Résistance politique: La révolution (anarchiste) mexicaine de 1910… Expropriation et autogestion…

La révolution mexicaine de 1910

 

Robert Graham

 

28 Février 2015

 

url de l’article original:

http://robertgraham.wordpress.com/2015/02/28/the-1910-mexican-revolution/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Révolution au Mexique

Tandis que les ouvriers russes parvenaient à paralyser la Russie en Octobre 1905, ce fut durant la révolution mexicaine de 1910 que l’expropriation fut pour la première fois appliquée sur une grande échelle par des paysans sans terres et des Indiens. Les anarchistes du Mexique prônaient que le peuple saisisse les terres et abolissent tout gouvernement depuis la fin des années 1860 (NdT: comme en Espagne…), lorsque Julio Chavez Lopez déclara que ce qu’ils voulaient était “la terre afin de la cultiver en paix et de la moissonner en toute tranquilité ; de quitter le système d’exploitation et de donner la liberté pour tous”.

En 1878, le groupe anarchiste La Social prônait l’abolition de l’état mexicain et du capitalisme, la création de communes fédérées autonomes, une répartition propriétaire égale pour tous ceux qui travaillent la terre et l’abolition du salariat. (NdT: ceci représente une combinaison des idées de Proudhon et Kropotkine). Lorsque le gouvernement renouvela sa campagne d’expropriation des terres paysannes en faveur d’intérêts étrangers (bien sûr essentuellement américains) et d’un petit groupe de propriétaires terriens très riches, les anarchistes poussèrent les paysans à la révolte. Les rébellions paysannes d’inspiration anarchiste se propagèrent à travers le Mexique entre 1878 et 1884. Une autre rébellion paysanne éclata à Vera Cruz en 1896, menant à une longue insurrection qui continua avec la révolution mexicaine de 1910.

En 1906 et 1908, la Parti Libéral du Mexique (PLM) d’orientation anarchiste, mena plusieurs émeutes dans les campagnes mexicaines. A la veille de la révolution, le PLM publia un manifeste intitulé: “Aux armes ! Aux armes pour la terre et la liberté” (NdT: en espagnol, le fameux slogan: “¡Tierra y Libertad !”), écrit par l’anarchiste Ricardo Flores Magón (1874-1922). Le manifeste incitait les paysans à “saisir la Winchester” et à prendre la terre, car: “la terre appartient à toutes les femmes et les hommes, qui par le simple fait d’être en vie, ont le droit de partager communément, par leur travail, toute la richesse que la terre est capable de produire”. Le PLM organisa les premières insurrections armées contre la dictature de Diáz à la fin de l’automne 1910, commençant ainsi la révolution qui durera jusqu’en 1919. A travers le Mexique, la paysannerie largement indigène se souleva, saisissant les terres et les redistribuant entre ses membres.

Les anarchistes en dehors du Mexique regardèrent l’expropriation des grands propriétaires de la terre par la paysannerie comme une autre validation de leurs idées. Comme le dit alors Voltairine De Clayre (1866-1912): “Les paysans qui ne connaissent rien du jargon des réformateurs terriens ou des socialistes, savaient bien mieux que ces pirouetteurs des villes comment se réapproprier la terre, ignorer la machinerie bureaucratique de maintien de la propriété (dans bien des cas ils avaient brûlé toutes les archives des actes de propriété…) et commencèrent à labourer la terre, à semer, à cultiver, à récolter et à garder le produit de leur travail pour eux-mêmes.” Ceci fut le modèle de révolution sociale paysanne que Chavez Lopez avait essayé d’instaurer en 1869 et que Bakounine avait prôné durant la guerre franco-prussienne de 1870-71 (NdT: menant à la Commune de Paris de 1871) et que les anarchistes d’Europe et d’Amérique Latine avaient essayé de mettre en pratique depuis des années.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.