/Chine prêtes à déclencher une guerre nucléaire mondiale, cela paraît bizarre de les voir ainsi s’entraider l’un l’autre dans leurs entreprises nucléaires respectives.

voir plus sur https://resistance71.wordpress.com/2016/08/18/totalitarisme-technologique-pour-un-nouvel-ordre-mondial-emmene-par-la-chine-et-sous-controle-de-la-city-de-londres/#comments

Les compteurs intelligents initiés par l’ONU dirigé par les USA et la Chine seront utilisés pour manipuler les réacteurs nucléaires à distance et les faire exploser dans n’importe quelle ville qu’ils souhaitent. 
Ainsi toute l’agriculture des paysans libres étant détruite, seuls Syngenta et Monsanto resteront pour fournir la population mondiale.

Monsanto et Syngenta ont déjà créé ensemble une banque commune de graines venant du monde entier dans une île en Arctique!

 Bill Gates, Monsanto des USA, Syngenta acheté récemment par la Chine, Rockfeller, le président de Norvège ont construit une banque des semences mondiales appelé Banque de Spitzberg dans l’archipel arctique de Svalbard, sur l’île de Spitzberg, à environ 1.000 kilomètres du pôle Nord, une « Arche de Noé »

http://www.arte.tv/sites/robin/2008/09/03/la-banque-de-semences-de-spitzberg-norvege-1/

Et pour atteindre leur objectif, ils vont commencer à partir de 2021 en complicité avec d’autres puissances nucléaires Royaume-Uni, Corée du Sud, Argentine, Japon, Russie, Canada, France à implanter des réacteurs nucléaires à proximité de chaque ville du monde entier!

Ces réacteurs nucléaires seront connectés aux compteurs intelligents qui auront déjà été installés par la COP21 ! (COP21=2021)

Que les peuples du monde entier s’unissent tous pour lutter contre le nucléaire et les compteurs intelligents! La fin immédiate du nucléaire civile est une question de survie pour l’humanité pour arrêter leur complot de destruction de l’agriculture libre des semences mondiales!

 Le peuple Chinois a compris et ont commencé à se battre contre les projets nucléaires de la Chine

http://www.lemonde.fr/energies/article/2016/08/09/violentes-manifestations-en-chine-contre-un-projet-nucleaire-d-areva_4980341_1653054.html

Le peuple britannique a compris et a commencé à se battre contre les projets nucléaires des puissances France, Royaume-Uni, Chine

http://www.lesechos.fr/23/08/1995/LesEchos/16966-029-ECH_les-anti-nucleaires-britanniques-lancent-une-campagne-contre-le-vin-francais.htm

http://www.rfi.fr/europe/20160227-royaume-uni-manifestation-bouclier-anti-missiles-nucleaires-trident

la Chine veut être le leader mondial du brevet des semences en achetant Syngenta


 »La Chine vient d’acquérir la société suisse Syngenta, l’un des leaders mondiaux des pesticides et des plantes génétiquement modifiées, pour la somme astronomique de 46 milliards de dollars. Cet achat, réalisé via l’entreprise publique China National Chemical Corp est le plus grand de toute l’histoire de la Chine. »

https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201602081021580142-chine-nourriture-syngenta/



http://mai68.org/spip/spip.php?article11116

http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/la-chine-imperialiste-et-les-brevets/

voir les sources aussi sur:

https://resistance71.wordpress.com/2016/08/18/totalitarisme-technologique-pour-un-nouvel-ordre-mondial-emmene-par-la-chine-et-sous-controle-de-la-city-de-londres/#comments

la Chine a fait de nombreux partenariat avec Monsanto, Bayer, et Dupont Corporation.

http://www.novethic.fr/empreinte-terre/agriculture/isr-rse/la-chine-controle-t-elle-ses-ogm-135819.html

CHINE – Nouvelle loi sur les semences, plus ouverte sur le privé

http://www.infogm.org/5830-Chine-developpement-marche-semence

Chine : sanctions plus sévères pour la violation de brevets

http://french.xinhuanet.com/2015-12/02/c_134878154.htm

Ils attendent un cataclysme nucléaire pour que tous les paysans du monde dépendent d’eux!

 Les compteurs intelligents lancés mondialement dans tous les pays du monde entier (Europe, Amérique, Chine, Russie, Inde, Afrique, etc.) c’est pour soutenir l’industrie nucléaire mondiale.

« Par ailleurs, en France, Linky a aussi pour objet de « lisser » les violents pics de consommation générés par l’option absurde « centrales nucléaires + chauffages électriques », de façon à prolonger la main mise de l’industrie nucléaire sur la production française d’électricité, aggravant continuellement le risque d’un Fukushima français et la quantité de déchets radioactifs produits. » 
http://www.robindestoits.org/Compteurs-Linky-et-Gazpar-pretendus-intelligents-pour-berner-les-citoyens-Observatoire-du-nucleaire-02-12-2015_a2356.html

C’est le représentant de la Chine, Houlin Zhao, qui est directeur de l’Union Internationale des télécommunications (UIT)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Union_internationale_des_t%C3%A9l%C3%A9communications

 

et qui est à l’origine du lancement du smart grid planétaire et des compteurs intelligents.

 « L’Union internationale des télécommunications (UIT) dirigé par le Chinois Houlin Zhao , agence chapeautée par l’ONU, vient de lancer le 18 Janvier 2016 un site communautaire World Smart City qui s’est fixé pour objectif de soutenir et accompagner les différents acteurs urbains dans le développement des « smart cities ».

Le concept de « smart city » permet de réunir les moyens technologiques et stratégiques nécessaires pour honorer les ambitions écologiques définies par la communauté internationale, notamment lors de la COP21. 

« La prise en compte du potentiel des villes intelligentes va de pair avec la prise de conscience suivante : introduire des éléments d’intelligence dans une ville existante, ou encore créer à partir de rien une ville intelligente.

C’est une tâche complexe qui nécessite de renforcer la coopération et d’harmoniser la prise de décision entre les différents acteurs de la ville et les organismes internationaux de normalisation […]. », déclare Houlin Zhao, secrétaire général de l’UIT, par voie de communiqué.
»

http://www.les-smartgrids.fr/innovation-et-vie-quotidienne/18012016,l-onu-lance-un-site-collaboratif-pour-developper-les-smart-cities-,1362.html

Pour l’Organisation du développement industriel dirigé par le représentant de la Chine Li Yong chargé de la promotion du développement industriel dans les pays en développement et les économies en transition, pour la réduction de la pauvreté et le développement durable

https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_des_Nations_unies_pour_le_d%C3%A9veloppement_industriel

http://www.delegfrance-onu-vienne.org/ONUDI-965:

« Le nucléaire est une énergie qui émet très peu de CO2, l’un des principaux gaz à effet de serre à l’origine du changement climatique.

Elle est particulièrement prisée des grands pays émergents, comme la Chine ou l’Inde, mais elle a aussi retrouvé les faveurs de certains dirigeants en Europe. Les autorités britanniques ont indiqué fin février qu’elles devraient donner leur feu vert provisoire à l’utilisation de la technologie EPR pour la construction de nouveaux réacteurs nucléaires. En Allemagne, la chancelière Angela Merkel a, elle, décidé en 2009 de prolonger la durée de vie des centrales nucléaires alors que son prédécesseur voulait les fermer au plus tard vers 2020. »

En savoir plus sur:

http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/03/13/les-anti-nucleaires-donnent-de-la-voix-apres-l-accident-de-fukushima_1492556_3244.html#Ki5aVf4VsY9sxlfX.99

Rosa Koire déclare que les compteurs intelligents ne sont que l’arbre qui cache la forêt ; que l’objectif c’est de chasser les ruraux et ceux qui vivent encore dans les campagnes pour obliger tout le monde à vivre dans les villes où ils seront surveillés 24H/24, 7 jours sur 7. Sous prétexte que les campagnes doivent être des zones protégés sauvages où les humains seront interdits. 

Si les compteurs intelligents ont fini d’être installés, ils vont ensuite créer des appareils ménagers munis de puces qui ne pourront fonctionner que si vous avez vos compteurs intelligents ou puces intelligentes.

Tout sera doté de puce RFID. (les compteurs intelligents Linky contiennent la puce RFID aussi). Les gens se dénonceront également les uns les autres. Pas un seul geste, même le plus anodin n’échappera à Big Brother.


Source https://youtu.be/Gy4jB21sNnM



« Rosa Koire est une légiste commercial évaluateur d’immbolier spécialisée dans l’évaluation du domaine. Au court d’une contestation juridique, Koire a pris connaissance de la source de révolution de la planification qu’elle avait observé depuis plus de 10 ans: l’agenda 21.

http://www.coasttocoastam.com/guest/koire-rosa/59617

La Chine , lors du COP21, s’est posé en chef des nations à travers son président chinois Xi Jinping qui a dit: “Les pays développés devraient honorer leur engagement à mobiliser 100 milliards d’euros chaque année d’ici 2020 et fournir ensuite un soutien financier plus fort aux pays en voie de développement, a-t-il déclaré.

Faire face au changement climatique ne devrait pas revenir à nier les besoins légitimes des pays en voie de développement de réduire la pauvreté et d’améliorer le niveau de vie des gens.“

http://fr.euronews.com/2015/11/30/cop-21-la-chine-rappelle-les-pays-developpes-a-leurs-devoirs/

Google est content de la COP 21 de l’ONU et travaille déjà comment exploiter les compteurs intelligents à distance et investit en Chine dans les industries de recherche de technologie Chinoises

https://www.roboticsbusinessreview.com/google_invests_in_chinese_ai_company/




Google saura et connaîtra chacun des gestes de tous les citoyens du monde à chaque seconde près grâce aux compteurs intelligents, et tous les objets intelligents qui suivront remplis de pleins de mouchards intelligents (vidéo intégré, micro intégré).

En savoir plus:

http://www.piecesetmaindoeuvre.com/IMG/pdf/nous_sommes_le_gibier_linky_le_filet-2.pdf

« La Chine tire le marché des compteurs d’électricité intelligents
. Selon ABI Research, la base installée de compteurs intelligents devrait atteindre 780 millions d’unités à l’horizon 2020. Notamment grâce à une forte implantation en Chine.

Dans une récente étude, ABI Research évalue à 780 millions le nombre de compteurs électriques intelligents qui seront déployés en 2020, contre 210 millions d’unités en 2014.

Selon le cabinet d’analystes, avec près de 65% de la base installée, la région Asie-Pacifique, essentiellement la Chine, sera à l’origine de cette forte croissance.

Mais l’Europe devrait aussi tirer son épingle du jeu et arriver en seconde position, devant l’Amérique du Nord.

 Pour l’heure les technologies par courants porteurs en ligne (CPL), telles que PLAN, Prime et G3-PLC, sont dominantes.

Elles ont en effet été précocement adoptées dans des pays comme l’Espagne, l’Italie et la Chine pour le déploiement des compteurs intelligents. »
http://www.electroniques.biz/component/k2/item/54350-la-chine-tire-le-marche-des-compteurs-d-electricite-intelligents

La Russie a le projet de déployer les compteurs intelligents pour tous ses habitants Russes dans tout son pays de la Russie d’ici à 2030.

source page 11:

http://www.rvo.nl/sites/default/files/Final%20report%20DNV%20KEMA%20Market%20scan%20smart%20grids%20and%20smart%20meters%20in%20Russia.pdf

et elle invite des multinationales américaines sur son territoire pour installer ses compteurs intelligents.

Les USA et la Russie ne sont – ils pas en guerre froide en ce moment? Pourquoi la Russie fait confiance aux Etats-Unis pour installer les compteurs intelligents chez elle, c’est magique tout d’un coup, tout le monde est copain quand il s’agit des compteurs intelligents?

 La Russie commande 80 000 compteurs intelligents supplémentaires de l’entreprise des Etats-Unis Echelon

http://www.automatedbuildings.com/releases/jun08/080612115205echelon.htm

le gouvernement Russe a signé un partenariat avec une entreprise des Etats-Unis pour installer le réseau des compteurs intelligents en Russie !

http://earthtechling.com/2011/04/russian-smart-meter-project-announced/

La Russie fait un contrat avec l’entreprise des Etats-Unis Waviot pour installer des compteurs intelligents d’eau en Russie

http://waviot.com/newsroom/in-the-web/mete.html

Everspin la multinationale des Etats-Unis a elle aussi eu l’autorisation de la Russie pour y déployer ses compteurs intelligents : « RIM 3-phase smart meters are GOST 52320-2005 certified in Russia, specified to deploy for 30 years »

http://www.everspin.com/smart-energy

« 
A cet égard, des pirates informatiques allemands, Dario Carluccio et Stephan Brinkhaus, sont parvenus non seulement à intercepter mais également à modifier les données émises par un compteur appartenant à un fournisseur d’énergie américain Discovergy. Ils ont pu à cette occasion constater la précision des informations relayées par le boitier en question, puisqu’il était possible d’identifier jusqu’à la chaine de télévision visionnée. »

http://www.myprivacyspace.net/notre-vie-privee/

N’Est-ce pas bizarre que la Russie accepte les compteurs intelligents américains sachant que les compteurs intelligents sont des outils d’espionnages et que les multinationales américaines peuvent espionner le peuple Russe ainsi?

 Saft l’entreprise française a déjà fabriqué des batteries en lithium pour les compteurs intelligents de gaz et d’eau en Chine


« Saft wins major lithium battery orders for smart gas and water meter projects in China »

http://www.saftbatteries.com/press/press-releases/saft-wins-major-lithium-battery-orders-smart-gas-and-water-meter-projects-chi-0

Les compteurs intelligents de chauffage de la multinationale allemande ISTA obligatoires à partir de 31 décembre 2016. »

https://www.ista.com/fr/solutions/repartition-des-frais-de-chauffage/



ISTA l’entreprise allemande de compteurs intelligents est présent en Chine, en Russie, en France, en Europe, en Thailande, au Danemark, aux émirats arabe unis dans 24 pays au total

https://www.ista.com/corporate/company/what-we-do/?et_cid=1&et_lid=1&et_sub=/corporate/ 



Elster , la multinationale allemande des compteurs intelligents, outre l’amérique du nord et du sud a aussi conquis la Russie et la Géorgie dans le marché des compteurs intelligents

http://www.elster.com/en/elster-grouphttp://www.elstersolutions.com/en/smart-metering-for-residential

Bon, là encore cela dérange pas la Chine et la Russie de laisser leur population être surveillée par les entreprises allemandes ISTA ou Elster.

Alors que l’Allemagne joue le jeu des USA.

 C’est la multinationale Russe Gazprom entre autres qui est chargé d’installer les compteurs intelligents de gaz en France:

« Gazprom, après avoir installé ses compteurs intelligents de gaz au Royaume-Uni, c’est au tour de la France de tester les compteurs intelligents de Gazprom.

Depuis le 23 octobre 2010, Gazprom marketing & Trading France (GM&T), l’une des filiales de Gazprom, procède à l’installation de compteurs intelligents AMR (Automated Meter Reading) sur le territoire français.

http://selectra.info/Gazprom-lance-l-installation-de-compteurs-intelligents-en-France.html

Bon, là, la France est censée être russophobe mais cela ne la dérange pas de laisser sa population être surveillée par des entreprises russes au moyen des compteurs intelligents.

Pourquoi, avec les compteurs intelligents, tout le monde devient soudain copain?

Gazprom travaille avec GDF Suez et autres entreprises de gaz dans toute l’Europe

http://sputniknews.com/voiceofrussia/news/2013_06_21/Gazprom-and-GDF-SUEZ-to-study-the-possibility-of-expanding-the-Nord-Stream-6543/

En plus selon le Centre de recherche et d’informations indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques CRIIREM reconnu par le gouvernement lui-même qui lui a demandé un rapport

http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-58435QE.htm

les compteurs intelligents à gaz sont les plus dangereux car ils peuvent être considérés comme des bombes à retardement explosives !

Source citation du CRIIREM : « Les compteurs à gaz équipés de télérelevés sont à déconseiller, car les lieux où ils seront installés doivent être considérés comme des zones à atmosphère explosive (zones ATEX) en cas de fuite de gaz. De plus, l’installation de ces compteurs va encore entrainer la mise en place d’équipements supplémentaires, en antennes de réception et en répéteurs dont les émissions ne feront qu’augmenter le niveau de champ électromagnétique global dans les lieux de vie. »

http://www.criirem.org/autres-emetteurs/compteurs-telereleve-radioreleve

Et pour les compteurs intelligents d’électricité en France, c’est la partenaire de la Russie, Toshiba qui s’occupe de construire les compteurs intelligents Linky ! 

Toshiba a acheté Landys-Gyr en 2011

http://www.landisgyr.com/careers/a-brighter-future-brought-to-you-by-landisgyr-and-toshiba/?redirected=1

« la filiale nucléaire public Russe Atomenergoprom a fait une grande alliance avec la filiale public japonaise Toshiba. »

http://www.lesechos.fr/21/03/2008/LesEchos/20136-140-ECH_nucleaire—toshiba-negocie-avec-la-russie-pour-rivaliser-avec-areva.htm

Et c’est ce cher Toshiba qui est chargé de construire nos compteurs intelligents Linky espions en France pour fliquer notre consommation d’électricité ! 

 »A l’issue d’un appel d’offre, Landis+Gyr, filiale du groupe Toshiba, a été choisie par ERDF pour fabriquer les compteurs Linky destinés à la première étape du déploiement en France. »

http://www.constructioncayola.com/reseaux/article/2014/09/05/94449/-toshiba-fabriquera-les-compteurs-linky-.php

Toshiba et Hitachi cachent leurs responsabilités de Fukushima

http://www.greenpeace.org/international/en/news/Blogs/makingwaves/how-can-the-nuclear-industry-profit-from-nucl/blog/44192/

Nucléaire: Toshiba et Tepco actionnaires

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/02/10/01011-20090210FILWWW00389-nucleaire-toshiba-et-tepco-actionnaires.php

En 2015 avant le Brexit, La Chine et le Royaume-Uni ont signé à Londres une série d’accords sur le nucléaire

http://reinformation.tv/chine-royaume-uni-accords-nucleaire-romee-44658/

AREVA jamais sans la Chine

http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/05/04/areva-jamais-sans-la-chine_4626952_3234.html

Les actionnaires anglo-saxons ont des intérêts dans l’entreprise publique Chinoise qui a acheté Syngenta. Et ils se fichent si les intérêts viennent des impôts des citoyens Chinois.


https://www.letemps.ch/economie/2016/02/03/syngenta-choisi-se-vendre-aux-chinois




A partir de 2021 après l’installation de tous les compteurs intelligents, voici l’ étape suivante de leur agenda:

 Une usine de petits réacteurs nucléaires à proximité de chaque ville du monde entier!

Les industries nucléaires sont en train de dépenser des centaines de milliards depuis 2015 pour préparer ce projet.


Maintenant la COP21 veut construire des centrales nucléaires à proximité de chaque ville !

Les puissances du monde, les Etats-Unis, la Chine, la Russie, le Royaume-Uni, la France, l’Argentine font la course pour vendre leurs centrales nucléaires à travers le monde.

 Et ils vont tous construire leurs centrales nucléaires au Royaume-Uni, car le Royaume-Uni a une main d’oeuvre qualifié et une chaine d’approvisionnement longue pour le nucléaire.

Les puissances nucléaires (USA, Chine, Royaume-Uni, Russe, France, Japon, Argentine, Corée du Sud, etc…) sont en train de faire la recherche car ils veulent lancer une nouvelle génération de réacteurs nucléaires.

Les petits réacteurs nucléaires qui seraient selon eux moins coûteux et moins longs à construire et ils pourront le transporter par camion, par bâteau, par avion, pour les placer dans les villes du monde entier.

Et pourtant ils reconnaissent qu’un petit réacteur nucléaire fournira moins d’électricité qu’un grand.

Et ils reconnaissent qu’il faudra plusieurs petits réacteurs nucléaires pour fournir l’équivalent d’un seul grand réacteur nucléaire et que déjà il faut plusieurs grands réacteurs nucléaires pour fournir de l’énergie à la ville.

Ils reconnaissent que plusieurs petits réacteurs nucléaires présentent un risque plus élevé d’accident, car il faudrait encore plus de personnel de sécurité et de soutien que pour les grands réacteurs nucléaires, et comme les entrepreneurs ont justement choisi les petits réacteurs à cause de leur faible coût de construction, ils seront tentés par la même occasion de réduire le personnel de sécurité et de soutien aux réacteurs nucléaires et par conséquent, sinon l’énergie électrique ne serait plus rentable pour eux, et par conséquent, ils vont causer inévitablement des accidents.

Et cette fois-ci ce sera pire que les grands réacteurs nucléaires, car ils veulent à tout prix planter leur groupement de petits réacteurs nucléaires à proximité des villes, car selon eux c’est le seul moyen pour réduire les coûts d’électricité et augmenter la rentabilité de l’énergie.

Et pour faire accepter ces petits réacteurs nucléaires dangereux à la population, ils disent que ces réacteurs peuvent également se combiner avec de l’énergie renouvelable ! 

Alors qu’on voit que ce sont que des journaux nucléaires qui les promeuvent, et les industries nucléaires qui les fabriquent !

 Et de toute façon, quand on veut zéro nucléaire, on ne construit pas de réacteur.

Faire accepter le nucléaire en disant qu’il y aura un peu d’énergie renouvelable est un piège pour faire accepter aux écologistes le nucléaire sans que ceux-ci s’en aperçoivent.

 La Chine soutient les programmes nucléaires de France et du Royaume-Uni en avançant toujours l’argent dans les projets.



En 2013, Pour le Premier ministre français, Jean Marc Ayrault, le nucléaire est une «aventure industrielle commune» entre la France et la Chine.

http://www.leparisien.fr/international/ayrault-vante-le-nucleaire-en-chine-06-12-2013-3383061.php

« Pékin devient actionnaire du nucléaire français »

http://www.francetvinfo.fr/economie/entreprises/areva-pekin-devient-actionnaire-du-nucleaire-francais_1158175.html

Alors qu’EDF allait laisser tomber le projet d’Hinkley Point qui était crucial pour continuer son programme nucléaire, la Chine l’a sauvée de justesse en décidant de prendre de 30 à 40 % du projet d’EDF.

EDF ne peut plus fonctionner sans l’aide de l’investissement chinois :

Hinkley Point est vital pour la survie du nucléaire Français

http://www.liberation.fr/futurs/2016/07/29/hinkley-point-le-quitte-ou-double-d-edf_1469379

la Chine va investit de 30 à 40% dans le projet de centrales nucléaires d’EDF au Royaume-Uni dont Hinkley Point

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/nucleaire-un-pied-au-royaume-uni-la-chine-vise-l-international-24-10-2013-3255247.php

« le patron d’EDF Energy a répondu avec une tranquille assurance. « Nos équipes sont prêtes pour construire Hinkley Point C selon le calendrier et le budget prévus, a-t-il déclaré. Je suis confiant et fier car le projet correspond aux besoins britanniques d’une électricité abordable et bas-carbone. »

A ses côtés, Zhu Minhong, directeur de la filiale du groupe chinois CGN qui cofinance le projet, a manifesté la même confiance : « Notre partenariat avec EDF date de trente ans », a-t-il insisté. »
En savoir plus sur:

http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/03/23/edf-tente-de-rassurer-les-deputes-britanniques-sur-l-avenir-de-la-centrale-d-hinkley-point_4888823_3234.html#Z3ipIRfZtoyecgEx.99

C’est donc la Chine qui va sauver le lobby nucléaire Français. Et donc le plan d’installer des réacteurs nucléaires à côté de chaque ville de France!

 Pour le programme nucléaire du Royaume-Uni, elle a avancé l’argent pour la construction de ses centrales nucléaires.

Un an avant le Brexit, Le Royaume-Uni n’ayant plus de fonds publics pour assurer son programme nucléaire invite la Chine à produire ses centrales nucléaires chez elle.

« Le gouvernement conservateur du Royaume-Uni compte sur les investissements chinois pour suppléer les carences de l’Etat en matière de grands équipements. Il souhaite aussi faire de la City la tête de pont financière chinoise en Occident. »

En savoir plus sur:

http://www.lemonde.fr/economie-mondiale/article/2015/10/20/grande-pompe-a-londres-pour-xi-jinping_4792770_1656941.html#FT1IDJxYDxmiQVcR.99

Le Brexit n’affecte pas le projet Hinkley Point, assure Londres

https://fr.news.yahoo.com/le-brexit-naffecte-pas-le-093047140.html



« Nucléaire: un pied au Royaume-Uni, la Chine vise l’international »

La Chine n’a pas choisi le Royaume-Uni par hasard, Le Royaume-Uni ayant des exigences les plus strictes d’Europe en matière de nucléaire, les réussir à implanter ses centrales nucléaires, lui permet au niveau mondial d’acquérir une crédibilité qui lui permet d’acquérir tous les marchés pour des prix peu chère, la Chine proposant les centrales nucléaires, les moins chères, tous les pays l’invitent pour installer des centrales nucléaires chez eux.

Son objectif après l’Europe et l’Afrique, c’est le Moyen-Orient et l’Amérique du Sud :

« En accumulant des expériences hors de leur pays, les entreprises chinoises gagnent en crédibilité pour entrer en lice sur d’autres marchés » au Moyen-Orient ou en Amérique du sud, a abondé Zhou Xizhou, expert basé à Pékin d’IHS Global Insight. »

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/nucleaire-un-pied-au-royaume-uni-la-chine-vise-l-international-24-10-2013-3255247.php

« Huit réacteurs made in China pourraient être exportés d’ici 2020, selon les plans du gouvernement chinois.

« A ce rythme, la Chine pourrait rapidement devenir le premier constructeur mondial de centrales, assure George Borovas, responsable des dossiers nucléaires au cabinet PWSP. La puissance financière et industrielle de la Chine en fait un acteur incontournable pour les pays en développement. »

En savoir plus sur:

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/09/14/le-nucleaire-chinois-a-la-conquete-de-l-afrique_4756877_3212.html#wdWqcuAw0y3A3IuP.99

Qu’on aime ou pas, Etats-Unis, Royaume-Uni, Chine, Russie, Argentine, etc… les puissances sont toutes les mêmes, quand elles ont du fric, la première chose qu’elles font c’est pour financer le nucléaire et tant pis pour les populations.

Maintenant, comme vous pouvez le constater, soutenir une puissance mondiale économique quel qu’elle soit, c’est comme inviter généreusement un groupe de réacteurs nucléaires multiples de s’installer près de votre ville.



Article d’un journal pro-nucléaire publié le 24 novembre 2015
source en anglais

https://www.theguardian.com/environment/2015/nov/24/mini-nuclear-reactors-answer-to-climate-change-crisis



« Les petits réacteurs nucléaires une solution au changement climatique ?

« Le Royaume-Uni pourrait être le centre mondial d’une nouvelle industrie nucléaire composée par des mini-réacteurs dont chacune serait transportée par camion et installée dans une ville de n’importe quel pays, votre ville par exemple pour pouvoir faire chauffer votre eau, ou livrer à tout pays qui veut brancher ces petits réacteurs dans leur réseau d’électricité à partir du quai.

Le Chancelier George Osbone a révélé mercredi que 250 millions de dollars seront dépensés d’ici à 2020 dans un programme ambitieux pour faire positionner le Royaume-Uni en tant que leader mondial des technologies nucléaires.

Les SMR (small reactor) visent à capturer les avantages de l’énergie nucléaire-toujours en service, énergie à faible émission de carbone- tout en évitant les problèmes, principalement le grand coût et le temps pour construire les grandes centrales nucléaires.

Les centrales nucléaires en cours comme le projet franco-chinois d’Hinkley Point dans le Sommerset prévu doivent être construits sur place, une tâche assimilée à « la construction d’une cathédrale dans une cathédrale ».

Au lieu de cela, les petits réacteurs nucléaires (SMR) seraient gérés par une douzaine d’employés dans l’usine, puis transportés vers des sites (villes) pour être branchés au réseau d’électricité de la ville, ce qui les rendraient en théorie moins cher.

Les entreprises du monde entier, y compris en Russie, en Corée du Sud et en Argentine tentent maintenant de transformer cette théorie en pratique et beaucoup cherchent à construire leurs petits réacteurs nucléaires à partir de chez leur ami nucléaire le Royaume-Uni.

En effet, il y a beaucoup de choses qui font que le Royaume-Uni est un lieu idéal pour n’importe quel entreprise au monde pour y construire des petits réacteurs nucléaires, la nouvelle génération de la nouvelle technologie nucléaire. Du point de vue législatif, le gouvernement voit dans le nucléaire une solution pour réduire l’effet de serre, et il a un héritage substantiel et pré-éminent pour ses lois sur les opérations nucléaires et de plus il a une main d’œuvre qualifiée et capable ainsi qu’une chaîne d’approvisionnement en source nucléaire bien organisée.

Un rapport financé par le laboratoire national nucléaire du gouvernement du Royaume-Uni en décembre 2014 a suggéré qu’il y avait potentiellement un marché « très important » pour des centaines de SMR (65-85 gigawatts) d’ici 2035, avec une douzaine de SMR (75W) situés au Royaume-Uni.

Le marché pourrait rapporter 250 à 400 milliards de dollars d’après les estimations du laboratoire national nucléaire disant que cela représenterait une opportunité économique pour le Royaume-Uni.

Les SMR sont des réacteurs qui produisent de 300MW (0.3GW) en électricité ce qui est beaucoup moins que les 1000 MW (1GW) produits par la plupart des centrales nucléaires existantes.

En plus, l’avantage est que les SMR (petits réacteurs nucléaires) peuvent varier la nature de leur production, ce qui signifie qu’ils pourraient être utilisés pour équilibrer le vent intermittent et l’énergie solaire à la différence des grandes centrales nucléaires. »


source en anglais https://www.theguardian.com/environment/2015/nov/24/mini-nuclear-reactors-answer-to-climate-change-crisis

article d’un journal pro-nucléaire publié le 12 avril 2016
source en anglais

http://www.climatechangenews.com/2016/04/12/are-small-nuclear-reactors-the-answer/

« Les petits réacteurs nucléaires une solution pour une énergie propre ?

Les entreprises nucléaires du monde entier se réunissent pour discuter des licences sur les réacteurs modulaires controversés devant coûter des milliards de dollars et être construits à proximité des villes.



Les préoccupations sont soulevés au sujet des milliards de dollar consacrés à la recherche pour construire des petits réacteurs nucléaires pour la production d’électricité.

Les grandes puissances de ce monde font la course pour construire une nouvelle génération de technologie nucléaire, les petits réacteurs modulaires nucléaires (SMR) qui, selon eux, pourraient se combiner avec les énergies renouvelables pour créer un avenir faible en carbone pour la planète.



Les petits réacteurs modulaires (SMR) sont à peine entendus parlés par le public, mais plusieurs milliards de dollar sont en train d’être dépensés aux Etats-Unis, en Chine, en Russie, au Royaume-Uni, en France, pour la recherche et le développement.

L’industrie nucléaire mondiale estime que les premiers réacteurs pourraient être déployés dès 2025, et le plan pour eux est de les installer à proximité des villes pour produire l’alimentation électrique locale.

Cette semaine, les dirigeants d’entreprises nucléaires du monde entier se réunissent à Atlanta, en Géorgie, pour évaluer les progrès sur les prototypes et répondre à la question cruciale sur la licence de ces nouveaux modèles pour la sécurité.

Le gouvernement américain a déjà placé 217 millions de dollars dans un seul design commercial et offre des milliards de dollars en garanties de prêts pour les autres pays.

Le gouvernement du Royaume-Uni vient d’annoncer un concours mondial pour obtenir le meilleur design de SMR et a mis 250 millions de dollars pour financer la recherche et le développement en cours des 5 prochaines années.

Les designs préférés seront choisis lors du concours mondial et le Royaume-Uni prévoit d’être le leader mondial dans la technologie et l’exportation des petits réacteurs à travers le monde, selon le ministère de l’Energie et du changement climatique.

L’industrie nucléaire affirme que les plus petits réacteurs pourraient être produits sur une ligne de production en usine et transportés en masse par des camions et que les plus grands pourraient être produits en tant que composants pré-fabriqués à assembler sur place.

Cela réduirait considérablement les coûts de construction et le temps de construction.

Dans un éditorial, le journal de l’Energie Nucléaire Insider exprime son enthousiasme pour la stratégie, mais appelle à « davantage de ressources pour accélérer le développement et l’approbation des conceptions design des SMR (Small modular reactor) afin que les consommateurs puissent bénéficier de coûts inférieurs et aussi permettre la renaissance du nucléaire au Royaume-Uni qui sera ainsi cimenté.

Les SMR(small modular reactor) multiples peuvent effectivement présenter un risque plus élevé qu’un seul grand réacteur, surtout si les propriétaires des centrales tentent de réduire les coûts en réduisent le personnel de soutien ou de sécurité par réacteur.

Les nouveaux réacteurs nucléaires de la nouvelle génération peuvent avoir une capacité de production de 10 à 300 mégawatts selon que la ville est grande ou petite.

Ils seront fabriqués selon les besoins prévus en énergie pour la ville, selon si la ville est grande ou petite.

Pour être rentables, les petits réacteurs nucléaires doivent être placés à proximité des villes, là où la production en électricité est nécessaire.

Ce que la population locale va dire d’avoir une centrale nucléaire au milieu de leur cadre de vie est difficile à dire- les parcs éoliens en Grande Bretagne ont soulevé une telle opposition que le gouvernement a permis aux gens d’utiliser le droit de veto.

Les critiques disent que si les petits réacteurs nucléaires (SMR) sont connus pour fonctionner car ils sont déjà utilisé dans le secteur militaire, les coûts ne sont pas connus, car dans le secteur militaire l’économie concernant le nucléaire n’est pas pris en considération.

Les membres du parlement britannique de la chambre des communes de l’énergie et le comité des changements climatiques sont enthousiastes sur les SMR.

 Leur rapport d’enthousiasme est que les SMR sont conçus d’une manière qui leur permettent d’être pré-fabriqués dans une usine, puis ensuite transporté par camion sur le site choisi et assembler les modules ce qui pourrait selon eux, améliorer l’efficacité de fabrication et les coûts de financement.

En revanche, l’Union des Scientifiques Concernés des Etats-Unis souligne les difficultés pour la mise en place des petits réacteurs à proximité des centres de population et les doutes qu’ils ont sur les capacités de ces réacteurs à produire de l’énergie à plus faible coût que les grands réacteurs. 
Il souligne que les réacteurs commerciaux qui existent actuellement sont obligés de devenir sans cesse plus large et plus grand pour produire une énergie électrique de bon marché à grande échelle.

La plupart des scientifiques acceptent les dires de l’industrie nucléaire qui affirme que les petits réacteurs (quand ils ne sont pas rassemblés en étant plusieurs au même endroit) sont moins dangereux que les plus grands mais déclarent : « Si cela est vrai en revanche, elles seront moins rentables, car les petits réacteurs produiront moins d’électricité que les plus grands lesquels sont plus nécessaires pour répondre aux besoins d’énergie électrique de la population. »

Commentaire : Le rapport dit qu’un groupe de petits réacteurs nucléaires au même endroit est plus dangereux qu’un seul réacteur. 

Qu’un seul petit réacteur est moins dangereux qu’un seul grand réacteur. 

Mais un petit réacteur fournit moins d’électricité qu’un grand réacteur.


Donc pour fournir la même production d’électricité qu’un grand réacteur, ils seront obligés de produire plusieurs petits réacteurs au même endroit.

Donc leur projet va foirer et causer des accidents nucléaires dans tous les endroits où ils installeront leur groupement multiple de petits réacteurs nucléaires.



Comme c’est à proximité des villes qu’ils installeront leurs petits réacteurs nucléaires multiples personne n’y échappera.

 Et avec le réseau intelligent sur lesquels ces réacteurs seront branchés, n’importe quel hacker peut couper l’électricité de toute une ville ou pire planter un virus car les réacteurs nucléaires sont tous liés à des programmes informatiques avec les réseaux intelligents et les compteurs intelligents, et donc c’est la catastrophe assuré.

 »Peur atomique sur l’Allemagne : les ordinateurs d’une centrale nucléaire infectés par un virus »

https://francais.rt.com/international/19688-allemagne–virus-dordinateur-trouve



Conclusion : Arrêter les compteurs intelligents, réseaux intelligents et le nucléaire.



Suite de l’article du journal pro-nucléaire d’avril 2016

http://www.climatechangenews.com/2016/04/12/are-small-nuclear-reactors-the-answer/:

« Les petits réacteurs modulaires (SMR) multiples peuvent effectivement présenter un risque plus élevé qu’un seul grand réacteur, surtout si les propriétaires des centrales tentent de réduire les coûts en réduisant le personnel de soutien ou de sécurité par réacteur.

Leur rapport conclut : « A moins qu’un certain nombre d’hypothèses optimistes des industriels se réalisent, les petits réacteurs modulaires (SMR) ne sont pas susceptibles d’être une solution viable face aux problèmes économiques et de sécurité rencontrés par l’énergie nucléaire »

http://www.climatechangenews.com/2016/04/12/are-small-nuclear-reactors-the-answer/

23 Réponses to “Vers un Nouvel Ordre Mondial eugéniste nucléaire + OGM d’un empire fusionné américano-chinois ?…”

  1. la Chine , c’est toujours un régime communiste ?

    • jamais été !… marxiste, collectiviste d’état forcé pour le peuple… Nomenklatura oligarchique en haut de la pyramide. C’est une système étatique, donc pyramidal, qui ne peut fonctionner que dans une relation dominant/dominé, exploiteur/exploité, maître/esclave…

  2. Il est clair que pour certains, un hiver nucléaire, serait « bon » pour eux dans leurs cerveaux malades, entendons-nous bien, mais il y a bien un risque que ces gens, certain de tout maitriser, déclenchent qque chose et big badaboum…
    Ce n’est que mon humble avis, que j’ai expliqué là = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/08/20/vous-reprendrez-bien-un-peu-de-chaos/
    Par ailleurs, Pepe Escobar, a signé un article sur Russia Today qui explique en long en large et en travers que la nouvelle route de l’Asie, finalement, ce sera pas si mal. Pour la 2ème fois Escobar m’a fait un effet bien étrange à la lecture de ses 2 derniers billets ; Je me suis ennuyée et surtout je ne suis pas du tout d’accord avec lui. Trop de gens pensent pouvoir s’accommoder du danger ou je ne sais quoi d’autre. Mais c’est cela qui perso, me fait flipper ; L’atonie générale est énooorrmme tout de même non ?

  3. Votre analyse est fausse!Il s’agit d’un « trompe qui peut » entre deux pays qui veulent l’hégémonie et finiront par s’entretuer comme Hitler et Staline,longtemps alliés puis combattants à mort!
    Voir sur « Arrêt sur info » six articles décryptant la stratégie des états désunis contre la Chine.Hélas,nous n’avons pas l’équivalant sur la Chine mais c’est à peu-près du pareil au même!

    • loveandpeace Says:

      C’est pas une analyse littéraire c’est une conclusion logique basée sur des sources des relations commerciales et industrielles entre les puissances.

      Y en a d’autres aussi qu’on peut trouver sur les articles:

      Remarquez que Washington a un droit de veto au FMI. 
https://fr.sputniknews.com/international/201512181020395085-lagarde-fmi-russie-top/



      Donc Washington a accepté que le FMI accepte le dollar (les USA), le yen (le Japon), le yuan (la Chine), l’euro (l’Union Européenne) , le sterling (le Royaume-Uni)
      

Donc Washington a invité le Japon, le Royaume-Uni, l’Union Européenne, la Chine à diriger le Nouvel Ordre Mondial avec lui.
      

Dollar vs Yuan: Bill Gates mise sur la monnaie chinoise

      https://fr.sputniknews.com/economie/201505071015994369/

      Mastercard qui utilise le battement de coeur comme identification de rythme cardiaque a déjà comme partenaires DBS Bank (banque de Singapour) China Construction Bank, OCBC Wing Hang (Chine), Dah Sing Bank, Fubon Bank, Bank of East Asia Hang Seng Bank (Hong Kong/Chine), etc…

http://www.scmp.com/tech/enterprises/article/1959543/mastercard-looks-boost-adoption-app-mobile-payment-services-hong

      Le milliardaire globaliste, George Soros, a déclaré lors d’une interview avec le Financial Times, que la Chine supplantera les Etats-Unis en tant que leader du Nouvel Ordre Mondial et que l’Amérique ne devrait pas résister au déclin du pays alors que le dollar s’affaiblit, le niveau de vie chute, et qu’une nouvelle devise globale est en train d’être introduite.

      

« Je pense que vous avez besoin d’un Nouvel Ordre Mondial que la Chine doit faire partie du processus de sa création et ils doivent en payer le prix, ils doivent le posséder comme les Etats-Unis possèdent… l’ordre actuel, » a déclaré Soros, ajoutant que le G20 était un pas dans cette direction.

      Voici la vidéo de l’interview de Soros: 

 https://youtu.be/ZyKYYm1JVMw

      Soros: China Must Be Part Of The New World Order 

Soros : la Chine doit être partie au Nouvel Ordre Mondial.

      « Le FMI salue la création de la banque asiatique d’investissement (alors que celle-ci était censée être crée pour s’opposer au FMI)
      
Christine Lagarde avait déjà indiqué dimanche que le FMI serait « ravi » de coopérer avec cette nouvelle banque de développement, selon l’agence Chine nouvelle. »

      http://www.xchange-madagascar.com/actualites/index.php/le-fmi-salue-la-creation-de-la-banque-asiatique-dinvestissement/

      « Bill Gates travaille avec nous pour mener des recherches sur un nouveau type de réacteur nucléaire et pour que nous le développions ensemble”, a déclaré le 2 décembre Sun Qin, directeur général de China National Nuclear Corporation (CNNC), la société d’Etat qui supervise le développement du nucléaire civil et militaire.

      Le fondateur de Microsoft (Microsoft travaille avec la NASA) se rendra en Chine courant décembre pour poursuivre avec CNNC les discussions engagées depuis 2009, révèle le quotidien de Hong Kong South China Morning Post »

http://www.courrierinternational.com/article/2011/12/08/bill-gates-se-branche-sur-le-nucleaire


      



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s