Illusion politique… Illusion du choix (George Carlin)

L’illusion du choix

 

George Carlin (2005)

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Août 2015

 

Note de Résistance 71: George Carlin (1937-2008) est sans doute le plus grand comédien de one-man-show américain. Il eut une carrière à multiples facettes qui le fit passer du comédien au texte ciselé et à l’incroyable diction, à une fin de carrière amorcée après les attentats du 11 septembre, qui le vit s’engager plus politiquement et dans la critique sociale. On lui doit ses deux grands sketches des années 70: “Les 7 gros mots qu’on ne peut pas prononcer à la télévision” et l”Hippy Dipsy Weather man”. Terreur des plateaux de télé où il détruisait l’establishment, le texte que nous avons traduit ci-dessous est un extrait de l’un des sketches de son spectacle “Life is worth losing” / “çà vaut le coup de perdre la vie” en 2005. Certains ont qualifié cette partie des “trois meilleures minutes de vérité sur l’Amérique” et le sketch est devenu culte outre-Atlantique. Nous le mettons en VO en commentaire. Reste en paix George ton héritage perdure!

 

“Je pense que lorsqu’on naît sur cette planète, on nous donne un ticket pour la foire aux monstres… Quand on naît aux Etats-Unis, on nous donne un ticket au premier rang…” (George Carlin)

 

~ Les politiciens sont mis en place pour vous donner l’idée que vous avez la liberté de choix. Vous ne l‘avez pas. Vous n’avez aucun choix. Vous n’avez que des proprios. Ils vous possèdent. Ils possèdent tout. Ils possèdent toute la terre importante. Ils possèdent et contrôlent les corporations. Ils ont depuis bien longtemps payé pour et acheté le sénat, le congrès, les parlements des états, les mairies. Ils ont les juges dans leur poche arrière et ils possèdent toutes les grosses entreprises des médias, ils contrôlent donc toute l’information que vous pourriez écouter. Ils vous tiennent par les couilles. Ils dépensent des milliards de dollars chaque année pour le lobbying. Le lobbying, la mise sous pression, est ce qui les fait obtenir ce qu’ils veulent. Et bien, nous savons ce qu’ils veulent. Ils veulent toujours plus pour eux-mêmes et moins pour les autres, mais je vais vous dire ce qu’ils ne veulent pas. Ils ne veulent pas d’une population de citoyens capables de pensée critique. Ils ne veulent pas de gens bien éduqués et bien informés, capables de former une pensée critique. Ils ne sont pas du tout intéressés en cela. Cela ne les aide pas du tout. C’est contre leurs intérêts.

Ce qu’ils veulent, ce sont des travailleurs obéissants. Des travailleurs obéissants, des gens juste capables de faire tourner les machines et de remplir la paperasserie… C’est un grand club et vous n’y êtes pas. Vous et moi, nous n’y sommes pas dans ce grand club… La table est truquée les gars. Les dés sont pipés et personne ne semble le remarquer… personne ne semble même s’en préoccuper. C’est sur cela que compte les proprios… Cela s’appelle le rêve américain, parce que vous devez être endormis pour y croire.

13 Réponses to “Illusion politique… Illusion du choix (George Carlin)”

  1. Le sketch en VO: « The American Dream » George Carlin, 2005:

  2. super – à envoyer à Trump – Oblabla et consorts

  3. Oui, ce type était vraiment une fine mouche du coche !
    Merci d’avoir traduit ce sketch ! Sur youtube suivre les traducs c’est pas toujours facile et ainsi ont peut s’imprégner de ces mots. C’est vrai qu’au niveau relève, c’est pas terrible, il a laissé un vide le gars. Et je parle pas de le France…

  4. JBL1960 Says:

    HS : en farfouillant, j’ai trouvé cet article fort intéressant et qui explique pourquoi les « révolutionnaires » de 1789 et de la commune « éprouvaient à l’égard des institutions sociales et de la propriété 1 respect véritablement bourgeois » ! Il y a une différence entre « possession » et « propriété ». L’humanité a vécu des millénaires sans propriété privée et toutes les sociétés traditionnelles au travers des continents ont toujours fonctionné sur le mode de propriété collective communale. Les Anglais ont innové avec la création de la propriété privée et comme d’hab cette trouvaille a été reprise et testée avec le Nouveau Monde. Cette remontée dans l’histoire nous permet de mieux comprendre pourquoi c’est bloqué aujourd’hui et surtout pourquoi les 0.01% sont si puissant depuis 1773 et grâce aux Anglais ! http://www.marianne.net/1773-les-anglais-inventent-propriete-privee-100235869.html

    • « Qu’est-ce que la propriété? », Pierre-Joseph Proudhon, 1840… A (re)lire !

    • « La possession individuelle est la condition de la vie sociale, cinq mille ans de possession le démontre. La propriété est le suicide de la société. La possession est un droit, la propriété est contre le droit. Supprimez la propriété tout en maintenant la possession et par cette simple modification de principe, vous révolutionnerez le droit et la loi, le gouvernement, l’économie et les institutions, vous éradiquerez le mal de la surface de la terre. »
      ~ Pierre-Jopseph Proudhon, 1840~

      • je ne crois pas que c’est « la propriété » – mais l’esprit de propriété – quand l’esprit (le coeur, l’âme etc) serai assaini, le reste tombera de lui-même (tête – coeur – mains : Comenius)

  5. JBL1960 Says:

    HS : Que pensez-vous de ce genre d’article ? Bon, je le trouve proprement scandaleux et porteur d’une mise en esclavage encore plus sinistre qu’à l’accoutumé. Est-ce qu’il a une réelle portée comme, un temps, la terreur imposé par le « Pik Oil » ? Voici, l’objet du délit ; http://fr.sputniknews.com/international/20150813/1017520462.html Par ailleurs, je trouve que Sputniknews adopte une ligne éditoriale très curieuse qui n’existait pas à l’époque de Ria Novosti. Tout comme Russia Today Français qui est de plus en plus border line, non ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s