Résistance au colonialisme: Israël, Canada et pays du goulag levant.. corporations criminelles au service de la haute finance (Mohawk Nation News)

Mossad et ferme des animaux

 

Mohawk Nation News

 

1er Octobre 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/10/01/mossad-animal-farm/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Qui est le vrai terroriste ? Il semble que l’EIIL aide à mettre en place une dictature mondiale. Ce n’est pas une coïncidence si l’acronyme de l’EIIL (en anglais ISIS) est le même que celui d’”Israeli Security Intelligence Service”, qui a été créé, financé, entraîné et militairement armé par la CIA et le Mossad. Le Canada a son CSIS qui reçoit ses fonds du résultat du pillage des peuples indigènes. Ils travaillent tous ensemble pour légaliser le génocide au profit de l’empire romain (NdT: l’église catholique romaine depuis le don de Constantin). Nous sommes les Palestiniens. Le Canada est Israël. Des Canadiens sont recrutés pour aider à mettre en œuvre la “solution finale” au “problème palestinien”, tout comme le Canada est en train de le faire pour les indigènes. Le Canada est maintenant dans sa neuvième décennie de son plan de 100 ans pour l’extinction indigène (NdT: 1924 et la refonte du système des réserves et de l’Indian Land Act).

Le Mossad est en train de perdre le soutien de ses propres citoyens, qui ont été dupés par l’état sioniste. Autrement, pourquoi un pays ferait-il de la publicité pour recruter dans un autre pays pour travailler dans son propre service de renseignement ? Le Mossad fait le malin au sujet de ses assassinats menés en Afrique, en Europe et au Moyen-Orient.

Les espions du Mossad défendent et maintiennent l’existence de l’état criminel d’Israël. Ils ont mis en place une opération de collecte de renseignements au Canada afin de recruter des jeunes, surtout ceux qui jouent à “Call of Duty” et à d’autres jeux sur internet, pour qu’ils les rejoignent. Ils veulent des données sur le soutien à Israël au Canada.

Le premier ministre Stephen Harper pousse constamment l’agenda israélien. La Gendarmerie Royale du Canada (GRC) a introduit le programme “United Againsts Terrorism”, un petit livre de 37 pages, pour inclure la propagande de guerre dans la vie quotidienne de tout le monde. Dans le même temps, le Canada attire des mercenaires pour qu’ils rejoignent sa “police des oléoducs” pour contrôler les indigènes tandis que l’oléoduc est illégalement construit à travers le Canada.

Les Rothschild possèdent les entreprises privées que sont Israël, la Canada et les Etats-Unis, qui ont toutes les mêmes actionnaires. (NdT: La City de Londres, la Banque d’Angleterre et criminels affiliés). Les banquiers corporatistes prennent pour cibles ceux qui défient leur exploitation sans vergogne de l’environnement et leur vol des ressources indigènes. Les banquiers sont les véritables terroristes et la cause de toutes les guerres ces 300 dernières années. Le sionisme monnétise tout et utilise l’argent pour contrôler le monde. C’est pourquoi Israël semble avoir une totale impunité sur ses crimes contre l’humanité, le génocide et les interférences constantes dans les affaires des autres.

Harper aide Israël à mener ses opérations de contre-espionage sur les Canadiens. Israël aime tant Harper qu’un sanctuaire pour oiseaux de Tel-Aviv porte son nom. Le Canada a assassiné presque tous les gens de nos peuples et a mis le reste en prison (NdT: les “réserves” ainsi que dans les prisons de brique et de mortier). Les Canadiens ont eu leurs cerveaux lavés, , pour nous haïr depuis 1924. Le Mossad va prendre nos enfants pour qu’ils l’aide à écraser du pied la tête de tout le monde, pour étendre leurs frontières, pour tuer toujours plus de bébés et voler toujours plus de terres. Le modèle parfait à étudier pour le Mossad est le modèle d’affaire canadien de façon à ce que le génocide puisse être légaliser dans le monde entier.

A chaque fois que l’empire décidera de faire une coupe franche dans les vies humaines par la guerre, ce sera légal. D’un autre côté, l’empire romain de la cité état (Vatican) s’effondre. Les gens de foi sont en train de comprendre leur immoralité.

 

Écoutez Joel Olsteen. “We’re all going home!”

Et comme toujours Jim Morrisson nous interpelle: “This is the end, beautiful friend, the end. Of our elaborate plans, the end. Of everything that stands, the end. No safety or surprise, the end. I’ll never look into your eyes … again.” The End. Fantastic video. Écoutez. Jim Morrison “The End”.

5 Réponses vers “Résistance au colonialisme: Israël, Canada et pays du goulag levant.. corporations criminelles au service de la haute finance (Mohawk Nation News)”

  1. Les écrits et paroles de MNN sont un phare dans notre nuit de cauchemar dont nous nous éveillons peu à peu, chaque jour plus nombreux. Merci R71 pour ces précieuses traductions. J’ai découvert en trifouillant comme toujours un pan de l’histoire que j’aimerai 1) partager avec vous et 2) vous le voir transposer comme force de proposition. Cela concerne l’annulation de la dette. Dans la Mésopotamie de l’âge de bronze, soit il y a 3 à 4000 ans avant JC, et durant + de 1000 ans, les rois proclamaient des annulations de dettes. Sous la dynatie de Hammourabi, a été instaurée la tradition de détruire les tablettes sur lesquelles étaient inscrites les dettes ! Selon Michael Hudson, les annulations générales de dette constituent une des caractéristique principales des sociétés de l’Âge du bronze en Mésopotamie. La pierre de Rosette, déchiffrée par Jean-François CHAMPOLLION en 1822 précise que la tradition d’annulation des dettes s’est instaurée dans l’Égypte des Pharaons à partir du VIIIè avant JC ! Idem pour les empereurs Assyriens du 1er millénaire avant JC. Itou à Jérusalem au 5ème siècle avant JC… Mais There’s no alternative ! Aujourd’hui, le remboursement de la dette est inévitable, indiscutable, obligatoire… Vraiment ? Et bien c’est faux et notre devoir est de percer l’écran de fumée de l’histoire racontée par les créancier et rétablir la vérité historique. Des annulations généralisées de dette ont eu lieu de manière répétée dans l’histoire. Les proclamations d’annulation généralisée de dette étaient prises à l’initiative de gouvernements soucieux de préserver la paix sociale et dans d’autres cas, les annulations ont été le résultat d’une lutte sociale exacerbée par la crise et la monté des inégalités comme en Grèce et Rome antiques. Parfois ; L’annulation de dette décrétée par des pays endettés posant un acte souverain unilatéral comme en Équateur. C’est sûr, à l’échelle historique la dette joue un rôle moteur dans de nombreux bouleversements sociaux et politiques. Une autre voie est possible, et on peut la redécouvrir en remontant le temps et en la transposant. L’asservissement à la dette est une chaîne de plus que les Maîtres veulent nous voir trimballer éternellement. Ces maîtres qu’ils soient Zuniens, ou Sionistes (on ne sait plus qui tient qui) ne sont rien si on retire d’un coup sec le tapis de sous leur pieds. Et pour ce faire on n’a pas besoin d’être 7 milliards !
    Ce qui est sûr, c’est que les peuples originels ont besoin de nous, maintenant aussi nous devons être à leur côté. Merci R71, à vous lire. A+

    • Oui excellente remarque. Nous ne nous sommes pas penché sur la question car en fait cela revient toujours à des « solutions » au sein du système étatique. Les sociétés évoquées étant des sociétés politiquement divisées où un état fort sévissait déjà.
      Michael Hudson peut-être une piste intéressante, nous allons rechercher ce qu’il a à dire… 😉
      Merci de l’avoir dit, c’est effectivement important de comprendre que même dans une société étatique, la dette n’est pas inéluctable. La grande différence réside en ceci peut-être:
      1- L’argent à l’époque était basé sur les métaux précieux… pas vraiment de spéculation possible
      2- L’économie était fondée sur ce qu’on appeler l’économie réelle, celle de l’échange, de l’achat et la vente de biens de consommations, la finance n’avait que peu d’importance, depuis le début du XXème siècle, 1913 et la création de la Fed pour être précis, toute l’économie n’est plus fondée que sur l’escroquerie de la « réserve fractionnelle » banquière, porte grande ouverte à toutes les spéculations et malversations possibles puisque l’argent dès lors n’avait même plus besoin d’exister pour être… créer. La masse monétaire mondiale est virtuelle, elle n’existe que sur des écrans ordinateurs et des papelards.

      Une fois de plus: il n’y a pas de solutions au sein du système, il faut en sortir et réinventer la société de libres associations autogérées où le bien commun est la priorité et non la propriété et l’accumulation matérielle stérile et inepte, génératrice de division et terreau du parasitisme et de l’oligarchisme.

    • On a trouvé un excellent article d’Eric Toussaint de CADTM sur le sujet:
      http://cadtm.org/La-longue-tradition-des
      Pour Michael Hudson, c’est un économiste connu dont nous avons quelques articles en archives (non traduits), ancien de la Chase Manhattan Bank (Rockefeller), prof d’économie, conseiller de gouvernements, c’est un « réformiste », qui certes est contre le capitalisme parasitaire de la finance, mais n’en demeure pas mois un capitaliste qui ne voit rien de mal dans le fond, mais seulement dans la forme.
      Il a fait une très bonne interview en Février sur Counterpunch, que nous avons hésité à traduire.
      Il n’y a pas de solution au sein du système ! c’est mieux que T.I.N.A non ? 😉

  2. Oui, je suis tout à fait d’accord avec ça : Il n’y a aucune solution au sein du système et je pense que tout comme vous, il faut donc changer de paradigme. C’est pour cela que j’ai décidé de ne plus voter car pour moi, voter c’est cautionner et faire perdurer ce système. Maintenant, je pensais plus à s’instruire du passé, telle que la proclamation de l’annulation des dettes à l’âge du bronze en Mésopotamie, comme argumentation en faveur de ce changement. Car à chaque fois que l’on avance ce type d’argument on vous traite très rapidement de dingue. J’essaie de construire, jour après jour, ma pensée afin de promouvoir efficacement ce changement de paradigme. Et c’est pas toujours facile. Nos échanges sont précieux à cet égard, en tout cas pour moi et ils me permettent d’avancer. Merci à vous. A+

    • Absolument ! L’histoire, la connaissance historique hors des bouquins écrits pour le consensus oligarchique est essentiel pour comprendre le présent et anticiper, changer l’avenir.
      Howard Zinn disait en substance que ne pas connaître l’histoire c’est être comme un nouveau né et n’ayant aucune référence historique, être amené à se faire rouler dans la farine.
      Il est dans l’intérêt de nos « élites » auto-proclamées de nous maintenir dans l’ignorance de l’histoire et de nous gaver de contes à dormir debout pour qu’ils puissent continuer à se maintenir au pouvoir, à nous contrôler et à pouvoir se barrer avec la caisse avec notre consentement de fait ou tacite…
      Dire NON passe par la remise en cause de l’interprétation historique faite par les États.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.