Résistance au colonialisme: Occupation pacifique des locaux des Affaires Indigènes du Nord Canada à Toronto et Winnipeg…

La fenêtre s’ouvre sur l’opportunité des peuples occidentaux coloniaux de dire non à l’idéologie coloniale toujours en vigueur et de se tenir main dans la main avec nos frères des peuples et nations originelles au Canada, aux Etats-Unis, en Australie et partout ailleurs, afin d’œuvrer ensemble pour un changement durable de paradigme politique. L’avenir de l’humanité passe par cette libération.

A lire en complément de l’article « Rébellion canadienne » et parce que « Nous sommes tous des colonisés ! »..

— Résistance 71 —

 

Déclaration officielle du mouvement Occupy INAC depuis Winnipeg, Manitoba, Canada

#OccupyINAC Toronto, Winnipeg

15 Avril 2016

url de l’article original:

https://warriorpublications.wordpress.com/2016/04/15/official-statement-from-occupyinac-winnipeg/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

2ème jour, Vendredi 15 avril 2016, bureau INAC, Winnipeg, territoire Anishinabe, rédigé en consensus du collectif (NdT: par l’unanimité)

Dans l’esprit de la paix, de l’amour et de la solidarité avec nos frères à #OccupyINAC Toronto, nous nous sommes rassemblés pacifiquement depuis hier au bureau régional de la province du Manitoba (Canada) de l’ Indigenous and Northern Affairs Canada, ou INAC, département qui dérive son mandat de la législation coloniale et raciste appelée Indian Act ou Loi sur les Indiens.

Nous reconnaissons les récents états d’urgence qui ont été déclarés dans nos communautés en réponse aux crises de suicide, incluant le territoire Attawapiskat Ininew et le territoire Pimicikamak Ininew et nous avons résolu de prendre action en soutien de nos frères qui souffrent.

Ces crises ne sont pas nouvelles et n’existent pas en des cas isolés. Le suicide a été depuis longtemps un fléau de nos communautés à cause de siècles de colonisation et de leurs effets: pauvreté dévastatrice, habitation délabrée, taux d’incarcération élevé, appréhension des enfants, manque d’accès aux soins médicaux, problèmes de nutrition et de salubrité des eaux. La résultante de la destruction de l’identité, du manque de confiance en soi et l’impérialisme cognitif et culturel sont les racines profondes du taux de suicide élevé dans notre peuple.

Ce problème est inséparable également de l’épidémie véritable de disparitions et d’assassinats de femmes autochtones, de l’héritage direct du programme des pensionnats pour Indiens, des 11 000 enfants enlevés de leurs communautés dans le seul Manitoba ainsi que le vol, la pollution et l’exploitation outranciers de la terre, de l’eau et de l’air. La violence perpétrée contre la Nature reflète la violence perpétrée contre nos femmes, nos hommes et notre jeunesse…

Ces conditions ont existé sur nos territoires depuis des siècles et le soi-disant gouvernement du Canada les administre et en profite grassement. Ce sont des actes de guerre, d’oppression et de trahison envers nos anciens traités. Une réponse immédiate est de rigueur.

Nous affirmons notre autorité et notre souveraineté sur cette terre et en reconnaissance des anciens traités, nous appelons le soi-disant gouvernement du canada, les soi-disants chefs et conseils (NdT: de bandes, affiliés à l’Association des Premières Nations du Canada, élue et régie sous l’Indian Act et qui n’est qu’une représentation coloniale fictive et confidentielle faisant le lien entre les communautés autochtones et le gouvernement fédéral colonial. Les conseils de bandes du Canada et de tribus aux USA ne représentent pas les nations nord-améridiennes, ils ne sont que des entités coloniales foies jaunes œuvrant pour les états coloniaux que sont le Canada et les Etats-Unis pour la “couronne”/City de Londres) et tous les représentants de la reine [d’Angleterre], d’honorer les obligations des anciens traités suivants: Wampum Belt, Pipe de la paix, et des Canes of Authority. Nous ordonnons à la couronne d’honorer le serment et les responsabilités sacrées dérivés de ces anciens traités. Nous continuerons de travailler avec nos communautés traditionnelles et de valoriser nos responsabilités sacrées, c’est pourquoi nous ordonnons à la couronne, à ses agents de n’interférer aucunement avec nos lois, us et coutumes, modes de vie et modes de gouvernement ancestraux. Nos ancêtres parlent pas notre voix pour les enfants et ceux qui ne sont pas encore nés.

La jeunesse d’Attawapiskat et de Pimicikamak, au travers de tous nos territoires, a ordonné:

Les centres de la jeunesse, les centres parentaux, les enseignements traditionnels, les cérémonies, la connaissance des chants et des techniques de survie sur leurs terres, une meilleure éducation et la fin de ces fléaux que sont les drogues et l’alcool, les systèmes de recyclage, d’assèchement des terres, des activités sportives, des abris, des endroits de loisirs, des bibliothèques, des cinémas, une aide sanitaire psychologique et des traitements appropriés, de nous représenter nous-mêmes au moyen de conseils de jeunes et de rencdntrer le premier ministre Justin Trudeau.

De plus, nous commandons:

1) L’abolition de la loi sur les Indiens (Indian Act), du système des réserves et des traités numérotés (NdT: au Canada, on dit par exemple que telle nation indienne est régie par le “traité no9 ou traité no3” etc… ce qui n’est qu’une classification colonialiste et bureaucratique par la société dominante et oppressive), qui ne sont que des violations systématiques de la souveraineté de nos peuples et nations, une souveraineté que nous avons toujours maintenu et avons toujours vécu, mais qui n’a jamais été honorée par l’état colonial et ce depuis le début de son invasion sous le mensonge du concept de “terra nullius” (NdT: et de la doctrine chrétienne de la découverte)

2} La fin du refus à une assistance médicale et dentaire, à des logements et une bonne éducation dans nos communautés et un accès sans restriction à nos formes de nourriture et eau traditionnelles et non polluées.

3) Que les soi-disants chefs et conseils (NdT: élus et parties intégrantes du système colonial) et tout le monde dans nos communautés restaurent la culture et la spiritualité que nous avons perdues: permettre et encourager nos traditions, nos cérémonies, nos enseignements, nos chants, langues et façons de faire et de savoir.

4) Pour le peuple de l’état colonial, de respecter ces terres et l’eau, en commençant avec la discontinuation de la destruction et de la pollution causées par les entreprises coloniales qui exploitent et épuisent les ressources de la Terre-Mère dont nous avons tous besoins pour survivre.

5) Une fin à la discrimination des Deux-Esprits cause en grande partie de la crise suicidaire à laquelle notre jeunesse doit faire face, qui existe dans nos communautés en tant que résultat de l’idéologie colonilae et du cognitif impérialiste, en addition aux dégâts causés par tout ce qui a été mentionné précédemment.

Nous continuerons d’affirmer notre droit souverain d’occuper cette espace jusqu’à ce que la Couronne, le soi-disant gouvernement du Canada et les soi-disants chefs et conseils de bandes reconnaissent cette déclaration et les commandements qu’elle implique.

Pour tout le soutien que nous avons reçu, nous disons: Miigwetch. Nous étendons notre Chi Miigwetch au créateur, Gichi-Manitou et à toutes nos relations, Ndinawe Maginaw.

Avec paix, amour et solidarité,

— #OccupyINAC Winnipeg

Les descendants de nos ancêtres

3 Réponses to “Résistance au colonialisme: Occupation pacifique des locaux des Affaires Indigènes du Nord Canada à Toronto et Winnipeg…”

  1. Résistance au colonialisme…

    Serais-tu, cher R71,

    En phase de récupération,

    Par certains sots qui râlent et qui font le lien.

    Il « faut toujours viser la tête »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s