Résistance au colonialisme: Tribunal sur le génocide dans les pensionnats pour Indiens… Justice ou blanchiment ?…

Complémentaire de notre article juste traduit et publié: « Ethnocide et génocide… 22-24 Octobre 2014 tribunal dans le Wisconsin sur le génocide des pensionnats pour Indiens ».

— Résistance 71 ~

 

Blanchiment de génocide en vue dans le Wisconsin ?

 

Mohawk Nation News

 

9 Octobre 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/10/09/wisconsin-whitewash/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Blue Skies Inc. va organiser une supposée “Commission de la vérité sur les pensionnats pour Indiens” dans le Wisconsin du 22 au 24 Octobre courant. Les Etats-Unis exportent leur programme de génocide. L’Holocauste de l’île de la Grande Tortue est bien connu. Plus de 150 millions d’indigènes furent éliminés. Le Canada est un état policier bien connu pour maltraiter ses peuples indigènes. Les dictateurs de pays corporatistes envoient des membres de leurs gouvernements pour étudier comment les Etats-Unis et le Canada ont commis le “crime parfait” et pensent avoir échapper à ses conséquences. Ils sont ici pour rafiner leurs propres procédures et les remener dans leurs propres pays. Quelqu’un doit bien faire le sale boulot. Ces porte-flingues seront aussi sûrement éliminés.

Les tribunaux et commissions corporatistes sont mis en place et les voyous y siègent comme juges et commissaires pour entendre et enregistrer nos horribles témoignages de camps de la mort. Ils écoutent, discutent, puis perfectionnent en secret la recette pour que le meurtre de masse soit perpétué dans d’autres états policiers corporatistes. L’Afrique du Sud a étudié de près la théorie du quota sanguin de l’Indian Act canadien et en développa son régime d’apartheid. L’Afrique du sud ne suit plus le régime d’apartheid, le Canada lui, continue.

Nous parlons de notre propre expérience ainsi les peuples indigènes des autres pays pourront échapper à la même tragédie.

L’Agenda 21 de l’ONU remplit tous les critères requis pour le crime et le génocide. Les actionnaires des nations/entreprises, les perpétrateurs veulent une recette miracle pour l’assassinat afin de pouvoir continuer à tuer et que personne ne puisse être tenu pour responsable.

Les agences, fondations, corporations/entreprises qui se déguisent sous la forme de pays, de nations sont enregistrés avec le Vatican. Ils opèrent sous le chef de bien des fronts corporatistes afin de tromper les pauvres et de les piétiner. Contrôler l’économie et mettre en place des écoles du lavage de cerveau mimiquant l’éducation font partie de cet agenda.

Meurtre caractérisé, maladies, épidémies, prisons, camps de la mort, attaques directes et fournir des armes des deux côtés d’une belligérence sont quelques unes de leurs tactiques. Être le maître implique de mentir, de tuer et de manipuler le monde. Il y aura un retour de bâton. Même au sein de leurs propres peuples, le lavage de cerveau commence à sérieusement flancher. Encore et toujours ces assassins de masse ont été jugés et condamnés. La punition arrive. Nous, les indigènes, devons être capables de transcender nos histoires d’horreur. Nous devrions collecter des fonds à ces réunions et traduire le Vatican en justice pour le génocide des peuples de l’Île de la Grande Tortue. La seule cour de justice qui ne représente pas l’amirauté est la Cour Internationale de Justice de la Hague. Juges, commissaires, combien d’argent pouvez-vous nous donner pour y parvenir ? La nouvelle classe de millionnaires canadiens est constituée des 630 chefs indiens du Canada (NdT: pas les chefs traditionnels, seuls légitimes, mais les chefs issus des élections de conseils de bandes, institution émanant directement de l’Indian Act et donc du gouvernement répressif colonial qui ne “traite” qu’avec les corrompus qu’il a lui-même mis en place et qui n’ont AUCUN pouvoir légal vis à vis de la gouvernance traditionnelle autochtone que le pouvoir s’évertue à faire oublier par l’ethnocide organisé et la corruption du système éducatif…). Ceux-ci travaillent jour après jour pour mettre en place les politiques génocidaires (et ethnocidaires) de l’Indian Act colonial. Frères, avez-vous cent balles ?

Blue Skies Inc. De Grande-Bretagne n’est pas le même blus skies chanté par Willie Nelson : “Blue skies smiling at me. Nothing but blue skies do I see. Blue days all of them gone. Nothing but blue skies from now on.” Sing it, Willie! Willie Nelson. “Blue Skies”.

http://www.blueskiesfoundation.info/ScheduleOfEvents.pdf Commission on Residential Schools.

Blue Skies Foundation: http://www.blueskies.com/newsletter/august2011.pdf

Read. Bill Gates owns Ebola.

Publicités

10 Réponses to “Résistance au colonialisme: Tribunal sur le génocide dans les pensionnats pour Indiens… Justice ou blanchiment ?…”

  1. Comme souvent, cela me remue tellement les tripes que je reste sans voix. Merci R71 pour cette utile traduction qui nous rappelle que nous devrons nous tenir au côté des peuples originels.

  2. Ces criminel:Vatican,la reine elizabeth,etc etc ont étés jugée par la cour internationale de la HAYE et jugés coupables avec arrest,mais il n,y a personne qui ose arreter ces personnages,et ne seront probablement jamais inquiétés,Ceci se passe partout au monde les grands peuvent commetre n’importe quel délit il ne sont meme pas inquiétés,Allons seulement parler mal d’eux et o pourrait se ramasser en prison,

    • C’est là où commence la désobéissance civile… Il faut arrêter d’avoir PEUR ! et automatiquement il est plus facile de dire NON !
      Courage, nous y parviendrons !

      • Quand et comment?

        • Tout part de l’individu et rayonne par la solidarité et la coopération. C’est une question de s’allier entre gens volontaires pour créer une société autonome parallèle à la fange étatique et gagner pas à pas en momentum et en volume de gens. çà commence dans les collectivités, les voisinages, les lieux de travail, les communes… Le but ? L’établissement de communes libres auto-gérées, c’est à dire en contrôle direct par la population, se fédérant à d’autres sur la base de l’entr’aide, affirmer que tout ce qui est sur la commune appartient au peuple, à ses habitants qui vont prendre en charge le déroulement des opérations…
          Il n’y a pas de recette toute faite, réflexion, coopération, mise en pratique.
          Comme il n’y a pas de solutions au sein du système, il faut explorer en dehors, cela a déjà été fait, nous ne sommes pas en terrain complètement inconnu, il suffit d’adapter et surtout de corriger les erreurs commises auparavant par nos prédécesseurs communards et révolutionnaires espagnols de 1936-39.
          Pour bien des choses ce sera plus facile que maintenant, pour d’autres ce sera casse-tête, mais he, la vie est un défi… Résoudre certains problèmes politico-sociaux ENSEMBLE demeure exaltant car l’action politique est alors vraiment dirigé pour le BIEN COMMUN contrairement à tout ce qui se fait au sein de l’état où le bien commun n’est ABSOLUMENT PAS l’objectif.

  3. L’Afrique du Sud , je pense ne s’est jamais inspiré du système de quotat canadien. Elle s’est inspiré de son voisin la Namibie(ancienne colonie allemande) !!!
    Je résume. Mengele s’inspire du genocide du gouverneur de la Namibie au début de XXème siècle, alors que celui-ci éllimina 75 % de la population namibienne et créa les gueto genre Soweto afin de mieux controler le restant de la population , comment la détruire directement par empoisonnement de l’eau, etc…
    Mais je dois dire que la méthode de Léopold II était un brin plus nostalgique avec ces mannes remplies de mains coupées d’esclaves.
    Mais le sommet est atteint par Lumumba à Stanleyville, en faisant couper les pieds des colons blancs et les obligenat à marcher sur le moignon en direction de la statue de Stanley. Comme quoi la nature humaine …..

    • L’apartheid américano-canadien est antérieur au sud-africain qui s’en est inspiré et en a adapté d7autres versions c’est sûr. Les Mengele et consorts ont été financés et en partie formés par yankland, qui s’est empressé de les récupérer après la guerre via l’operation paperclip dont Tarentino effleure le sujet à la fin de son « Inglorious Basterds » (2009). Retour à la source, à la maison mère même, donc pour la fange nazie.
      Quant aux atrocités, les unes engendrent les autres… Tout le monde n’a pas la capacité à pardonner à ses bourreaux de longue date, c’est sans doute l’apanage des grands. C’est discutable, la meilleure solution étant de ne pas arriver à cela. Si le peuple par le boycott, la désobéissance civile, la solidarité coopérative, prépare bien le terrain, la confrontation armée avec les forces coercitives de l’état est de facto minimisée voire même dans certains cas évitée lorsque les instances/institutions sont rendues obsolètes par le contre-pouvoir établi hors système. Ceci est aujourd’hui, la seule façon de lutter efficacement contre le système oligarchique en place en comprenant bien que l’État et ses institutions de plus en plus main dans la main avec le secteur privé supra-oligarchique, ne peut proposer aucune solution viable au marasme sociétaire actuel.Il est partie intégrante du mega-problème se posant aux peuples. Il faut donc s’en débarrasser, pas en luttant physiquement (toujours la métaphore du pot de terre contre le pot de fer…), mais en l’ignorant et en refusant de consentir, en disant NON en masse et en créant le contre-pouvoir politico-social hors état et hors institutions.
      De plus en plus de gens entrevoient cette possibilité. Elle est la voie souveraine !

  4. Resistance 71 censure ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.