Résistance au colonialisme: Exonérer l’état colonial de ses crimes contre l’humanité… Les farces des Commissions « Vérité & Réconciliation »…

Contrairement à ce que l’oligarchie veut nous faire croire, nous ne vivons aucunement dans une société « post-coloniale »… Nous sommes en plein dedans, à tous les niveaux !…

Rejoignez le mouvement pour la répudiation des bulles papales colonialistes, plus nous mettrons de pression sur la hiérarchie cléricale jusqu’au Vatican et plus ces diktats papaux auront de chance à être répudiés.

— Résistance 71 —

 

La Commission Vérité et Réconciliation utilise un modèle sud-africain d’exonération du crime

 

Mohawk Nation News

 

8 Juin 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/06/08/trc-s-african-white-wash-model/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La majorité des Sud-Africains blancs ne prend aucune responsabilité pour le régime d’apartheid bien qu’ils en furent les tous premiers bénéficiaires. Plus de 40% de ces gens aujourd’hui pensent que l’apartheid était une bonne idée, mais qu’elle fut mal mise en œuvre. Le système de “réserves indiennes” du Canada a servi de modèle pour le système d’apartheid sud-africain. Aujourd’hui, la vaste majorité des noirs en Afrique du Sud sont encore plus pauvres, bien plus qu’ils ne l’étaient au début du processus d’auditions pour leur Commission Vérité et Réconciliation (CVR) qui commença en 1996. Ils peuvent maintenant acheter l’eau potable et l’électricité. Quelques uns sont riches. La CVR a refusé de traduire en justice les bouchers de l’apartheid corporatiste, entrepreneurial qui commirent un génocide sur les peuples autochtones. Ils eurent même droit à une amnistie.

La CVR ne s’est pas occupée de la perte collective de dignité, d’opportunités, de violence systémique, des vols de terres et de ressources, du refus d’éduquer et du rôle des entreprises qui collaborèrent et s’enrichirent du régime brutal d’apartheid. Les déportations sont décrétées légales.

Quand la CVR a commencé en 2008 au Canada, les conservateurs ont changé leurs lois pour protéger leurs affaires et leurs complices ainsi ils pouvaient continuer à voler terres et ressources, à détruire notre environnement et à nous retirer toute forme de protection. Ils essaient de renier leurs dettes envers nous et continuent de nous occuper illégalement. Ils veulent continuer à nous opprimer en nous refusant le travail, l’éducation, l’argent. Nous demandons le contrôle total et de pouvoir profiter de nos terres et de nos ressources comme tout accord entre des parties souveraines le dicterait.

La COURONNE a été prouvée coupable de “génocide culturel”. Ceux qui y prirent part, en bénéficièrent ou ceux qui n’y ont pas activement résisté seront mis en accusation devant un tribunal international. La CVR a épinglé les colons blancs et leurs aides INDIENS qui nous ont trahi, nous ont vendu en esclavage, ont aidé à l’assassinat de nos enfants, ont autorisé les entreprises à nous torturer et à maintenir le secret sur tout cela. Ceux là vont aller en prison.

Beaucoup de Sud-Africains blancs glorifient leur passé d’apartheid. 60% de personnes interrogées pensent que les victimes de violations des droits de l’Homme brutales ne devraient pas être dédommagées. Pour un développement stable et pour maintenir l’ordre social, la détention des prisonniers politiques est nécessaire. Aussi les blancs devraient avoir le contrôle économique total. La CVR a complètement échoué !

La CVR fut vendue à la COURONNE ! Les noirs sud-africains n’ont aucun pouvoir économique et ne possèdent aucune entreprises majeures. La propriété illégale de terres continue. Des policiers lourdement armés attaquent et mettent en prison les manifestants qui luttent sur les problèmes sociaux de base. Il y a beaucoup de grèves. Les services sociaux et de santé sont souvent refusés. Les mines et les banques n’ont pas été nationalisées, tout comme au Canada. La violence a explosé.

Le ministre des affaires indiennes [du Canada] Valcourt est resté assis à la fin du cirque de la CVR à Ottawa. Ceci voulait dire: “Je suis le maître, quand je vous appellerai, vous viendrez devant moi et vous agenouillerez.” Il a essayé de faire paraître la fraude de son pouvoir par une vieille tactique pavlovienne. Nous voyons clair au travers de leurs mensonges.

Nous ne sommes pas pupilles de l’entreprise “Canada”. La CVR semble planifier le partage de notre argent et de nos ressources et de contrôler notre terre au moyen de quelques uns de leurs INDIENS, qui parleront de manière illégale pour nous tous. Nous vous combattrons. Dans le même temps, payez Ongwe’hon:we pour chaque parcelle de terre que vous occupez illégalement et pour tout ce que vous nous avez volé et continuez de nous voler.

Les juifs qui, sous la contrainte, ont dû céder leurs propriétés et ont souffert de l’holocauste, ont vu leurs biens restitués ou furent compensés, Nous ne voulons rien de moins que nos respectables contre-parties. Nous leur demandons qu’ils demandent l’égalité de traitement pour leurs frères et sœurs Ongwe’honwe…

Une réconciliation sans justice n’est que la continuation de la subjugation. La justice recherchée peut prendre du temps, mais elle peut être trouvée. Sixto Rodrigues chante au sujet de l’apartheid en Afrique du Sud:

“Sugar man. Wont you hurry, cause i’m tired of these scenes. For a blue coin, won’t ya bring back all those colors to my dreams”. [Sugar Man].

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s