Lutte contre le colonialisme: Longue Marche sur Rome et la révocation des bulles pontificales de la doctrine chrétienne de la découverte…

Nous avions mentionné ceci dans notre récent article: “Vatican et colonialisme: Introduction au mouvement de la Longue Marche sur Rome”.

Plus d’info ci-dessous.

A lire et diffuser sans aucune modération…

Notre page sur l’abolition de l’empire et le mouvement de la révocation des bulles papales de la découverte chrétienne: Mettez la pression sur la hiérarchie éclésiastque en faisant retirer votre nom du registre des baptêmes !

— Résistance 71 —

 

La Longue Marche sur Rome 2016

 

LMR

 

Mai 2015

 

Source: http://longmarchtorome.com/

 

~Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Diffusez la nouvelle au sujet de la Longue Marche sur Rome du printemps 2016 et criez, dénoncez de vive voix le mensonge qui dit qu’une personne peut-être considérée comme moins qu’humaine simplement parce qu’elle ne prie pas sur le même autel que des personnes d’autres territoires.

-[]-[]-<I>-[]-[]-

Nous allons entreprendre cette longue marche sur Rome en mémoire des millions et millions de personnes indigènes du monde qui ont souffert et sont mortes dans des guerres depuis plus de 500 ans et dont la relocalisation, déportation forcée, les maladies et la conquête ont été justifiées par deux édits, bulles pontificaux, l’une émise par le pape Nicolas V en 1455, Romanus Pontifex et l’autre par le pape Alexandre VI (NdT: Borgia) en 1493, Inter Caetera.

Ces bulles pontificales sont les “modèles écrits” pour cet Age de la Découverte, car elles donnaient aux explorateurs le droit absolu d’:

“… envahir, de traquer, de capturer, de vaincre et de subjuguer tous les Sarrazins, et autres païens et les autres ennemis du christ où qu’ils soient” et de “réduire leurs personnes en esclavage perpétuel.

De manière incroyable, aucune de ces deux bulles pontificales n’a été officiellement révoquée jusqu’à ce jour.

Tout en marchant le long de l’ancienne Via Francigena vers Rome, nous honnorerons le courage, la sagesse et l’esprit de nos ancêtres, qui pendant 500 ans ont maintenu en vie les lois traditionnelles et la culture qui ont gouvernées les modes de vie des peuples indigènes depuis des temps immémoriaux.

Lorsque nous arriverons sur la place St Pierre du Vatican, nous en appelerons en premier lieu à nos ancêtres et pétitionnerons de nos esprits, cœurs et âmes le pape François 1er pour qu’il nous rejoigne et dénonce haut et fort ce mensonge qui veuille qu’une personne soit considérée moins qu’humaine purement parce qu’elle ne célèbre pas au même autel que d’autres personnes d’une autre terre.

Itinéraire:

PARIS

La procession solennelle

L’avant-garde des Nations Indigènes traversera la Seine à Paris par le Pont Neuf en direction du palais du Louvre, où le roi François 1er résidait en 1535.

Hommage à Donnacona

Au Palais du Louvre, les nations iroquoises mèneront la commémoration de l’enlèvement par l’explorateur Jacques Cartier du chef iroquois Donnacona en 1535 et son exhibition comme un animal devant la cour du roi François 1er dans l’aile sud du Louvre.

Via Francigena

Les marcheurs qui auront entendu le cri de dénonciation du mensonge et qui seront arrivés sur les côtes de l’Europe feront leurs premiers pas le long de cette très ancienne route de pélerinage vers Rome.

La Via Francigena est une très ancienne route de pélerinage qui va de Canterbury (Angleterre) à Rome. Les pèlerins ont marché sur cette route depuis le 4ème siècle.

Les Coyotes

Une sélection de coureurs indigènes va courir sous forme de relais depuis Paris, suivant la Via Francigena au travers des Alpes et du col du Grand Saint Bernard, puis vers Sienne au sud.

Le rassemblement des nations

A Lago di Bolsena, les nations indigènes du monde se rassembleront et participeront à une cérémonie sacrée, se rappelant d’abord la tragédie qui les lie tous, puis en célébrant leurs civilisations multi-facettes ; elles se prépareront enfin pour la marche finale sur Rome.

Les Sept Collines de Rome

La Longue Marche sur Rome convergera sur le Vatican des sept directions correspondant aux sept collines de Rome, le point culminant étant l’arrivée finale sur la place St Pierre.

La Procession Finale

En représentation officielle des nations indigènes du monde, une délégation demandera une audience formelle avec le pape François 1er et formulera la requête officielle que le pape révoque les bulles pontificales de la découverte.

Note Importante : Toute information ayant trait aux dates, endroits et participants publiée sur la page “itinerary” du site internet de la Longue Marche sur Rome jusqu’à Janvier 2016 est sujette à modification à l’entière discrétion des directeurs de la marche. Ceci sera motivé par des facteurs d’autorisations, de sécurité, de financement, de communication et autres facteurs de planification liés à la Longue Marche sur Rome. Veuillez rester informés en suivant sur notre site les changements possibles et les conditions de participation à la Longue Marche sur Rome.

Contact: longmarchtorome.info@gmail.com

Résolution de l’Assemblée des Premières Nations

Assemblée spéciale des Chefs

December 9, 10 & 11,2014, WINNIPEG, MB Resolution no. 4612014

TITRE: Soutien à la révocation des bulle pontificales de la découverte

OBJET: Réconciliation


PROPOSE PAR: Chief Shane Gottfriedson, Kamloops Indian Band, BC


SECONDE PAR: Bernd Christmas, Proxy, Indian lsland First Nation, NB


DECISION: consensus unanime

Où il fut dit:

  1. Les personnes des nations premières et leurs descendants ont souffert des effets de la colonisation aux mains de gouvernements successifs depuis bien avant que le Canada ait été établi sur la base de la fausse doctrine de la découverte, une doctrine qui doit-être révoquée afin que la cicatrisation et la compréhension puissent enfin commencer entre les nations premières et le Canada.

Ainsi qu’il soit dit que les chefs en assemblée:

  1. Se résolvent à embrasser, soutenir et à encourager la participation de leurs peuples à la Longue Marche sur Rome, un pélerinage des peuples indigènes du monde afin de présenter au pape François 1er une pétition demandant expressément la révocation des deux bulles pontificales Romanus Pontifex (1455) et Inter Caetera (1493), autrement connues sous le vocable de bulles pontificales de la découverte, pour les raisons suivantes:
  • a. Elles furent le “modèle écrit” pour la conquête du Nouveau Monde.
  • b, Elles fournirent une justification morale pour la mise en esclavage et la conquête des peuples indigènes dans le monde entier.
  • c. Elles demeurent un processus constant de violation de la loi contemporaine internationale sur les droits de l’Homme.
  • d, D’autres communautés couramment en lutte pour sauver leurs terres, sont menacées par des idéologies modernes de l’inégalité, profondément ancrées dans les bulles pontificales de la découverte.

Copie certifiée conforme de la résolution adoptée en ce jour du 11 Décembre 2014 à Winnipeg, province du Manitoba

Perry Bellegarde, chef national

Source: http://longmarchtorome.com/assembly-of-first-nations-resolution/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s