Résistance politique: Avertissement Mohawk au gouverneur général de Canada au sujet du vol des terres…

Lier les flèches

 

Mohawk Nation News

 

8 décembre 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/12/08/binding-the-arrows/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Une copie de cette objection a été envoyée par courrier recommandé avec A/R au gouverneur général de la corporation du Canada (NdT: rappelons-le, nommé(e) par la reine d’Angleterre et qui en dernière instance dit au premier ministre canadien ce qu’il faut faire ou pas dans les intérêts de la COURONNE c’est à dire la City de Londres et la Banque d’Angleterre…):

A tous les Ongwehonwe (membres des peuples originels) de la confédération Rotinoshonni (6 nations iroquoises) et à tous nos amis et alliés sur Onowaregeh (Île de a Grande Tortue, terminologie amérindienne pour dire l’Amérique du Nord):

She:kon/Salutations.
De petits groupes d’individus ont reçu le pouvoir des colonisateurs pour agir ent tant qu’imposteurs. Ils représentent Ongwehonwe de manière frauduleuse. Ils “négocient” secrètement des accords au nom de notre peuple et de nos générations futures. Ils essaient d’abandonner notre terre, notre titre et notre droit de naissance. Ils seront mis en accusation selon la Grande Loi de la Paix ainsi que leurs maîtres entrepreneuriaux et ils seront tous jugés pour génocide au tribunal de La Hague.

Ce ne sont pas des négociations, seulement des instructions reçues des colonisateurs. Pour de l’argent, ces indvidus acceptent de signer adieu notre droit de naissance Ongwehonwe en échange d’un “privilège” de vivre quelque part d’autre comme des INDIENS.

Nous sommes les souverains naturels d’Onowaregeh, l’Île de la Grande Tortue. Par la tromperie, certains membres de notre peuple ont été convaincus d’abandonner notre terre et les droits inhérents. Quand quelqu’un vous donne un privilège, celui-ci peut vous être repris à tout moment.

Kahnawake et tous les territoires Rotinoshonni d’Onowaregeh qui appartiennent à notre peuple sont un pays. Nous ne pouvons pas abandonner ni vendre notre Mère, notre patrie, notre pays. Il n’y a aucun document existant montrant que notre peuple ait jamais donné, abandonné réellement quelque partie de notre terre que ce soit. Tous les documents pouvant exister sont frauduleux (NdT: dans le sens qu’il n’émane pas de la gouvernance traditionnelle, mais d’entités gouvernantes coloniales fictives n’ayant aucun droit sur quoi que ce soit. De par Kaianerekowa, tout leg de terre ancestrale ne peut être effectué que par le conseil des femmes des nations concernées, gardiennes du patrimoine territorial. Aucun conseil de femmes dans l’histoire n’a légué quelque terre iroquoise que ce soit, nulle part, jamais !… point barre..). On nous ordonne de nous relocaliser dans une nouvelle RESERVE INDIENNE, loin de notre terre ancestrale.

Le plan est de recouvrer au nom de la COURONNE/Vatican et d’en faire sa terre, les 18 500 hectares de la Seigneurie Sault St Louis. Nous serions alors forcés de partir dans un territoire de nos voisins, qui sera “réservé” à l’utilisation des INDIENS jusqu’à ce que la COURONNE en décide autrement.

C’est un privilège temporaire. Le plan à terme est de se débarrasser des Affaires Indiennes parce qu’il n’y aura plus d’Ongwehonwe. Le conseil de bande entrepreneurial INDIEN deviendra maires et conseillers municipaux de villes ou de quartiers. On nous donnera un “certificat de possession” imposable pour y bâtir nos maisons, qui seront temporaires sur des terres de la COURONNE Ainsi le vol de nos terres par la COURONNE sera complété et la mission édictée par Duncan Campbell Scott et l’Indian Advancement Act de 1924 pour se “débarrasser du problème indien”, sera accomplie.

Toux ceux qui lisent cet article maintenant savent très bien que cela est malfaisant et génocidaire.

Je fais cette objection officiellement car j’appelle solennellement Ongwehonwe à se tenir debout rassemblé, à garder nos flèches solidement attachées ensemble, et ce où que nous résidions sur Onowaregeh. Nous devons protéger toute notre terre-mère, pas seulement des portions de celle-ci, de façon à ce que nous puissions de nouveau être forts. N’importe qui peut briser une flèche. Personne ne peut briser 5 flèches solidement attachées ensemble avec du boyau.

Kahentinetha, Kohtihon’tia:kwenio, Bear Clan, Kanionkehaka”.

~ Les conseillers de bande essaient de faire un grand bracage de nos terres, comme du temps de Bonnie and Clyde. Merle Haggard nous rappelle ce qui va se passer pour ces conseillers de bande: “Two years of running was ended that day. For robbin’ and killin’, they both had to pay. But we’ll always remember how they lived and died. So goes the legend of Bonnie and Clyde.”

Extraits du film “Bonnie & Clyde” immortalisés à l’écran par Warren Beatty et Faye Dunaway:

http://www.youtube.com/watch?v=kqCa-YKhqsM

2 Réponses vers “Résistance politique: Avertissement Mohawk au gouverneur général de Canada au sujet du vol des terres…”

  1. Y rigolent pas ! Pétard, et ils ont bien raison.
    C’est bien de nous permettre de savoir en temps réel ce que fait les MNN, Kahentinetha en tête ! Ça s’accélère non ? (dans la riposte bien sûr, car eux ça fait près de 500 ans que ça dure…) Lier les flèches, quel beau symbole en tous les cas…

    • oui… symbolisme utilisé dans leur constitution pour la force de l’unité ainsi que celui du plat et d’une seule cuillère pour la communauté de bien symbolisée par le plat unique partagé, que l’on retrouve dans toutes les sociétés traditionnelles des Amériques à l’Asie en passant par l’Afrique. Un plat au milieu que tout le monde partage.
      C’est la véritable nature humaine et non pas les balivernes pseudo-scientifiqus du darwinisme social et du malthusianisme qu’ont nous fait ingurgiter de force.
      Pour changer la société, il faut D’ABORD comprendre de quoi elle est faite !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.