Nouvel Ordre Mondial: La folie russo-iranienne de faire confiance à Washington (Paul Craig Roberts)

L’observation des derniers évènements en Syrie et au MO nous rapproche de cette analyse de Roberts. La règle d’or géopolitique est de ne JAMAIS faire confiance aux Yanks qui n’ont jamais honoré un traité signé (demandez aux Amérindiens !…). Ceci ramène une fois de plus la question à 500 Yuans: Tout ceci n’est-il pas une manœuvre de verrouillage final de la grille de contrôle du N.O.M, la rivalité américano-sino-russe n’étant que de la poudre aux yeux pour mieux faire accepter un contrôle militaire planétaire unifié ? Peut-être que ce dont parle ici PCR fort justement n’est-il que voulu et parfaitement planifié par les intéressés. Assistons-nous à la mise en place du N.O.M fasciste planétaire ? A quel jeu jouent la Russie et la Chine ? Si les Russes divulguaient aujourd’hui ce qu’ils savent sur les attentats du 11 Septembre, ce serait fin de partie définitive, échec et mat ! Pourquoi ne le font-ils pas ? 

Flippant d’y penser…

— Résistance 71 —

 

Les faux espoirs de la Russie

 

Paul Craig Roberts

 

23 Septembre 2015

 

url de l’article original:

http://www.paulcraigroberts.org/2015/09/23/russias-false-hopes-paul-craig-roberts/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La Russie veut tellement et désespérément faire partie d’un occident délabré qui s’effondre, que la Russie est en train de perdre son réalisme.

Leçon durement apprise après leçon durement apprise, la Russie ne peut pas abandonner son espoir d’être acceptée par l’occident. La seule façon pour la russie d’être acceptée de l’occident est qu’elle accepte le statut de vassale. La Russie a faussement calculé que la diplomatie pourrait résoudre la crise que Washington a créé de toute peièce en Ukraine et a placé ses espoirs sur les accords de Minsk, qui n’ont aucun soutien de l’occident du reste, ni de Kiev, ni même de Washington, Londres ou de l’OTAN.

La Russie peut parfaitement mettre fin à la crise ukrainienne en simplement acceptant les requêtes des anciens territoires russes d’être réunis avec la Russie. Une fois que les républiques sécessionnistes sont de nouveau parties intégrantes de la Russie, la crise est finie. L’Ukraine na va pas attaquer la Russie.

La Russie ne met pas fin à la crise parce que la Russie pense que cela serait provocateur et fâcherait l’Europe. En fait, c’est ce que la Russie devrait faire, fâcher l’Europe. La Russie a besoin de faire prendre conscience à l’Europe qu’être le jouet de Washington contre la Russie est risqué et a un prix pour l’Europe.

Au lieu de cela, la Russie protège l’Europe des coûts que Washington lui impose et n’impose que peu de conséquences sur l’Europe pour agir contre la Russie dans l’intérêt de Washington. La Russie fournit toujours ses ennemis déclarés, dont les forces aériennes survolent les frontières russes, avec une énergie capable de maintenir en vol ces avions de combat.

Ceci rfeprésente l’échec de la diplomatie et non pas son succès. La diplomatie ne peut pas réussir quand seulement un côté croit en elle et l’autre côté ne croit qu’en la force.

La Russie se doit de comprendre que la diplomatie ne peut pas marcher avec Washington et ses vassaux de l’OTAN, qui ne croient en rien à la diplomatie, mais ne font confiance qu’en la force et la coercition. La Russie doit comprendre que quand Washington déclare que la Russie est un état “hors-la-loi” qui “n’agit pas en accord avec les normes internationales”, Washington veut dire que la Russie ne suit pas les ordres de Washington. L’expression de “normes internationales” veut dire les diktats de Washington. Les pays qui ne sont pas en accords ou adéquation avec la volonté de Washington n’agissent donc pas en accord avec “les normes internationales”.

Washington seul détermine ces “normes internationales” et personne d’autre. L’Amérique est ce pays “exceptionnel et indispensable”. Aucun autre pays n’a cette position.

Un pays qui a une politique étrangère indépendante est vu comme une menace par Washington. La doctrine néoconservatrice Wolfowitz explicite ceci très clairement. Elle définit comme menace tout pays ayant suffisamment de pouvoir pour agir comme un obstacle à l’action unilatérale de Washington. La doctrine Wolfowitz établit sans ambiguité que tout pays ayant suffisamment de pouvoir pour bloquer les objectifs de Washington sur le monde est une menace et que “notre objectif principal et d’empêcher la ré-émergence d’un tel pays”.

La Russie, la Chine et l’Iran sont dans la ligne de mire des Etats-Unis. Les traités et la “coopération” ne veulent absolument rien dire. La coopération ne fait que provoquer une perte de concentration chez les adversaires de Washington et leur faire oublier qu’ils sont des cibles. Le ministre des affaires étrangères russe Sergueï Lavrov semble croire que maintenant avec l’échec de la politique de guerre et de destruction de Washington au Moyen-Orient, que Washington et la Russie peuvent maintenant travailler ensemble pour contenir l’EIIL et ses djihadistes en Syrie et en Irak. Ceci n’est qu’un doux rêve. La Russie et les Etats-Unis ne peuvent pas travailler ensemble en Irak et en Syrie pour la smple raison que ces deux gouvernements ont des politiques conflictuelles et diamétralement opposées pour la région. La Russie veut la paix, le respect de la loi internationale et l’arrêt des forces djihadistes radicales. Washington veut la guerre, aucune limite légale, finance et entraîne les djihadistes radicaux dans l’intérêt de la déstabilisation du Moyen-Orient et de renverser Al-Assad. Et même si les Etats-Unis avaient les mêmes objectifs que la Russie, travailler avec cette dernière diminuerait l’image de la Russie en tant qu’ennemi.

La Russie, la Chine et l’Iran sont les trois pays qui peuvent contraindre l’action unilatérale de Washington. En conséqunce ces trois pays sont en danger de recevoir des frappes nucléaires préventives. Si ces pays sont si naïfs pour croire qu’ils peuvent travailler la main dans la main avec Washington à cause de l’échec de sa politique de coercition et de guerre appliquée durant ces 14 dernières années en sauvant Washington du bourbier qu’il a lui-même créé en donnant le jour à l’État Islamique, ils ne sont que de pauvres canards fous attendant d’être flingués nucléairement par des frappes préventives au milieu de leur mare.

Washington a créé de toute pièce l’État Islamique (EI, EIIL, ISIS ou quelque soit le nom qu’on lui donne…). Washington a utilisé cette légion islamiste pour renverser Kadhafi en Libye, puis les a envoyé contre Assad en Syrie. Les néoconservateurs américains, qui sont tous des alliés féroces du sioniste Israël, ne veulent d’aucun état au Moyen-Orient capable d’interférer avec l’entreprise du “Grand Israël du Nil à l’Euphrate”.

Les djihadistes de l’EIIL ont fini par apprendre que la politique d’assassinat et de déplacement de millions de musulmans dans sept pays a créé une foule de gens anti-occident pour eux parmi les populations du Moyen-Orient et ils ont commencé à agir indépendamment de leurs créateurs de Washington (NdT: c’est l’opinion de PCR et de certains analystes qui pensent que l’EIIL a échappé au contrôle de ses créateurs yankees. Nous pensons que ceci est une façon “d’excuser” et de faire oublier ce que Washington a fait, nous pensons que l’EIIL est toujours sous ferme contrôle américano-israélo-turco-saoudien…).

Les conséquences en sont toujours plus de chaos au Moyen-Orient et Washington a perdu le contrôle (NdT: très discutable…)

Au lieu de laisser Washington souffrir des mains de son propre labeur, la Russie et l’Iran, les deux pays les plus haïs et diabolisés en occident, se sont précipités à la rescousse de Washington et de ses folies moyen-orientales. Ceci est l’échec total de la pensée stratégique russe et iranienne. Des pays qui ne peuvent pas penser stratégiquement ne survivent pas.

Les Iraniens doivent absolument comprendre que leur traité avec Washington ne veut absolument rien dire. Washington n’a JAMAIS honoré un traité quelconque. Demandez donc aux nations indiennes des grandes plaines ou au dernier président soviétique Gorbatchev.

Si le gouvernement russe pense que la parole de Washington veut dire quelque chose, le gouvernement russe est complètement à l’Ouest…

L’Iran est bien dirigée et Vladimir Poutine a sauvé la Russie du contrôle américano-israélien, mais ces deux gouvernements continuent d’agir comme s’ils étaient sous l’emprise de puissants narcotiques qui leur feraient penser que Washington pouvait être un partenaire fiable.

Ces folies sont dangereuses, pas seulement pour la Russie et l’Iran, mais pour le monde entier.

Si la Russie et l’Iran baissent leur garde, ils seront atomisés, ainsi que la Chine.

Washington n’a d’intérêt que pour une chose et une chose seulement: l’hégémonie mondiale !

Demandez simplement aux néoconservateurs ou simplement lisez leurs documents.

Les néoconservateurs contrôlent Washington. Personne d’autre dans quelque gouvernement que ce soit n’a la parole.

Pour les néoconservateurs, l’armaguédon nucléaire est un risque tolérable pour parvenir à leur objectif d’hégémonie mondiale totale.

Seules la Russie et la Chine peuvent sauver le monde de l’armaguédon, mais sont-elles trop folles et adoratrices de l’occident pour pouvoir sauver la planète Terre ?

10 Réponses to “Nouvel Ordre Mondial: La folie russo-iranienne de faire confiance à Washington (Paul Craig Roberts)”

  1. Loyal Malin Says:

    « Ne JAMAIS faire confiance aux Yanks qui n’ont jamais honoré un traité signé », c’est bien ce que pensent beaucoup de personnes et je reproduit le message d’un de ces témoignage parce-qu’il le dit le plus clairement possible parmi quelques conseils généreux et informations utiles qu’il est bon de connaitre :

    « Il est évident que chercher à dialoguer avec ceux dont les intentions sont fausses ne sert qu’à se compromettre.
    Vouloir discuter avec (eux), c’est perdre son temps et se corrompre à leur jeu. Il n’y a aucune compromission possible, aucun dialogue avec ces gens-là. Nous l’avons dit, cela conduit à reporter l’échéance qui n’en sera que plus coûteuse en vies.
    Cela suffit de faire semblant. Il y a une avancée dans les positions clairement définies, certes, mais les Peuples ne sont pas assez informés de la Réalité et de l’engagement de leurs gouvernements.
    Il faut appeler un chat : un chat, et non chercher à dissimuler la réalité : la guerre programmée, irrévocable, à laquelle tout le monde se prépare et qui ne peut être arrêtée.
    La diplomatie de couloir a fait son temps. Il faut prendre clairement position devant tous et surtout devant les Peuples. Ils ont droit de savoir en priorité pour s’y préparer. Les mieux informés sont prêts, mais ils sont une infime minorité.
    A entretenir l’apparence de la paix, on joue double-jeu et tombe dans l’escarcelle de l’ennemi : on lui permet de tenir. Ce n’est pas le but. Il faut au contraire en finir et attaquer la réalité en face : être sans concession sur la Vérité, appliquer la Loi Juste.
    La guerre devrait déjà être terminée avec un minimum de morts et voilà qu’elle s’annonce ayant permis de renforcer ses positions aux forces (X).
    Vous le vivrez par manque de courage, d’unité et de vérité affirmée et vécue.

    Assemblée Générale de L’ONU à New-York : elle ne sert à rien, qu’à dire et non à agir. Nous condamnons l’entretien de l’illusion de l’efficacité de L’ONU-NY qui ne sert que les intérêts des (X) : ce n’est pas la place de l’ONU.
    L’ONU que Nous soutenons est L’ONU d’Origine : à Genève.
    Tant qu’on entretient le lieu à New-York, rien ne changera. L’ONU est corrompue à New-York.
    Elle ne le sera pas à Genève »
    http://www.clefsdufutur-france-afrique.fr/news/lonu-alqsa-la-france/

    « La passivité de l’Europe est la mort de l’Europe.
    Tant que toutes les données ne sont pas prises en compte, il ne peut y avoir de réponse Juste. Toutes les données : la Responsabilité de l’Europe, de la France dans les actes des gouvernements.
    Ce qu’engage la Russie en soutien à la Syrie ne règle pas tout. Il ne faudrait pas croire que Poutine va régler les problèmes de l’Europe.
    Pourquoi les gens attendent-ils toujours que l’aide vienne des autres ?
    Chacun doit se prendre en charge, chacun est Responsable.
    Le Réveil de la France est la condition de la Victoire de la Juste Loi.
    C’est à vous de prendre en main votre destin, le Destin de la France. » 25.09.2015
    http://www.clefsdufutur-france-afrique.fr/news/europe-hongrie-eglise-france/

  2. Au lieu de laisser Washington souffrir des mains de son propre labeur, la Russie et l’Iran, les deux pays les plus haïs et diabolisés en occident, se sont précipités à la rescousse de Washington et de ses folies moyen-orientales.
    Ceci, n’était-il pas une thèse qui bascule progressivement dans l’antithèse ?!
    En même temps l’antinomie reste active ! de sorte que l’affirmation de l’antithèse passe a chaque fois par une tentative de négation de la thèse ?
    La question de cette transition,de ce renversement ,a été particulièrement étudiée ?
    Aucun au monde ne pourra arrêté cette machine infernale , aujourd’hui, nous sommes devant le fait accompli et personne ne peut y opposé ?!
    En attendons l’Armageddon approche !

    • Aucun système ne peut s’y opposer, mais la solution est HORS système, la solution… c’est nous les peuples. Franchement, unis, ensemble et de manière coordonnée, çà nos prendrait pas 24 heures pour mettre cette fange au pas et reprendre l’affaire en main pour que jamais plus il n’y ait de misère et de guerre. Rien n’arrête les peuples en marche… sauf leur division…
      Tout est là…

  3. Tout à fait d’accord avec vous ; La solution est HORS SYSTÈME. Je me permets de recopier ci-dessous un commentaire que vous aviez fait et que j’ai intitulé Schéma à suivre pour un changement de paradigme, et j’ai ajouté « Sinon fermer sa gueule, à tout jamais :

     » Prise de conscience individuelle => prise de conscience collective => boycott et organisation parallèle => désobéissance civile => réorganisation politico-sociale => changement de paradigme. »

     » Pour l’essentiel, nous (les peuples), sommes coincés entre les phases 1 et 2 ou 2 et 3.
    Pourquoi ? Parce que le formatage propagandiste a la vie dure et le matraquage idéologique néfaste continue, cela change, mais lentement.
    Le plus dur est toujours de vaincre l’inertie de départ : prenons un grand portail d’usine coulissant en fer/acier. Il est lourd et il faut s’arque bouter pour le mettre en branle initialement, une fois en mouvement, si on atteint une certaine vitesse, on peut pousser le portail qui coulisse avec deux doigts et maintenir la vitesse d’ouverture relativement constante.
    Dans notre schéma, les phases 1 et 2 sont la poussée initiale, c’est dur… en phase 3 et 4 c’est bien plus facile car le momemtum est créé, les dernières phases se font avec deux doigts…
    Le but de l’oligarchie est de maintenir la masse en phase 1 et 2 de façon à ne jamais atteindre le momentum nécessaire pour l’ouverture du portail en grand.
    De l’autre côté du portail, c’est l’émancipation !…  »

    En suite j’ai condensé un article que vous aviez publié, l’intitulant « Solutions immédiates à appliquer pour changer de paradigme, parce que ça urge » que voici ;
    “Les révolutions passées ont échoué nous dit Kropotkine, parce que le peuple n’a pas directement et immédiatement pris le contrôle de la production et de la distribution des nécessités quotidiennes de la vie. Elles ont échoué en d’autres termes, à “conquérir le pain” et la satisfaction des besoins du peuple, dans toute son acceptation, fut déléguée à des leaders révolutionnaires… Pour Kropotkine, l’État moderne est le produit à la fois du capitalisme et des “révolutionnaires” qui sont piégés au sein de cette logique capitaliste et ne peuvent pas ou ne veulent pas penser au-delà de cela. L’anarchisme appelle à une société post-révolutionnaire sans gouvernants ni gouvernés… Ainsi ce sont les gens eux-mêmes qui devront prendre les décisions et agir ensemble, et si, comme les anarchistes le croient, le peuple ne sait pas encore ce qu’il veut, alors la question doit être suspendue, car autrement, la révolution sociale, une fois de plus, sera usurpée par une petite minorité d’intellectuels qui pensent avoir les réponses…
    ~ Charles Weigl, 2007 ~

    Reconnaître, et hautement proclamer que chacun, quelle que fût son étiquette dans le passé, quelles que soient sa force ou sa faiblesse, ses aptitudes ou son incapacité, possède, avant tout, le droit de vivre ; et que la société se doit de partager entre tous sans exception les moyens d’existence dont elle dispose. Le reconnaître, le proclamer, et agir en conséquence !

    Faire en sorte que, dès le premier jour de la Révolution, le travailleur sache qu’une ère nouvelle s’ouvre devant lui : que désormais personne ne sera forcé de coucher sous les ponts, à côté des palais de rester à jeun tant qu’il y aura de la nourriture ; de grelotter de froid auprès des magasins de fourrures. Que tout soit à tous, en réalité comme en principe, et qu’enfin dans l’histoire il se produise une révolution qui songe aux besoins du peuple avant de lui faire la leçon sur ses devoirs.
    Ceci ne pourra s’accomplir par décrets, mais uniquement par la prise de possession immédiate, effective, de tout ce qui est nécessaire pour assurer la vie de tous : telle est la seule manière vraiment scientifique de procéder, la seule qui soit comprise et désirée par la masse du peuple.
    Prendre possession, au nom du peuple révolté, des dépôts de blé, des magasins qui regorgent de vêtements, des maisons habitables. Ne rien gaspiller, s’organiser tout de suite pour remplir les vides, faire face à toutes les nécessités, satisfaire tous les besoins, produire, non plus pour donner des bénéfices à qui que ce soit, mais pour faire vivre et se développer la société.

    Ces précisions car je ne suis pas tout à fait d’accord avec PCR qui assène des vérités, certes, mais qui n’avance jamais la moindre solution censée digne de ce nom. De plus en plus de monde sait que les Zunies, la nation exceptionnelle et indispensable, ne souhaitent qu’une chose ; Gouverner le monde ad vitam aeternam !

    Vlad et Ping ne veulent pas autre chose peut-être ? L’étude de l’histoire de la Russie, par exemple, nous démontre autre chose.

    Les solutions que l’on préconisent, ici, démontrent, enfin que nous n’attendons nullement qu’une aide vienne des autres. Ici, on prend les choses en main, on se prend en charge, on réfléchit, on avance. C’est l’essence même de votre blog, de ses lecteurs, commentateurs et acteurs en même temps. Merci à vous R71 pour cet espace de liberté et d’intelligence, rare, et précieuse.

    Et comme vous vous en doutez, je prépare 1 ou 2 questions à poser à Kahentinetha que je vous transmettrai par mail.

    Encore merci, fraternellement, Jo.

    • Merci des rappels et du soutien…Nous l’avons dit au début de l’année, nous nous orientons de + en + vers la trouvaille de solutions et moins vers le narratif et la critique des évènements.
      Karl Rove un des leaders néoconservateurs yanks et ancien conseiller de deubeuliou bush a dit il y a quelques années, qu’ils déterminaient l’histoire et que nous n’étions réduits qu’au rang « d’analystes » et que quand les peuples ont fini d7analyser ce qu’ils font ou ont fait, ils passent à autre chose et nous ne faisons qu’analyser, c’est à dire qu’ils demeurent les maîtres de l’action.
      Il faut stopper cela, pour ce faire, il faut trouver des solutions et bouger collectivement HORS SYSTEME, c’est le seul moyen !
      frarternellement

  4. Loyal Malin Says:

    « réduits qu’au rang « d’analystes » » : c’est très juste et effectivement nous devons bouger collectivement HORS SYSTEME !
    Paul Craig a vraiment vu juste et son analyse mérite vraiment d’être plus connue. Permettez moi de reproduire ce commentaire qui va dans le même sens :

    « L’accord nucléaire avec l’Iran : une vaste fumisterie à l’américaine. Ils ont abdiqué sous les menaces. Ils n’ont pas tout perdu, mais ce qui est écrit sur le papier ne sera pas respecté par les us-isra-isla.

    Il n’y a rien à signer de juste aujourd’hui. Tout est corrompu. C’est la méthode : vous avoir à l’usure par leur acharnement : toute l’énergie dans le corps jusqu’à vous achever. Il ne fallait pas signer ce document. Le nucléaire n’étant pas l’objectif du futur, cela aura peu d’importance sur l’avenir. Il ne faut pas s’attendre à une amélioration spectaculaire de la levée de l’embargo.

    Tout est bloqué. Aucun acte Juste ne peut être mené à son terme. Le monde ancien s’achève. »
    http://www.clefsdufutur-france-afrique.fr/news/le-reveil-de-la-france1/

  5. […] Nouvel Ordre Mondial: La folie russo-iranienne de faire confiance à Washington (Paul Craig Roberts) https://resistance71.wordpress.com/2015/09/26/nouvel-ordre-mondial-la-folie-russo-iranienne-de-faire… […]

  6. Les Iraniens commettent une grosse erreur en faisant confiance auX Russes.Ni Americains ni Russes car tous les deux sont de la meme cochonerie

    • Les Russes ont-ils passé leur histoire à briser leur parole et traités signés ?… Non, au contraire des Américains, Il est clair que les Russes ont leur agenda (les dirigeants s’entend, le peuple lui n’en a pas), tous les états en ont un, c’est pour cela que nous disons qu’il faut s’en départir. La solution pour l’humanité est en dehors des États qui sont un mode de gouvernance archaïque et obsolète. Les peuples doivent reprendre la main et se diriger par et pour eux-mêmês sans intermédiaires, mettre fin aux institutions étatiques et au capitalisme. L’humanité a vécu de la sorte pendant très longtemps, ce serait encore plus facile et responsable avec les moyens modernes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s