Média et propagande.. vu du côté des colonisés Mohawks…

“Le fascisme est une résurrection violente du mythe qui exige la participation à une communauté définie par des pseudo-valeurs archaïques: la race, le sang, le chef. Le fascisme est l’archaïsme techniquement équipé.”

“Des réseaux de promotion-contrôle, on glisse insensiblement aux réseaux de surveillance-désinformation. Autrefois on ne conspirait jamais que contre l’ordre établi. Aujourd’hui, conspirer en sa faveur est un nouveau métier en grand développement. Sous la domination spectaculaire, on conspire pour la maintenir et pour assurer ce qu’elle seule pourra appeler sa bonne marche. Cette consiration fait partie de son fonctionnement même.”
~ Guy Debord ~

 

Échec médiatique

 

Thahoketoteh (conteur, artiste et activiste Mohawk)

 

Octobre 2008

 

url de l’article original:

http://thahoketoteh.ws/2008/10/media/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Hier soir, j’ai assisté à une réunion de professionnels des médias organisée par la Canadian Journalism Foundation, dans l’amphithéâtre Robert Gill de l’université de Toronto. L’évènement était proclamé comme: “Le plus grand échec médiatique canadien du siècle: Informer sur les problèmes aborigènes”. Le panel consistait en deux journalistes du quotidien “Toronto Star” et du directeur des services légaux aborigènes de Toronto. Le modérateur était un journaliste et réalisateur de film.

L’audience était très au courant et posa bon nombre de très bonnes questions. Les écrivains suggérèrent qu’il y avait un grand besoin de meilleurs conteurs d’histoire et je suis d’accord. Il sembla y avoir un consensus sur l’affaire de l’échec des médias au sein de l’ensemble des personnes présentes. Nous espérons que les médias vont commencer à faire leur boulot d’informer le public de manière correcte et précise au lieu de tirer la ligne éditoriale corporatrice.

J’ai rappelé à Peter Edwards du Toronto Star au sujet du raid d’Avril 2006 de la police provinciale de l’Ontario (PPO) sur nos femmes et nos enfants. Je l’avais vu là-bas lorsque j’ai fait passé le premier caméraman derrière les lignes. Lorsque nous retournâmes sur la ligne, tous les gens des médias nous parlèrent et c’est alors que je demandais: “Pourquoi donc personne d’entre vous ne couvre la véritable histoire ici ?” Un des journalistes me demanda ce qu’était la véritable histoire, je désignais alors la ligne de front de cette police complètement militarisée et dit: “Comment le Canada est devenu un état policier et que quand ils en auront fini avec nous, ce sera votre tour, voilà ce qu’est la plus grosse histoire ici…

(NdT: Ceci est exactement ce que dit une mamie Mohawk dans le documentaire de 1992 sur le siège d’Oka en 1990: “Actes de défi” que nous avons mis en lien il y a peu. Elle dit: “Comprenez que quand ils en auront fini avec nous, vous serez les prochains sur la liste…” Thahoketoteh corrobore ici ce que nous disons depuis bien longtemps: “Nous sommes tous des colonisés! Pour l’oligarchie ce n’est qu’une simple question de degré, comme la dictature, au fil de la transmission via les institutions étatiques de la tyrannie coloniale… L’idéologie coloniale, pour fonctionner dans la pratique, se doit de mystifier d’abord les populations des pays d’origine et leur faire croire en la mission civilisatrice de la “race” blanche supérieure, comme le colportait les imbéciles de l’accabi d’un Jules Ferry et ses sbires de la IIIème république française qui engendra l’âge d’or colonial français.)

Les médias canadiens sont la propriété de quelques grosses entreprises corporations, ils ne sont pas pour le peuple. Les journalistes avaient du mal à saisir cette affaire d’échec médiatique, mais pour leurs maîtres entrepreneuriaux, tout ceci est un gigantesque succès. Le Canada a été enregistré en tant qu’entreprise commerciale à Washington D.C le 1er Juillet 1867.

D’après Mussolini, le corporatisme, la fusion de l’État et de la grosse entreprise est la meilleure définition du fascisme. Ceci fait du Canada le tout premier état fasciste de l’ère moderne. Duncan Campbell Scott a écrit la loi d’avancement sur les Indiens (Indian Advancement Act ou IAA) en 1924 ; celui-ci introduisit le système des “réserves” et la législation sur les quotas sanguins. L’Afrique du Sud mit en place cette législation, mais le monde l’appela pour ce que c’était: “l’apartheid”. Le Canada suit toujours cet apartheid avec l’Indian Act. Nous pensons que ceci représente un sérieux problème, problème sur lequel les journalistes ont détourné leur regard. Les grands magnats de la presse ne publieront jamais quoi que ce soit qui n’est pas en adéquation avec le plan commercial en cours, comme l’avait crâné Scott en son temps, il faut se débarrasser du problème indien sur 100 ans. (NdT: Pour cet eugéniste criminel notoire, cette période va donc de 1924 à 2024… Pour ces ordures, ils sont toujours dans les temps…)

Nous espérons que quelques journalistes écrivent au sujet des vrais problèmes comme ceux que j’ai mentionné ci-dessus. Mais dans un état fasciste, la presse n’est rien d’autre qu’un ministère de la propagande. Là réside le véritable échec des médias dans ce pays. (NdT: idem dans tout l’occident) Aussi longtemps que les gens évitent la loi de la terre (loi naturelle) et continent de pratiquer la loi de la mer (NdT: ou loi de l’amirauté sous laquelle est régi le colonialisme dans sa pratique), nous demeurerons les esclaves d’une élite commerciale corporatrice (fasciste par essence). Nous attendons le vrai journalisme, celui qui croit en la liberté d’expression, la liberté de la presse, la liberté des peuples.

Paix

Thahoketoteh de Kanekota

20 Réponses to “Média et propagande.. vu du côté des colonisés Mohawks…”

  1. Un passant Says:

    Je suis un peu hors-sujet (quoique) mais sur le forum d’un blog qui s’enthousiasme pour la campagne de Sanders (qui a l’air c’est vrai nettement moins pourri que la Clinton), j’ai pensé laisser le commentaire « pieds dans le plat » suivant:

    Aphorisme: Il faut bien que le système étatique (propriété des oligarchies monopolistes) donne l’impression qu’on a le choix sinon il ne s’appellerait plus « démocratie ».

    Ça vous parait correct? Je pense que ça l’est mais j’ai en même temps l’impression, et je le dis sans la moindre prétention, de jeter des perles aux pourceaux.
    (De plus, ne faut-il pas avoir soi-même la maturité suffisante pour être bien sûr de ce qu’on balance?)

    • oui çà va appâter le goujon pour pouvoir le taquiner…😉

      • Un passant Says:

        J’en avais un autre, plus court:
        Un vote peut-il être anti-système alors que le vote fait partie du système?
        Mais j’ai rien lancé dans la rivière, finalement;😀

        • ce à quoi la plupart des votards répondraient: « mais nous ne sommes pas anti-système, nous voulons le ‘réformer’. » Ils ne comprennent pas encore et pour certains ne comprendront jamais, que le « système » est bien eu-delà de toute rédemption et qu’il n’y a pas de solutions en son sein, n’y en a JAMAIS eu et n’y en aura JAMAIS !…

        • Un passant Says:

          Yes, of course… Peut-être une petite nouveauté ce coup-ci: contrairement à la campagne de clinton financée comme d’habs par sachs, morgan, century fox et compagnie, celle de sanders le serait par des asso, des syndicats etc, en quelque sorte le premier candidat crowdfunded de l’Histoire!
          Mais vous leur répondrez peut-être que c’est une rustine sur une chambre à air poreuse😉

        • Pff.. les syndicats sont tous des foies jaunes, leur fonction est réformiste par essence, à plus forte raison aux States… tous ces syndicats bouffent au ratelier des pouvoirs capitalistes et étatiques (les mêmes du reste..). Bernie Sanders est là pour donner l’ILLUSION d’une bouffée « d’air pur », foutaises, de plus il perçoit aussi du fric de Microsoft, Apple, US Air force, Amazon, IBM, etc, voir ici:
          https://www.opensecrets.org/pres16/contrib.php?id=N00000528&
          Tout çà n’est que foutaise totale ! Rustine sur chambre à air poreuse EXACTEMENT !
          Voter c’est être complice des crimes de ces ordures quels qu’ils soient.
          De plus, qu’est-ce qu’on en a à cirer des élections yankees ? du gavage, bourrage de cerveaux en connexion avec la mascarade massive qui suivra en France en 2017.
          Voter où que ce soit, c’est acquiescer, donner carte blanche à cette clique criminelle encore et toujours. BOYCOTT total !…

        • La réaction pathétique politicienne de Bernie Sanders face à Clyde Bellecourt, président de l’AIM, militant Ashinabe de toujours, 79 ans, un des leaders de l’occupation de Wounded Knee en 1973 avec son frère, Russell Means et Denis Banks (et bien d’autres..) qui l’interpelle à Minneapolis (fief du QG de l’AIM) lors du meeting politique…
          Sanders quitte le podium avant que Bellecourt ait fini, ne répond pas à la question posée toute simple: « Si vous êtes élu président, respecterez-vous les traités avec les premières nations ?… » La réaction de Sanders montre que c’est un foie jaune du système !… Un « dissident » contrôlé… Vidéo de l’évènement:

        • Un passant Says:

          Ouais, sinon, l’autre truc qui les agite là, entre les annonces d’attentats en europe par valls et la « guerre mondiale » en syrie dixit medevdev, c’est que le système bancaire serait en train de se recasser la gueule et que cette fois y’aurait plus rien pour le sauver!
          Que des bonnes nouvelles, ces temps-ci!🙂

        • Mais que çà se pète la gueule !… Que ces banksters passent à la trappe, les peuples surmonteront tout çà, on rebâtira hors de cette fange. Le temps des associations libres et des communes viendra… enfin !

        • Un passant Says:

          J’espère, j’espère, j’espère!
          En attendant, soyons bien attentifs à tout ce qu’ils vont tenter pour sauver leur système pourri. Vous les connaissez mieux que moi: TOUS les coups seront permis. (A suivre…)

  2. Je vous le pique et je vais faire un billet croisé avec ce qu’à dit Manlio Danucci sur les merdias notamment Italienne, qui ne font pas leur boulot d’information ; Mais ça on le savait déjà. N’empêche que c’est souvent pas le petit bout de la lorgnette qu’on arrive à y voir plus clair, non ?

  3. Tenez, le résultat final ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/12/on-nous-cache-tout/ J’espère que ça vous conviendra… Merci de me dire. JBL1960

  4. Sur le Saker Francophone, on peut lire un article de Paul Craig Roberts présenté par Eric Zuesse et intitulé le XXIe siècle, une ère de fraude, tenez je vous colle le lien ; http://lesakerfrancophone.fr/le-xxie-siecle-une-ere-de-fraude PCR y livre une excellente analyse, comme toujours. Ce qui est dommage, c’est qu’il ne livre pas ses propres solutions pour sortir de ce bordel. Il nous dit juste, que peut-être, si les Zunies ne nous atomisent pas nucléairement, seules la Chine et la Russie s’en sortiront… C’est peut-être cela qui me gêne finalement chez PCR, Pepe, Chiesa, non ?

    • oui, alors on peut dire: « ce sont des analystes, y sont pas là pour donner des solutions »… Ce sont surtout des personnes qui sont toujours convaincus que le système doit demeurer mais qu’il faut le « réformer ». Ils sont sûrement à un stade de doute majeur, mais ne peuvent pas dire au système qui les nourrit bien: vas te faire foutre ! Alors ils analysent, ils analysent et ils tournent en rond, ils tournent en rond.
      La problématique est la suivante, elle fut posée excellemment par Howard Zinn qui disait sans relâche qu’on ne peut par rester neutre dans un train en marche.
      A ce sujet, le titre original de l’autobiographie d’Howard Zinn est « You can’t be Neutral on a Moving Train, a personal history of our times », Beacon Press Boston, 1994, seconde édition 2002… Le titre de la traduction française est: « L’impossible neutralité: Autobiographie d’un historien militant » chez Agone, 2006, réédité en 2013.

      Il y dit ceci: « J’encourage mes élèves à ne pas être d’accord avec moi. Je n’ai jamais prétendu à une objectivité qui n’était ni possible, ni désirable. Je leur disais toujours: ‘you can not be neutral on a moving train, vous ne pouvez pas être neutres dans un train en marche’. Certains furent troublés ou choqués par ma métaphore, spécifiquement s’ils essayaient de la prendre à la lettre en la disséquant. D’autres virent immédiatement ce qu’elle signifiait et ce que je voulais dire: des évènements sont déjà en train de se dérouler, pour certains prenant une direction dangereuse et mortelle et demeurer neutre signifiait simplement d’accepter, d’acquiescer. »
      (page 8 de la version anglaise)
      Page 9 il dit ceci: « Je pense aux pauvres d’aujourd’hui, tant d’entre eux vivant dans les ghettos des non-blancs, souvent vivant à quelques pâtés de maison d’une richesse obscène. Je pense à l’hypocrisie totale des leaders politiques, au contrôle de l’information au travers du mensonge, de la désinformation et de l’omission ; et comment à travers le monde, les gouvernements de tout poil jouent sur la fibre nationaliste et de la haine de l’autre. »

      PCR, Pepe, Chiesa sont des gens lucides, mais qui sont toujours neutres dans le train en marche. Par convenance, par peur, par conviction, par complicité ? eux-seuls le savent.

      La réalité est que demeurer neutre est un acte de complicité, le comprendre, c’est aussi comprendre qu’il est IMPOSSIBLE de soutenir le système, cela commence avec les élections à boycotter et avec la désobéissance civile qui doit s’ensuivre lorsque l’unité et l’association volontaire le demanderont en certaines instances, en toute instance de fait concernant l’État.

      A ce sujet, voici ce que disait Zinn dans son livre « Disobedience and Democracy »: « Il n’y a aucune obligation à se laisser arrêter après un acte de désobéissance civile. Continuer à éviter système et la prison est un acte continue de désobéissance civile et de continuer la contestation. » Surtout si cela est fait à grande échelle. Tout état est impuissant à arrêter simultanément et à maintenir en détention 2 ou 3 millions de personnes… Les institutions en ont parfaitement conscience, c’est pour cela que la mission de l’oligarchie, sa mission principale est de nous maintenir divisés !… Elles dépenses des milliards pour ce faire depuis des siècles. C’est la condition sine qua non de sa survie et elle y parvient depuis des siècles. Jusqu’à quand y parviendra t’elle ?
      Là, les paris sont ouverts !…😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s