Résistance au colonialisme: Le Canada n’est qu’une entreprise commerciale à la botte de la City de Londres…

Démocratie tire-lire

 

Mohawk Nation News

 

15 Mai 2016

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2016/05/15/piggy-bank-democracy/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Une constitution est la volonté d’un peuple libre (NdT: ou du moins devrait l’être…). Kaiane’re:kowa, la Grande Loi de la Paix, favorise la Nature. Elle représente le design de la création pour que tout le vivant vive en harmonie avec le monde naturel. Notre titre à la terre est fondé sur ce que nous sommes les détenteurs/gardiens de la terre pour les générations non encore nées. Celles-ci possèdent tous les biens et ont tout le pouvoir. Le Canada n’est pas un pays. Il n’a pas de constitution, il a une charte d’entreprise. Le mot constitution n’est jamais mentionné à la Chambre des Communs (parlement). La charte entrepreneuriale coloniale du Canada est appelée le “British North America Act of 1867” ou la loi sur l’Amérique du Nord Britannique de 1867 ou BNAA 1867 (NdT: il est tout a fait intéressant de noter ici que souvent au Canada on voit l’expression suivante accolée au mot “Canada”: “Established 1867”, tout comme on peut voir au dessus des vieux frontons en briques des usines “Established 1867 ou 1888”… Ceci apparaît souvent sur les T-shirts vendus au Canada pour les touristes… Bref, dans l’inconscient populaire, on réfère au pays avec sa date de fondation entrepreneuriale… bizarre…) ; cette charte gère une entreprise qui utilise les ressources naturelles des générations futures des peuples originels de l’endroit. La charte du Canada concerne la finance et la banque, les chemins de fer, les asurances, le pétrole, le gaz, les oléoducs/gazoducs, la propriété foncière etc… choses qui sont des abus pour l’avenir de nos enfants. Il n’y a aucun statut sur la limitation du meurtre de masse.

Lorsque l’entreprise est dissoute, les créditeurs doivent être compensés. Toute entreprise commerciale future sera fondée sur Kaiane’re:kowa qui assure que tout le monde sert proprement la Nature.

Aujourd’hui les entités entrepreneuriales doivent obtenir notre consentement préalable et informé pour utiliser la terre et les ressources de nos enfants à venir. En fait, nous, peuple naturel, ne pouvons pas nous assoir à la table des négociations avec des entités illégales subordonnées créées artificiellement pour violer notre terre.

La corporation/entreprise Canada a une durée limitée, d’une élection à l’autre. Le Canada peut-être dissout lorsque plus personne ne vote. Le Parti Libéral est maintenant en train de passer en force une loi pour changer les lois électorales sans aucun referendum du peuple.

Une dictature existe lorsque les règles d’engagement dans une démocratie sont changées sans que le peuple n’ait son mot à dire. Personne ne sait comment les bulletins de vote sont comptés au Canada. Les politiciens ne sont pas élus, mais sélectionnés dans tous les rangs possibles: les conseils de bandes/tribus, les municipalités, les gouvernements provinciaux et f´édéral etc…

Le plan d’action commercial est d’essayer de mettre à exécution la solution finale au problème INDIEN avant 2024. Ceci est dirigé depuis l’état-major de guerre se tenant dans une pièce au ministère des Affaires Indiennes d’Ottawa. Nos esprits sont supposés être totalement colonisés et nous devons être assimilés dans le corps politique entrepreneurial. A la fin, ils espèrent pouvoir se saisir de la totalité de nos biens, terres, territoires et ressources.

Le corporatisme s’arrête lorsque le pouvoir retourne à la terre. Pour rester sur Ono’ware:geh, l’Île de la Grande Tortue, tout le monde doit suivre Kaiane’re:kowa, la Grande Loi de la Paix. La majorité entrepreneuriale des 51% de ceux qui votent permet à la guerre de continuer. Le système contrôlé par une élite dot-être erradiqué.

L’entreprise Canada est une entreprise privée/corporation propriété de la COURONNE (NdT: de la City de Londes et sa banque d’Angleterre/Vatican dont la famille royale n’est que la marionnette d’apparat…). Trudeau, en tant que nouveau premier ministre, a prêté serment à la reine d’Angleterre et non pas au peuple ou à la terre, ainsi la COURONNE peut continuer son numéro d’illusionniste sur la liberté dans son entreprise militaire appelée Canada.

18 Réponses to “Résistance au colonialisme: Le Canada n’est qu’une entreprise commerciale à la botte de la City de Londres…”

  1. J’ai mis mise en lien cette traduction en toute fin de cet ancien billet traitant d’un sujet similaire de MNN ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/10/lempire-sans-terre/
    C’est tout ce que je peux faire pour le moment !
    A+ – JBL1960

    • on comprend pas très bien pourquoi tu peux pas bloguer si tu as accès à internet de chez toi.
      dis-nous quoi par courriel on peut peut-être aider…

      • J’accède à Internet par une clé domino de prêt « Air Box » qui est limitée à 10 Giga et qui bug toutes les 10 mn ! Orange doit construire une ligne ADSL et ne le fait pas car normalement la proprio devait le faire avec notre entrée dans les lieux et depuis c’est la merde. Par ailleurs, je ne peux pas allez consulter mes mails liés à mon blog car Orange dit Niet à Yandex…

        • Ah la dictature !…. vire orange et prends un autre FAI (marrant l’acronyme est le même que la FAI anarchiste – Federacion Anarquista Iberica – comme quoi çà n’a rien a voir…)
          Mort aux cons et vive la canaille !!

        • Bah, c’est sûrement ce qui va se passer, mais je il n’empêche qu’il faudra qu’il me construise une ligne ADSL… Et que ça va retarder d’autant ma possibilité d’être connectée. C’est ça le comble, en 2016, d’être tributaire d’un Orange (les grandes oreilles des gouvernements) qui fait de la pub pour la fibre et qui n’est pas capable de passer un câble… Vous le saviez vous que free (qui utilise le réseau Orange) ne construit pas de ligne… 39 jours sans Internet ! C’est long et c’est pas fini…

        • les plaisirs des (quasi)monopoles avec l’ostracisme et la répression qui vont avec… pathétique cette société à bout de souffle. Aidons là à crever tout en la remplaçant par mieux…

        • Oui mais j’avoue que c’est pas facile car leur puissance est étouffante et j’ai pu sentir « physiquement » leur gros monopole serrer mon petit cou…😦

        • raison de plus pour boycotter ces gugusses et en sortir, et patronner un « petit » non ?…

        • Un « petit » ? Du style ?

        • un indépendant, qui ne bouffe pas au ratelier des monopoles… on ne connait pas les noms mais une recherche sur un MR « FAI indépendant france » devrait donner une liste plus ou moins exhaustive.
          rien que sur wikileaks y a çà:
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_fournisseurs_d%27accès_à_Internet_pour_particuliers
          après faut analyser les prestations et voir…

        • le problème, dans ce cas précis, c’est que je nécessite une construction de ligne et seuls Orange, Sfr et Bouygues peuvent le faire ! Y a longtemps que je les aurai lâchés en rase campagne, j’suis pas maso, mais qd je vous dis que je sens « physiquement » le poids du gros monopole c’est que je le sens bien, très bien même…

        • La france en bien des points est plus dictatoriale que les zunies, le carcan étatico-monopoliste est en terre conquise, c’est différent outre-atlantique, çà ne se ressent pas pareil. Ce n’est pas de l’altruisme chez les yanks, c’est que la « libre-entreprise » a plus de signification qu’en France, même si le gros capital a fini par monopoliser…

        • Ah oui tout à fait d’accord… Même si ça n’arrange pas mon affaire. Mais là, en plus c’est le monopole quasi historique avec Orange qui n’est autre que France Télecom et qui vraiment fait ce qu’il veut comme il veut et surtout… Quand il veut ! Ou pas et tu peux rien faire ; Rien, nada. Tu peux râler, ah ça oui, mais c’est tout, eux en face y se marrent, grave…

      • Tenez, j’ai modifié comme suit la mise en lien vers votre article que j’ai reblogué ;  » Je mets en lien vers un message fondateur de Résistance71 avec en préambule un extrait d’un message de l’EZLN de 1994 qu’il avait traduit de l’espagnol et qui amène parfaitement leur réflexion. Ce texte donnera l’impulsion nécessaire à ceux qui doutent vers un « Éveil Citoyen » nécessaire à ce changement de paradigme que nous avons à enclencher. Et à ceux toujours plus nombreux, qui comme moi, veulent affiner leur réflexion et l’adapter, sans cesse, afin de bâtir la Société des sociétés, aux côtés des Natifs et Peuples premiers de la Planète. »
        Et tant que je serai dans l’impossibilité technique de bloguer, je préfère arrêter vu mon niveau de stress. Ce blog est le prolongement de ma réflexion et le reflet de mon âme. Aussi, je préfère me taire, et je reprendrais, ou pas quand cela me sera vraiment possible. Mes billets sont là, témoins de l’avancement de ma réflexion… Je reste un grain de sable… Mais par expérience, justement, qd on est déstabilisé on accumule les boulettes et on devient contre-productif… C’est ce qui m’arrive, j’en ai conscience, alors je me retire avant de péter une durite. Merci à vous. JBL1960

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s