Supercherie merdiatique et adoubement d’un nouveau paradis fiscal… Les dessous (affriolants mais bien sales) des « Panama Papers »…

Cette traduction fait suite a la précédente de Gordon Duff sur la « sale vérité des Panama Papers » et est complémentaire de l’analyse de Thierry Meyssan sur l’affaire.

Ces « Panama Papers » consolident de fait le nouveau paradis fiscal sur la planète: les USA, pays du goulag levant et ses états dévoués à cet effet du Nevada et de l’Arkansas. Tout cela ne sert qu’à torpiller les paradis fiscaux n’étant pas sous contrôle de l’empire de la couronne/City de Londres/Vatican/Wall Street géré par la famille Rothschild et en éclaboussant au passage ceux et celles dont l’empire veut (essayer) se débarrasser…

Pas de solutions au sein du système. Il faut en sortir et créer notre société humaine des sociétés des associations libres confédérées, pour cela il faut d’abord qu’on arrête de (nous faire) prendre des vessies pour des lanternes…
¡Ya Basta!

— Résistance 71 —

“Ce gros bruit de sucion que vous entendez ?… C’est le son du fric pompé vers les Etats-Unis.”
~ Peter A. Cotorceanu ~

 

Les Panama Papers et le journalisme partial… Qui en profite ?

Katherine Frisk

4 Avril 2016

url de l’article original:

http://www.veteranstoday.com/2016/04/04/panama-papers-and-biased-reporting-who-benefits/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Les Panama Papers, grâce à Wikileaks, inondent les unes de presse le premier week-end d’avril 2016

Ils exposent une liste extensive de clients de la firme légale panaméenne Mossack Fonseca se situant dans le haut du panier des revenus internationalement et qui ont évité le fisc et pris jusqu’à 32 000 milliards de dollars hors circulation de l’économie mondiale.

C’était pathétiquement évident de voir comment des entités médiatiques variées ont saisi cette opportunité pour matraquer leurs politiciens les plus détestés. On a bien remarqué que les médias occidentaux ont bien montré les visages de personnes comme Xi Ping, Poutine et Jacob Zuna, alors qu’aucun d’entre eux n’était DIRECTEMENT impliqué dans l’affaire, mais avaient des amis ou de la famille impliqués. (NdT: on peut se poser légitimement la question: mais où sont donc tous les Yankees dans l’histoire ? pas de clients yanks chez MF ?… ah ah)

Notez au passage que des leaders de trois des pays des BRICS, ayant des économies basées sur l’or, furent éclaboussés de manière prominente dans les premières pages de la plupart des feuilles de chou habituelles.

A l’encontre de Candyman, Porky Poroschenko de Kiev a échappé relativement sans une égratignure au premnier round de rapports qui a fait les unes de la presse. On ne peut que se demander combien de fric sale de la drogue, du trafic humain et du trafic illégal d’organes se cache sous les piles de factures pour du chocolat dans les comptes offshore ?

Mais le non-dit des rapports est bien plus important que ce qui fut dit et ce qui n’est pas dit est ce sur quoi les gens devraient se focaliser.

_______________

La connexion avec les nazis, la CIA et les barons de la drogue mexicains

Le père de Jürgen Mossack (fondateur de Mossack Fonseca) servit dans la Waffen SS. Lorsqu’ils arrivèrent [au Panama] dans les années 1960, le vieux Mossack offrit d’espionner les communistes à Cuba pour la CIA, ce qui n’est pas du tout surprenant considérant le fait que la CIA fut fondée par des soutiens de longue date des nazis que furent grand-papa Prescott Bush (NdT: qui fut un des responsables du financement du parti nazi allemand dans les années 1930 au travers du réseau banquier dont il était fondé de pouvoir) et Allen Dulles (NdT: fondateur de la CIA et dont le frère était actionnaire de la tristement célèbre American Fruit Co. qui fut derrière le coup d’état au Guatemala en 1954 et qui déposa le président Arbenz…).

En 2005, il fut découvert que Jürgen Mossack était listé comme le directeur d’une entreprise contrôlée par Rafael Caro Quintero, le baron de la drogue mexicain et co-fondateur du cartel de Guadalajara, condamné au Mexique en 1985 pour le brutal assassinat de l’agent américain des stup (DEA) Enrique “Kiki” Camarena.

Une fois de plus, rien de surprenant en gardant à l’esprit l’implication de la CIA dans le trafic de cocaïne depuis les pays d’Amérique du Sud, trafic en opération depuis plus de 60 ans, Mena Arkansas n’en étant qu’un cas célèbre.

Note de Résistance 71: La CIA organise le trafic de Cocaïne depuis la Colombie, et autres pays latinos, ce trafic a été révélé être une “chasse gardée de la Maison Blanche” d’après Michael Ruppert, ex-flic du LAPD qui a travaillé sur des affaires de stup et qui remontant une filière fut sommé de cesser son enquête illico, il fut menacé par des agents de la CIA.
De plus, la CIA organise le trafic d’héroïne depuis l’Afghanistan. Des avions militaires spécifiquement affrêtés volent de Bagram à Camp Bonsteele, plus grossee base américaine d’Europe, localisée au… Kosovo, qui est la plaque tournante du trafic vers l’Europe et les Etats-Unis. L’”indépendance” organisée du Kosovo en mettant en place un gouvernement mafieux, n’a été que la légalisation d’un micro-état n’ayant pour seul but que le trafic de drogue organisé par la CIA et ses narco-états que sont l’Afghanistan, le Kosovo donc et la Colombie. La CIA est le bras armé de terrain de Wall Street et de la City de Londres. A ce titre, les troupes de l’OTAN gardent les champs de pavot afghan pour le cartel mafieux de la City de Londres et de Wall Street dont la CIA et le MI6 sont les exécuteurs de terrain.
Lire à ce sujet les recherches publiées de Michael Ruppert et de Peter Dale Scott…

Personne d’autre que Tom Cruise joue le rôle du pilote renégat de la drogue Adler “Barry” Seal dans le film à venir “Mena”, qui doit sortir sur les écrans en janvier 2017, un film basé sur l’histoire vraie du trafic d’import-export de cocaïne et d’armes de la CIA entre l’Amérique Centrale et l’Arkansas dans les années 1980 (NdT: Bill Clinton fut le gouverneur d’Arkansas avant sa présidence… Qu’est-ce que cela nous susurre t’il à l’oreille ??…).

Si Hillary Clinton gagne les élections présidentielles de 2016, Mena pourrait bien donner le ton d’une présidence des plus désastreuses, ce qui est central à cette histoire, tout comme pour JFK, est que Barry Seal fut brutalement assassiné après qu’il eut découvert des preuves de l’implication des familles Clinton et Bush dans le trafic de drogue de la CIA en connexion également avec le scandale de l’affaire Iran/Contra (NdT: Prescott Bush fut un banquier des nazis, son fils George H. W. Bush fut patron de la CIA avant de devenir président et son petit-fils George W. Bush, l’idiot de service en place à la Maison Blanche lors du 11 septembre, qui survint tout juste après l’annonce par le DoD et son ministre Rumsfeld que le Pentagone avait “égaré” 3000 milliards de dollars !…… Il est à noter que “Jeb” Bush, le frère de deubeuliou a été écarté très tôt de la course à la Maison Blanche 2016… Pourquoi ?…)

Solution: Placardez des photos de Poutine, Zuma et Xi Ping sur toutes les Unes de presse avec l’affaire des Panama Papers

_______________

 

Du Panama au Nevada à “I own the weather” et à plein d’autres choses collatérales – Rothschild –

Mossack avait aussi une filiale à Reno (Nevada). Avec la mise en place de FACTA les anciens centres financiers sécures pour y déposer de l’argent comme la Suisse, les Bahamas et les Îles Vierges Britanniques, les Etats-Unis sont aussi devenus le centre de disparition d’argent un peu “trop chaud” pour l’attention des inspecteurs du fisc, incluant bien sûr le blanchiment et recyclage de l’argent de la drogue.

Presque 32 000 milliards de dollars si certains rapports financiers sont corrects.

Maintenant que Mossack a été passé par la chasse d’eau, les comptes bancaires “offshore” sont en train maintenant de s’établir au Nevada, Wyoming et dans le Dakota du Sud, des membres de la même nation qui a condamné les banques suisses…

Les Etats-Unis sont donc maintenant un de facto paradis fiscal, ou comme Peter A. Cotorceanu, un avocat de la firme légale zürichoise Anaford AG l’a fait remarquer:

“Ce gros bruit de sucion que vous entendez ?… C’est le son du fric pompé vers les Etats-Unis.” (garanti par l’or ou garanti par de la monnaie de singe dollar ?…)

Plus important, avec la chute de Mossack Fonseca à Panama et l’exode massif de clients vers les Etats-Unis, Rothschild les a maintenant remplacé comme prestataires de services avec des comptes fiduciaires et des numéros intraçables planqués derrières des entreprises façades, bougeant ainsi les fortunes de clients étrangers très riches vers Reno, Nevada et ce en toute proximité d’un grand nombre de casinos.

Solution:  Placardez des photos de Poutine, Zuma et Xi Ping à la une de tous les canards en relation avec l’affaire des panama papers

________________

 

Milliardaires et philanthropes

Ce qui m’intéresse plus que toute chose est la divulgation des noms de quelques 29 milliardaires et qui exactement est sur cette liste.

Je pense que ce sera bien plus intéressant qu’une poignée de politiciens, tous leaders de pays membres des BRICS (garanti par l’or) et de sa coalition et qui jusqu’ici, n‘ont pas été directement impliqués.

Il ne fait aucun doute que la plupart sinon la totalité des 29 sont des “philanthropes” qui ne paient pas d’impôts ayant leurs noms et leurs fortunes bien enfouis dans un réseau de comptes fiduciares numérotés et intracables qui ont maintenant trouvé un nouveau refuge à Reno, grâce à Rothschild. (garanti sur l’or ou sur la monnaie de singe qu’est le dollar ?)

Des noms comme ceux de Warren Buffet, Bill Gates, les frères Koch, Bain, la famille Bush, Adelson, Carlyle, Morgan, Rockefeller, ne peuvent que venir à l’esprit…

Jusqu’ici d’après une carte interactive créée par Brian Kilmartin ( map created by Brian Kilmartin ), il y a au moins 441 clients ; 3 072 entreprises ; 211 bénéficiaires et 3467 actionnaires de la firme panaméenne basés aux Etats-Unis. Mais nous n’avons toujours pas de noms, ce à l’encontre d’autres personnalités, qui ont été mentionnées et largement humiliées alors même qu’elles ne sont pas directement impliquées dans l’affaire.

Une dernière chose: Qui a fuité les Panama Papers à Wikileaks et qui en profite ?

Ne répondez pas à cette question, j’ai une bien meilleure idée:

Placardez des photos de Poutine, Zuma et Xi Ping dans les unes de la presse en relation à l’affaire des Panama Papers…

21 Réponses to “Supercherie merdiatique et adoubement d’un nouveau paradis fiscal… Les dessous (affriolants mais bien sales) des « Panama Papers »…”

  1. Excellent « pitch » comme on dit ! 32 000 milliards qd même… Fonseca, ce nom me disait qque chose (entendu qd j’avais 10/11 ans) ah bah, à la lecture de votre article, ça a fait tilt !

  2. Le Journal de Personne: islamonium
    … Excellent !

  3. Journal de Personne: Bons Baisers du Panama

    • « des documents déclassifiés de 1930 à 1989″… alléchant, qui va publier ?? Le public y aura t’il accès ? ou n’est-ce que de la rhétorique politicarde…
      On attend toujours la « révélation russe sur le 11 septembre nucléaire ».
      Répétons la question que nous avons posé il y a un moment: a quel jeu joue Poutine ? Tout cela donne de plus en plus l’impression d’une routine théâtrale…
      On verra…

  4. Explications de Thierry Meyssan:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s