Vent du changement sur Onowaregeh*… Le Québec va renouer avec les accords de la Grande Paix de Montréal en 1701…

(*) Onowaregeh = Île de la Grande Tortue, l’Amérique du Nord pour les nations originelles du sub-continent.

Les solutions sont là, à portée des esprits et des mains, il suffit d’adapter et de s’unir contre l’oligarchie coloniale dont les jours sont comptés. La constitution iroquoise ou Grande Loi de la Paix est un outil progressiste que nous ne pouvons plus ignorer afin de défaire l’empire et l’oppression coloniale.

— Résistance 71 —

 

Ono’waregeh

 

Mohawk Nation News

 

15 décembre 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/12/15/onowaregeh/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Ono’waregeh veut dire Île de la Grande Tortue en langue Mohawk. La nouvelle maire de la ville de Victoria (Île de Vancouver en Colombie Britannique), Lisa Helps, a prêté serment à Ongwe’hon:we (peuples natifs) de la région. Quand tous les maires refuseront de prêter serment à la reine d’Angleterre, son conseil privé sera terminé et la colonisation s’arrêtera.

Le contrôle de tout ce qui concerne la terre revient aux pourvoyeurs de soins Ongwe’hon:we. Le mot gouvernement prend sa racine dans les mots grec et latin signifiant “contrôle de l’esprit”. Ceci va prendre fin.

Dans le calendrier naturel, le 25 décembre est le premier jour de la nouvelle année. Le soleil se lève un degré nord et le nouveau cycle commence. Cette année, la paix va se saisir de la terre Kanion’ke:haka (Mohawk) connue sous le nom de “Seigneurie”.

Les véritables Québecois n’ont jamais été assimilés et veulent la paix sur la terre, paix que Kaianere’ko:wa représente. Les oligarques britanniques ont forcé leur système légal de l’amirauté sur eux, auquel ils ont résisté dans les grandes largeurs. Malheureusemet, ils sont toujours piégés dans ce système de l’amirauté. Ils ont un rôle à jouer avec nous pour équilibrer cette faute. Le Conseil Mohawk de Kanahwake Inc. est illégal et essaie de faire relocaliser les Kanion’ke:haka de Kahnawake afin d’arrêter la diffusion de la Grande Paix. Pour les oligarques, la Grande Paix est bien plus mortelle pour leur programme de nouvel ordre mondial que n’importe lequel de leurs virus tueurs créés en laboratoire, comme ceux du SIDA et de l’ébola.

Les Québecois ont inspiré la révolution française en 1789. Le dernier (pseudo?)dauphin, fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette a terminé sur Kahnawake.

La matrix de l’amirauté crée la division dans toutes nos communautés. Dans Kaiakere’ko:wa, la Grande Paix, la jurisdiction des femmes est sur tout ce qui touche au monde naturel. Elles créent les conseils des femmes pour gérer chacune des communautés. Chaque plante, animal et personne est pris en compte et traité de manière durable. Les hommes s’assurent que tout ceux qui interagissent avec la communauté suivent la Grande Paix. Le système de l’amirauté fait de tribunaux, de prisons et de police est inutile.

Notre prochaine conférence de la paix se déroulera bientôt. Comme pour la grande paix de Montréal en 1701, le monde rejoindra les Québecois et Kanion’ke:haka (Mohawks) et la paix commencera à s’étendre.

La Grande Paix est au sujet des familles. Nous devenons un esprit sur des sujets qui affectent nos communautés. Les gens de chaque communauté, le peuple, ont le pouvoir comme cela se doit d’être.
Tout le monde est un guerrier pour la dissémination de la paix. Une fois que les femmes, progénitrices du sol et de la terre, reprennent leur véritable place naturelle, alors la paix sera capable de se répandre dans le monde. Les hommes protègent les femmes. Personne ne fait de mal aux femmes, aux enfants et tous les êtres vivants de la communauté. La Grande Paix est leur autorité.

Comme Jogosaseh a fait avant le dernier soleil avec Dekanawida, lorsque les Québecois et les femmes Mohawks font la paix, cela va se répandre comme un feu de forêt. Bientôt sur le site internet de Mohawk Nation News (MNN) sera publiée pour la première fois une traduction complète en français de la Grande Paix. 

Note de résistance 71: Nous avons terminé la traduction complète en français des 117 wampums de Kaianere’ko:wa ou la Grande Loi de la Paix. Ceci est unique à notre connaissance. Nous allons la remettre ces jours-ci au conseil des femmes de la nation Mohawk. Cette traduction arrive incidemment à point nommé avec le projet éducatif se développant maintenant au Québec. Nous la publierons après sa publication par l’organe officiel traditionnel Mohawk Nation News.

Comme le chante si bien Memphis Slim : “Don’t care how great you are. Don’t care what you’re worth. When it all ends up, you gotta go back to mother earth”.

Mayor refuses oath to Queen.

Historic speech on gangsterism running world.

Kanehsatake declaration.

8 Réponses vers “Vent du changement sur Onowaregeh*… Le Québec va renouer avec les accords de la Grande Paix de Montréal en 1701…”

  1. On a pas besoin de trone ni de reine qui vit a nos dépend,si on s,appuie tous on va renverser tout ce qui se dresse en notre chemin et (vivre )enfin.la charrogne imperialiste vas disparaitre bien plus vite qu’elle est venu,Il est grand temps de se débarrasser des Hienes et s’assembler en bande comme des loups qui défendent leur territoires et leurs droits,En finir avec L’esclavage et la pauvreté imposée pour mieux nous asservir,On est (TANNÉS) de se faire dire comment vivre par les banksters et par des precheur de mauvaise conscience.

  2. Pensez auX « colibris » et à Pierre Rabhi – il va également falloir vivre plus simplement, avec « un supplément d’âme » –

    en fait ce qu’ils veulent, c’est faire de nous des zombies – et nous nous sommes laissés prendre, devant le steak frite et l’apéro

    • Si nous retournons aux sources humaines (et en cela les sociétés traditionnelles amérindiennes et « païennes » nous montrent la voie), nous n’aurons aucun problème à nous réadapter et à produire pour consommer utile et équitablement pour toutes et tous.
      Il faut faire table rase sur les dogmes néo-malthusianistes et darwiniste-social dont on nous gave. Ce n’est que de la pseudo-science, comme beaucoup de chose qu’on nous fait ingurgiter pour e profit de la même clique.
      Pour écrouler l’empire actuel il suffit de lui retirer sa pseudo-légalité territoriale. Les Amérindiens en ont les clefs, retirons le tapis de dessous les pieds d’argile du « colosse » impérialiste.
      Il suffit de dire NON ! ensemble et de REFUSER de jouer le jeu… en masse ! et ce sera game over pour les ordures d’en haut et leur pyramide factice.

  3. Je suis tout à fait d’accord avec cette analyse.
    J’approuve particulièrement le fait qu’il n’y aura plus besoin de police, d’armée… Maintenant, j’aimerais bien voir la tête de Zemmour à la lecture de ce genre d’article, juste pour voir !
    Merci pour la traduc en temps réel !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.