Société et loi naturelle… Une leçon Mohawk à considérer ?…

Ceci est très complémentaire de ce que disait l’anthropologue politique Pierre Clastres au sujet des sociétés originelles dont nous sommes TOUS issus et dont l’essence représente la nature sociologique humaine profonde. Les sociétés traditionnelles amérindiennes, africaines, océaniennes et oui… européennes aussi, possèdent ces caractéristiques qui ne sont pas des éléments « passés », révolus comme nous le dit l’anthropologie structuraliste évolutionniste ou qui ne sauraient être pris en considération puisque « pré-capitalistes » pour les marxistes, mais qui existent toujours en nous, comme partie intégrante de notre patrimoine sociétaire qu’il ne suffirait somme toute que de dépoussiérer… en l’adaptant au monde moderne. Il y a une superbe alternative à la société mortifère étatique imposée et contre-nature dont nous sommes tous les victimes aujourd’hui et le plus beau est qu’il n’y a rien à` »inventer »,  juste qu’à se souvenir et à remettre en application des choses connues ancestralement… Les Mohawks peuvent être vus comme un des catalyseurs de la mémoire ancestrale collective. Ils méritent d’être écoutés…. voire plus…

— Résistance 71 —

 

Planète des clans

 

Mohawk Nation News

 

27 Mai 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/05/27/planet-of-the-clans/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le système clanique mènera à la paix. Le pouvoir des femmes est naturel. Leur rôle émule la terre de laquelle nous obtenons vie et énergie.

Le pouvoir des femmes a été ignoré par les envahisseurs (européens) pour couper notre lien naturel avec la terre et pouvoir la voler. Des clans artificiels ont été créés appelés partis politiques. Des hommes furent mis à la tête de ceux-ci le tout fondé sur le modèle hiérarchique corporatiste/entrepreneurial provenant du Vatican.

Le système de clans ne peut pas être monnétisé tandis que le parti politique corporatiste lui, monnétise et met une étiquette de prix sur tout. Le 1% obrient plus de nos mères, tandis que les 99% sont démunis. Depuis 1779, la mission principale de la COURONNE/Vatican est d’éliminer la Grande Loi de la Paix (Kaiane’reko:wa), de façon à ce que la guerre puisse continuer.

Nous obtenons notre clan de notre mère, ce qui ne peut jamais changer. Les clans sont dirigés par les mères de clans. Au travers du processus de décision consensuel de nos clans, nous parvenons à devenir un esprit sur tous les sujets et problèmes rencontrés (NdT: principe de prise de décision à l’unanimité et non pas à la majorité…). Seules les femmes nomment les leaders du conseil des hommes et ont le pouvoir de leur retirer leurs bois de cerf (NdT: symbole de la chefferie)

Le système de partis politiques lui, est fondé sur la règle majoritaire des 51%, ainsi les participants ne peuvent jamais devenir un esprit sur tel ou tel problème à résoudre. Chacun peut changer de parti comme cela lui chante. Le vote est secret et le décompte est fait par la bureaucratie. Staline disait: “Peu importe qui gagne le vote, ce qui importe vraiment est celui qui décompte les voix”.

Le conseil des femmes et le conseil des hommes sont égaux. Les mères de clan agissent comme juges et médiatrices. Le système de partis nomme des juges pour le judiciaire. Le sénat des Etats-Unis est la version artificielle du conseil des femmes, mais constitué d’hommes. Le congrès est la version artificielle du conseil des hommes. Un président hiérarchique préside sur les deux conseils de façon à assurer que la guerre continue. Les Etats-Unis ont été impliqués dans 222 guerres en 239 ans d’existence.

Les femmes décident des affaires de citoyenneté, et politiques, nommant les désignations de clan et les adoptions. Les femmes en tant que juges condamnent les criminels et défont ceux qui ont mal agi.

La volonté est le pouvoir du peuple, qui vient des villages (communes). Ils sont gérés par les clans à la tête desquels se trouvent les femmes. Nous nous identifions nous-mêmes par le clan de notre mère. Comme nous avons tous un clan et le droit d’en avoir un, et une nation, nous sommes liés à notre nation par notre mère et notre père. Les femmes considèrent d’abord toutes les affaires, à la fois civiles, politiques et autres. Une fois un consensus atteint, elles envoient leur décision au conseil des hommes. Les hommes considèrent l’affaire, puis renvoient leur décision aux femmes qui en font une révision. Aucun sujet n’est clos tant qu’une femme ou un homme désire toujours en discuter.

La santé physique et mentale ainsi que la paix domestique doivent être maintenues en utilisant les outils fournis par la Grande Loi de la Paix. Gaiwiio est le comportement éthique en tout sujet. Les femmes impriment les discussions dans leurs mémoires collectives, n’écrivant rien, pour raconter à leurs enfants.

Les clans, conseils de femmes et nos feux (de réunion) sont la base de nos communautés. La fumée ascendante de notre message de paix se voit de très loin. Les décisions ne passent jamais en force. Chaque personne possède une voix sur chaque problème et affaire. Dans le système de partis, 100 000 personnes donnent leur pouvoir à une personne pour un laps de temps donné. Notre système est basé sur la reconnaissance et le respect. Le leur n’est basé que sur l’argent et la règle des 51% de façon à ce que guerres et confilts ne s’arrêtent jamais.

Lorsque le conseil des femmes mettra en application le système de clans dans le monde entier, cela va secouer l’ensemble du paradigme politique pour retrouver l’ordre naturel des choses, comme les vagues ramènent toujours les grains de sable sur la plage et son ordre naturel.

Comme l’écrivit Muddy Waters et le chante Robert Plant: “You know you shook me. You shook me all night long. You shook me, mama”.

Vidéo promotionnelle et explicative de Mohawk Nation News:

http://www.youtube.com/watch?v=WG96DqlRmR8

 

 

 

 

5 Réponses to “Société et loi naturelle… Une leçon Mohawk à considérer ?…”

  1. Mohawk Nation News:

  2. JBL1960 Says:

    Et sur leur site j’ai vu également qu’ils avaient publié un article sur les femmes du Mouvement Zapatiste…
    C’est toujours « boulversifant » les MNN. Merci à vous pour la traduc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s