France et état d’urgence: Objectif bâillonage de la dissidence…

Appel du mouvement anti-aéroport 
État d’urgence : ne nous laissons pas bâilloner !

 

samedi 12 décembre 2015, par ZAD

 

Source: http://www.lavoiedujaguar.net/Appel-du-mouvement-anti-aeroport

 

Texte cosigné par diverses composantes du mouvement de lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, à propos de la situation inquiétante d’« état d’urgence » en France

Face aux attentats meurtriers du 13 novembre, la réponse immédiate de l’État français a été la proclamation de l’état d’urgence, d’abord pour douze jours, puis pour trois mois (vote à la quasi-unanimité du Congrès). Censé faciliter ou permettre, par des mesures d’exception, l’arrêt des attentats et la mise hors d’état de nuire de leurs auteurs, cet état d’urgence multiplie les mesures liberticides et, dans la lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, nous nous confrontons à certaines de ses conséquences

Les fichages réalisés par la police dans les mouvements de lutte servent désormais à des mesures répressives sans contrôle d’un juge ou sans procès. Des personnes ont été perquisitionnées à leur domicile et assignées à résidence pour avoir participé à une manifestation, distribué des tracts liés à la lutte de Notre-Dame-des-Landes, ou participé à l’accueil du convoi Cap sur la COP à Paris. D’autres se voient bloquées aux frontières ou reçoivent des obligations de quitter le territoire. Au-delà, c’est l’ensemble des manifestations de rue prévues lors de la COP21 qui a été interdit et de nombreuses autres assignations à résidence ont été délivrées à des personnes ayant bravé l’interdiction.

Sous prétexte de protéger la population, l’État cherche à juguler et à dissuader toute contestation (interdiction des rassemblements et manifestations, liberté de s’exprimer)… mais n’annule pas les marchés de Noël ou les rencontres sportives dans de grands stades. On nous somme d’adhérer à l’union sacrée de gré ou de force : les « bons Français » tous unis avec leurs politiques, qu’ils soient au pouvoir ou dans l’opposition.

Cette volonté d’enterrer des libertés fondamentales au nom de la sécurité ne concerne pas que les personnes en lutte mais touche de plein fouet les populations les plus discriminées, comme les personnes de confession musulmane ou les migrants qui fuient les fondamentalismes religieux et les conséquences de l’exploitation des pays du Sud par les États occidentaux.

Ce régime pourrait bien ne pas être que passager. Tout comme nous avons dû nous « habituer » à Vigipirate, ou à la généralisation du fichage ADN , il est maintenant quasi certain que nous allons voir les mesures soi-disant exceptionnelles de l’état d’urgence se pérenniser et s’inscrire dans la Constitution.

Malgré l’état d’urgence, le convoi tracto-vélo du mouvement anti-aéroport s’est rendu jusqu’en Île-de-France, faisant jour à après jour reculer les frontières de l’interdiction qui lui était faite.

Il nous semble crucial de continuer à faire vivre et partager l’espoir politique qui se construit depuis Notre-Dame-des-Landes : celui qu’il soit possible d’arrêter ici et maintenant les projets nuisibles et imposés, celui qu’il soit possible d’inventer ici et maintenant d’autres manières de vivre, d’habiter, de produire ou de cultiver.

En ces temps sombres, il nous semble plus nécessaire que jamais de partager notre force collective. Ne nous laissons pas bâillonner, continuons à manifester et à contester dans l’espace public.

Des occupant·e·s de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
ACIPA, COPAIN 44, ATTAC 44, EELV

Source : zad.nadir.org

 

4 Réponses to “France et état d’urgence: Objectif bâillonage de la dissidence…”

  1. Oui, la dictature 2.0 est actée par le Maréchal Hollandouille.
    Il y a 2500 perquises au compteur, pourquoi ? Quelles justifications donne ce gouvernement ? La guerre contre Daech ? Vraiment ?

    Pour enfoncer le clou, je me permets de vous coller ce lien vers l’article que je viens de rédiger. Je ne vous remercierais jamais assez de m’avoir ouvert les yeux et surtout de m’avoir permis de construire ma propre réflexion. L’entraide n’a pas de limite et c’est cela qui pourrait faire la différence, car on est mal barré. Fraternellement, Jo

    https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/13/le-changement-de-paradigme-cest-maintenant/

  2. Bonjour,

    connaissez vous le CNTF ,

    Conseil National de Transition de France .. sans tendance politique, ethnique, religieuse, sociale… juste RÉVOLTÉS !!

    C’est un mouvement créer avec les idées d’Etienne Chouard , Eric Fiorile , Michel Onfray etc etc ..

    Composer aujourd’hui de plusieurs millier de personne , avocat , médecin , mère au foyer , chômeur etc etc ..

    Ce mouvement consiste a retrouver notre vrai démocratie , a retrouver nos droit , a réécrire la constitutions etc etc ..
    Et surtout de destituer le gouvernement en place aujourd’hui .. Tout ceci a etait étudier par des avocats , donc le CNTF est légitime et a etait déclarer a l’ONU ..

    Ce qu’il faut aujourd’hui c’est que nous soyons encore plus nombreux afin de pouvoir mettre en place ce mouvement citoyen .. avant qu’il ne soit trop tard ..

    L’Islande a retourner le gouvernement avec une poignée de personne et n’avait pas aussi bien préparer le terrain que nous sommes en train de la faire .. donc si l’Islande l’a fait , pourquoi pas nous ..

    Rejoignez nous , ca ce passe ici : http://www.conseilnational.fr/index.php?option=com_content&view=featured&Itemid=101

    • Bonjour David
      Oui nous connaissions. Nous avons visité le site à plusieurs reprises.
      Il y a une volonté sans aucun doute de bien faire, mais voilà pourquoi nous ne pouvons pas y adhérer: De par la structure même du CNTF, vous repartez d’emblée dans une structure pyramidale avec des « sages » auto-proclamés et un système vertical. La Charte fait prêter allégeance au « nouveau parti », etc, etc, etc…
      Vous retombez, consciemment ou pas, dans un type vertical de société, c’est à dire, vous reculez pour mieux sauter. Au bout du compte. à termes, ce sera jus vert et vert jus avec ce qui est proposé aujourd’hui.
      Laissez le peuple gérer. Autogestion, partez du local et fédérez les communes émancipées.
      Vous avez déjà des « chefs » locaux pour diriger les ouailles. Très rapidement, le peuple n’aura plus la parole comme d’habitude…
      Vous partez d’un bon principe sur la fondation du bien commun, mais vous allez commencer avec une mauvaise méthodologie, qui est déjà « autoritaire », directrice disons pour le moins, dès le départ.
      Pas glop, pas glop, désolé.
      Les gens font ce qu’ils veulent, nous laissons le lien bien entendu, car cela peut correspondre aux valeurs de certains, mais nous sommes anarchistes. Nous ne parlons pas de « révolte », mais de révolution sociale et du démembrement des institutions et de l’État, sources avec la propriété privée exploiteuse et l’institutionnalisation de l’inégalité politique et sociale, de 95% des maux de la société.
      Le pouvoir doit être repris par le peuple et y être (re)dilué de façon à ce que le corps politique et le corps social ne fassent plus qu’un comme il y a bien longtemps déjà.
      Qui dit « constitution » dit État. On ne résoudra pas notre problème étatique en changeant d’état, mais en le supprimant. Une charte ne s’envisage que dès lors que les communes autonomes émancipées se fédèrent pour une interaction politique et sociale sur une base totalement égalitaire.
      Nous pensons que votre méthodologie est mauvaise. Elle repart du haut : les 315 « sages » flanqués des « chefs » de région, qui ont déjà écrit la charte à laquelle on doit prêter allégeance. Ouch ! çà cogne fort d’emblée non ?… même s’ils ne se revendiquent pas comme tels aujourd’hui, ils le feront dans le futur. Il faut à notre sens partir du particulier (la commune) et aller vers le général (la confédération des associations libres).
      Pensez-y. Vous pouvez encore corriger le tir. Mais en l’état actuel, l’affaire a déjà une tournure autoritaire et protocoercitive… Dommage !…😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s