Colonialisme et histoire de France vus par les opprimés: Une vision Mohawk

Jésuites, St Sulpiciens et autres escrocs

 

Mohawk Nation News

 

3 Avril 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/04/03/jesuit-sulpicians-other-crooks/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le Canada et les Etats-Unis ont en ce moment trois tentatives coordonnées en cours pour voler de grands segments de territoire Mohawk/Kanionkehaka. Leurs conseils INDIENS entrepreneuriaux comme ceux de Kahnawake ou CMKanehsatake Inc. ou de St Regis Mohawk Tribe Inc. sont les escrocs en première ligne. Aucune des réglementations, statuts ou accords de ventes du Canada ou des Etats-Unis ne s’appliquent à nous. Ils violent tous les accords de Teio’ha:teh/Two Row Wampum. Au moyen de bulles papales, de la doctrine chrétienne de la découverte etc, qui sont toutes des fictions légales, la terre a été illégalement occupée. Les jésuites et les St Sulpiciens sont des agents de la colonisation et du génocide. La compagnie des cent associés qui opérait depuis la France a assumé la possession de territoires Mohawk, dont elle a distribué les titres illégalement. St Sulpice dans le vieux Montréal a fondé la ville de Montréal (NdT: originairement le “Mont Royal” de Nouvelle-France sis en territoire Mohawk…) sur des terres kanion’ke:haka/Mohawk.

Le jésuite Jean-Jacques Olier envoya quatre prêtres à Paris en 1657 pour fonder, à leur retour, une paroisse en territoire Mohawk. En 1663, la France donna une terre Mohawk à la société Notre Dame de Montréal, qui elle donna des terres Mohawk au séminaire St Sulpice de Kanehsatake. Un système seigneurial français fut établi en terre Mohawk.

En 1668, les St Sulpiciens décidèrent que les Mohawks de Kanehsatake, de Montréal, les Mik’maq, Mohawks d’Akwesasne, les Algonquins d’Abitibbi et les Temiskaming étaient des catholiques. A des fins militaires, une mission fut ouverte en 1676 sur les Grands Lacs. En 1720, ils les transférerent en terre Mohawk au lac des Deux Montagnes, Kanehsatake. En 1716, la terre Mohawk fut donné aux Mohawks de la rivière Ottawa. Quiconque questionna ce bizarre échange de terres Mohawk fut assassiné.

Louis XIV donna la terre Mohawk aux Jésuites en 1680, terre aujourd’hui appelée la Seigneurie du Sault St Louis au sud de Montréal. Le chef du CMK Inc Mike Delisle et sa liaison au conseil privé de la couronne, Christine Deorn, ont reçu comme date butoir le mois de Juin 2015 pour finaliser le contrat.

Phone 450-632-7500 communications@mck.ca

Les avocats de Washington étaient à la longue maison maçonique d’Handsome Lake à Akwesasne le 1er Avril. Ceci devait être faussement appelé une réunion de la “confédération iroquoise” afin d’obtenir un faux consentement pour le vol de la terre Mohawk à tout jamais. La St Regis Mohawk Tribe Inc. obtiendrait quelqu’argent pour sa coopération. Alors un Rotiskenra’kete de la société des guerriers leur a rappelé que la terre appartient aux enfants encore non-nés rotisokonsatatie et que nous en sommes les gardiens. La réunion a été très vite conclue.

[Appelez au 518-358-2272.]

Le 16 mars se tint une rapide réunion pour brièvement informer les Mohwaks de Kanehsatake pour qu’ils cherchent à finaliser un contrat pour notre terre connue sous le nom de Seigneurie du Sault St Louis le 25 Avril 2015. Nous, les Mohawks gardiens de la terre avons été tenus volontairement à l’écart de ces manigances.

[Contact chief Otsi at 450-479-8373 meilleur.patricia@kanesatake.ca]

Comme il nous est souvent rappelé, les serpents sont bien avancés sur leur chemin. Bientôt nous verrons la vive lumière en provenance de l’Est qui ramènera la paix sur toute la terre. Avec l’union des esprits vient une grande force et avec cela vient la paix.

Comme se lamente Joni Mitchell: “We are stardust. Billion year old carbon. We are golden, caught in the devil’s bargain. And we’ve got to get ourselves back to the garden.” [Woodstock].

Amazon warriors fight for land.

Sulpician priests http://www.facebook.com/photo.php?fbid=836614106420952&set=a.167549273327442.42787.100002171101188&type=1&theater

Hate crimes against Ongwe’hon:weh.

Video.  Road to Crimea.

2 Réponses vers “Colonialisme et histoire de France vus par les opprimés: Une vision Mohawk”

  1. JBL1960 Says:

    Cet article me conforte dans l’idée que la doctrine chrétienne de la découverte est vraiment le départ de tout. Chercher à l’abolir, personnellement j’ai renié mon baptême auprès de l’église catholique romaine en récusant les bulles papales que j’estime responsable du génocide des amérindiens, est l’acte et peut être le seul acte fondateur qui vaille pour faire tomber l’empire Anglo-saxon que j’appelle souvent les Zunies. Quoiqu’il en soit c’est par notre non collaboration pacifique au système que nous pourront changer de paradigme et mettre en place des communes auto-gérées sans chef, sans police et donc sans arme…
    Le reste comme vous le dîtes souvent ; c’est du pipi de chat.
    Merci à vous R71 de nous transmettre ces informations en temps réel, cela nous permet d’agir de notre côté, le temps presse. Les psychopathes aux manettes sont de plus en plus dangereux et s’apprêtent au pire pour conserver leur hégémonie !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :