Avertissement à notre jeunesse: L’armée vous apprend à assassiner mais pas à mourir !…

Pouvez-vous m’enseigner comment mourir ?

 

Mohawk Nation News

 

26 février 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/02/26/can-you-teach-me-how-to-die/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Un recruteur de l’armée alla dans un lycée pour inciter les enfants à s’enrôler dans l’armée et ainsi devenir des tueurs. Il décrivit comment les soldats alliés de la seconde guerre mondiale avaient appris comment casser des mâchoires tout en crevant les yeux, à écraser les larynx et à briser les cous ; généralement appliquant une force létale vers les parties les plus vulnérables du corps humain pour tuer ou estropier. L’ennemi peut-être un bébé, un enfant, une femme, un jeune, un homme ou un ancien. Les flics sont devenus experts à ces méthodes. En 2008, des gardes frontières m’ont menotté (NdT: l’auteure de ces lignes avait alors 69 ans…) à Akwesasne de telle manière que cela puisse provoquer une attaque cardiaque et donc me tuer. L’armée apprend à tuer mais pas à mourir. Les enfants d’aujourd’hui apprennent à combattre dans les sports, les films et la télé. Ils ne sont pas au courant de la dure réalité de la question de vie ou de mort en combat réel. Mis à part cet enfant qui demanda alors au sergent recruteur: “Pouvez-vous m’apprendre à mourir ?” Le militaire ne répondit pas.

Harper veut que des jeunes gens portant un équipement pesant plus de 30 kg tuent des civils, violent et profanent leurs corps. Ils sont mis de force dans des situations où ils auront à tuer, à assassiner pour survivre. Que feront-ils lorsqu’ils seront frappés en travers de la gorge, qu’on les aveuglera ou qu’ils seront touchés en pleine poitrine, faisant ainsi face à la mort ?

Des jeunes gens de 19 ans sont utilisés comme chair à canons pour continuer le jeu politique d’Ottawa. Notre route économique est délibérément mise sur un chemin qui mènera nos jeunes vers trois voies obligées: bidasse, flic ou maton. S’ils n’aiment rien de tout cela, ils seront emprisonnés. Dans l’armée, ils seront en premières lignes.

Dans la formation de base, on leur apprend les bases du meurtre, mais pas comment mourir. Ils seront envoyés en Irak, en Ukraine, en Russie et au Moyen-Orient pour se battre au profit de la machine de guerre corporatiste et entrepreneuriale, et dans des endroits où nous n’avons strictement rien à faire ; là ils feront face à des gens qui n’abandonneront jamais. Pour la première fois d’aussi loin que je me souvienne, des sergents recruteurs sont envoyés dans des écoles (canadiennes) pour nous voler nos enfants, pour les enlever à leurs mères afin qu’ils assassinent et soient tués.

Les appâts sont: plus d’éducation (NdT: l’armée paie les études post-service de ceux qui s’enrôlent, idem au pays du goulag levant et sa “GI Bill”…), des voyages, de l’argent, des bonus etc… Malheureusement, lorsqu’ils terminent, leurs bénéfices sont bien maigres, tardifs ou non-existants. Beaucoup se suicident. (NdT: le nombre d’anciens combattants modernes se suicidant de retour a la vie civile et même lorsqu’ils sont toujours d’active a quintuplé depuis la guerre du Vietnam…)

A toutes les mères: NE LAISSER PAS L’ARMEE ENTRER DANS LES ECOLES ET Y VOLER VOS ENFANTS !
Listen to the Beatles, “Your Mother Should Know’: “Lift up your hearts and sing me a song. That was a hit before your mother was born. So she was born a long, long time ago. Your mother should know. Your mother should know. Your mother should know”.

Entraînement de base pour tuer:

Read: War, words, terrorists, Nazis & concocted threats.

7 Réponses vers “Avertissement à notre jeunesse: L’armée vous apprend à assassiner mais pas à mourir !…”

  1. Mondialisme ou décisions prises « en haut lieu » par une chefferie à la Big Brother qui s’efforce de tout prévoir et qui se prend pour Dieu (remplacé par le « social ») ; de plus la mode tend à chercher comment vivre indéfiniment, alors la mort, non, ce n’est pas naturel ! « En haut lieu » on n’arrête pas de parler de « paix », de « liberté », et depuis des millénaires !
    Pour les héritiers du « siècle des lumières », on ne doit pas mourir.

    • et pourtant… rien n’est inéluctable… sauf la mort, jusqu’ici en tout cas mais les oligarques comptent bien fausser le jeu avec leur quête de la jouvence éternelle par le transhumanisme, stade ultime pour la caste privilégiée et parasite.

  2. oscarsutter Says:

    LE TRANSHUMANISME? L’immortalité de la divinité démocratique, donc pour tout le monde, nom de…. DIEU!!!!

    • non pas pour tout le monde ! Pour l' »élite » auto-proclamée. La fontaine de jouvence transhumaniste est le désir pervers ultime du sommet de la pyramide sociétale mortifère. Pour le reste de l’humanité (après l’avoir réduit à moins de 500 millions d’individus) ce sera l’esclavage perpétuel et la mort programmée.
      C’est cela le but ultime du « Nouvel Ordre Mondial » et ceux qui le servent sciemment comme les politicards et autres fifrelins du pouvoir, espèrent que leurs maîtres leur octroieront une place dans l’olympe transhumaniste, la compétition pour gagner les « faveurs » fait rage chez les larbins du système…

  3. oscarsutter Says:

    Je m’en doutais bien, c’était trop beau pour être vrai, aussi; d’ailleurs, même un article du « Figaro » est très critique à ce sujet, c’est dire!!!!!

  4. oscarsutter Says:

    Je préfère vous laisser juges sur ce point; et comme je ne sais même pas faire un copié-collé (oui, la honte, bouh, sniff etc…), je vous donne les références pour que vous y fassiez un saut via google si cela vous dit:

    Titre: « le transhumanisme n’est pas un humanisme »

    Home FIGARO VOX Vox Société
    Par Théophane le Méné
    Publié le 20/11/ 2014 à 16.31

    Au moins je suis précis pour la référence, hein?

    Maintenant si vous souffrez de figarophobie, je ne connais pas de médication « alternative » à celle de ne pas vous approcher, ha!ha! ha!

    Perso je ne suis pas figarophile comme vous vous en doutez sans doute, mais ayant trouvé cette entrée en tapant juste « transhumanisme » en rocher google, j’ai été curieux tout de même de voir ce qu’ils en pensent là-bas….

    Bonne… fin de semaine!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.