Canada et colonialisme: Les assassins économiques harcèlent les nations premières…

Les assassins économiques à plumes

 

Mohawk Nation News

 

5 Décembre 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/12/05/the-feathered-economic-hit-men/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Les assassins économiques (NdT: en référence clin d’œil au célèbre livre “Assassins économiques” / “Economic Hit Men” de John Perkins, remarquable témoignage de l’intérieur de la machine de destruction capitaliste…) ont maintenant mis des plumes pour corrompre les leaders de Kahnawake (territoire Mohawk au Québec). Ils leur disent: “Voilà un peu de fric. Ne vous préoccupez pas des gens, prenez l’argent pour vous-mêmes et vos familles.” (NdT: Ceci est un des arguments favori des oligarques, le même fut fait par Nick Rockefeller à Aaron Russo, grand résistant au N.O.M, qui étaient amis à cette époque…) Avec cette proposition du conseil de bande de nous donner de l’argent pour Kahnawake et l’intérêt Mohawk dans la Seigneurie Sault St Louis (SSSL) afin de nous retirer de l’équation de la route de l’oléoduc, il semble s’adonner au programme des assassins économiques. Le Conseil Mohawk de Kahnawake (CMK) utilise l’approche traditionnelle des assassins économiques avec nous: la corruption. Si nous ne prenons pas le fric offert, alors ils amèneront l’armée. Ils ont eu une réunion avec nous juste pour nous dire qu’il s’étaient réunis. Maintenant ils pensent qu’ils peuvent signer notre terre adieu et nous retirer de l’endroit. Le boulot des assassins économiques est de faire tomber la dernière barrière pour que le vol perpétré par la COURONNE puisse se faire tranquillement. Ceux qui ne sont pas dans ce moule ont déjà été épurés.

Nous, les Mohawks, sommes sur le chemin de l’oléoduc trans-canada. Ils savent qu’ils ne peuvent pas le faire passer au travers de Kahnawake, donc il faut qu’ils se débarrassent des combattants et des rebelles à leur projet.

Kahnawake n’est ni une “réserve” ni une terre de la COURONNE (NdT: une fois de plus… La COURONNE se réfère à la City de Londres et la Banque d’Angleterre/Vatican). C’est le territoire original ancestral Ongwehonwe (peuple de l’île de la Grande Tortue/Amérique du Nord) de Kanienkeh ou “peuple du silex” connu sous le nom de Mohawk. Nous, Rotinoshonni (peuple de la confédération des 6 nations iroquoises), ne pouvons abandonner notre titre sur la terre. Le gouvernement imposé illégalement des INDIENS corporatistes a toujours été élu par défaut (NdT: le pourcentage de participation aux “élections” pour les conseils de bande est marginal, le taux d’abstention énorme). Si nous votons dans ce système de corporations, nous votons pour leur escroquerie et sa continuation. Notre processus de prise de décision se fait par nos clans et nos conseils populaires.

Les conseils de bandes INDIENS sont la queue du serpent blanc qui nous a compressé si fort contre lui que nous ne pouvons plus respirer. Ils ne sont pas Ongwehonwe. Ils ont abandonné leur propre canoë de leur propre chef. Comme toute municipalité entrepreneuriale, les gardiens de la paix rapportent au conseil de bande, qui rapporte aux actionnaires de l’entreprise par le truchement du Privy Council (NdT: le conseil privée de la COURONNE, officiellement celui de la reine qui nomme le Gouverneur Général du Canada) qui possède l’entreprise Kahnawake. Ils sont ceux qui enforcent la loi coloniale. Pour parvenir à leur fin, le conseil corpo dit qu’il a eu une réunion avec quelques personnes, puis il signe la vente des terres. Ceci n’est ni légal, ni contractuel et ne lie personne légalement. Tout ceci est contre la grande Loi d’Onowaregeh (Île de la Grande Tortue, l’Amérique du Nord pour les nations premières)

Les INDIENS CORPOS veulent nous exiler à des milliers de kilomètres. Pour mettre en place le scenario, ils ont délibérément créé des conditions sociales de plus en plus déplorables, une grande pauvreté, une éducation plus basse pour essayer de contraindre par la nécessité Ongwehonwe à la soumission. Par le fait même d’exister, les INDIENS corpos gètent très mal la communauté, truquent le vote et commettent des fraudes en toute impunité. Leur but est de maintenir le peuple apathique et non-informé.

Le Canada est le pays colonial le plus corrompu au monde, la première fusion entrepreneuriale date de 1867 (NdT: A titre anecdotique, on voit souvent au Canada des T-shirts ou des objets souvenirs portant cette inscription: “Canada Est.1867” ce qui veut dire “Established in 1867” comme une entreprise est “établie depuis 1867”… Les mots et expression ont une importance capitale comme notre prochaine traduction d’un article de Steve Newcomb le démontrera une fois de plus très bientôt…). Leurs ordres émanant de la COURONNE est de nous tuer ou de nous cacher quelque part de façon a ce que personne ne puisse plus nous voir. Le même vieil ordre que Champlain essaya de remplir pour les Européens: “Débarrassez-nous de ces putains de Mohawks !”

Nous avons besoin d’une révolution contre ce système entrepreneurial des 51% qui dictent aux autres 49% ce qui leur sera imposé (NdT: ce que nous appelons depuis longtemps la “dictature de la majorité”…) Il est plus que grand temps que le peuple vire toutes les entités corporatrices/entrepreneuriales qui ont été placées au dessus de nous, ce qui est contre la loi de la terre ainsi que tous ces accords sur lesquels le Canada repose sa pseudo-légalité.

Avec Kaianerekowa ou Grande Loi de la Paix, nous résisterons aux chars d’assaut, aux hélicos, à la guerre psychologique, à la corruption, au lavage de cerveau, aux paroles suaves des traîtres et leurs flics entrepreneuriaux entraînés militairement. La stratégie des assassins économiques ne marchera pas ! Ceci veut dire, résistance non-stop jusqu’à la victoire finale et le retour à la paix.

Comme nous le rapelle Merle Haggard: “Keep your retirement and your so-called security. Big city, turn me loose and set me free”. “Gardez votre plan retraite et votre soi-disant sécurité. Grande ville, lâche-moi du mou et libère-moi.”

 

pipeline protes

http://warriorpublications.files.wordpress.com/2013/01/wretched-of-the-earth-frantz-fanon.pdf

Mohawk Warriors v. the Pigs

 

 

2 Réponses vers “Canada et colonialisme: Les assassins économiques harcèlent les nations premières…”

  1. Leur texte « Le dernier Pape et la dernière Reine » est toujours présent dans ma mémoire. Et plus nous avançons plus cela devient évident. Pour moi, nous sommes très près du but, en tout les cas c’est mon sentiment. Je ne crois pas que l’on continuera très longtemps comme ça et que le plus grand nombre pourra faire comme si de rien n’était. Nous sommes de plus en plus nombreux à ouvrir les yeux, et ça devient difficile de tous nous faire taire, non ?

    • C’est impossible de faire taire les peuples, impossible de les arrêter quand ils sont lancés, seule solution pour l’oligarchie ? La guerre mondiale (non-thermonucléaire..). On a remis en lien le texte puissant que tu cites…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.