Guerre psy et lavage de cerveau: CIA, programme MK Ultra, Canada et université McGill de Montréal…

Pour mieux comprendre ce qui suit, nous avons traduit quelques extraits du livre “The Shock Doctrine” de Naomi Klein qui adresse superbement le sujet du Dr Cameron et des ses expériences MKUltra à l’université McGill de Montréal dans les années 1950 et jusqu’en 1963, date où le projet fut officiellement stoppé. Voici ce que dit Klein à ce sujet:

“Un memorandum déclassifié de la CIA a expliqué que le programme [MKUltra] ‘a examiné et évalué un nombre de techniques inhabituelles d’interrogatoire incluant le harcèlement psychologique et des sujets tel que la mise en isolement sensoriel et l’utilisation de produits chimiques et de drogues.’ D’abord appelé ‘Projet Bluebird’, puis ‘Projet Artichaud’, il fut finalement renommé ‘Projet MKUltra’ en 1953. Durant la décennie suivante de 1953 à 1963, le projet MKUltra dépensera plus de 25 millions de dollars sur des recherches impliquant des méthodes pour briser la résistance psychologique des prisonniers suspectés d’être des communistes ou des agents doubles. 80 institutions furent impliquées dans le programme, incluant 44 universités [dont McGill] et 12 hôpitaux.”

“… Bien qu’il fut en contact avec la CIA depuis des années, le Dr Cameron reçut en 1957 ses premiers fonds de la CIA via sa filiale de façade de la Society for the Investigation oh Human Ecology. Alors que l’argent de la CIA ruisselait dans l’Allan Memorial Institute de l’université McGill, l’institut ressemblait de plus en plus à une prison macabre et de moins en moins à un hôpital… Dans un article publié en 1960, le professeur Cameron a dit qu’il y a deux facteurs majeurs qui nous permettent de maintenir une imagerie dans l’espace-temps, qui nous permettent en bref de savoir où nous sommes et qui nous sommes. Ces deux forces sont a) notre perception sensorielle continue et b) notre mémoire. Au moyen d’électrochocs, Cameron annihilait la mémoire chez ses patients et avec ses boîtes d’isolation sensorielle il leur faisait perdre le sens complet de leurs sens et de la notion d’espace-temps..”

“Le travail de Cameron fut financé par la CIA jusqu’en 1961 et il ne fut pas du tout clair pendant des années ce que le gouvernement américain fit des résultats de ces recherches…. La CIA produisit un manuel appelé le ‘Kubark Counterintelligence Interrogation’ ou simplement ‘Kubark’, c’est un manuel secret de 128 pages sur ‘l’interrogatoire de sources résistantes’ qui est lourdement imprégné des résultats des recherches du projet MKUltra et des expériences de Ewen Cameron et de Donald Hebb. Les méthodes vont de la privation sensorielle, aux positions de stress, de l’encapuchonage à la douleur (le manuel reconnaît dès le début que les techniques employées sont illégales et demande aux interrogateurs d’obtenir l’aval de leur hiérarchie. Le manuel est daté de 1963, l’année de la fin des subventions de la CIA au projet MKUltra et 2 ans après l’arrêt des expériences de Cameron. Le manuel affirme que si les techniques sont bien utilisées, elle briseront la résistance de la source d’information et détruiront toute capacité de résister. Ainsi. Il s’avéra que le véritable objectif du projet MKUltra n’était pas un programme de recherche sur le lavage de cerveau, mais de mettre au point et d’entretenir un système scientifiquement étudié d’extraction d’information depuis des ‘sources résistantes’. En d’autres termes: un programme de torture scientifique…”

“Les théories du Dr Cameron étaient fondées sur l’idée que si on choquait électriquement le patient dans un état de régression psychologique chaotique, ceci créerait pour lui les préconditions pour une ‘renaissance’ en tant que citoyen modèle… De ce côté là Cameron fut un monumental échec. Quelque soit le degré où il fit régresser ses patients, ils n’absorbèrent ou n’acceptèrent jamais les messages sans fin répétés au moyen de bandes magnétiques. Bien qu’il fut un génie du comment détruire psychologiquement une personne, il n’a jamais pu les reconstruire.

Le problème si évident avec le recul, fut que tout était basé sur l’entière théorie de dire qu’avant qu’une guérison ne soit possible, tout ce qui avait existé auparavant devait être effacé. Cameron était convaincu que s’il pulvérisait les habitudes, les schémas de comportement et les mémoires, les souvenirs de ses patients, il arriverait à un moment donné à une ardoise psychologique vierge sur laquelle il pourrait réécrire à sa guise. Mais quelques furent les électrochocs, les drogues et la désorientation induits, il n’y parvint jamais. Pire, l’opposé s’avéra: plus il pulvérisait et plus fracassés devenaient ses patients. Leurs esprits n’étaient pas ‘nettoyés’, mais devenaient chaotiques, dérangés, leurs mémoires se fracturaient, leur confiance était trahie…”

~ Naomi Klein, 2007 ~

Le Canada la CIA et le programme MKUltra

 

Dan Dicks

 

19 avril 2016

 

url de l’article original:

https://pressfortruth.ca/top-stories/canada-cia-and-mkultra/

 

Press for Truth vidéo:

http://www.youtube.com/watch?v=slMn2nqgitA#t=674

 

Note de Résistance 71: Bien des gens connaissent l’acronyme du programme MKUltra mais ne savent pas que les lettres “MK” viennent de “Mind Kontrol” ou contrôle de l’esprit. Le mot “Ultra” parle de lui-même…

Le projet MKUltra fut le nom de code d’un projet illégal de contrôle des esprits qui fut mis en place par la CIA. Ceux qui furent impliqués dans ce programme furent continuellement soumis à des traitements comme l’administration de puissante drogues (LSD, amphétamines etc…), de thérapies à l’électrochoc, de comas induits par voie médicamenteuse. Quelques milliers de personnes furent soumises à des expériences immorales et cruelles, expériences scientifiques qui eurent lieu jusqu’à ce que le programme soit officiellement arrêté [en 1963]. Ces expériences ne prirent pas seulement place aux Etats-Unis, quelques-unes furent délocalisées et exportées au Canada.

Il a été découvert plus tard que le gouvernement canadien a été plus que certainement au courant que la CIA avait financé le psychiâtre écossais Donald Ewen Cameron pour être celui qui conduirait l’initiative au nord de la frontière. Cameron a sévi à l’Allan Memorial Institute de l’université McGill de Montréal et il fut payé des dizaines de milliers de dollars afin de piloter un programme totalement illégal et non éthique d’expériences psychologiques sur des humains. Il est dit que le professeur Cameron ne savait pas que les fonds provenaient de la CIA parce qu’il les recevait d’une organisation de façade appelée la société pour l’ Investigation of Human Ecology.

Le Dr Cameron a aussi été un membre du tribunal médical de Nüremberg dans les années 1940 et fut à la tête des associations psychiâtriques du Canada et des Etats-Unis et il fut le tout premier président de l’association Psychiatrique mondiale. Une de ses plus importantes expériences était de plonger un patient dans un coma induit pendant des semaines. La plupart des gens qui entrèrent à l’Institut le firent pour des problèmes mineurs comme des désordres anxiogènes ou des dépressions postpartum pour les femmes. Beaucoup de ces sujets furent alors abusés mentalement et physquement, torturés, bon nombre souffrant de manière permanente après les expériences. La plupart des documents concernant le projet MKUltra furent détruits dans les années 1970 et pour les quelques documents qui furent découverts, on laissa le soin à la Commission Rockefeller et autres d’enquêter sur les activités domestiques de la CIA et autres parties impliquées.

Une artiste de Winnipeg, Sarah Ann Johnson a récemment créé une expérience artistique MKUltra qui fut inspirée par sa propre grand-mère qui fut une des victimes des recherches psychologiques de la CIA. La grand-mère d’Anne, Velma Orlikow, entra à l’Allan Memorial Institute en 1956 suite à une dépression postpartum et fut une des nombreuses patientes qui furent traitées par le Dr Cameron. Elle fut soumise à des comas induits par de puissantes drogues et à une thérapie d’électrochocs. Anne dit que sa grand-mère voulut quitter le traitement à plusieurs reprises, mais que sa famille lui disait sans cesse qu’elle devait faire confiance au médecin et qu’elle devait suivre ses recommandations. Elle finit alors toujours par y retourner alors même qu’elle ne le désirait plus. Elle fit plusieurs tentative de suicide et décéda alors qu’Anne n’avait que 14 ans. Avant de mourir, elle se décida à mener une action en justice et attaqua à la fois l’hôpital et la CIA. L’affaire fint par trouver une résolution hors des tribunaux. (NdT: ce qui veut dire en termes juridiques anglo-saxons, que des dommages et intérêts furent proposés et acceptés… en échange de la fin des poursuites, ceci est une procédure légale anglo-saxonne classique…)

Dans ses récentes créations artistiques inspirées du programme MKUltra, Johnson a utilisé la sculture, la photographie, la performance d’acteur et la vidéo afin de démontrer comment la torture physique et psychologique a affecté sa famille. “Je ne peux aucunement savoir ce que ma grand-mère a ressenti. Ceci est ma tentative d’essayer de comprendre et d’essayer aussi d’accepter pourquoi elle fut ce qu’elle fut, pourquoi ma mère est ce qu’elle est et pourquoi je suis ce que je suis.” a dit Johnson. Ses deux plus récentes créations Hospital Hallway (2015) and The Kitchen (2016), sont montrées au le festival de l’image de Toronto.

= * = * =

Note de Résistance 71 : De fait il est aussi parfaitement envisageable de concevoir que le programme secret de rendition de la CIA qui a suivi le 11 Septembre 2001, l’invasion de l’Irak et le scandale de la tristement célèbre prison d’Abou Ghraïb et l’horreur de Falloujah (voir ici la confession d’un tortionnaire américain de l’entreprise privée CACI: http://www.agenceinfolibre.fr/confessions-dun-tortionnaire-dabou-ghraib/ ), les prisons secrètes de la CIA en Afghanistan et dans des pays qui sous-traitèrent la torture pour les Etats-Unis comme la Pologne, la Lithuanie, la Thaïlande, la… Syrie (et oui…) et d’autres, furent des extensions pratiques du projet MKUltra.

En fait, quand on lit Naomi Klein et l’article de Dan Dicks ci-dessus et qu’on écoute le tortionnaire yankee, on se rend compte que tout ceci a toujours des implications bien réelles et actuelles dans le monde d’aujourd’hui, dans la bulle crypto-fasciste de l’impérialisme occidental piloté par le monstrueux empire anglo-américain.

Ce qu’il faut comprendre c’est qu’à terme cette sauvagerie sans nom est faite pour se refermer sur nous, les peuples…

Orwell disait: “… vous voulez connaître la société du futur ? Imaginez une botte écrasant un visage… pour toujours…” La question a toujours été: les laisserons-nous faire ?… Il n’y a pas d’autre véritable question dans l’immédiat.

25 Réponses to “Guerre psy et lavage de cerveau: CIA, programme MK Ultra, Canada et université McGill de Montréal…”

  1. En concordance avec le titre de l’article.

    Le nouveau maire de Londres…

    Nom de famille Khan

    « signifiant dirigeant en mongol et en turc. Le terme est parfois traduit comme signifiant souverain ou ‘celui qui commande’. Le féminin mongol de « khan » est « khatoun ». La prononciation correcte du « kh » se rapprocherait de celle de la jota espagnole, ou du « h » aspiré français (Gengis Khan se prononce « djinguis haan » avec un a long chez les Mongols khalkhas, vela ne signifie pas khan, mais khagan, titre d’empereur chez les peuples turco-mongols dans leur ensemble »

    Turco-mongol…ashkénaze…

    http://fr.timesofisrael.com/sadiq-khan-critique-lantisemitisme-au-sein-du-parti-travailliste/

  2. Paroles prémonitoires…

    « …L’appel de Londres aux villes lointaines
    Maintenant la guerre est déclarée et que la bataille
    approche
    L’appel de Londres aux Enfers
    Sortez du placard, vous tous garçons et filles… »

  3. Toute une époque oui,mais les paroles sont devant nous…
    Je rebondis ici sur ton dernier commentaire portant sur la réécriture des cerveaux et où tu dis que cela ne marche bien évidemment pas.

    Tu as une lecture rapide du sionisme qui est en réalité un projet millénaire,
    Qui s’établit sur des générations successives.
    Même si ce projet connaît une accélération exponentielle depuis 100 ans il n’est pas encore réalisé dans sa totalité.
    La mosquée al-aqsa doit d’abord être démonté.

    Pour être remplacé par le temple de Salomon,
    Chef-d’oeuvre des francs-maçons.

    Où cela à t’il échoué ?

    Le Kali-Yuga…c’est le sionisme qui porte son accomplissement…

    C’est la croyance en Vishnou qui relie les Chrétiens et les Hindous.

    Le Kali Yuga s’achèvera 432 000 ans plus tard, quand une nouvelle descente (avatâr) de Vishnou ramènera l’Ordre (dharma) et le bonheur sur Terre pour recommencer un nouveau cycle des yuga.

    Les hindous croient que la civilisation humaine dégénère spirituellement au cours du Kali Yuga, qui est dénommé « l’âge noir », car durant cette période les gens sont aussi éloignés que possible des Dieux.

    Linga Purana, chapitre 40, texte hindou transcrit il y a 24 siècles :

    « Ce sont les plus bas instincts qui stimulent les hommes du Kali Yuga (âge sombre, âge de fer). Ils choisissent de préférence les idées fausses. Ils n’hésitent pas à persécuter les sages. L’envie les tourmente. La négligence, la maladie, la faim, la peur se répandent. Il y aura de graves sécheresses. Les différentes régions des pays s’opposent les unes aux autres. Les livres sacrés ne sont plus respectés. Les hommes seront sans morale, irritables et sectaires.

    Dans l’âge de Kali se répandent de fausses doctrines et des écrits trompeurs. Les gens ont peur car ils négligent les règles enseignées par les sages et n’accomplissent plus correctement les rites. Beaucoup périront. Le nombre des princes et des agriculteurs décline graduellement. Les classes ouvrières veulent s’attribuer le pouvoir royal et partager le savoir, les repas et les lits des anciens princes. La plupart des nouveaux chefs est d’origine ouvrière. Ils pourchasseront les prêtres et les tenants du savoir. On tuera les fœtus dans le ventre de leur mère et on assassinera les héros.

    Les Shudrâ prétendront se comporter comme des Brahmanes et les prêtres comme des ouvriers. Des voleurs deviendront des rois, les rois seront des voleurs. Nombreuses seront les femmes qui auront des rapports avec plusieurs hommes. La stabilité et l’équilibre des quatre classes de la société et des quatre âges de la vie disparaîtront partout. La terre produira beaucoup dans certains lieux et trop peu dans d’autres. Les dirigeants confisqueront la propriété. Ils cesseront de protéger le peuple. Des hommes vils qui auront acquis un certain savoir (sans avoir les vertus nécessaires à son usage) seront honorés comme des sages. Des hommes qui ne possèdent pas les vertus des guerriers deviennent rois. Des savants seront au service d’hommes médiocres, vaniteux et haineux.

    Les prêtres s’aviliront en vendant les sacrements. Il y aura beaucoup de personnes déplacées, errant d’un pays à un autre. Le nombre des hommes diminuera, celui des femmes augmentera. Les bêtes de proie seront plus violentes. Le nombre des vaches diminuera. Les hommes de bien renonceront à jouer un rôle actif. De la nourriture déjà cuite sera mise en vente. Les livres sacrés seront vendus aux coins des rues. Les jeunes filles feront commerce de leur virginité. Le dieu des nuages sera incohérent dans la distribution des pluies. Les commerçants feront des opérations malhonnêtes. Ils seront entourés de faux philosophes prétentieux. Il y aura beaucoup de mendiants et de sans-travail. Tout le monde emploiera des mots durs et grossiers. On ne pourra se fier à personne. Les gens seront envieux. Nul ne voudra réciproquer un service rendu.

    La dégradation des vertus et la censure des puritains hypocrites et moralisateurs caractérisent la période de la fin du Kali. Il n’y aura plus de rois. La richesse et les moissons diminueront. Des groupes de bandits s’organiseront dans les villes et les campagnes. L’eau manquera et les fruits seront peu abondants. Ceux qui devraient assurer la protection des citoyens ne le feront pas. Nombreux seront les voleurs. Les viols seront fréquents. Beaucoup d’individus seront perfides, lubriques et risque-tout. Ils porteront les cheveux en désordre. Beaucoup d’enfants naîtront dont l’espérance de vie ne dépasse pas seize ans. Des aventuriers prendront l’apparence de moines avec la tête rasée et des vêtements orangés, des chapelets autour du cou. On volera des stocks de blé. Les voleurs voleront les voleurs. Les gens deviendront inactifs, léthargiques et sans but.

    Les maladies, les rats et les substances nocives les tourmenteront. Des gens affligés par la faim et la peur se réfugieront dans des abris souterrains. Rares seront les gens qui vivront cent ans. Les textes sacrés seront adultérés. Les rites seront négligés. Les vagabonds seront nombreux dans tous les pays. Des hérétiques s’opposeront au principe des quatre castes et des quatre âges de la vie. Des gens non qualifiés passeront pour des experts en matière de morale et de religion. Les gens massacreront des femmes, des enfants, des vaches et se tueront les uns les autres. »

    • et c’est reparti pour un tour dans la mythologie, toujours bien sûr en mentionnant au passage le mot « hérétique », çà va de soi, histoire de continuer dans la conversion et le massacre de l’hérésie, sachant bien entendu qu’on est toujours « l’hérétique »/ »terroriste » de quelqu’un… Vichnou la paix disait l’autre…😉

    • Le sionisme est un outil, un « ~isme » de plus de l’idéologie coloniale, il remplace sur le terrain ce que l’occident chrétien a fait pendant des siècles, ce n’en est que la continuité, une des chaînes du fléau d’arme asséné sur le monde.

  4. En complément,ça va te faire plaisir🙂

    Le mazdéisme et le védisme prouve qu’à un moment donné la religion des iraniens et des Hindous a été identique.
    Toute l’antiquité,tant iranienne que grecque s’accorde à reconnaître dans Zoroastre,un prêtre philosophe qui,à une époque très ancienne aurait établi ou réformé les bases de la religion mazdéenne,religion du peuple iranien.

    Le lien chrétien avec le mazdéisme se nomme HAOMA
    Le Christ cosmique.

    HAOMA,
    Haoma, selon la mythologie de l’ancien Iran, était le seigneur des plantes médicinales. il avait le pouvoir de conférer l’immortalité, et l’on disait qu’il était le fils d’Ahura Mazda, le dieu suprême et principe du bien. On dit aussi qu’il avait le pouvoir de procurer un mari aux femmes célibataires.

    Haoma était également une plante, à partir de laquelle on fabriquait une boisson hallucinogène, équivalant au soma des Indiens. Cette boisson (Haoma signifiant d’ailleurs, jus) élevait la conscience spirituelle et était censée conférait l’immortalité. Elle était préparée à l’occasion des sacrifices rituels, qui avaient pour but de chasser les esprits malfaisants.
    La consommation de ce breuvage aurait permis au réformateur Zarathoustra de renforcer son esprit.

    LES HÂS IX. X. XI

    « Qui es-tu ? Demande Zarathustra,toi qui es l’être le plus parfait ?
    Alors Haoma le saint,qui écarte la mort,me répondit :
    Je suis Haoma le pur,qui éloigne la mort.
    Honore moi,ô pur,
    Extrais moi pour faire de moi ta nourriture…
    Alors Zarathustra répondit :
    Louanges à Haoma !
    Il est saint ; il guérit tous les maux ; il est le meilleur viatique pour l’âme…
    Louange au Haoma,qui fait que l’esprit du pauvre est aussi élevé que celui du plus riche!
    Donne moi ô Haoma,pur et saint,qui écarte la mort,
    Le paradis des justes,brillant dans toute sa splendeur. »

    • « Hélas mes frères, ce dieu que j’ai créé était œuvre humaine, comme tous les dieux ! Il était homme et seulement un pauvre fragment d’homme et de moi-même, ce fantôme est issu de ma propre cendre et de ma propre incandescence […] Dieu est une conjecture, mais moi je veux que vos conjectures n’aillent pas plus loin que votre volonté créatrice. Pourriez-vous créer un dieu ? alors cessez-donc de me parler des dieux quels qu’ils soient ! Mais vous pourriez certes, créer le surhumain. peut-être pas vous-mêmes mes frères! Mais vous pourriez vous transformer en pères et en ancêtres du surhumain: et que ceci soit le meilleur de votre œuvre ! […] L’église, qu’est-ce que c’est que cela ? L’église ? répondis-je, c’est une espèce d’État et c’en est l’espèce la plus mensongère. Cependant tais-toi donc, chien hypocrite, mieux que personne tu connais ta propre espèce ! Tout comme toi l’État est un chien hypocrite ; tout comme toi il aime à parler en fumée et en hurlements, afin de faire croire, tout comme toi, qu’en lui parle le ventre des choses. Car il veut à toute force, l’État, être l’animal le plus important sur terre et on le croit. […] J’aime à crier à l’oreille: ‘Oui je suis Zarathoustra, le sans-dieu, l’impie ! […] L’être humain en effet est l’animal le plus cruel. C’est lors des tragédies, des combats de taureaux et des crucifixions qu’il s’est jusqu’ici senti le mieux sur la terre ; et lorsqu’il s’inventa l’enfer, voyez, ce fut son paradis sur terre. »
      ~ Friedrich Nietzsche, « Ainsi parlait Zarathoustra », 1882 ~

      • Il a mal fini,
        Au propre
        Comme
        Au figuré.😉

        • au propre oui certainement, au figuré… Hmmmm. Camus explique le mieux sa philosophie dans « L’homme révolté »…

        • Tiens çà devrait t’intéresser:

          « La philiosophie de Nietzsche tourne certainement autour du problème de la révolte. Exactement elle commence par être une révolte… La révolte avec lui part de « dieu est mort » qu’elle considère comme un fait accompli… Contrairement à ce que pensent certains de ses critiques chrétiens, Nietzsche n’a pas formé le projet de tuer dieu. Il l’a trouvé mort dans l’âme de son temps. Il a , le premier, compris l’immensité de l’évènement et décidé que cette révolte de l’Homme ne pouvait mener à une renaissance si elle n’était pas dirigée… Nietzsche n’a donc pas édifié une philosophie de la révolte mais a édifié une philosophie sur la révolte.
          […] Le Christ pour Nietzsche comme pour Tolstoï, n’est pas un révolté. L’essentiel de sa doctrine se résume à l’assentiment total, la non-résistance au mal. Il ne faut pas tuer, même pour empêcher de tuer. Il faut accepter le monde tel qu’il est, refuser d’ajouter à son malheur, mais consentir à souffrir personnellement du mal qu’il contient. Le royaume des cieux est immédiatement à notre portée. Il n’est qu’une disposition intérieure qui nous permet de mettre nos actes en rapport avec ces principes et qui peut nous donner la béatitude immédiate. Non pas la foi, mais les œuvres, voilà selon Nietzsche le message du Christ. A partir de là, l’histoire du christianisme n’est qu’une longue trahison de ce message. Le nouveau testament est déjà corrompu et de Paul aux conciles, le service de la foi fait oublier les œuvres.
          […] Le christianisme croit lutter contre le nihilisme parce qu’il donne une direction au monde, alors qu’il est nihiliste lui-même dans la mesure où, imposant un sens imaginaire à la vie, il empêche de découvrir son vrai sens: « Toute église est la pierre roulée sur le sépulcre d’un homme-dieu ; elle cherche, par la force, à l’empêcher de ressusciter. » La conclusion paradoxale, mais significative, de Nietzsche est que dieu est mort à cause du christianisme, dans la mesure où celui-ci a sécularisé le sacré. Il faut entendre ici le christianisme historique et sa « duplicité profonde et méprisable. » Le même raisonnement dresse Nietzsche devant le socialisme et toutes les formes de l’humanitarisme. Le socialisme n’est qu’un christianisme dégénéré. Il maintient en effet cette croyance à la finalité de l’histoire que trahit la vie et la nature, qui substitue des fins idéales aux fins réelles et contribue à énerver les volontés et les imaginations. Le socialisme est nihiliste au sens désormais précis que Nietzsche confère à ce mot. Le nihiliste n’est pas celui qui croit en rien, mais celui qui ne croit pas à ce qui est.
          […] Dans l’histoire de l’intelligence, exception faite pour Marx, l’aventure de Nietzsche n’a pas d’équivalent ; nous n’aurons jamais fini de réparer l’injustice qui lui a été faite. On connaît sans doute des philosophies qui ont été traduites et trahies dans l’histoire. Mais jusqu’à Nietzsche et le national-socialisme, il était sans exemple qu’une pensée toute entière éclairée par la noblesse et les déchirements d’une âme exceptionnelle ait été illustrée aux yeux du monde par une parade de mensonges et par l’affreux entassement des cadavres concentrationnaires. »

          ~ Albert Camus, « L’homme révolté », 1951 ~

          La section sur Nietzsche est très longue dans le livre et vaut d’être lue. Personne n’a sans doute mieux compris Nietzsche que Camus et en fait, il est mieux de lire l’analyse de Camus avant même que de commencer a lire Nietzsche. Après on est d’accord ou pas, c’est une autre histoire, mais il faut replacer Nietzsche dans le contexte de la pensée occidentale, il en est certainement le plus grand philosophe.
          « Ainsi parlait Zarathoustra » est le livre de philosophie occidentale le plus traduit, le plus lu et le plus acheté au monde…

  5. Les philosophes athées ou autres philosophes agnostiques sont pléthore
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Catégorie:Philosophe_athée

    Le paradoxe réside dans le fait qu’ils sont nécessaire,
    Pour qu’une idée soit combattue encore faut-il qu’elle existe.
    Mais il ne faut pas en faire une  » religion « .
    Le combat d’idée induit un cheminement et un travail personnel,
    Ne serait-ce que pour se mettre en conformité avec ses idées.
    Mais encore faut-il avoir le bon glaive dans les mains.

    L’affranchissement de Dieu vise à s’affranchir de valeurs morales,
    Quand on est une personne immorale, on ne l’est que par l’existence de valeurs morales,
    D’où l’intérêt d’anéantir cette morale.
    L’homme Dieu doit pouvoir jouir comme bon lui semble.

    Le christianisme c’est la sanctification des enfants.

    Pourquoi la pedophilie est-elle un crime ?
    Pourquoi l’inceste est-il immorale,
    La zoophilie,
    La nécrophilie…

    Comment se fait-il que les gens qui oeuvrent le plus à ce « grand oeuvre »
    Soient ceux qui souffrent le plus souvent de ces travers ( de porc ) ?

    Tu vas me répondre que je doit être entrain de parler de l’église romaine là,
    Tu n’auras malheureusement pas complètement tord.

    Juste comme ça, en passant,
    L’islam est plutôt permissif dans ce domaine…
    Et le judaïsme et l’inceste…

    On comprend mieux sous cet angle la désenctification et l’anéantissement nécessaire
    Du christianisme.

    L’énergie sexuelle…

    Nous vivons dans un monde de plus en plus immoral,
    Plus c’est transgressif mieux c’est,
    L’immoralité devient la nouvelle morale.

    Quelles sont les valeurs morales dans l’anarchisme ?
    Sur quoi reposent elles ?

    Pour Nietzsche et les autres
    je terminerai par du tonton Georges,

    « …Pauvres rois pharaons, pauvre Napoléon,
    Pauvres grands disparus gisant au Panthéon,
    Pauvres cendres de conséquence… »

    Les conséquences,
    Ce sont les gosses qui les subissent,
    Au final.

    • Certes, mais il n’y a besoin d’aucune religion pour être moral, Il suffit de suivre la loi naturelle. La nature est « morale » en elle-même. Le bien et le mal n’existe pas, dans la nature, notre fonction cérébrale « avancée » induit ces notions parce que nous ne respectons pas la Nature, non seulement nous ne la respectons pas (plus disons), mais nous la détruisons irrémédiablement pour satisfaire une pulsion dominatrice. L’homme rouge a pour coutume de dire depuis des siècles que tout ce qu’il ne peut pas contrôler, l’homme blanc le détruit. Il ne peut pas contrôler la nature donc il la détruit avec la même vengeance qu’il prête à son « dieu » et sa mythologie… Le général , allié aux prêtres de tout poil et aux juges s’est arrogé le pouvoir au nom d’un dieu vengeur avide de sang. Les institutions pas à pas ont transformé la société coutumière naturelle en machine de domination perpétuelle immorale.
      L’anarchie suit la loi naturelle, celle de la nature humaine profonde dans son aspect organisationnel: une société organique des associations libres, respectant l’ordre naturel, respectant l’autre sous le principe fondamental et suffisant du « ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse ». La société anarchiste est fondamentalement morale car elle est égalitaire, nie la propriété privée, anti-autoritaire, et volontairement associative pour assumer la quête du bien, du bonheur commun.
      Une chose est certaine: il n’y a besoin ni d’un « dieu » et encore moins d’une religion pour être « moral ».

    • Ce sont les gosses qui les subissent

  6. Si tu le dis c’est que c’est vrai.

    Mais c’est quelques lignes font de toi un prêtre.
    Le drapeau noir qui représente l’anti-drapeau…

    Tu as peut-être une trop haute opinion de la nature humaine.
    Tu as finalement beaucoup d’amour pour l’œuvre du père.

    Tu es croyant sans le savoir.

    Un anarchiste puriste…

    🙂

    • On croit en la nature humaine, comme tout animal ou être vivant sur terre, nous ne sommes ni bons ni mauvais, nous sommes parfaitement amoral au stade originel. Notre interaction « intelligente » nous force à penser « à la septième génération » avant d’agir comme le disent si bien les Amérindiens. Nos actions et leurs résultats déterminent le « bien » et le « mal » en rapport à une seule chose: la Nature et son équilibre.
      Pour simplifier une tirade qui pourrait être très longue, trop longue et endormir tout le monde😉 L’évolution de la société humaine est contre-nature. Est-ce irrémédiable ? bien sûr que non ! Il nous faut revenir dans l’équilibre naturel. Comment ? En retournant au cycle harmonieux de la société égalitaire originelle, adaptée bien sûr à notre avancement technologique. C’est une décision POLITIQUE, qui doit être prise suffisamment communément pour qu’elle puisse servir de modèle et rétablir l’équilibre sur cette planète.
      Ainsi aurait pu parler Zarathoustra…😉

    • la pub ne montre en aucun cas des « anarchistes puristes », elle montre les membres d’une secte religieuse, celle du « réchauffement climatique anthropique ». Et VW avec ses bidouillages de données de bagnoles, pas vraiment le top pour donner quelque leçon que ce soit…😀

  7. Tu défend bien ton bifteck.
    Je le reconnais.

    Tu travailles déjà pour le ciel,
    Mais tu ne le sais pas encore.
    :))

    • une goutte d’eau pour l’océan de l’humanité… c’est bien suffisant. Quant au « ciel »…

      « Toi, toi si t’étais l’bon dieu,
      Mais toi tu es beaucoup mieux…
      tu es un Homme ! »
      ~ Jacques Brel ~

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s