Israël colonialisme et totalitarisme: La torture légale dans les prisons israéliennes…

Le tout dans le silence assourdissant des merdias pressetitués occidentaux, cela se passe de commentaires superflus…

— Résistance 71 —

 

D’après un rapport, la torture israélienne sur les détenus palestiniens a grandement augmenté

 

Press TV

 

7 Mars 2015

 

url de l’article original:

http://www.presstv.ir/Detail/2015/03/07/400636/Israeli-torture-of-Palestinians-soars

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Un nouveau rapport a révélé une forte augmentation de la torture des prisonniers palestiniens aux mains des interrogateurs de la tristement célèbre agence d’espionnage israélienne le Shin Bet, pour la seconde moitié de l’année 2014.

Citant des avocats de la défense représentant des prisonniers palestiniens, le quotidien israélien Haaretz a rapporté vendredi que les cas de torture par les agents du Shin Bet a augmenté de 8 cas reconnus pour la 1ère moitié de 2014, à 51 cas reconnus dans la seconde partie de l’année.

L’information, en provenance des tribuanux militaires israéliens et d’un groupe appelé Public Committee Against Torture in Israel, dénoncent l’utilisation commune de la torture comme les techniques de privation de sommeil, passages à tabac et ligottage des prisonniers dans des positions extrèmes pour de longues périodes, a dit le rapport.

D’après le quotidien, dans certains cas la torture appliquée par les interrogateurs du Shin Bet a forcé les suspects à avouer et à faire de fausses confessions obtenues sous des conditions physiques et psychologiques extrêmes et ont fait admettre à des détenus des crimes qu’ils n’avaient jamais commis.

Dans un de ces nombreux cas, un Palestinien qui était détenu sur des suspicions d’avoie enlevé et tué des colons israéliens en Juin 2014, a été torturé jusqu’à ce qu’il admette faussement sa participation aux évènements.
Le Shin Bet a une histoire bien établi d’avoir torturé des milliers de Palestiniens, une pratique qui est autorisé légalement par Israël, permettant d’exercer des pression physiques sur des suspects en “cas d’urgence”, une circonstance définie par le procureur général israélien, mais tenue secrète du public.

Le rapport explique plus clairement que la torture des suspects palestiniens n’est pas illégale en Israël, mais le Shin Bet est requis de dire au tribunal quels types de torture ont été exercées sur les suspects de façon à ce que les juges sachent quel “poids” accorder aux “preuves” collectées sous de telles mesures.

Le rapport cite également des autorités de tribunaux militaires ayant accès aux documents de torture du Shin Bet pour décrire quelques unes des méthodes de torture “les moins brutales” utilisées contre les détenus palestiniens.

Ces techniques incluent le bandage des yeux pour de longues périodes afin d’induire une perte d’orientation avec plusieurs agents se tenant près du détenu, lui hurlant dans les oreilles des heures durant.

Tel Aviv est déjà sous le feu des critiques au sujet de son traitement cruel des prisonniers palestineins. Des milliers de Palestiniens croupissent dans les prisons israéliennes, y étant détenus sans procès et pour de longues périodes.

Des rapports disent qu’environ 7000 Palestiniens sont détenus dans les prisons israéliennes, la vaste majorité d’entre eux sans aucunes charges retenues contre eux, et sans procès.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.