11 septembre nucléaire… 28 pages manquantes… Arabie Saoudite, Israël et la connexion allemande du terrorisme international…

A lire:

« La bombe de la vérité sur le 11 Septembre »

« Le 11 septembre nucléaire, rapport du ministère de l’énergie »

 

Les Etats-Unis entrent en mode panique

Gordon Duff

26 avril 2016

url de l’article original:

http://www.veteranstoday.com/2016/04/26/neo-us-is-entering-the-panic-mode/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

[ Editor’s Note:  Voilà une autre envolée pas très positive de Gordon, mais faire dans l’acidulé n’a jamais été un objectif éditorial.

Les 28 pages manquantes du rapport sur le 11 septembre et l’implication de l’Arabie Saoudite nous donne une opportunité de ressortir du placard nos rapports sur l’implication israélo-saoudienne au moyen d’informations que VT a obtenu des enquêteurs mêmes qui placèrent les agents sous surveillance à Fort Lee dans le New Jersey.

Quand nous avons divulgué ce matériel informatif comme partie de notre série sur le 11 septembre, ce qui incluait le rapport du laboratoire Sandia au sujet des bâtiments du WTC qui furent démolis de manière contrôlée au moyen de mines nucléaires placées dans les sous-sols, on ne nous a jamais contredit, nous n’avons jamais non plus reçu de coup de téléphone de quelque officiel que ce soit désirant en savoir plus. Tout et tout le monde est passé en mode sourd-muet, instantanément.

Toute cette info est dans nos archives et a été copiée (traduite) dans le monde entier, ainsi on ne pourra jamais la faire disparaître.

Le public américain va t’il se réveiller et en faire une affaire électorale et par cela je veux dire mener une vie d’enfer au gouvernement Obama pour qu’il ne quitte pas l’administration en couvrant toujours ce qu’il s’est passé en ce 11 septembre 2001 et laisser une autre administration révéler cela laissant à Obama un héritage de maquillage de la vérité ?

Personne ne semble avoir fait la connexion avec le decorum des tribunaux américains essayant maintenant de lier l’argent iranien gelé et rendant l’Iran responsable des attaques terroristes dans le monde et de recommencer à geler plus des milliards de leurs investissements.

Pourquoi les Etats-Unis n’ont-ils pas peur de subir un traitement similaire en faisant cela, alors même qu’un chauffeur de taxi pourrait écrire une liste d’attentats terroristes auxquels les Etats-Unis ont été impliqués et ce en quelques minutes ?

Les gens qui mènent la guerre terroriste ont jusqu’ici survécu en utilisant la diversion de la guerre contre le terrorisme. La preuve de tout ceci s’exprime au centuple dans les deux cas judiciaires récents qui furent utilisés pour clouer l’Iran en tant qu’accessoire. De manière surprenante, Obama a mentionné, à sa décharge de ne pas avoir divulgué les 28 pages, qu’attaquer les Saoudiens en justice rendrait les Etats-Unis vulnérables à être eux-mêmes traînés devant les tribunaux.

J’ai été très surpris qu’il touche à cette affaire même avec une perche de 4m de long. Y a t’il quelque chose que je n’ai pas pigé ? Jim W. Dean ]

– Première publication  …  April 26,  2016

La politique présidentielle aux Etats-Unis mène à un futur potentiellement très sombre, pas seulement pour les USA, mais aussi en vue d’un effondrement de l’OTAN et de l’Union Européenne tout aussi bien.

La machine est en mouvement de ce lobbying ultra-puissant qu’est la nouvelle alliance anti-américaine constituée d’Israël, de la Turquie et de l’Arabie Saoudite, renforcée par l’Ukraine, la Georgie, l’Azerbaïdjan et la Pologne, afin de contrôler encore la présidence américaine.

Il y a un risque en particulier qui fait monter la barre et ce sont les fameuses 28 pages manquantes du rapport sur le 11 septembre, reliant le service de renseignement saoudien aux attaques sur le WTC, le pont George Washington et les tunnels Lincoln et Holland. (NdT: ce que bien peu de gens savent est qu’un bombe a été désamorcée le 11 septembre 2001 dans les structures du pont G. Washington à New York et des camionnettes chargées d’explosifs ont été saisies…)

Les pages sont supposées faire référence aux réunions entre Mohamed Atta, le supposé cerveau des attentats et des équipes d’”étudiants en art” israéliens avant les attaques. Tous vivaient à Fort Lee dans l’état du New Jersey, à très courte distance les uns des autres et ils furent observés se rencontrer par une équipe du FBI opérant sous le “Project Able Danger” mené par l’agent spécial du FBI Mike Dick, qui a survécu plus tard à une tentative d’assassinat lorsqu’il a menacé de rendre l’affaire publique.

Ces pages et peut-être d’autres toujours retenues, contiennent non seulement des archives de surveillance incluant des enregistrements audios de la planification du 11 septembre, mais aussi la documentation archivée des arrestations des agents israéliens qui travaillaient avec Mohamed Atta.

Maintenant que le partenariat de longue durée israélo-saoudien est une affaire publique, ce matériel d’information est considéré comme étant une menace, une valant la peine de truquer une élection présidentielle et si jugé nécessaire, d’assassiner tout candidat ne pouvant être contrôlé.

Il y a une certitude que le président Obama ne fut jamais mis au courant d’autre information cachée et enfouie sous l’administration Bush incluant, non seulement l’affaire “Able Danger” qui, croit-on maintenant, pourrait aussi bien lier le renseignement turc aux attentats du 11 septembre également.

Puis il y a le rapport préliminaire sur le 11 septembre de 2003 qui aurait été emmené en Russie par Snowden et en toute probabilité, continuellement utilisé comme levier par les services de renseignement russes.

Ceux qui sont familiers avec ce rapport, incluant ceux qui ont aidé à le rédiger, disent qu’il présente une vision drastiquement différente du 11 septembre, une vision qui place maintenant les dissentions et les démissions de la commission publique bidon ultérieure sous une nouvelle lumière.

Ce qui est clair est que la visite d’Obama en Arabie Saoudite durant laquelle il a quelque peu sermoné publiquement celle-ci pour son soutien de l’EIIL, d’Al Nosra (AQ en Syrie) et autres organisations terroristes, pourrait bien signaler une action militaire américaine “sans gants” à la fois sur le champ de bataille en Syrie et en Irak, une bataille qui impliquerait des milliers de soldats américains et une confrontation militaire ouverte totale avec Israël, la Turquie et l’Arabie Saoudite.

Ce qui doit être rendu clair est qui sont les véritables joueurs ici ? Si vous avez les Turcs, les Saoudiens et les Israéliens d’un côté et de l’autre l’Irak, la Syrie et l’Iran, où tout cela va t’il mener ?

Considérant l’expansion militaire turque en Ukraine et maintenant en Macédoine, où elle prend part à des opérations de déstabilisation, probablement aidée par Israël, comment devons-nous voir la visite de Netanyahou à Moscou cette semaine ?

On a aussi la crise croissante de Nagorno-Karabakh entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, où nous pouvons maintenant confirmer que des milliers de djihadistes de l’EIIL ont convergé, combattant côte à côte avec l’armée azerbaïdjanaise formée et soutenue militairement par Israël.

Nous avons aussi maintenant un conflit kurde secondaire qui n’est plus simplement la Turquie massacrant une minorité ethnique comme elle le fit des Arméniens, mais quelque chose de bien plus sinistre. Avec l’Allemagne armant les Peshmergas (kurdes d’Irak), pour ne pas combattre l’EIIL soutenu par la Turquie, mais pour rejoindre celle-ci contre d’autres factions kurdes (NdT: celles du Rojava syrien par exemple, du PKK et YPG), ainsi le conflit non seulement s’étend, mais la mosaïque devient aussi bien plus claire.

Puis une autre question survient: Est-ce que ce “triumvirat” qui semble orchestrer ce chaos organisé, incluant la fabrication d’une crise des réfugiés pour déstabiliser l’UE, travaille seul ?

L’Allemagne est-elle une victime ou, comme la plupart des Allemands le pensent, Merkel est-elle partie prenante dans tout cela et si oui, pourquoi ?

Ceci nous amène à explorer une hypothèse, qui il y a encore quelques années semblait être à la limite du conspirationaisme, peut-être même un peu plus. Une réévaluation est peut-être à l’ordre du jour.

L’Allemagne a commencé à apparaître sur les radars avec des rapports concernant une organisation de renseignement secrète et la complicité de ses membres dans la prolifération nucléaire. De Veterans Today:

“En Mai 2014, un informateur de haut niveau lié au ministère de la justice des Etats-Unis (NDT: le FBI dépend du ministère de la justice US…) nous a contacté avec cette histoire.

Il nous a dit que l’Allemagne a un long protocole secret avec Israël depuis des décennies, qui voit l’Allemagne financer la recherche et le production israélienne d’armement et lui fournit des sous-marins spécifiquement configurés pour le lancement de missile de croisière nucléaires, en retour Israël donne à l’Allemagne des armes nucléaires.

A ce moment là, le “pourquoi” de l’Allemagne, un membre de l’OTAN, voulait des armes nucléaires n’était pas clair. Il devait y avoir plus à cette histoire, bien plus.. et bien oui, c’est le cas.

Ce qui fut apporté fut cette bizarre histoire de la “démocratie libérale” la plus forte d’Europe, qui est en fait quelque chose de bien différent, une nation dirigée par un gouvernement de l’ombre (NdT: elle n’est pas la seule..), infiltré du “réchauffé” de l’Allemagne nazie, qui ont juré de mettre à bas “l’occident corrompu et de ses démocraties élimées.”

L’article mystérieux

Hier, VT a reçu un article publié il y a un an par le quotidien allemand Die Welt, écrit par le colonel Hans Rühle, ancien chef de la planification au ministère de la défense allemand.

Cet article nous a été envoyé par un ancien enquêteur de l’IAEA ((International Atomic Energy Agency), physicien nucléaire. Ce qu’il avait à dire était à la fois stupéfiant et imbibé d’implications dramatiques.

Le titre de l’article en allemand est : Hat Deutschland Israels Atomwaffen finanziert? (PDF) (NdT: “L’Allemagne a t’elle financé les armes nucléaires d’Israël ?”)

Un exposé si détaillé et si vivide écrit par un haut-fonctionnaire allemand retraité ayant travaillé avec l’OTAN, exposé qui non seulement prouve la véracité du programme nucléaire israélien et son existence effective, mais qui détaille une large complicité criminelle du gouvernement allemand, aurait dû résonner fortement autour du monde.

Au lieu de cela, ce fut immédiatement oublié, jamais traduit en anglais (NdT: ni en français à notre connaissance…) et jamais cité par quiconque, incluant spécifiquement ceux dont le travail est de renforcer les traités de non-prolofération nucléaire.

L’article est, en fait, une confession générale de la complicité du gouvernement allemand dans un complot bizarre et sinistre aux proportion épiques.”

Une chose est claire, l’Allemagne aide l’EIIL avec des milliards d’aide, en argent liquide, beaucoup en équipement militaire, le tout envoyé par la Turquie.

Il est aussi très clair que l’Allemagne, ou cette Merkel et le DVD sur lequel nous reviendrons dans une minute, sont au cœur même du coup qui a renversé le gouvernement en Pologne et sont aussi impliqués jusqu’au cou dans la préparation de la junte de Kiev pour qu’elle mène une plus large guerre.

L’Allemagne est en train d’importer des bus entiers de “touristes” ukrainiens, qui remplissent des hôtels touristiques en hors-saison près des centres d’entrainement de l’OTAN. Des “hommes de main” britanniques travaillant pour des contractants de la CIA les y amènent, tandis qu’ils se cachent à la vue de tous, coupe de cheveu bidasse, des physiques hors de conditions et qui sont vus tous les matins faisant des calisthéniques sous les yeux ébahis des touristes.

Cette nouvelle et tranquille Wehrmacht de l’ersatz d’armée en cours de formation de Merkel retire toute crédibilité à l’histoire que l’Allemagne a fait fuiter à ceux qui voulaient l’entendre, à savoir que la Turquie fait chanter l’Allemagne en la menaçant d’utiliser ses réseaux de renseignement de Münich pour massacrer des écoliers allemands.

Ceci amène aussi une autre question, tout aussi sinistre et pas si saugrenue qu’elle en a l’air. Est-ce l’Allemagne du “DVD” de Merkel et non pas la Belgique qui serait le véritable HQ du terrorisme européen ?

From Veterans Today 2014:

Le “Deutsche Verteidigungs Dienst” allemand

(NdT: Dienst est le “service”, “Verteidigung” est la défense, “Deutsche” est l’adjectif allemande. Traduction qui serait “Service de la Défense Allemande”)

Plus tôt cette année, un analyste des services de renseignement britannique et écrivain du nom de Michael Shrimpton a été emprisonné.

Il fut condamné pour avoir informé le gouvernement britannique qu’une arme nucléaire fut passée en contrebande depuis Bremerhaven en Allemagne et qui qu’elle fut placée stratégiquement dans un rayon de portée efficace de stade olympique juste en dehors de Londres durant les JO de 2012.

Shrimpton a affirmé devant le tribunal que l’organisation allemande du nom de DVD ou Deutsche Verteidigungs Dienst (une agence de continuité de gouvernement nazie super-secrète), un “vestige” nazi de la seconde guerre mondiale et ayant des “franchises” dans le monde entier, était responsable.

Shrimpton fut envoyé en examen psychiatrique, fut mis au pilori par les médias et fut clairement envoyé en prison en procédure accélérée sur ce qui ne peut être considéré que comme une bizarre accusation fabriquée.

Il fut condamné sur la base d’avoir édicté la menace lui-même. Ainsi, l’auteur de “Spy Hunter” et de “NSA asset” réside dans une cellule en prison, réduit au silence, n’est permis aucune visite, aucun coup de téléphone, aucune correspondance et aucun privilège d’écriture durant son incarcération. (NdT: bref il est au secret total…)

Shrimpton affirme qu’il a été poussé en accéléré en prison parce qu’il a exposé le DVD ; il dit que le groupe terroriste nazi pilote l’Allemagne en sous-main mais aussi les Etats-Unis au travers de la famille Bush.”

___________

Le DVD et Christopher Story

En 2010, Christopher Story, connu par bon nombre sous le nom de Edward Harle, est mort mystérieusement. Des gens de l’intérieur des services de renseignement pensent qu’il a été assassiné par le DVD.

De Wikipedia:

“Christopher Edward Harle Story, Fellow of the Royal Society (1938~2010) était un écrivain britannique, éditeur et conseiller gouvernemental spécialisé en renseignement et en affaires économiques, il est peut-être plus connu pour sa collaboration avec le transfuge du KGB, le commandant Anatolly Golitsyne pour leur livre en 1995 “The Perestroïka Deception” .

Christopher Story, fils du colonel Henry Harle Story, éduqué à l’Eton College et Christ Church, Oxford, a travaillé comme écrivain industriel au Canada.

En 1963, il établit sa propre maison d’édition (edward harle) se spécialisant dans le renseignement et fonda le “World Reports Limited” la même année.

Depuis 1970, Story a édité et publié l’International Currency Review, qui a inclus parmi ses abonnés la Banque Mondiale, le Réserve Fédérale et la Banque d’Angleterre.

Story est devenu conseiller économique de Margaret Thatcher et en 1991, un an après sa démission, il a publié la revue “Soviet Analyst” à cause de son scepticisme continuel au sujet de Mikhaïl Gorbatchev, de la perestroïka et de la version officielle des évènements qui se sont déroulés en URSS.

Le journal du Soviet Analyst fut une publication très respectée dont les précédents rédacteurs en chef incluaient Robert Conquest et Tobor Szamuely.”

____________

Christopher Story, un partenaire de longue date de mon excellent ami Leo Wanta, fut un agent des services de renseignement britanniques, bien que ceci ne soit pas inclus dans sa biographie, cela n’en est pas moins vrai.

Story, un conférencier respecté sur les questions de change international et de renseignement, a parlé d’une organisation formée à la fin des années 1920, d’une coalition entre le famille Bush aux Etats-Unis, alors partie intégrante (NdT: par le truchement du grand-père Prescott Bush) du cartel banquier Harriman/Rothschild de New York et de la City de Londres et du “Project Hitler”, dont l’historien Webster Tarpley a si bien parlé dans son livre: Unauthorized Biography of George H.W. Bush.

D’après Story, ce groupe, qui contrôlait la Réserve Fédérale aux Etats-Unis et la vaste majorité des banques centrales mondiales, a servi un agenda de conquête du monde, à la fois de manière ouverte et secrète. Story citait Hitler comme étant une “marionnette” de l’organisation qui prendrait plus tard le nom de DVD.

Le premier ministre britannique Edward Heath était un agent du DVD, tout comme le fut le premier ministre Tony Blair et un bon nombre de politiciens britanniques de haut rang.”

Bizarre nouvelle action

Ceci n’est peut-être rien ou pas grand chose, mais il y a juste quelques jours, un ancien général du corps des US Marines, James Mattis a été activé comme un “cheval noir” (un candidat ou concurrent au sujet duquel très peu est connu, mais qui gagne de manière inattendue, d’où l’expression un candidat “cheval noir”…) durant la convention de parti républicain qui s’annonce.

Le plus étrange à ce propos est que Mattis est soutneu par à la fois la gauche et la droite ou par des factions clef de chaque qui sont alignées sur et très proche du lobby israélien (AIPAC), dont on peut maintenant parfaitement assumer qu’il représente aussi la Turquie et l’Arabie Saoudite.

Est-ce que Mattis, un général inconnu de tout le monde, va être capable de mettre KO Donald Trump et de défaire Hillary Clinton ? Cela veut-il dire que malgré leurs déclarations publiques indiquant du contraire, Trump et Clinton ne sont pas des candidats acceptables pour Israël et susceptibles de suivre la politique d’Obama ?

Ce à quoi nous assistons est un mouvement vers un Nouvel Ordre Mondial où les Etats-Unis tels que nous les connaissons, n’auront plus de rôle actif dans les affaires mondiales. Que savent-ils que nous ne savons pas ?…

20 Réponses to “11 septembre nucléaire… 28 pages manquantes… Arabie Saoudite, Israël et la connexion allemande du terrorisme international…”

  1. Tenez, j’ai trouvé judicieux de rebloguer cet article à la fin de ce billet de blog ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/02/rien-a-changer/ Je l’ai commenté, en ai publié des extraits choisis afin d’appuyer mon propos. J’espère que cela vous conviendra car je fais un lien entre ce DVD mise à jour, la création du Bilderberg et la création de l’Union Européenne par le Walter Hallstein, juriste d’Hitler à la même époque. Et qui pour moi donne un même résultat aujourd’hui. J’ai souvent lu que la NASA était plus Allemande que Zunienne, et quand on avance que l’Allemagne est le moteur de l’Europe ; Tout ça prend corps à la lecture de cette article, non ?

  2. benchikh Says:

    Un petit bonjour à notre cher R71 ,en lui remercie pour ces articles intéressants qu’ils sont d’une valeur incroyable ,merci l’Europe l’umière ».

  3. Gaudefroy Says:

    Encore une fois, pourquoi ne pas faire relire votre traduction avec des collaborateurs, par amour du travail bien fait ?
    La prose de Gordon Duff est certes quelquefois paradoxale et filandreuse comme par exemple  » This new and quite sad Wehrmacht of Merkel’s surrogate army-in-training  »
    Mais c’est quand même dommage de voir tout ce travail entaché par quelques fautes de traduction et de nombreuses fautes de français.
    A vous lire, on a l’impression que l’anglais est plutôt votre première langue.

    Exemple de la première phrase :
    Note du Rédacteur en chef : (…), l’édulcoration n’a jamais été un objectif éditorial.

    contresens :  » laissant à Obama un héritage de maquillage de la vérité ?  » laissant (à la future administration) derrière lui un patrimoine de couverture ?

    Backdrop on traduit en  » le decorum  » correction : la toile de fond sur laquelle

     » auxquels  » dans lesquels
     » une valant  » une est de trop
     » dissentions et démissions  » dissensions et renoncements
     » mettre à bas “l’occident corrompu et de ses démocraties élimées.” de est de trop
     » imbibé d’implications dramatiques.  » grèvé (ou accompagné) d’implications dramatiques
    traduction de gripping par un nouveau mot français : vivide (?),  » saisissant  » convient
     » calisthenics  » gymnastiques, calisthéniques n’étant plus usité

    Je peux continuer ainsi… si ces corrections vous intéressent sans vous vexer.

    • Nous sommes de parfaits amateurs qui mettent une capacité linguistique acquise au fil de la vie au service du bien commun. Il y a tant d’info alternative en anglais et si peu en français, nous avons été les pionniers il y a 5-6 ans des traductions de gens comme PCR, John Pilger, Pepe Escobar parce que nous savions qu’il y avait beaucoup à gagner à la lecture de ces veilleurs (que l’on soit politiquement d’accord avec eux ou pas).
      Aujourd’hui ces traductions fleurissent sur la toile et c’est tant mieux, on n’a plus à faire le boulot qui de notre côté est 100% bénévole, personne ne gagne quoi que ce soit à le faire, c’est un don de temps à la communauté francophone.
      Ceci dit, nous n’avons aucune prétention d’être parfait, aucun d’entre nous n’est « traducteur professionnel diplômé », le but est de faire passer les messages le mieux possible, nous ne pensons pas avoir jamais « trahi » un texte en faisant une boulette de contre-sens galvaudant la pensée des auteurs. Maintenant toute traduction prête à y redire, chaque traducteur pense qu’il est meilleur qu’un autre (caractéristique induite par un monde inepte de la « concurrence » forcée..), pas nous. En fait, honnêtement on s’en tape le coquillard.

      Suggestion: quand tu pense qu’un texte est à ce point galvaudé (c’est à dire vraisemblablement toutes nos traductions…😉 ). Prends le texte, corrige le et envoie-le nous par courriel, on regarde çà et on republie.
      Deux choses: ce sera exclusivement du bénévolat et on ajoutera ton nom ou pseudo comme correcteur.
      Aussi, si tu fais de la traduc’ d’articles: envoie-les nous pour éventuelle publication…
      N’est-on jamais mieux servi que par soi-même ?…😉

      • Gaudefroy Says:

        Je sais le temps que ça prends de traduire.
        Je comprends que vous n’ayez pas le temps de vous relire ou de faire relire.
        Mais visiblement vous ne voulez pas reconnaître ces quelques erreurs (qui ne sont pas de la grande sémantique non plus) que je vous ai indiquées en éditant une version 2 du texte.
        Vivide par exemple, c’est trop long à corriger ou sujet à controverse ?
        De mon côté, j’édite des epubs sur un site et les avis correctifs donnent lieu à une version 2 ou 3 sans gloriole de part ou d’autre.

         » nous ne pensons pas avoir jamais « trahi » un texte en faisant une boulette de contre-sens  »
        Oulala, quel pêché d’orgueuil ! C’est ça l’esprit Mohawk ?
        Combien de traducteurs oseraient une telle déclaration, surtout avec votre palmarès de forçat de traduction de centaines d’articles depuis des années ?
        Première phrase du texte ici : acidulé pour édulcoré, si ce n’est pas un contresens, c’est quoi ?
        « Maintenant toute traduction prête à y redire, chaque traducteur pense qu’il est meilleur qu’un autre » Voila une sentence bien peu collaborative, c’est pas très Mohawk comme esprit😉

        Allez, si je ne vous ai pas vexé, un peu de modestie, une petite version corrigée, ça prends 5 minutes, au nom de la patrie et de l’amitié franco-mohawk.

  4. A propos de la connexion allemande et la mise en lumière du DVD dans cet article, je viens de lire ça (bon c’est 20minutes ok) mais j’essaie juste de comprendre la position de Dame Kékel car elle est fluctuante, non ? ; http://www.20minutes.fr/politique/1839123-20160503-angela-merkel-veut-lutter-contre-montee-fn-france

  5. […] avril dernier, on avait compris, grâce à Résistance71 qui nous avait traduit ceci […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s