Résistance au fascisme colonialiste au Canada… Harper le corporatiste totalitaire à la manœuvre

Stevie le furtif

 

Mohawk Nation News

 

22 Février 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/02/22/skulking-stevie/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le premier ministre Harper est en train de mettre en place le IVème Reich ici au Canada. Harper est en train de surdévelopper le secteur de l’armement afin de fabriquer des bombes, des balles, des chars et des armes nucléaires pour satisfaire son miracle économique. Il y aura du boulot dans les usines d’armement et dans le domaine de la sécurité. Ceux qui s’opposent au monde des affaires des corporations transnationales seront programmés pour l’internement. Avec la structure pyramidale de contrôle que les puissances d’argent recherche, chaque pays du monde aura une persone en place qui décidera de la guerre ou de la paix, de la vie ou de la mort.

Le décret/loi d’Autorisation d’Hitler en 1933 (NdT: passé immédiatement après l’incendie faux-drapeau du Reichstag) lui a donné les pleins pouvoirs ; il annula toutes les libertés civiles et transféra les pouvoirs de l’État au gouvernement national du Reich. Il tourna ce gouvernement en une dictature légale de facto. La police secrète de Harper est l’équivalent des chemises brunes nazies lâchées sur la population canadienne.

Le Canada est passé sur la voie rapide sur l’autoroute fasciste de la tyrannie. Sous la nouvelle loi anti-terroriste C-51, Harper peut faire passer des lois sans le consentement du parlement. Le parlement est par essence éliminé du débat politique. Tous les partis se font l’écho des fascistes en place. Ils vont continuer à projeter l’illusion de la liberté sur le peuple. “Éventuellement”, il n’y aura plus qu’un seul parti politique géré de fond en comble par les mêmes interêts entrepreneuriaux. Le bureau du premier ministre (PMO en anglais) a des pouvoirs dictatoriaux dans le cadre actuel de ces “démocraties” monarchiques. Tout comme Hitler, Harper a bien fait attention de donner à sa dictature l’apparence de la légalité. La loi anti-terrorisme est permanente. Toute loi passée n’a jamais été abrogée. Pour les manifestants de la réunion du G20 de Toronto, une vieille loi datant de la première guerre mondiale a été appliquée pour mettre en état d’arrestation plus de 1800 personnes innocentes, les autorités les traitant comme des moins que rien et le jetant dans un système carcéral temporaire créé à cet effet.

Le peuple du Canada ne prête pas serment à une constitution parce qu’il n’y en a pas. Il élit des représentants qui eux, prêtent serment à la reine d’Angleterre seule et aux corporations de la COURONNE (NdT: la City de Londres et la Banque d’Angleterre). Le bureau du premier ministre a un contrôle dictatorial s’il a la majorité des sièges au parlement. Il fermera toutes les failles du système. Le mode de gouvernement régional sera remplacé par un gouvernement national.

Lisez le bouquin préféré de Harper, “Rise & Fall of the 3rd Reich”. William Shirer.  Lisez ensuite ce qu’il fait maintenant dans ce livre plus récent, “Rise of the 4th Reich”. Jim Marrs.

La Terre-Mère et tous ses enfants gagnent quand il n’y a plus de guerre.

10 Réponses vers “Résistance au fascisme colonialiste au Canada… Harper le corporatiste totalitaire à la manœuvre”

  1. Excellent article qui lève les derniers doutes que certains (pas ici) pourraient encore avoir. Je ne sais pas si vous avez lu cet autre excellent article sur le Réseau Voltaire que je vous mets en lien : http://www.voltairenet.org/article186804.html Vous savez que pour moi, les psychopathes Zuniens veulent la guerre et encore la guerre et toujours la guerre d’ailleurs depuis leur naissance ils sont en guerre et je prétends qu’Hollandouille a été porté au pouvoir pour continuer dans les pas de Sarkozy ; Et que pouvons-nous lire aujourd’hui que le « Charles de Gaulle » est arrivé à destination pour faire la guerre à Daesh : Bon voyons !
    Maintenant, j’ai noté que Macron s’habillait en TAFTA et que fraülein Merkel en ferait bien son quatre-heure à moteur, beurk !
    Donc, tout se met en place et jusque là ; Ils suivent le Plan et sa marche plutôt bien, en apparence, à suivre donc…

    • oui mais un plan çà se déraille…

      • oscarsutter Says:

        Quant au Canada, il pourrait fusionner avec les EU, je ne vois pas très bien ce qui distingue ces deux pays, à part la minorité francophone importante du Québec, bien entendu…. Quant à la guerre… Daesch n’est sans doute qu’un prétexte, créé par les Américains comme vous le dites d’ailleurs, pour servir de tremplin, l’objectif étant d’abattre à tout prix le régime actuel
        à Damas…

        • Oui Damas est un obstacle, le véritable « prix » pour l’empire est l’Iran. L’impérialisme occidental veut un contrôle absolu du Moyen-Orient, cela ne pourra se produire que si l’Iran est éliminé. Pour l’heure après la « guerre froide » irano-yankee, on passe à une période de « détente » feinte pour faire baisser la garde iranienne. Rouhani est plus enclin aux concessions qu’Amahdinejad auparavant. Les fourbes yanks essaient de briser la résistance iranienne de l’intérieur pour ensuite mieux la frapper.
          La règle d’or de toute négociation géopolitique: Ne JAMAIS faire confiance aux yankees… JAMAIS… Dans le doute, demander aux Amérindiens ce qu’ils en pensent eux qui luttent vraiment contre le terrorisme depuis 1492… 😉
          Les Canadiens ne se voient pas du tout comme des yankees… et pourtant, certains ressemblances sont frappantes, même si le fond de la société (que nous connaissons bien) est différent, le Canada est un satellite US c’est indéniable. Le problème majeur est que la plus grande partie des Canadiens refusent de l’admettre…

  2. oscarsutter Says:

    Pour en revenir au Canada, les dérives fascistes y préfigurent sans doute celles des USA de demain, quand les Républicains seront de nouveau au pouvoir; de toute façon les Canadiens, surtout anglophones, m’ont toujours semblé plus proches des Yankees que ne l’étaient les sudistes confédérés, c’est dire; ce qui ne signifie évidemment pas que je nourris une nostalgie romantique pour l’esclavagisme, « Autant en emporte le vent » ou pas!!

    Mais en un sens il est amusant que Faulkner, le plus grand romancier américain mais sudiste invétéré, ait préféré servir dans l’aviation canadienne pendant la première guerre mondiale, rien que par haine des Yankees, ha! ha! Enfin il vaut peut-être mieux en rire, car même si les sudistes ont eu dans leurs rangs un général indien vers la fin de cette boucherie innommable que fut la guerre de Sécession, leur civilisation raffinée fondée sur l’esclavage pour la culture du coton, ne mérite nul regret bien entendu…

    • Hummmm !
      « Pour en revenir au Canada, les dérives fascistes y préfigurent sans doute celles des USA de demain, quand les Républicains seront de nouveau au pouvoir… »
      C’est quand même l’inverse, le Canada subit l’influence fasciste de son « grand voisin ». toutes les présidences yanks ne sont qu’une suite sans fin de fascisme au sens mussolinien du terme: fusion (à un degré plus ou moins grand…) de l’état et des grandes entreprises multinationales, transnationales aujourd’hui… Le Canada est sous gouvernance britannique et est dirigé depuis la City de Londres et sa Banque d’Angleterre, qui elle même dirige Wall Street (et non pas l’inverse…). La monarchie anglaise et ses pitres d’apparât que sont les membres de la famille royale (descendants de la famille de Hanovre et donc allemands..) sont les sujets de la haute finance de la City. Le Canada comme toute les nations de Commonwealth britannique, est une colonie de la City. Les Etats-Unis un allié indéfectible, car lié à tout jamais. Le gouverneur général du Canada est nommé par la reine (ou roi) d’Angleterre et le premier ministre canadien lui rend des comptes. Le véritable pouvoir au Canada est tenu par le « Queen’s Savvy Council » ou le conseil particulier de la reine, qui décide de la politiqee canadienne en fonction des intérêts de la COURONNE, qui n’est pas la famille royale, mais la City de Londres et la Banque d’Angleterre et institutions affiliées. Il est intéressant de noter que dans l’Est du Canada, dans les provinces du Nouveau Brunswick (fief des « loyalistes » à l’Angleterre…), en Nouvelle-Ecosse et à PEI (Prince Edward Island), les gens sont bien plus francs d’admettre qu’ils sont toujours « sujets » de sa « majestée », alors qu’en Ontario, Québec et les provinces de l’Ouest, les gens sont plus enclins à croire qu’ils sont « indépendants » et que le Canada est une nation « souveraine »… Marrant…
      Il y a néanmoins une quasi unanimité sur le refus d’admettre que la terre de la « nation canadienne » est une terre volée et que le pays est fondé sur un mensonge et un génocide se poursuivant aujourd’hui…
      Le niveau de dissonance cognitive est parfois impressionnant lorsque les gens sont confrontés à la vérité historique…

      • Voilà, c’est tout à fait ça. J’ai découvert la Nouvelle Écosse j’avais 18 ans et les canadiens m’ont laissé une étrange impression. Bon, j’étais jeune et je ne savais pas tout ce que je sais aujourd’hui, pourtant, c’était déjà évident qu’ils étaient des colons pour moi ; Ben, pas pour eux ! Il y avait le « Discovery Train » à Halifax, que j’ai visité : ben ça fout les j’tons. Pour moi, seuls les peuples originels (qui ont subi un génocide ou un ethnocide) peuvent prétendre à récupérer leur Terre. Les Canadiens d’aujourd’hui, pour moi, n’ont aucune légitimité, tout comme les Australiens, les Néo-Zélandais, Les Zuniens, les Africaners… La difficulté, c’est de faire admettre au plus grand nombre que la possession, le droit de propriété comme ils disent est une chaîne d’esclave et non une liberté. Bon c’est ce que je pense profondément !

  3. oscarsutter Says:

    OK; maintenant, ce n’est pas pour chercher la petite bête (allusion au loup marsupial de Tasmanie de mon avatar, exterminé par les colons blancs), mais quand (c’est rare je le reconnais, à part l’exemple que je vais donner, seul un autre concernant des humains, à savoir les Cathares au Moyen Age, me vient à l’esprit), un génocide REUSSIT, qu’est-ce qu’on fait?

    ainsi les Tasmaniens ont COMPLETEMENT disparu (je précise: pas seulement les LOUPS de Tasmanie, les humains « indigènes » AUSSI….)

    • Excellent avatar et pensée avenante… Pour stopper les génocides, ethnocides etc… il faut arrêter l’organisation pyramidale de la société qui ne convient qu’au petit nombre exploiteur et parasite. De fait « aplanir » la pyramide réinstaure de facto l’égalité politique et sociale, comme personne n’est plus « supérieur » à personne, le fondement même génocidaire inhérent à l’organisation pyramidale de la société, disparaît. Les gens s’unissent sur l’intérêt commun et leurs aspirations communes au lieu de se voir constamment divisés sur des différences le plus souvent fictives et illusoires.
      La loi naturelle n’a qu’une seule prescription réelle qui régit tout: « Ne fait pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse. » Ceci a une extension évidente sur la gestion de l’environnment. Introduisons là dessus les notions fictives et totalement inventées de « propriété », de « chefferie coercitive » et on a automatiquement division générant une forme de pouvoir coercitif des « dominants » minoritaires sur les « dominés » grandement majoritaires…
      Il faut revenir à la source d’équilibre sur laquelle le monde (technologique) moderne se calquera…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.