Ingérence de l’empire en Syrie: Sans Moscou l’occident bombarderait déjà la Syrie…

Moscou empêche l’occident de bombarder Assad

Le principal objectif de l’Occident en Syrie n’est pas de combattre le groupe terroriste Etat islamique, mais de renverser le président Bachar el-Assad.

 

Sputnik News

 

20 Septembre 2015

 

url de l’article en français:

http://fr.sputniknews.com/international/20150920/1018278731.html

 

Seule la Russie propose un plan concret de règlement pacifique du conflit en Syrie, affirme Pepe Escobar, correspondant du magazine Asia Times.

La Russie a-t-elle le droit d’effectuer des frappes aériennes en Syrie?

On a l’impression que l’administration de Barack Obama ne sait toujours pas si elle doit continuer d’ignorer le président russe Vladimir Poutine ou si elle doit engager un dialogue avec ce dernier pour tenter de régler conjointement la crise syrienne. Or, au lieu d’opter pour la coopération, Washington accuse la Russie de s’ingérer non seulement en Ukraine, mais aussi en Syrie.

L’expert rappelle à cette occasion qu’en 2014, l’ancien ministre algérien des Affaires étrangères et envoyé spécial de l’Onu et de la Ligue arabe pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, a déclaré que l’analyse russe du conflit syrien était juste dès le début.

Selon Pepe Escobar, Moscou a intensifié son jeu diplomatique afin de réduire les divergences entre Damas et l’opposition et de former une coalition réelle dans la lutte contre les terroristes du groupe Etat islamique.

« Moscou est le seul à mener le jeu diplomatique, car le plan A de Washington consiste toujours à renverser le régime de Damas. En outre, l’Occident n’a aucun plan d’action cohérent susceptible à la fois de garantir la défaite de l’EI (Daech) et de prévenir un démembrement catastrophique de l’Etat syrien », constate l’analyste.

D’après Pepe Escobar, si le Pentagone ressent de l’inquiétude au sujet de la présence russe en Syrie, ce n’est pas parce qu’il craint que cela puisse entraver les opérations de la coalition internationale, mais parce qu’il sait que cette dernière ne pourra pas bombarder impunément les forces de Bachar el-Assad au vu et au su de Moscou.

L’Union européenne est, quant à elle, en proie à une crise migratoire due à son obsession pour le changement de régimes en Afrique et au Proche-Orient. Or, alors que l’UE tente de trouver une issue à la tragédie syrienne, le premier ministre britannique David Cameron et le président Français François Hollande s’apprêtent à effectuer des frappes aériennes réduites, frappes qui auront du mal à faire trembler de peur les bandits de l’Etat islamique.

11 Réponses to “Ingérence de l’empire en Syrie: Sans Moscou l’occident bombarderait déjà la Syrie…”

  1. Bachar al Assad a été élu par le peuple syrien – alors comment peut-on combattre sur le territoire syrien sans son accord ?

  2. les liens entre la Syrie et la Russie sont vieux de plus de 50 ans

  3. “La guerre est un fruit de la dépravation des hommes ; c’est une maladie convulsive et violente du corps politique ; il n’est en santé, c’est-à-dire dans son état naturel, que lorsqu’il jouit de la paix.”
    Denis Diderot

    il dit bien « le corps politique »

    • Hum… le « corps politique » belliqueux est étatique par essence… le « corps politique » en tant que pouvoir non séparé du peuple n’est pas belliqueux, l’humain n’est pas un « guerrier », c’est un acteur social, qui ne demande qu’à vivre libre et en paix. L’organisation politique étatique est en revanche hégémonique et belliqueuse au sens destructeur et dominateur du terme…

      • l’organisation politique étatique est composée d’hommes à l’égo hypertrophié – (cancer et métastases )

        effectivement, non séparé du peuple – cela irait beaucoup mieux

        • cela rejoint bien notre conclusion sur la recherche d’Alain Guillerm sur la société celtique.
          Nous pensons que l’État est une « maladie politico-sociale », un cancer, qu’il faut traiter à la source et non pas dans ses « symptômes ».
          Les sociétés traditionnelles ancestrales, par delà les continents, nous ont prouvé la fonctionnalité de la société non pas sans État, mais CONTRE l’État.
          Nous devons y revenir, planétairement, c’est la seule solution politique viable à long terme pour tous les peuples de la planète.

  4. Cette analyse est tout à fait correcte et Oblabla navigue à vue et ça se voit ! Je ne parle pas de notre capitaine de pédalo je vais monter dans les tours en moins de deux pour rien en plus.

    La preuve par la réélection de Tsipras… Entre autres connerie du jour !

    Maintenant, avez-eu cette info lue sur Wikistrike ; « Accord historique, les États-Unis vont payer 1 milliard de dollars aux tribus amérindiennes autochtones » est-ce vrai ?

  5. . Auditionné devant le Sénat , le chef militaire des forces américaines au Moyen-Orient, le général Lloyd Austin a reconnu l’échec de la stratégie américaine. Le Pentagone a annoncé en début d’année un projet de formation de 5.000 combattants pour un budget de 500 millions de dollars. Washington précisait alors que les futurs combattants devraient se battre contre l’Etat islamique et non contre le régime de Bachar el-Assad.
    A ce jour, seuls 54 combattants ont été formés, et la plupart d’entre eux ont été attaqués, en juillet, dès leur arrivée en Syrie, par un groupe proche d’Al-Qaïda. Ceux qui n’ont pas été tués ou capturé ont pris la fuite : ils ne sont plus que quatre ou cinq sur le terrain. L’échec est total, mais les forces mondialistes s’en servent désormais pour renforcer leur tyrannie, au nom de la lutte contre le terrorisme…
    Alors que l’opinion publique occidentale est abreuvée d’informations sur la constitution d’une prétendue coalition internationale pour lutter contre l’« Émirat islamique », celui-ci change discrètement de forme… Ses principaux officiers ne sont déjà plus des arabes, mais des Géorgiens et des Chinois. Pour Thierry Meyssan, cette mutation montre qu’à terme, l’OTAN entend utiliser l’« Émirat islamique » en Russie et en Chine. Dès lors, ces deux pays doivent intervenir contre les djihadistes, avant qu’ils ne retournent semer le chaos dans leur pays d’origine ?!
    Pour vous donner une idée lire : Qui compose l’Émirat islamique ?
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Qui-compose-l-Emirat-islamique-28029.html

  6. Exactement. Tout ceci serait assez drôle si les conséquences (220 000 personnes sont mortes en Syrie, des millions d’autres ont été déplacées, plus les destructions généralisées en syrie où celle-ci mène la nuit des raids aériens depuis maintenant 4 ans n’étaient pas aussi tragiques pour Moscou ?!!
    Tout ce montage et cette mascarade ignoble, ressemble fort à ce cirque Amar ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s