Résistance politique: vaincre le processus de domination

“Il y a la place pour toute chose dans la loi naturelle, où est le mal ? Il n’y a pas de mal dans la Nature. En vivant par la loi naturelle, nous percevons pleinement au travers de nos sens, nous développons une appréciation pleine et complète de ce monde réel nous entourant, pour ce que nous expérimentons dans nos vies quotidiennes ; pour la réalité.”

~ Russell Means, Lakota ~

“Ni les pouvoirs écrasant de l’état centralisé ni les enseignements de haine mutuelle et de lutte pathétique qui vinrent, enrobés des attributs de la science, de philosophes et de sociologues obligés, ne purent arracher le sentiment de solidarité humaine profondément enraciné dans la compréhension et le cœur des humains, simplement parce que ce sentiment a été chéri et entretenu par toute notre évolution précédente.”

~ Pierre Kropotkine ~

 

Le processus de domination / subjugation et de libération / émancipation dans la société autoritaire de type pyramidal

 

Résistance 71

 

26 Juin 2015

 

La relation de force imposée par l’État et ses institutions depuis sa création est identique pour le colonialisme et son expansionnisme économico-politique extérieur aussi bien que pour la domination de la masse des citoyens par la clique oligarchique au pouvoir réel (banquiers et gros industriels transnationaux) et de façade (politiciens et hauts fonctionnaires d’état, gérants de la machine economico-étatique) sur le plan domestique. De fait, l’oligarchie agit de la même façon pour subjuguer son peuple et celui d’un pays envahi.

Une analyse critique pour une meilleure compréhension des rouages de l’oppression afin de mieux pouvoir espérer s’en libérer ainsi que de ceux de la libération/émancipation, est nécessaire. Cela fait partie de la pensée critique indispensable pour l’établissement d’une ligne de réflexion/action de la part des opprimés en voie d’émancipation.

Voici ces rouages résumés:

 

4 piliers de l’oppression 4 piliers de la libération
1- Conquête 1- Coopération
2- Diviser pour régner 2- Unité pour libération
3- Manipulation 3- Organisation
4- Invasion culturelle 4- Synthèse culturelle

Source: Paolo Freire (1970)

 

Il est important de développer un niveau de conscience (politique) qui nous permette d’apprendre à percevoir, nous les opprimés, les contradictions, les vastes fumisteries sociales, politiques et économiques, qui nous sont imposées et d’agir réellement et efficacement contre les éléments oppresseurs de notre réalité dans le but de réaliser les 4 piliers de la libération contre les 4 piliers de l’oppression. Ce n’est que lorsque nous maîtrisons la compréhension de tous les éléments de l’oppression et de la libération, que nous pouvons agir simultanément à notre pensée. De fait, idéalement, la maîtrise des éléments permet de passer de la réflexion à l’action sans qu’il y ait l’épaisseur d’un cheveu entre les deux.

Ainsi, la réflexion sans l’action n’est que verbiage creux ne menant nulle part et l’action sans réflexion n’est qu’un activisme aveugle menant à l’échec.

Lorsqu’on regarde autour de nous, la très vaste majorité des gens manifestant le désir de changer de paradigme sont soit d’un côté, soit de l’autre. Joindre la pensée critique et la réflexion à l’action militante organisée, unie et efficace (c’est à dire hors du principe éculé de “l’avant-gardisme” béat de parti…) est un signe de maturité politique.

Sortons donc de l’immaturité politique entretenue par l’oligarchie et œuvrons pour une société juste, égalitaire, anti-autoritaire et non-coercitive. Comprenons que bien plus de choses nous rassemblent que de choses nous séparent. Reconvergeons vers l’intérêt et le bien commun. Répondons enfin de manière mature à l’appel de notre nature: l’union, la coopération, l’entr’aide mutuelle mènent à l’égalité et au-delà… à la liberté, qui ne peut exister sans égalité ni coopération.

Mitakuye Oyasin

Nous sommes tous inter-reliés

= = =

“L’ordre que représente l’anarchie n’est pas quelque chose qui doit être inventé, un nouveau paradigme et une nouvelle terre. C’est la même terre et la même humanité que nous avons toujours connues, attendant d’être réveillées dans la liberté. Le futur est caché dans le présent. Dans le vieux conte de fée, les chaussures enchantées reposent dans la forêt impénétrable ; mais la forêt est pénétrée et le charme rompu.”

~ George Woodcock ~

4 Réponses to “Résistance politique: vaincre le processus de domination”

  1. michel Says:

    Sens du mot « politique » : ce « pouvoir » implique que celui ou celle qui l’exerce SAIT ce qu’est l’être humain, ce que c’est le « JE SUIS », et est donc de l’ordre du qualitatif.
    L’étatisme bouffe tout, enlève la vie intérieure de tous les individus. Il est d’ailleurs signification que dans nos temps actuels les symboles ont en grande partie déserté le conscient, et la caractéristique de notre époque, où la collectivité, le mondialisme, menace d’engloutir la vie individuelle, que le tombeau du Soldat inconnu en France (dont le sens même est d’être dénué de toute individualité) soit devenu un symbole « universel » (de nos jours l’oligarchie confond universel et général ; universel est du divin, général est de la terre).
    Cette confusion entre le général (totalitarisme et quantitatif) et l’universel (unicité dans la vision métaphysique et qualitative) est commune dans le socialo-capitalisme de l’oligarchie américaniste. L’américanisme réduisant la civilisation au seul aspect scientifique, technique et donc économique !

    • et paradoxalement cet empire est construit sur le mythe de la doctrine chrétienne de la découverte. Les Etats-Unis sont construits sur le mythe du « peuple élu », sur la fadaise du « vieil homme invisible dans le ciel » qui nous surveille et nous impose sa volonté…
      C’est le championnat de l’univers de la connerie toutes catégories confondues se déroulant non stop sous le plus grand chapiteau du monde. En attendant, les souffrances humaines endurées au nom de cette supercherie sont elles, bien réelles.

      « Être né sur Terre nous donne un ticket pour la foire aux monstres, être né aux Etats-Uns nous donne un siège au premier rang. » (George Carlin)
      çà sonne mieux en anglais: « Being born on Earth gives us a ticket to the freak show, being born in the States, gives us a front row seat. » (George Carlin)

  2. JBL1960 Says:

    La conclusion de Georges Woodcock me convient très bien. Et c’est vrai que le futur est caché dans le présent.
    Je préfère souvent regarder la course des nuages, le soleil se couchant. Vénus, qui apparaît éblouissante. Ce spectacle jour après jour est un émerveillement. J’ai toujours préféré regarder haut dans le ciel. Écoutez le bruissement du vent dans les feuilles. Et en ce moment, même, face aux bruits et à la fureur du monde ; « Attentat terroriste » toussa toussa ; Seuls les morts sont réels et si j’ai de la peine pour les vies écourtées bêtement, lâchement, je garde la tête froide. Perso ; JE NE SUIS PAS MANIPULABLE.
    Merci à vous R71 pour nous transmettre ce genre d’analyse qui nous oblige à réfléchir de comment on se sort de toute cette merdia…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s