1er Juillet: Fête nationale du Canada… La marche vers le fascisme ?… (Mohawk Nation News)

Rejoignez le mouvement pour la répudiation des bulles papales colonialistes, plus nous mettrons de pression sur la hiérarchie cléricale jusqu’au Vatican et plus ces diktats papaux, responsables du colonialisme occidental à partir du XVème siècle, auront de chance à être répudiés.

— Résistance 71 ~

 

La marche des Canadiens vers le fascisme

 

Mohawk Nation News

 

1er Juillet 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/07/01/canadians-march-to-fascism/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Avions militaires et armement, monuments à la gloire de la guerre et la Gendarmerie Royale du Canada (NdT: la fameuse “Police Montée” de Canada ou GRC, notons au passage qu’elle possède toujours le qualificatif de “royale”, bien que le Canada est supposé être “indépendant” depuis 1867, nous y reviendrons plus loin…), recrutant la jeunesse durant la “parade musicale”, pour que celle-ci vienne les rejoindre dans l’orgie de meurtres commis. Leur thème est la célébration du vol génocidaire du “Canada” à Ongwe’hon:weh (peuples indigènes d’Amérique du Nord). En 1929, Mussolini a dit: “Le fascisme est la fusion de l’État avec la puissance des entreprises.”

La loi liberticide anti-terreur C-51 est la militarisation du CSIS (NdT: services secrets canadiens), la police secrète et les flics, les préparant pour un nouveau massacre de Red River (NdT: Manitoba, 1816) ou de la rébellion de Louis Riel (NdT: rébellion des Indiens Cree, Assiniboine en 1885 contre le gouvernement du Canada), Des mercenaires viendront pour nous éliminer. L’histoire est en train d’être écrite de nouveau. Nous, Ongwe’hon:weh d’ici jusqu’à la pointe sud d’Onowaregeh (Île de la Grande Tortue, terre des peuples naturels), le savions depuis toujours. Les Grecs, les Islandais et quelques autres nations européennes commencent à comprendre l’illusion corporatrice, entrepreneuriale et l’illégitimité de la liberté dans leur contexte politique. Nous avons eu la botte entrepreneuriale nazie qui essaya d’écraser nos têtes dans notre propre sol.

Aujourd’hui, les colons fêtent le génocide dont ils bénéficient illégalement depuis 148 ans (officiellement…). En 1867, la colonie du Canada a reçu son numéro de corporation ISO du Vatican. En 1923, le Canada a fait la demande pour rejoindre la Société des Nations, SDN (NdT: prédécesseur de l’ONU, créée après la 1ère guerre mondiale), l’autorisation fut refusée parce que le Canada n’était pas un pays. Il est toujours une colonie de l’Angleterre. (NdT: la farce de la “constitution” de 1982 n’est qu’une diversion, le Canada n’a qu’un seul “souverain”: la reine ou roi d’Angleterre, qui ne sont que les figures publiques de la COURONNE, c’est à dire la City de Londres et la Banque d’Angleterre/Vatican. En 2015 toujours, le gouverneur général du Canada nommé par la reine, est le boss du Canada à qui le premier ministre rend des comptes et il est le lien entre le “gouvernement” fantoche et la GB. Le Privvy Council, conseil privé, de la reine a son nez dans toutes les affaires de l’état canadien, qui n’est qu’une colonie faisant du fric pour la City de Londres sa maîtresse absolue…)

Le monde voit la synthèse criminelle appelée Canada. Les colons canadiens boivent et célèbrent leur fête nationale du Canada. Ils ont eu le cerveau lavé par leur système éducatif. Adolf Hitler disait: “Donnez-moi trois générations et je changerai tout par le système éducatif.” La maréchal Hermann Goering révéla que leur système éducatif (allemand) mettait au pas la populace depuis des centaines d’années pour être obéissant à leurs dirigeants. Les écoles privées entraînaient l’élite à donner des ordres et à continuer le système hiérarchique corporatiste. La matrice de l’amirauté sévissant ici n’existe que pour le rapport de classe et l’argent.

Notre Grande Paix (Kaiane’reko:wa), notre lutte et nos valeurs briseront les reins des corporations et des banques transnationales. Toutes les guerres cesseront et la paix reviendra.
La COURONNE (City de Londres) est coupable à 100% de génocide et doit être mise en accusation. Pour qu’une véritable célébration se produise, les colons devront attendre jusqu’à ce qu’ils aient corrigé le mal qu’ils nous ont fait, à nous Ongwe’hon:weh. Ensuite nous pourrons tous célébrer, ensemble !

Buffy Sainte Marie a écrit une nouvele chanson, Power in the Blood: “No time for backhanded compliments from television anchormen, desperate for an incident. Real estate assasins exploiting our predicment. Everything depends upon it being in their interests”.

Vidéo de la chanson: “Power in the Blood” ou “Le pouvoir du sang”

http://www.youtube.com/watch?v=rpRp4WTg9J8

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s