Fin de partie impérialiste en Syrie ?… L’épouvantail EIIL pour bombarder la Syrie…

… L’Organisation Terroriste de l’Atlantique Nord dans ses œuvres morbides et criminelles: l’exploitation de la crise (réelle) des migrants qu’elle a elle-même créé au fil des années comme fil conducteur de cette « guerre humanitaire » qui lui échappe depuis 2012 en Syrie…

— Résistance 71 —

 

Sous couvert de lutter contre ISIS l’occident se prépare à attaquer ouvertement la Syrie

 

Moon of Alabama

 

6 Septembre 2015

 

url de l’article en français:

http://www.legrandsoir.info/sous-couvert-de-lutter-contre-isis-l-occident-se-prepare-a-attaquer-ouvertement-la-syrie.html

 

Mise à jour ci-dessous

La chancelière allemande Angela Merkel a déclenché une avalanche de migrants en annonçant que l’Allemagne était ouverte, et en rompant l’accord de Dublin sur les demandeurs d’asile en Europe. Une campagne médiatique a suivi et des milliers de migrants en provenance de Syrie sont désormais accompagnés à travers l’Europe par des dizaines de journalistes qui rapportent chacun de leurs mouvements aux nouvelles du soir – y compris à l’aide de photos truquées (en allemand). Personne ne demande aux migrants pourquoi ils quittent la Turquie, où la plupart se trouvait tous ces derniers mois ou années, ni qui leur a donné de l’argent.

Je me suis demandé quel pouvait être le but de cette campagne médiatique. Il semble maintenant clair qu’il s’agit de préparer le public européen à une guerre ouverte contre la Syrie, son gouvernement et son peuple.

Les éditeurs du Guardian s’appuient sur la crise migratoire fabriquée de toutes pièces pour dire qu’il faut faire « quelque chose ». Comme ils n’ont pas peur du ridicule, ils commencent par nous rappeler que la fausse campagne pour une « zone d’exclusion aérienne » contre la Libye a provoqué le chaos dans le pays et poussé davantage de réfugiés sur les routes, pour ensuite exiger une campagne similaire en Syrie. Une voix britannique plus sensée nous rappelle que l’ingérence « occidentale » au Moyen-Orient est la cause, pas la solution, des catastrophes actuelles.

Mais la BBC nous apprend que le gouvernement britannique se prépare à la guerre contre la Syrie en dépit d’un vote antérieur du parlement contre une telle décision :

Les ministres vont commencer à étudier une action militaire britannique en Syrie, la semaine prochaine – Downing Street veut passer à la « prochaine étape » contre le soi-disant Etat islamique – selon la BBC.

La France est, bien sûr, à bord :

La crise des réfugiés en Europe, en grande partie causée par le grand nombre de personnes fuyant la guerre civile en Syrie, l’échec de la lutte contre l’État islamique et l’influence croissante de la Russie dans la région, pourraient provoquer un changement de politique, indique Le Monde, en précisant que Hollande a discuté de la question avec les responsables de la Défense, lors d’une réunion, vendredi.

La campagne sera « conduite » par les Etats-Unis et elle ne sera pas contre l’Etat islamique. Les Etats-Unis ont laissé croître l’Etat islamique délibérément et leur campagne de bombardement actuelle de l’EI est pour le moins timide. Ils empêchent également la milice chiite irakienne d’attaquer l’État islamique à Ramadi et Falloujah. L’attaque qu’ils préparent sera une attaque contre le gouvernement syrien et son peuple. l’État islamique et la « crise des réfugiés » ne sont qu’un prétexte commode.

Pour accentuer l’urgence artificielle de bombarder maintenant, maintenant, maintenant, on répand la rumeur que la Russie envoie un grand nombre d’avions de chasse et des troupes en Syrie. On a « rapporté » que de nouveaux avions de combat russes arrivaient en Syrie, même si aucun n’a jamais été vu. Le transport, régulier depuis deux ans, de matériel pour l’armée syrienne par des navires russes est soudain médiatisé. De vieilles photos des médias sociaux de quelques soldats russes en Syrie même fausses sont soudain « découvertes » et présentées comme « preuves » des mauvaises intentions russes. Les Russes nient tout mouvement d’avions de chasse ou de contingents de troupes vers la Syrie.

Les Russes ont aussi eu des entretiens avec diverses personnalités de l’opposition syrienne et avec plusieurs des pays voisins de la Syrie. Poutine a proposé un nouveau plan qui inclurait la Syrie et la Russie dans une campagne contre l’Etat islamique et ainsi saboterait les projets américains de changement de régime :

Le président syrien Bachar al-Assad a accepté d’organiser des élections législatives anticipées et de partager une partie de son pouvoir avec ses adversaires, une concession qui peut faciliter une coalition internationale plus large contre l’Etat islamique, a dit le président russe Vladimir Poutine.

La Russie envisagerait de participer à la coalition et le président russe a déjà discuté de la question avec le président américain Barack Obama, le président turc Recep Tayyip Erdogan et le président égyptien Abdel Fattah El-Sisi, a déclaré Poutine aux journalistes à Vladivostok, vendredi. La Russie voudrait élargir encore la coalition contre l’État islamique en y incluant Assad, mais les États-Unis et l’Europe s’y opposent.

Les États-Unis n’ont pas donné de réponse officielle au plan de Poutine. Il serait bien sûr tout à fait logique que le gouvernement syrien et la Russie soient partie prenante d’une véritable lutte contre l’État islamique. En annonçant publiquement son plan, la Russie montre que le combat contre l’Etat islamique n’est pas une priorité pour les États-Unis qui préfèrent poursuivent leur plan à long terme de détruire la Syrie.

  1. Poutine a également démenti les rumeurs de mouvements de troupes :

« Il est trop tôt » pour parler d’action militaire russe en Syrie, même si « nous envisageons diverses options », a déclaré Poutine. La Russie aide activement le gouvernement Assad en lui fournissant des armes et des formations militaires, a-t-il dit.

Je pense que le fait que Poutine dise « envisager différentes options » est un d’avertissement. Mais je ne pense pas que la Russie s’engage pleinement en Syrie. La Russie craint à juste titre que les Etats-Unis ne l’enferment dans un nouveau « piège Afghan ». Mais la Russie pourrait avoir d’autres moyens de renforcer la défense aérienne de la Syrie ou de saboter les plans d’attaque US. Pour l’heure, semer la peur et le doute sur le projet US est la meilleure façon de procéder.

Mise à jour :

Le département d’État vient de sortir ce communiqué sur l’entretien du Secrétaire Kerry avec le ministre des Affaires étrangères Lavrov :

Le Secrétaire a appelé le ministre russe des Affaires étrangères Lavrov, ce matin, pour parler de la Syrie et de la préoccupation des États-Unis concernant des rapports suggérant un renforcement militaire russe dans ce pays. Le Secrétaire a dit clairement que si ces rapports étaient exacts, ces actions pourraient aggraver encore le conflit, augmenter le nombre de victimes innocentes, accroître les flux de réfugiés et engendrer une confrontation avec la coalition l’anti-ISIL opérant en Syrie.

Les deux hommes ont convenu que les discussions sur le conflit syrien se poursuivraient à New York plus tard dans le mois.

« Pourraient engendrer une confrontation avec la coalition anti-ISIL opérant en Syrie « . Exactement. Et cela rend certaines personnes à la Maison Blanche et au Pentagone vraiment nerveuses.

Si nerveuses que Kerry voudrait en « discuter » davantage.

« Hey Sergey, tu n’es pas sérieux. Ah, si ? Alors on en reparle ? »

10 Réponses to “Fin de partie impérialiste en Syrie ?… L’épouvantail EIIL pour bombarder la Syrie…”

  1. Ceci est le monde pervers et tordu dans lequel nous vivons. Vladimir Poutine, le président de la Russie, est confronté au renversement par Washington d’un gouvernement dûment élu en Ukraine, https://explicithistoire.wordpress.com/2015/03/31/les-dessous-de-la-guerre-en-ukraine/ un allié de la Russie et durant des siècles partie de la Russie elle-même, alors que Poutine est lui faussement accusé d’envahir l’Ukraine.La Chine est accusée par Washington de violer les droits de l’Homme tandis que Washington a assassiné plus de civils au XXIème siècle que tous les autres pays combinés. (Ndlr : Voir aussi La Police US a tué plus de personnes en mars 2015 que celle du Royaume-Uni durant tout le 20e siècle) http://www.scoop.it/t/actu-geo-politique/p/4041621310/2015/04/17/la-police-us-a-tue-plus-de-personnes-en-mars-2015-que-celle-du-royaume-uni-durant-tout-le-20e-siecle
    Partout en occident des mensonges monstrueux demeurent intouchés. Les mensonges sont institutionalisés dans les livres d’histoire, dans les programmes scolaires et universitaires, dans les déclarations politiques, dans les mouvement et les causes et dans la mémoire historique.
    Il sera très très dur pour l’Amérique de survivre aux mensonges qu’elle vit.

    • oui, et c’est du reste pour cela que nous disons depuis un moment que lutter contre l’empire c’est mettre à jour la supercherie et le génocide sur lequel il est fondé, sur l’usurpation des terres qui fait de lui un empire sans terre et donc un empire à terre.
      La reconnaissance des droits des peuples et nations indigènes et des souffrances endurées par les peuples du continent depuis 1492 est le tout premier pas vers la répudiation des bulles pontificales fondation de la doctrine chrétienne de la découverte sur laquelle est pseudo-légalement bâti l’empire.
      Là est la clef ainsi que pour le reste et la libération des peuples du monde…
      Il est grand temps de le voir, de le reconnaître et de réellement faire quelque chose.

  2. Après avoir détruit tout ce qu’ils pouvaient détruire en Irak, ils ont mis en place une administration corrompue, composée de leurs serviteurs. Ils ont spécialement sélectionné des personnes incapables de faire face au nouveau phénomène de djihadistes ISIS provenant de Syrie et créé avec l’aide de l’Arabie Saoudite, le Qatar et la Turquie….
    Le rôle d’ISIS est d’effacer tout sur la surface de la terre (vestiges historiques, traditions, objectifs économiques, progrès et civilisation). Les Etats-Unis ont soutenu le « printemps arabe » en 2011, dont les objectifs coïncidaient avec les intérêts américains dans la région, c’est-à-dire la destitution de Kadhafi en Libye et de Bachar al-Assad en Syrie.
    La narrative était la « démocratisation » de ces pays, alors que les califats féodaux subordonnés aux Etats-Unis (Arabie Saoudite, Koweït, Émirats Arabes Unis, Qatar, Oman) ne satisfaisaient pas 10 % des règles démocratiques de la Syrie et la Libye.
    L’imposition d’une zone d’exclusion aérienne en Libye signifiait la destruction des forces armées et la prise de pouvoir dans ce pays par les hordes islamiques, spécifiquement recrutés par des services secrets occidentaux pour transformer la Libye en un pays en ruines. À cette opération ont participé les Etats-Unis et ses satellites : France, Angleterre, Belgique, Pays-Bas, Canada, Danemark, Italie, Norvège, Espagne, Turquie (tous les membres de l’OTAN), Jordanie, Qatar, Émirats Arabes Unis et Suède.
    Quatre ans après la « démocratisation » de la Libye, le pays reste un théâtre de lutte pour le partage du pouvoir entre les gangs formés par les États-Unis pour renverser Kadhafi. Ce que les Libyens ont gagné dans la « démocratisation » imposée par les américains, se voit avec les vagues de migration vers l’Europe. Mais le plus important est ce que les Libyens et les Syriens ont perdu à cause de l’imposition des intérêts américains dans leur pays.

  3. Oui, enfin c’est la merde quoi !
    Je me suis fait si souvent traiter de cinglée (bon pas ici je précise) parce que je prétendais que le seul et unique but des Zuniens était de déclencher une guerre à tout prix ! Loin, très loin, comme d’hab et si possible en Europe. Et l’autre Hollandouille qui nous rejoue la même que fin d’été 2013… Ça ressemble au film « La somme de toutes les peurs », sauf que c’est la vrai vie. J’avais déjà pas le moral ce matin en me levant…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s