Résistance au colonialisme: Ramener les brebis égarées…

Cet injonction de MNN aux fourvoyés des leurs peut parfaitement être à notre sens étendue à nous-mêmes. Quand le slogan anarchiste dit « voter c’est acquiescer, voter c’est se soumettre », il ne dit pas autre chose: Arrêtons d’acquiescer, arrêtons de tenir la main des abuseurs publics, devenons politiquement adultes ! Nous sommes tous des colonisés, ce n’est qu’une question de degré. La colonisation passe d’abord par la colonisation des esprits.

Il ne tient qu’à nous de sortir de ce cercle vicieux, boycott du vote, boycott des institutions et retour à une société égalitaire où le pouvoir n’est plus séparé du peuple.

— Résistance 71 ~

 

Indien “made in Canada”

 

Mohawk Nation News

 

27 Septembre 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/09/27/made-in-canada-indian/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

A lire sur la City de Londres / “Couronne”:

https://resistance71.wordpress.com/2013/10/22/le-coeur-de-lempire-le-vatican-la-city-de-londres-et-le-district-of-columbia/

https://resistance71.wordpress.com/2015/06/29/resistance-au-colonialisme-dechirer-le-voile-de-la-couronne-city-de-londres/

https://resistance71.wordpress.com/2014/01/20/resistance-a-lideologie-dominante-comprendre-le-coeur-du-probleme-la-city-de-londres/

https://resistance71.wordpress.com/2013/05/31/oligarchie-financiere-la-city-de-londres-le-nid-de-lhydre-a-eliminer/

 

Ces Ongwe’hon:weh (autochtones) qui sont passés de l’autre côté sont comme ces souveneirs INDIENS vendus aux touristes avec leur “made in China” inscrit au revers. Tehati’natsa’hia:ton veut dire ceux des Ongwe’hon:weh qui votent dans les élections entrepreneuriales coloniales et ils ont inscrits sur leurs culs “made in Canada”. En votant, ils prêtent serment de soutenir la reinette d’Angleterre et de soutenir le génocide que la COURONNE perpétue contre nous.

La seule façon qu’a la colonie d’occupation du Canada de qualifier pour être un pays est de nous éliminer en nous assimilant ou en nous exterminant nous et notre exisentence. Ils doivent nous faire acquiescer à leur système en votant pour lui. Stephen Harper est si horrible que nous allons nous dresser et voter contre lui. Mulcair et Trudeau seront exactement comme Harper. Il n’y a pas de territoire “canadien” ou de langue “canadienne” ; dès lors le Canada n’est pas un pays, juste une entreprise, une corporation qui est la possession privée de la COURONNE (NdT: La City De Londres et sa Banque d’Angleterre/Vatican). Tout Ongwe’hon:weh qui vote, acquiesce au fait qu’ils peuvent nous assassiner, voler tout ce que nous avons, notre terre, nos ressources, nos enfants futurs et détruire notre Mère.

La loi de la terre est Kaianere:kowa. Ceux qui ont rejoint une entité étrangère viole le wampum 58 (NdT: le Wampum 58:

“Les chefs des Cinq Nations se trouvent maintenant debout en cercle se tenant par les mains. Ceci signifie et garantit qui si un des chefs de la confédérations quitte le conseil et cette confédération, ses bois de cerf, emblème de son titre de chef, ainsi que ses droits de naissance, devront être hébergés sur les bras des chefs de l’union dont les mains sont jointes. Il renonce à son titre, les bois de cerf tombent de son front mais restent au sein de la confédération.

Une autre signification est que si à un moment donné, un des chefs de la confédération choisit de se soumettre à la loi d’un peuple étranger, il n’est plus dans, mais en dehors de la confédération et on devra dire des personnes de cette classe qu’ils “se sont aliénés”. De même, de telles personnes qui se soumettent aux lois de nations étrangères doivent abandonner leurs droits et appartenance à la confédération des Cinq Nations et son territoire.

Vous, les chefs de la confédération des Cinq Nations, demeurez fermes de façon à ce que si un arbre tombe sur vos bras joints, il ne pourra pas vous séparer ou affaiblir votre poigne. Ainsi se préservera la force de l’union.”).

Ils perdent donc leurs droits de naissance sur la terre, leur mère, nom et clan. Ils rejoignent la population des envahisseurs.

A ceux qui votent le message est ceci: “Voter veut dire que vous avez abandonné le fait d’être Ongwe’hon:weh. Vous êtes en accord avec le système qui nous opprime. Vous devenez la possession des actionnaires de la corporation canadienne comme tous les électeurs/votards canadiens. Le plan sur cent an mis en place en 1924 pour nous annihiler est toujours en vigueur. Vous quittez le canoë et montez à bord du vaisseau de l’amirauté des banquiers. Ce navire ne peut pas venir à quai. Vous devenez des sans-terre et vous n’avez plus aucune racine sur Onowaregeh, l’île de la Grande Tortue (NdT: Amérique du Nord en langage amérindien) ; vous prêtez serment à la reine pour l’aider dans ses désirs et vous devenez un avec ses autres orphelins de terre. Votre mère n’est plus Onowaregeh.

Si vous votez, vous allez contre vos ancêtres qui sont morts pour votre liberté. Vous pouvez néanmoins toujours changer d’avis (et revenir).

Comme le chante si bien Bob Dylan: “Come gather round, people, wherever you roam. And admit that the waters around you have grown. And accept it that soon you’ll be drenched to the bone. If your time to you is worth saving, then you better start swimming or you’ll sink like a stone. For the times they are a’changing.” 

 

women interrupt pipeline consultation.

 

CKUT McGill Radio on seizure notice interview

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s