Le cirque politique au travers de la boule de cristal de Mme Irma Bilderberg…

« La grande peur avérée du groupe Bilderberg est la résistance organisée ».
~Daniel Estulin ~

 

Réunions Bilderberg et élections politiciennes

 

Résistance 71

 

9 Juin 2015

 

A lire également sur le sujet:

L’agenda Bilderberg 2015

Et

La liste des participants Bilderberg 2015

 

L’invitation du repris de justice Alain Juppé (condamné à 18 mois de prison avec sursis et 5 ans d’inéligibilité dans l’affaire des emplois fictifs de la ville de Paris en 2004 par le TGI de Nanterre ~ * ~, peine commuée en appel à … un an d’inégibilité, autant dire une quasi amnistie marquant le coup pour en faire un “martyr” politique et un revenant aux dents longues à la recherche de la récompense promise…) à la réunion Bilderberg nous a immédiatement fait penser que celui-ci, à condition bien sûr qu’il passe les “tests” oligarchiques lors de la réunion, est sûrememt le choix des banquiers et industriels transnationaux en contrôle des systèmes politiques dits de “démocratie représentative”, les propriétaires des “républiques” toutes plus bananière les unes que les autres, comme futur président de France Inc. / République Française SARL. (à responsabilité très, très, très limitée de fait…)

Pourquoi avons-nous instantanément penser à cela? Parce qu’il y a eu de très nombreux précédents, en voici quelques-uns des plus connus, mais surtout ne croyez rien de ce que nous vous disons, allez vérifier tout cela par vous-mêmes, les infos sont largement diffusées et disponibles. Toutes les personnalités politiques ci-après mentionnées ont été invitées à une ou plusieurs réunion Bilderberg AVANT leur élection ou mise en fonction au plus haut niveau politique représentatif:

  • Margaret Thatcher (1975)
  • Bill Clinton (1991)
  • Les premiers ministres canadiens: Pierre Trudeau, Paul Martin, Jean Chrétien et Stephen Harper
  • Tony Blair (avant et aprés son accession au 10 Downing Street)
  • La plupart des présidents de la Commission Européenne, président de l’UE comme José Barroso et Herman Van Rompuy (2009)
  • Barack Obama et Hillary Clinton furent tous deux des invités secrets à la réunion de Chantilly dans l’état de Virginie en 2008 alors que la campagne démocrate battait son plein. Clinton y fut sommée de s’effacer devant Obama.., à charge de revanche, qui arrive à grand pas.

 

Alors Juppé invité 2015, président en 2017 ?… Nous ne disons pas que cela va arriver, mais cela pourrait bien en prendre le chemin…

Que nous dit la boule de cristal d’Irma Bilderberg ?

Que Hollande, représentant de la droite classique au sein de la gauche caviar en France a été élu pour deux raisons essentielles:

  • Sarkozy, lâché par ses sponsors ayant trop de casseroles au cul, selon la sacro-sainte loi de “l’alternance politique”, devait passer la main. Il était de bon ton de mettre quelqu’un de la gauche caviar au pouvoir, un idiot utile arriviste qui maintiendrait le cap sarkoziste ultra-libéral et de l’intégration de la France dans l’OTAN comme valet de pied de l’empire anglo-américano-sioniste. La visite du pitre Hollande à la City de Londres avant son élection fut l’opération “patte blanche” pour être adoubé par les financiers de ce haut lieu mondial de l’activité…
  • Sa seconde mission est de détruire la “gôche” franchouillarde d’état de façon à ce qu’elle mette 15 ou 20 ans à s’en remettre. Avouons qu’Hollande s’acquitte à merveille de cette mission. On lui trouvera un endroit où pantoufler sa mission remplie après qu’il soit sorti du palais, les rognons couverts de quelques dizaines de millions d’euros sur un compte offshore pour ses “bonnes œuvres”…

Voici ce que nous pensons qu’il arrivera en 2017 au prochain cirque électoral aussi futile que maintenant purement criminel (nous pensons aujourd’hui que toute personne votante n’est plus seulement politiquement irresponsable, mais complice des crimes commis en gang organisé par la nation et ses alliée impérialistes. En ce qui nous concerne, RIEN de ce qu’entreprend l’état criminel français n’est fait au nom de quiconque d’entre nous car plus personne ne vote depuis bien longtemps…) :

Hollande se représentera pour un second mandat. Il sera honteusement balayé au premier tour par les votards irresponsables (irresponsables de voter…et non pas de ne pas avoir voté Hollande…) Le second tour 2017 verra un remake du “duel” arrangé Chirac-Lepen, cette fois-ci entre Juppé et Marine Lepen.

La gôche bobo affolée et apeurée votera Juppé (au lieu de boycotter l’infâmie en masse…), qui passera comme Chirac au second tour avec 75% ou plus des voix des moins de 50% de votards complices des crimes passés et à venir de la France, qui se seront déplacés pour remplir leur fonction de bêtes de cirque…

Et ce sera reparti pour un tour de manège oligarchique.

Ce qui est sûr: pour les criminels banquiers et industriels représentés au Bilderberg, ce sera encore et toujours un triomphe, parce qu’il serait quand même bien temps de comprendre une chose pourtant bien simple:

Depuis au moins les guerres napoléoniennes, les banquiers ont financé les deux côtés de toute belligérence et tous les politiciens du système, tous et toutes autant qu’ils sont, sont assujettis à leurs diktats. Il n’y a pas de choix… Il n’y a que l’illusion du choix dans une illusion de démocratie.

 

Peut-être un jour, une partie signifiante de la population le comprendra et agira pour y mettre fin ; en attendant, injustice, inégalité croissante, carcan politico-économique, privilèges, exploitation, oppression, répression, continueront pour le grand bien du tout petit nombre et au détriment de la très très vaste majorité.

 

E la nave va !…

 

Note ~ * ~

Alain Juppé est condamné par le TGI de Nanterre en première instance à 18 mois de prison avec sursis et 5 ans d’inégibilité dans l’affaire des emplois fictifs de la ville de Paris sous son maire Jacques Chirac. En appel, la peine sera commuée en 1 an d’inégibilité, une paille.

Juppé part en “exil politique” pour revenir comme maire de Bordeaux, puis redevient ministre dans le régime sarkozy à la défense puis aux affaires étrangères. Il est un des responsables des crimes contre l’humanité (bombardements de populations civiles) de la France lors de l’attaque de la Libye en 2011.

Juppé en bon maffieux a “mangé” sa peine et son pain noir en martyr, sans parler et pour couvrir sans doute bien plus d’exactions du régime Chirac à la mairie de Paris. En reconnaissance d’avoir été un bon petit soldat du système, il est très probable que ses patrons banquiers lui offrent l’Élysée, d’où son invitation à la réunion Bilderberg 2015 en Autriche. Il est clair que les participants verront en lui le prochain président de la France, sauf grosse boulette de sa part. En cela nous pensons que le “retour” du pantin de la CIA Sarkozy en politique est un leurre qui servira à faire monter Juppé en coulisse, Sarko agit ici en rouleur qui emmène Juppé sur la ligne pour le sprint final.

Alors certains pourront dire: “jamais sarko le mégalo ne s’effacera pour quelqu’un qu’il voit comme un sbire !” Ce serait effectivement logique, mais sarko a disparu pour revenir, ses casseroles le bloquent, peut-être est-ce la condition de son retour… L’oligarchie a peut-être tiré un enseignement du numéro du duo Poutine-Medvedev, qui se passe le relais à la tête de l’état russe depuis 15 ans…

Grande différence: aucun des deux guignols franchouillards n’a l’envergure d’un Poutine…

24 Réponses to “Le cirque politique au travers de la boule de cristal de Mme Irma Bilderberg…”

  1. Vidéo très intéressante de deux journalistes alternatifs (très connus dans ce milieu…): Luke Rudkowski de We Are Change (USA) et Dan Dicks de Press for Truth (Canada) qui ont réussi à rentrer dans l’hôtel du Bilderberg profitant d’une certaine confusion avec le G7 voisin (ils avaient des badges de presse pour le G7).
    Ils nous donnent une vision assez flippante de la situation.
    Ils sont aussi les deux seuls journalistes (non invités) à être parvenus à rentrer dans la salle de conférence du groupe Bilderberg ! L’Hôtel verrouillé juste avant la conférence, ils ont été vérifiés, contrôlés et revérifiés, et ont finalement été virés de l’hôtel où ils avaient une réservation de chambre…
    voici leur témoignage vidéo:

  2. Dans l’hebdomadaire PARIS-MATCH, publié le 27 octobre 1951, page 18, le journaliste pose la question :

    « Que pensez-vous de la fédération européenne ? »

    Le général Eisenhower répond :

    « Rien ne pourrait nous être plus agréable que d’apprendre que les Etats d’Europe occidentale ont décidé de réunir dans une ville d’Europe – disons à Luxembourg – des délégués responsables, avec mandat de rédiger l’acte constitutionnel de l’Europe, de désigner la capitale de l’Europe, etc. et qu’à partir du 1er janvier, l’Europe occidentale fonctionnera comme fédération. Aucune décision ne pourrait mieux nous aider dans la tâche que nous poursuivons. »

    En 1951, les Etats-Unis avaient décidé de créer une fédération européenne.

    Les Etats-Unis l’avaient rêvé, Jean Monnet a commencé à le faire.

    A propos de Jean Monnet :

    Concernant les participants aux réunions du Groupe de Bilderberg, Jean Monnet est sur la première page, à la dernière ligne :

    http://www.danielestulin.com/wp-content/uploads/portraits_bilderberg.pdf

    Sur la deuxième page, à la première ligne, nous pouvons voir la photo d’un certain George C. McGhee.

    George McGhee a servi comme ambassadeur américain en Turquie en 1952-1953, où il a soutenu sa candidature réussie à l’adhésion à l’OTAN.
    George McGhee a joué un rôle dans les relations américaines avec la République du Congo et la République dominicaine au début des années 1960.
    De Novembre 1961 à Avril 1963, il a occupé le poste de sous-secrétaire d’État aux affaires étrangères, sous l’admnistration Kennedy.
    George McGhee a été nommé ambassadeur en Allemagne de l’Ouest de 1963 à 1968.

    (Source : Wikipedia, version en langue anglaise)

    Une citation très importante :

    « Je pense que vous pourriez dire, déclara un jour le diplomate américain George McGhee, que le traité de Rome, qui a créé le Marché commun, a été mûri pendant ces réunions de Bilderberg et aidé par le flot de nos discussions. »

    Source : « L’Europe sociale n’aura pas lieu », de François Denord et Antoine Schwartz, édition Raisons d’agir, page 40.

    George McGhee avait le mérite de la franchise : le traité de Rome a été mûri pendant les réunions du groupe Bilderberg dans les années 1954 – 1955 – 1956.

    Dès le début de la construction européenne, le traité de Rome était voulu par les Etats-Unis.

    Le traité de Rome est l’oeuvre de grands banquiers, de grandes entreprises multinationales, de diplomates et de militaires membres de l’OTAN.

    Dès le début, la construction européenne était anti-populaire, anti-sociale, anti-démocratique.

    Et ça continue encore aujourd’hui.

    (commentaire sur olivier Demeulnaere je crois)

    • oui tout ceci est bien connu dans la sphère « alternative » de l’info et de l’histoire… 1ère réunion Bilderberg en 1954.
      Daniel Estulin est un des meilleurs spécialistes du Bilderberg (avec Jim Tucker dcd en 2013).

      Voici ce qu’Estulin dit dans son live « The true story of the Bilderberg Group« , 2005 (entr’autre):
      « … Les intentions véritables du groupe Bilderberg, qui incidemment n’étaient que trop claires pour le président français d’alors Charles de Gaulle. Dans son CR d’octobre 1967 Les documents politiques diplomatiques et financiers, le commentateur politique Roger Mennevee analysait la relation du Bilderberg avec de Gaulle. Il commença son rapport avec une observation étonnante disant que ‘toutes les personnalités qui s’étaient associées avec le groupe Bilderberg comme Georges Pompidou, Antoine Pinay, et Guy Mollet étaient aussi de féroces opposants à la politique de dissuasion nucléaire de de Gaulle, connue sous le nom de ‘force de frappe’. Pompidou était premier ministre et Pinay et Mollet étaient ministres de la république. Pourquoi cette alliance ? Parce qu’un des objectifs principal du groupe Bilderberg est de soumettre la souveraineté des nations libres d’Europe à un gouvernement mondial anglo-américain contrôlé par les gens du Bilderberg, utilisant la menace nucléaire contre le reste du monde hostile à cette idée… »

      Regardons où nous en sommes aujourd’hui de nouveau à l’aune de cette déclaration, que vont comploter ces ordures à l’Interalpen à partir de demain ??? !!!!!!
      😉

    • A lire si pas déjà fait mais nous mettons l’info aussi pour tout ceux intéressés:

      « La véritable histoire des Bilderbergers », Daniel Estulin, éditions Nouvelle Terre, 2009

      L’Original en anglais date de 2005, seconde édition 2007…

  3. JBL1960 Says:

    Excellent article, vraiment. J’adore particulièrement ce passage sur Hollandouille ;
    « Que Hollande, représentant de la droite classique au sein de la gauche caviar en France a été élu pour deux raisons essentielles:

    Sarkozy, lâché par ses sponsors ayant trop de casseroles au cul, selon la sacro-sainte loi de “l’alternance politique”, devait passer la main. Il était de bon ton de mettre quelqu’un de la gauche caviar au pouvoir, un idiot utile arriviste qui maintiendrait le cap sarkoziste ultra-libéral et de l’intégration de la France dans l’OTAN comme valet de pied de l’empire anglo-américano-sioniste. La visite du pitre Hollande à la City de Londres avant son élection fut l’opération “patte blanche” pour être adoubé par les financiers de ce haut lieu mondial de l’activité…
    Sa seconde mission est de détruire la “gôche” franchouillarde d’état de façon à ce qu’elle mette 15 ou 20 ans à s’en remettre. Avouons qu’Hollande s’acquitte à merveille de cette mission. On lui trouvera un endroit où pantoufler sa mission remplie après qu’il soit sorti du palais, les rognons couverts de quelques dizaines de millions d’euros sur un compte offshore pour ses “bonnes œuvres”… »
    Certes, il semble que le changement de paradigme ne soit pas pour tout de suite, mais que c’est juste, drôle et pertinent. Et ça fait du bien, même si ça pique au final !
    Pour le coup, Meyssan avait bien analysé le truc lui aussi sur Réseau Voltaire. Sans doute parce qu’il connait parfaitement les arcanes de ces cercles de pouvoir.
    Avez-vous vu que Cdansl’air avait récidivé avec cette fois la Bacharan (l’odieuse Bacharan) qui prétend que le Bilderberg est un mythe, après JFK qui connait pas, Bacharan idem. Décidément y nous prennent vraiment pour des truffes incapables de se réveiller.

    • Bacharan ? Bacharan ?… non… connaît pas…😉

      • JBL1960 Says:

        La voilà la Nicole BACHARAN (et elle dans le genre elle est pas mal non plus) http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicole_Bacharan
        Maintenant c’est vrai qu’il faut mettre en avant les côtés positifs mais je pense qu’il vaut mieux ne pas minimiser la dépense d’énergie que certains mettent dans la propagande Zunienne à maintenir l’idée que la Nation Exceptionnelle doit le rester. La lucidité côtoie parfois le pessimisme, c’est là qu’il faut, en son for intérieur, batailler pour rester optimiste, et positiver coûte que coûte. C’est souvent limite pour moi, mais j’avance tout de même à petit pas, certes, mais je ne baisse pas les bras ! Merci à vous R71, A+

        • ah ok merci.
          Stanford , Hoover Institute ?… Comme Antony Sutton, qui s’est retourné contre le système et est passé de conservateur en début de carrière à anarchiste à la fin une fois qu’il a eu décortiqué les archives pour écrire sa trilogie sur Wall Street et la révolution bolchévique, la montée d’Hitler et Franklin Delano Roosevelt… pas le même calibre visiblement, çà se voit à l’œil nu…
          Sutton était un protégé de « l’élite », qui leur a pété grave en pleine tronche ! L’électron libre qu’ils ont eu toutes les peines du monde à museler, dommage qu’il n’y avait pas d’internet dans les années 1970…

  4. JBL1960 Says:

    J’ai lu un excellent article sur sputniknews france que je n’ai pas pu vous coller qui a été partiellement repris sur les moutons enragés, je vous le colle, j’espère que ça marchera ; http://lesmoutonsenrages.fr/2015/06/11/petition-pour-une-attaque-nucleaire-preventive-canular/
    Franchement, c’est ça aussi, qui fout les j’tons cette connerie zunienne dans toute sa splendeur ou toute son horreur. Tout de même, y z’abusent non ?

    • tout çà c’est aussi manipulé, le mec montre les gens qui signent (grave c’est vrai…), mais montre pas la pile de gens qui ne l’ont pas fait sans doute et peut-etre ceux qui l’ont envoyé chier, parce que c’est pas le but du show, le but est justement de montrer les abrutis qui signent, mais sur une heure de bitume sont-ils la majorité ? le mec ne le dit pas et personne ne peut vérifier…
      Foutaise et nous ne pensons pas que cela serve à grand chose ce genre de numéro. Nous sommes dans une époque où il faut montrer et encourager le POSITIF…
      Mark Dice est un con arrogant qui prend les gens de haut, il a tort. Focaliser sur le négatif n’apporte rien. Il devrait faire une pétition pour demander aux gens par exemple la destitution de quelqu’un, Obama par exemple ou tout le congrès pour haute trahison envers le peuple il verra peut-être autant de signatures… mais çà ne l’intéresse pas. Ce qu’il veut montrer est uniquement la connerie de certains. Il y a plus de résistants au système chez les zuniens qui ne font pas de bruit, qu’en France, en proportion de la population, parce que le peuple bouffe la tyrannie depuis un moment…
      Il faudrait le dire aussi et remettre certaines pendules à l’Heure..😉

  5. michel Says:

    Toujours la City de Londres, c’est là le nœud de la Gouvernance mondiale prochaine. Avant la City et Oliver Cromwell et son secrétaire franc-maçon Milton (la classe des Sire ou oligarchie), c’était la Hollande, et avant l’Italie, Florence et les grands financiers de l’époque. Mais le système de nos jours est à bout ! Et toutes catastrophes (humaines ou naturelles) engendre une « religion » ou système de pensée balayant toutes les autres. Certains appellent ça « chaos » (tabula rasa au sens de 1789).

  6. Bilderberg un mythe ? … Personne, je dis bien personne (aha, ça vous rappelle pas quelqu’un cette formule😉 ), ne peut prétendre ça. « Le groupe Bilderberg, aussi appelé conférence de Bilderberg ou club Bilderberg, est un rassemblement annuel et informel d’environ 130 membres, essentiellement américains et européens, dont la plupart sont des personnalités de la diplomatie, des affaires, de la politique et des médias. » in « Un destin d’européen, de l’utopie à l’espérance », page 140, par George Berthoin, Ed. Albin Michel, mars 2014 (entretiens de l’auteur realisés à Paris entre 2005 et 2008 avec Gérard D. Khoury et Danièle Sallenave de l’Académie française).

    • Précision : « Georges Berthoin fut le directeur de cabinet de Jean Monnet de 1952 à 1955 ». « Il a consacré sa vie à lutter, contre vents et marées, pour le renforcement de l’Europe et n’a jamais cessé de soutenir cette cause auprès d’hommes politiques européens et américains. Les portraits qu’il fait de Robert Schuman, Jean Monnet, Zbigniew Brzezinski, Henry Kissinger sont saisissants. »…

      • Un chapitre entier du livre (pp. 135 à 159) s’intitule « De la Communauté européenne à la Trilatérale »…

      • Les gens de l’intérieur qui se retournent contre leurs maîtres par bonne conscience sont toujours les meilleurs… du moins s’ils ne jouent pas triple-jeu…

        • aetius Says:

          Sans doute, mais en l’occurence, pour ce qui concerne ce M. Berthoin, ce n’est pas le cas, il reste bien dans la ligne puisque son bouquin a pour but essentiel de nous « mettre en garde » contre le doute et ses dangers… « Pour nous, Européens, avant de provoquer ou rendre plus assassines les critiques actuelles, réfléchissons avec attention et gravité. Si l’édifice inauguré en 1950 se lézarde et s’écroule, quand ailleurs ils s’en construit de multiples, une situation irréversible prévaudra. La désespérance n’est pas digne du génie de nos nations. Alors, au-delà des légendes, des distorsions historiques et des accusations mensongères, il faut se souvenir que l’Europe a restauré les identités nationales et la démocratie, et non proclamer le contraire. »

        • et oui… une des plus vastes opération psychologiques engagée est celle de la « dissidence contrôlée », elle foisonne partout de façon a maintenir le statu quo oligarchique. Tous les mouvements marxistes en font partie par exemple, il n’y a pas qu’eux… Il suffit de voir lorsqu’un mouvement de contestation autonome naît et devient efficace, il est très rapidement infiltré et co-opté par soit des ONG à la botte, soit des infiltrés trotskistes ou autres, c’est le cas de mouvements comme « Occupy Wall Street », devenu juste … « Occupy », le mouvement autochtone du Canada Idle No More et bien d’autres…
          La véritable lutte ne peut se faire que de manière totalement décentralisée en adoptant la méthodologie de la « chefferie sans pouvoir », le pouvoir demeurant dilué dans les membres de l’organisation sans tête et à géométrie variable, comme par exemple le mouvement (néo)zapatiste du Chiapas au Mexique: 10 ans de préparation populaire clandestine avant de venir au grand jour avec quel succès le 1er Janvier 1994, succès qui perdure aujourd’hui malgré la répression et l’oppression permanente de l’État… seul véritable ennemi de la société.

        • aetius Says:

          Oui, dommage qu’on ne réfléchisse generalement pas suffisamment librement et intensément pour arriver tout seul à cette conclusion logique… (certains y arrivent, ils sont encore trop rares)

          Sait-on vraiment comment est structuré le neozappatisme ? N’aurait-il pas au final toutes les caractèristiques d’un état ?

        • Non pas du tout ! Le pouvoir réside ENTIEREMENT aux assemblées de « bueno gobierno » ou « bon gouvernement », localement et au niveau fédéré des « caracoles » (les escargots). Il n’y a jamais eu et n’y a pas de gouvernant, la figure emblématique du Subcommandante Insurgente Marcos ne fut qu’une figure porte-parole. Marcos n’a jamais eu aucun pouvoir, même s’il était bien sûr très respecté. Son personnage fut créé à des fins de relations publiques. « Marcos » n’existe plus, il a été retiré de la scène l’an dernier et remplacé par Le SI Galeano du nom d’un compañero tué par les paramilitaires dans une des communes périphériques. Le sub Galeano, ex-Marcos, ne parle plus, le porte-parole de l’EZLN est maintenant le SI Moisès.
          L’ensemble du non-système zapatiste est fondé sur le mode de gouvernance ancestral des Indiens locaux. Marcos était un métis (aussi loin qu’on sache), Moisès est un Indien 100%.
          Le mode de gouvernance du Chiapas est le seul mode établi de longue durée (plus de 20 ans) qui fonctionne de manière totalement décentralisé, indépendant, autonome, anarchiste et en milieu hostile. Il est évident que faire du « zapatisme » en France échouerait, nous n’avons pas la même culture, mais il suffit d’adapter. Le fil directeur est commun, les peuples doivent ensuite trouver la juste adaptation… Voilà tout !…
          Merci de ton intérêt à ces sujets et de tes subtiles interventions.
          Fraternellement

        • P.S: a lire absolument sur le sujet: le meilleur bouquin écrit à notre sens sur le mouvement zapatiste du Chiapas:
          « EZLN 20 et 10, le Feu et la Parole », Gloria Muñoz Ramirez, Nautilus, 2005

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s