11 septembre: Un article scientifique censuré lors d’une conférence internationale d’ingénierie à Orléans…

11 Septembre: Un article scientifique censuré au dernier moment lors d’une importante conférence sur le métier d’ingénieur

 

Il Fatto Quotidiano

 

22 Juillet 2015

 

Url de l’article en français:

http://ilfattoquotidiano.fr/11-septembre-un-article-censure-au-dernier-moment-lors-dune-importante-conference-sur-le-metier-dingenieur/#more-3452

 

La conférence de la SEFI qui s’est déroulée du 29 juin au 2 juillet dernier s’est ouverte sur une controverse autour d’un cas de censure. Un article que deux auteurs étaient venus [des Etats-Unis] présenter a en effet été retiré du programme dans les tout derniers jours avant le début de la conférence, et les auteurs s’ent sont vus interdire l’entrée. L’article (désormais disponible en français et en anglais sur le site censoredbySEFI.org) consistait en la discussion d’un cas d’étude dans lequel un processus de relecture par des pairs (peer review) avait échoué à propos d’un important sujet d’ingénierie. L’article évoquait aussi les risques que ces processus faussés de peer review entrainaient pour la crédibilité de la profession d’ingénieur.

N’ayant trouvé aucune faute ou erreur technique, le comité de selection de SEFI 2015 avait accepté que cet article soit présenté [à Orléans] le 1er juillet dernier. Par la suite, ce même comité a censuré l’article, pour de vagues raisons sur lesquelles il a refusé de s’étendre. Cette censure de dernière minute, alors que les auteurs se rendaient à la conférence, indique que des raisons non-techniques ont joué un rôle central dans ce retrait. De plus, cela montre qu’une discussion sur l’éthique n’a pas sa place dans le curriculum d’ingénieur en Europe.

L’article censuré souligne les risques que court la profession d’ingénieur avec ces manquements éthiques qui poussent le public partout dans le monde à se demander si l’on peut vraiment se fier aux organisations représentatives des ingénieurs. Le papier étudie un cas où la relecture par des pairs d’un article technique dans un journal prestigieux ne s’est pas conformé à une analyse scientifique solide. Cela a débouché sur la publication de conclusions non étayées et sur le fait que les explications alternatives n’ont pas été autorisées.

L’article de huit pages intitulé « Les analyses du World Trade Center: Étude de cas sur l’éthique, la politique publique et la profession d’ingénieur » présente le contexte et une discussion critique de la seule publication scientifique expliquant le mécanisme de destruction des Tours Jumelles du World Trade Center le 11 septembre 2001. L’analyse de ce cas d’étude montre que l’explication présentée dans le Journal of Engineering Mechanics, “What Did and Did Not Cause the Collapse of World Trade Center Twin Towers in New York” (Z. P. Bažant 2008) ne correspond pas aux observations de première main.

Un élément-clef dans la critique de l’hypothèse de Bazant est le fait que seule une infime partie des matériaux de structure de la Tour Nord a été retrouvée à la base de la tour, dans ce qu’on appelle le Lobby (hall d’entrée). Cela n’est pas compatible avec l’hypothèse de Bazant basée sur un effondrement purement gravitationnel, et on doit donc se poser la question : « Où sont passés les débris des 106 étages supérieurs, qu’on aurait nécessairement dû retrouver dans l’hypothèse d’un processus d’effondrement « Crush-Down/Crush-Up » depuis le haut de la Tour jusqu’au niveau du Lobby. »

Si une conférence comme SEFI 2015 ne peut pas traiter des manquements éthiques dans la profession d’ingénieur, quel lieu reste-t-il pour demander aux ingénieurs, comme le demande d’ailleurs la National Society of Professional Engineers (USA), d’adhérer à un code d’éthique «… qui soit dédié à la protection de la santé public, de la sécurité et au bien-être (welfare). » La profession d’ingénieur pourrait bien se réveiller un jour et s’apercevoir que la crédibilité du public dans ses capacités à répondre à des problématiques comme le changement climatique ou la durabilité (sustainibility) s’est totalement évaporée.

La page « A propos de SEFI » sur leur site Web stipule que « LA SEFI a pour objectif de… renforcer la position des professions d’ingénieurs dans la société. » Ces aspirations éthiques s’ajoutent à celle de la National Society of Professional Engineers américaine, laquelle affirme que « les ingénieurs doivent exercer leur profession en adoptant un comportement professionnel qui respecte les plus hauts principes et standards en matière d’éthique. » Des violations caractérisées de cette même éthique, par la censure des discussions critiques sur des sujets aussi importants [que le 11/9] constituent un camouflet pour les « objectifs » de la SEFI.

Les auteurs demandent qu’en réponse à cette censure, qui est à la fois une violation de l’éthique et de la liberté académique, les deux présidents du Comité scientifique de la SEFI soient démis de leurs fonctions, et qu’une des institutions membre de la SEFI finance un nouveau voyage pour que M. Wayne H. Coste puisse présenter son article lors d’une prochaine conférence.

Pour plus d’information, consulter cette page.

Source : censoredbysefi.org, le 1er juillet 2015

Traduction : Christophe pour ilFattoQuotidiano.fr

 

Notes de l’auteur : La SEFI est le plus grand réseau d’institutions liées à la formation d’ingénieurs, de personnes, d’associations et de sociétés en Europe

Le premier auteur, Wayne H.Coste est un Ingénieur professionnel diplomé dans l’État du Michigan, il dirige la Truth Outreach, Inc.

Architectes et Ingénieurs pour la vérité sur le 11/9 est une association non partisane d’architectes et d’ingénieurs dont la mission est de rechercher, de compiler et de diffuser le plus largement possible les preuves scientifiques de la destruction des trois gratte-ciel du World Trade Center, d’appeler à une véritable enquête indépendante, et d’aider à ce que justice soit faite.

9 Réponses to “11 septembre: Un article scientifique censuré lors d’une conférence internationale d’ingénierie à Orléans…”

  1. Oui, j’avais lu ça sur leur site, et je n’ai pu m’empêcher de commenter que décidément pour qu’il censure en 2015 ce genre d’intervention c’est que vraiment, la vérité sur le 11/9, ne doit pas être connue… Quand on pense que beaucoup de Zuniens ne savent même pas que le WTC7 s’est effondré à la vitesse de la chute libre, tout comme les tours jumelles. Il y a vraiment des tas de choses à remettre en cause sur le 11/9, mais chuutt ! On va vous traiter de vilain ou de vilaine conspi ! Vous avez vu que les Zuniens ont leur Le Pen en la personne de The Donald ? Pétard, il est gratiné celui-là. Bah, pour la nation exceptionnelle il fallait bien ça, non ?

  2. Je viens de lire cet article, qui pour moi, illustre ô combien le Système actuel est pourri, mais surtout combien les marionnettes aux commandes, mentent, et abusent d’un discours qui est immédiatement contredit dans les faits et ce depuis… Toujours. Sauf, que maintenant, ça se sait, vite, très vite. Hollandouille, Sarkoléon, Jacquouille… N’ont fait qu’agiter des chiffons rouges, d’une main, afin que l’on ne voit pas l’autre main agir. Ouvrez-les yeux bordel ! http://lesmoutonsenrages.fr/2015/07/24/crise-des-agriculteurs-lapprovisionnement-national-dans-les-cantines-publiques-est-hors-la-loi-merci-bruxelles/ Alors, au final, Hollandouille s’avère beaucoup plus roué que le Nain ! Mais ils suivent le même Plan. Tsipras, vient de prouver son allégeance à la Troïka, à Bruxelles (qui n’est pas belle, sur ce coup là) et nous avons la confirmation ainsi de ce que nous pensions ; Qu’ils suivent leur Plan, tous, y se tiennent par la main. Bon, le mot d’ordre étant ; « Dépopulation extrême », vous imaginez bien que nous sommes quantité négligeable. Pourtant, nous sommes 99.99 % et ils sont 0.01 % et ont y arrivent pas ! Y’a quand même un lézard qque part, non ?

    • L’effondrement (économico-financier) est probalement imminent, mais les mensonges et occultations ostentatoires à répétition me font penser qu’ils ne sont pas encore prêts (pour leur « solution » alternative). En gros, je pense qu’ils sont aussi pris dans leur piège et dans la course. D’autant qu’à force de chlinguer le mensonge, le nombre de dupes diminue fortement !

  3. Certes, mais ça diminue mollement, lentement, au ralenti même…
    Bon, je suis pas abonnée à Médiapart (même si j’avais de la thune je m’abonnerai pas) mais, j’ai aperçu ceci ; http://www.mediapart.fr/journal/international/250715/new-york-et-shanghai-noyees-dici-2100 Et ça pique tellement les yeux que je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager ces inepties… Tout de même, y’en a qui chient pas la honte, non ?

  4. Par ailleurs, sur RT et sur sputniknews.com on glorifie des parlementaires qui se baladent en Crimée, sous le regard horrifié de l’Ukraine et de l’UE et du gouvernement français. On glorifie, Mariani (non mais sans blague) et mieux on glorifie Goasguen, l' »Ami d’Israël » ! Ce type là ; https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Goasguen Alors si on est pas chez Ubu, je bouffe mon chapeau ! Non mais on est en plein délire, non ?

  5. Beaucoup pensent que c’est Israël qui est derrière ce monstrueux et honteux attentat. Le but était de d’accuser l’Islam et de le détruire en envahissant les pays musulmans comme l’Irak, la Lybie, la Syrie, l’Afghanistan etc… Dans ces pays non seulement les musulmans sont les cibles mais aussi les chrétiens, sans oublier qu’ils détruisent les Églises et les Mosquées. Le diable et son armée se cachent en Israël, les juifs attendent leur messie qui sera en faite l’antichrist, il séduira les juifs pour qu’ils reviennent sur leur terre pour mieux les piéger ensuite.

    • mise à part les fadaises religieuses qui ne sont pas notre tasse de thé, oui, le but doctrinaire avoué des nouveaux cons (Néo-conservateurs😉 ) est ne l’oublions pas le « clash des civilisations » au profit de l’empire anglo-américain et contre le monde musulman, afin de contrôler moyen-orient et surtout l’Eurasie riche en gaz et en pétrole et route énergétique et commerciale de première importance. Pour y parvenir, il faut un chaos généralisé, validé par les attentats de 11 septembre 2001. Le think tank nouveau con du PNAC avait fait écrire noir sur blanc en 1999 ou 2000 que ce « clash des civilisations » ne pourra être validé et suivi par les masses occidentales qu’après un évènement de la dimension de Pearl Harbor (8 décembre 1941).
      Ces ordures ne pouvaient pas être plus explicites !
      Ceci dit nous l’avons dit ici et le répétons: lorsqu’on analyse l’histoire du sionisme, il est évident que c’est monté de toute pièce comme un instrument de contrôle politico-économique. La doctrine politique sioniste est un moyen pas une fin. Lorsque les ordures initiateurs de ce chaos en auront fini ou croiront en avoir fini, ils lâcheront et détruiront le sionisme eux-mêmes. Ce n’est qu’une doctrine politique coloniale et d’asservissement qui puise son modèle dans le modèle de la Couronne britannique (City de Londres et Banque d’Angleterre/Vatican) et ses méthodes de contrôle des populations autochtones sur le sous-continent d’Amérique du Nord et en Océanie. Le génocide des Indiens, aborigènes d’Australie fut le modèle des idéologues sionistes. N’oublions pas non plus que le tout premier camp de concentration de prisonniers tel qu’on le conçoit fut mis en place par les Anglais lors de la guerre des Boers en Afrique du Sud…
      Le colonialisme est la peste noire tuant nos sociétés et en cela NOUS SOMMES TOUS DES COLONISÉE !!…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s