Ingérence occidentale en Ukraine et 3ème guerre mondiale: Une opération fausse-bannière nucléaire contre la Russie serait-elle en cours ?…

L’utilisation d’armes nucléaires n’est pas un problème pour l’état voyou que sont les Etats-Unis / pays du goulag levant. Les attentats du 11 septembre en étant le pinacle moderne (après l’utilisation des bombes nucléaires sur Hiroshima et Nagasaki contre des populations civiles en 1945, crime contre l’humanité toujours impuni…). Ceci rend l’analyse ci-dessous à la fois intrigante et terrifiante…

— Résistance 71 —

 

Une opération fausse bannière massive contre la Russie est-elle en cours de préparation ?

Comme un 11 Septembre sous stéroïde

 

Stephen Lendman

 

16 décembre 2014

 

url de l’article original:

http://www.infowars.com/major-anti-russian-false-flag-coming/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Des plans américains de longue date appellent à un changement de régime en Russie, ciblant son gouvernement souverain et indépendant et son principal rival eurasien.

Washington désire une gouvernance larbine pro-occidentale installée en Russie, que ce soit par révolution colorée ou par la guerre. Les ambitions hégémoniques états-uniennes sont une menace permanente pour la paix mondiale.

Les choses sont bien plus dangereuses de nos jours qu’à n’importe quelle époque d’avant la seconde guerre mondiale. L’analyste politique et économiste russe Mikhaïl Deliaguine s’attend à une grosse provocation anti-russe à venir ( Mikhail Delyagin expects a major anti-Russian provocation.)

S’exprimant sur la station de radio Pravda il a dit “des choses et des informations à caractère unique… nous menace énormément.”

L’Ukraine est un prétexte. Une plateforme de déstabilisation emmenée par les Etats-Unis, l’OTAN et le régime disfonctionnel néo-nazi mis en place par Washington.

En banqueroute économique, sans plus aucune légitimité, dépendant de soutien extérieur pour sa survie, la nouvelle colonie des Etats-Unis dont ils contrôlent la politique, fait ce que Washington dit, fait en sorte que cela se fasse. Le régime larbin de Kiev se met au garde-à-vous et obéit. Autrement il est simplement remplacé par une révolution colorée 3.0 remettant un autre régime en place.

“Pourquoi la crise ukrainiene s’est-elle produite ?” a demandé Deliaguine, “quelle en est la raison fondamentale ? Pourquoi les Américains s’y sont-ils si profondément impliqués ?”

Parce que Washington, la Chine et l’UE sont les “trois joueurs globaux principaux”, dit-il. “Détruire la coopération de l’UE avec la Russie l’élimine en tant que participante indépendante à la concurrence internationale, ce que nous voyons maintenant.”

Ce qui laisse les Etats-Unis et la Chine comme les deux joueurs principaux sur l’échiquier mondial. Il existe une “véritable guerre froide”.

Guerre en Ukraine et un important commerce entre la Russie et l’UE, cela veut dire que les Européens sont en faveur de la restauration des relations, pense Deliaguine

Washington veut la Russie arrachée à l’Europe. L’opération fausse-bannière provocatrice du vol MH17 contre la Russie a échoué.

La Russie n’a absolument rien à voir avec cette affaire, ni les combattants du Donbass du reste. Le vol MH17 a été abattu par des tirs de canons d’un avion Sukhoï-25 (Su-25) de l’armée de l’air ukrainienne.

Des données satellites et radar ont montré l’appareil sur l’arrière du vol MH17 avant sa destruction. Les impacts dans le fuselage sont consistants avec des trous de munition 20mm des canons de l’avion ukrainien.

“La suite arrive” a dit Deliaguine. “Il y aura une autre provocation… Nous avons certaines informations le confirmant indirectement depuis l’occident.”

Il dit que l’armée ukrainienne “va passer à une (fausse) offensive. Elle va prétendre attaquer. Les militaires recourent à une massive préparation d’artillerie.”

Puis “une tête nucléaire tactique explosera dans la zone d’offensive de l’armée ukrainienne.”

La Russie sera blâmée de manière injustifiable, mais cela n’aura pas d’importance. Les Etats-Unis seuls ont déjà utilisé des armes nucléaires, le refaire “ne sera pas si difficile”. A dit Deliaguine.

Le port de Paldiski en Estonie possède un lieu de stockage plein de déchets radioactifs. Les Etats-Unis/OTAN ont apparemment livré une cargaison radioactive, qui n’est pas des déchets à se débarrasser…”

Le schéma évolue comme ceci dit Deliaguine. Incapable de faire blâmer la Russie pour la destruction en vol du MH17, “nous expliquerons à tout le monde que ces foutus barbares russes ont utilisé des armes nucléaires contre l’armée ukrainienne sans défense.”

Poutine se fera blâmer car personne en Russie ne peut “déployer une arme nucléaire tactique sans un ordre direct du commandant en chef.”

Le but est de détruire les relations russo-européennes. Interrompre, gêner le commerce et les échanges et peut-être bloquer les médias russes opérant dans les pays occidentaux et le Japon (comme RT, RIA Novsti, La Voix de la Russie etc…) et mettre un terme aux relations politiques normales.

Avec le cynisme incommensurable américain, rien de trop gros est au-delà de leur plan, y compris la détonation d’un engin nucléaire. Un crime fausse-bannière blâmant la Russie. Le 11 septembre sous stéroïdes. Trop grave pour pouvoir être ignoré.

Tout ceci avec aucune preuve à photographier ou à analyser, contrairement au vol MH17 pour “prouver que ce n’est pas nous”… Les tentatives pour accuser la russie dans toute cette crise ukrainienne ont jusqu’ici échoué, les preuves ou le manque de celles-ci, ont désamorcé les affirmations occidentales,

Une détonation nucléaire est différent, dit Deliaguine. Elle ne laisse aucune empreinte digitale. Peut-être avant Noël, pour une super promo de fin d’année…

Deliaguine avait prédit le coup d’état en Ukraine. Il l’avait attendu en Février, durant le premier jour des JO de Sotchi. Il vint à la fin. Deux semaines plus tard, le 22 Février.

Qu’il ait tort ou raison au sujet de l’opération fausse-bannière nucléaire reste à voir, mais la bande de psychos régnant à Washington rend tout absolument possible.

L’impensable pourrait s’ensuivre avec de grosses pertes dûes aux armes nucléaires, peut-être isolant avec succès la Russie, puis viendra la confrontation directe entre l’occident et l’orient.

Un conflit déclenchant une guerre nucléaire, ce que des décennies de stratégie DMA (Destruction Mutuelle Assurée) avait réussi à prévenir et à enrayer, peut-être plus maintenant.

Nous verrons, dans pas si longtemps que cela si Deliaguine a raison avec son scenario d’avant Noêl. Dimanche le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov a rencontré son homologue américain John Kerry. Ce fut leur 17ème rencontre cette année.

Ceci n’a rien résolu. Washington est entièrement à blâmer pour la crise ukrainienne et la vaste majorité des autres conditions conflictuelles dans le monde. Une déclaration du ministère russe a dit:

“Discutant des relations bilatérales, Lavrov a insisté pour dire que leur développement n’est possible que sur une base d’égalité de d’intérêts mutuels, tandis qe la voie de mettre toujours plus de pression sur la Russie n’a aucun débouché possible.”

Lavrov et Kerry ont discuté de l’Ukraine. Le diplomate russe a insisté sur l’importance de respecter les accords de Genève et de Minsk.

Des accords que Kiev avait rejeté avec dédain et avait violé dans la foulée, sur les ordres de Washington et ne montrant maintenant aucun désir de les respecter. Les conditions du conflit demeurent, Lavrov espère autrement en disant:

“Dans le contexte de la situation en Ukraine du sud-est, la mise en application consistante des accords de Minsk est très importante, ainsi que de se mettre d’accord sur la formation d’un groupe médiateur le plus tôt possible.”

Le président oligarque illégitime Petro Poroschenko est l’homme de Washington en Ukraine. Un larbin utile, qui obéit bien aux ordres, à la commande.

Il y a intention a plus de guerre. Son faux “régime du silence” est une supercherie lui permettant de se regrouper, de construire plus de force, réarmer, restaurer la promptitude au combat, se préparer à plus de conflit et toujours sous les ordres de Washington.

Les conditions actuelles ne sont que le calme avant la tempête, que ce soit par opération fausse-bannière nucléaire, une autre provocation des Etats-Unis/Kiev ou par un autre prétexte, ceci reste à voir.

Washington veut une gouvernance larbine pro-occidentale remplaçant l’indépendance souveraine russe. Son grand plan appelle à la conquête du monde. Peut-être en utilisant la confrontation nucléaire pour atteindre ses buts. Folie pure par quelque standard que ce soit.

Un commentaire final

La chaîne Russia Today (RT) a interviewé Mikhaïl Gorbatchev le dernier leader soviétique, maintenant âgé de 83 ans. Celui-ci a dit que les Etats-Unis ont besoin de reformes style Perestroïka, de restructurer, politiquement, économiquement, militairement. “Ils peuvent appeler cela comme ils veulent”, a dit Gorby. “Ce n’est pas facile pour eux avec la société qu’ils ont.”

Les Etats-Unis créent des ennemis non-existants, des tensions, ils créent l’instabilité, ils harcèlent d’autres nations, ils font porter le chapeau des crimes à d’autres.

“A chaque fois que les tensions sont hautes, à chaque fois qu’il y a de l’instabilité dans un pays ou dans une région, c’est une opportunité pour Washington d’intervenir”, a dit Gobatchev (NdT: sans compter les fois où les crises et tensions sont directement provoquées par Washington…)

“Je suis assez familier avec ce type de politique de par ma propre expérience, c’est à l’Europe de prévenir une nouvelle guerre froide”, pense t’il.

La désescalade est vitale, surtout lorsque les choses risquent de spiraler hors de contrôle ainsi alimentant une confrontation plus sérieuse.

Risques trop grands qu’on ne peut se permetre. Washington en porte la pleine responsabilité. Alimenter un sentiment anti-russe est inacceptable.

Gorbatchev pense qu’il reste du temps pour changer les choses, tout en sachant ce à quoi la russie doit faire face. Washington a besoin d’ennemis, a dit Gobrbatchev. Pour mettre la pression. “Ils ne peuvent pas vivre sans cela. Ils sont toujours esclaves de leur vieille politique.”

L’Ukraine est le prétexte des Etats-Unis pour quoi qui s’en suive, pour sa politique du tout peut arriver. Washington allume la confrontation Est/Ouest, ce qu’aucun gouvernement responsable ne permettrait, et pourtant, c’est la priorité de Washington.

Le tout pour pousser toujours plus avant ses objectifs hégémoniques (coloniaux), répétons-le: la folie pure par quelque standard que ce soit.

3 Réponses vers “Ingérence occidentale en Ukraine et 3ème guerre mondiale: Une opération fausse-bannière nucléaire contre la Russie serait-elle en cours ?…”

  1. Mouais…
    Le problème avec les us – et les points de vue sur -, c’est que les explications sont toutes trouvées : quels que soient les maux, il suffit de les coller sur les ricains/cia et hop, on a la réponse.
    Ca me laisse perplexe.
    Bien malin je trouve celui qui pige quelque chose de bout en bout à la situation actuelle, qu’elle soit économique, financière, et j’en passe…
    Aux us, c ‘est business avant tout. Le pognon. S’ils peuvent faire des thunes, leurs capteurs font bip bip, dans le cas contraire : rien à péter. Une phrase est juste : « Washington a besoin d’ennemis… », en effdet, pour faire du fric.
    Même si j’enfonce des portes ouvertes, faut chercher des explications au méga bigntz ambiant dans les poches de ceux à qui cela profite.
    Entre la chute du rouble et du cours du pétrole par exemple, on lit tout et son contraire, largement de quoi se paumer…

    • Bien sûr et ce qu’il faut bien comprendre aussi c’est que la CIA, NSA, pentagone, gouvernement etc.. ce ne sont que des fifrelins, des rouages pour faire fonctionner le système oligarchique, qui est derrière tout cela ? Les huit familles. La City de Londres/Banque d’Angleterre qui pilote Wall Street. Depuis les guerres napoléoniennes, elles ont acheté le politique, TOTALEMENT. Tout le monde pédale (avec quelques hoquets usuels, réglés à coups de centaines de millions de prime ou de … défenestration ou « suicide ») pour les mêmes ordures du haut, après c’est la petite bière de faire tourner l’horloge dans le sens qui va bien…

  2. Cet article est juste et pertinent.
    Depuis quelques temps j’ai l’impression d’être dans le film « La somme de toutes les peurs » (film zunien certes) réalisé en 2002…
    C’est effrayant, car précisément il semble que tout soit écrit d’avance ! Vous savez que je ne suis pas très optimiste sur le fait que les zélites zuniennes veulent la guerre à tout prix, si possible avec la Russie, et qu’il y a un risque réel d’Armageddon nucléaire et démarrant ici, en Europe… C’est pourquoi il est impératif de coordonner avec les peuples originels, comme des MNN, une action pour retirer d’un coup sec le tapis de sous les pieds de ces psychopathes. C’est le seul moyen et notre seule chance, à mon avis, de les faire tomber. Nous savons quoi faire ! Aurons-nous le courage de le faire ? Je l’espère sincèrement ; Merci R71 et A+

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.