Le bombardement de la Syrie constitue la mort du « droit international »…

… Si tant est qu’il existait auparavant, rien n’est moins sûr…

— Résistance 71 —

 

En bombardant la Syrie les USA font sauter le droit international

 

Valéri Agreev

 

27 Septembre 2014

 

url de l’article original:

http://french.ruvr.ru/2014_09_27/En-bombardant-la-Syrie-les-USA-font-sauter-le-droit-international-0175/

 

« En Syrie, les États-Unis ont franchi la limite du juridiquement admissible »

La semaine dernière, les forces armées américaines ont procédé à des frappes aériennes contre les positions des combattants de l’EI en Syrie. Le Pentagone claironne la victoire en citant plus d’une vingtaine de cibles détruites et des dizaines de combattants anéantis sans dire un mot des pertes dites collatérales qui incluent des habitants dont des enfants.

En même temps, les États-Unis portent des frappes contre les positions de l’EI en Syrie sans demander l’autorisation du gouvernement syrien. Leurs agissements sont critiqués aussi bien à Damas qu’à Moscou. Le miistère russe des Affaires étrangères avait plus d’une fois attiré l’attention sur le caractère illégitime des frappes de toute nature contre les positions de l’EI sur le territoire d’un État souverain sans l’autorisation de ses dirigeants ou du Conseil de sécurité de l’ONU.

Mais Barack Obama n’est pas de cet avis. Il ne s’est même pas donné la peine d’obtenir l’autorisation de son propre Congrès. En Syrie, les États-Unis ont franchi la limite du juridiquement admissible, estime Nikolai Kajdanov, expert de l’Institut du Proche-Orient :

« Il s’agit de la violation des normes internationales existantes. Si une ombre de droit subsiste en Irak où le gouvernement central existe mais ne contrôle plus rien, nous avons en revanche en Syrie un pouvoir central fort en la personne de Bachar Assad et porter des frappes contre son territoire ne peut, naturellement, s’interpréter que comme une violation de tous les accords internationaux. »

Mais il est fort possible qu’Obama vise Damas au-delà des combattants de l’EI. Selon plusieurs analystes, les Américains font une nouvelle tentative de démanteler le régime de Bachar Assad. Ils ont échoué la première fois parce que les initiatives russes ont prévenu l’aventure militaire américaine en Syrie. Washington profite actuellement d’une bonne occasion pour relancer son plan syrien. La situation est commentée par Vladimir Issaev, professeur de l’Institut d’Asie et d’Afrique de l’Université de Moscou :

« La politique proche-orientale des États-Unis est empreinte de folie. Si on regarde la situation en face, sans compter les Kurdes, c’est précisément l’armée syrienne qui résiste encore à l’EI. Armer l’opposition syrienne que les États-Unis considèrent comme modérée et porter des frappes contre l’armée syrienne régulière signifie renforcer les positions de l’EI. Les Américains feraient mieux unir leurs efforts avec Damas dans la lutte contre l’EI. Or, au lieu de cela, ils essaient de combattre le terrorisme en faisant dans le cadre de leur doctrine d’exportation de la démocratie table rase des régimes politiques qui luttent efficacement contre ce fléau. Cette façon de faire est, par définition, condamnée à l’échec. Ils devraient plutôt s’entendre avec l’Europe et la Russie, les acteurs dont la participation s’impose dans cette région. »

L’Amérique avait déjà envahi l’Irak au XXIe siècle sous prétexte fallacieux d’armes extermination massive qui posséderait Saddam Hussein. Elle préparait des révolutions colorées en Kirghizie, en Géorgie et en Ukraine et la voilà qui se met maintenant à bombarder la Syrie sous un prétexte monté de toute pièce. Tout cela devient autant une tendance qui montre que les États-Unis se fichent depuis longtemps des normes du droit international et de l’ONU.

Plus encore, le sens du Prix Nobel de la paix est foulé aux pieds après la remise en 2009 de cette récompense à Obama et les opérations musclées montées par l’Occident aux quatre coins du monde qui ont suivi.

21 Réponses vers “Le bombardement de la Syrie constitue la mort du « droit international »…”

  1. oscarsutter Says:

    Oui, je trouve que la situation au Moyen Orient devient de plus en plus compliquée et difficile à comprendre. Qui vise qui et qui est avec qui contre qui et pourquoi….

    Il me semble clair en tout cas qu’une lutte efficace contre le soi- disant E.I. passe par une alliance avec le gouvernement de Damas
    et non par une indifférence scandaleuse face à sa position comme s’il n’existait pas et en soutenant au contraire une rebellion , de « modérés » ou non, contre lui…

    • L’E.I est une création de la CIA/Mossad/MI6/DGSE et services du CCG… Ils ne vont pas éliminer leur création.
      Le Dr. Frankenstein n’a pas éliminé sa création. De fait, l’excellent livre de Mary Shelley est une allégorie et donc par définition… universelle.

  2. oscarsutter Says:

    Sans parler des crimes qui restent impunis et qui se poursuivent, voire s’amplifient, du groupe Boko Haram au Nigéria, à présent même au Cameroun, et la liste serait difficile à compléter…

  3. oscarsutter Says:

    Il me semble bien que vous ayez raison, je n’y avais pas pensé; même si d’un point de vue purement littéraire le livre de Mary Shelley me paraît assez fade en comparaison du « Dracula » de Bram Stoker, mais ce qui en effet compte ici, c’est la portée allégorique!

  4. Dur de prendre du recul…

    Sans adhérer totalement aux personnages et/ou aux dires, il est dingue de constater que Soral parlait il y a plus de deux ans de la mise en exergue « d’assassinats » d’otages afin de faire prendre la mayonnaise anti-mulsumane/pro-guerre, qu’il y a des lustres qu’Hillard nous avertit sur le détricottage des Nations, que les économistes « attérés » nous pédisent le broyage des peuples, que pour faire du buisiness et foutre les jetons moults bouquins affirment qu »une guerre permanente est nécessaire, etc etc

    Alors quoi, est-il possible que des types soient payés pour tuer des gus afin que le bon peuple choisissent son camp ? Que des grèves interminables nous fassent aimer l’esclavagisme ? Que les mêmes élites qui avaient juré de ne pas pousser l’OTAN plus à l’Est tablent que une entrée de l’Ukraine et nous poussent au baston ?

    Et ainsi de suite…

    Bon, sinon ma femme me rapporte qu’au boulot une collègue algérienne rentre de Kabylie. Cette dernière rapporte que franchement, rien de spécial ne s’y passe.

    La collègue raconte des salades sûrement…

    • Faute de frappe dans l’adresse email de mon précédent commentaire : c’est marc. (marc[point]) pas mrc
      Ce n’est donc pas l’adresse bidon d’un anonyme.
      Quant à ce rectificatif sans autre intérêt, il mérite la poubelle 🙂

    • Il y a 3 choses en une concernant le « terrorisme » considérant qu’il est créé et développé par les états occidentaux depuis déjà bien avant le 11 Septembre (la créatíon d’AQ en Afghanistan par la CIA, supervisée par Zibiniew Brzezinski et Robert Gates, déjà eux, sous la présidence Carter…):
      – La première: les guignols qui se font endoctriner, la chair à canon de terrain et les kamikazes ne savent rien, ils ne savent absolument pas qu’ils sont manipulés, ils font ce qu’ils croient être bon de faire par « conviction religieuse ou politique ». La plupart des cadres de terrain ne sont pas dans la confidence non plus et montent du rang. La très vaste majorité des horreurs montrées en vidéo depuis l’Irak, la Syrie etc sont vraies.
      – La seconde: Plus on monte dans la hiérarchie de ces groupes, plus les cadres savent, certains sont soient en contact direct avec des cadres de terrain de la CIA, Mossad, services, forces spéciales occidentales, ou sont eux-mêmes des agents de ces services comme Ben Laden, Al Zawahari, le « calife » Ibrahim etc…
      – La troisième: Des « exécutions » ou attentats sont ou peuvent-être perpétrés afin de manipuler les opinions publiques occidentales pour un but précis à un moment donné. Le plus bel exemple moderne bien sûr sont les attentats du 11 Septembre 2001. Les vidéos récentes des exécutions, manifestement trafiquées voire filmées en studio par les services occidentaux n’en sont que les derniers exemples en date. Quel en fut le résultat à court terme ?
      Les bombardements fictif et mise en scène de l’EI, créature Frankenstein de l’empire, en Irak et maintenant en Syrie… Quel est le but ? En Syrie, éliminer Assad et faire de la Syrie un nouvel état échoué où la chaos salvateur géré par l’oligarchie transnationale prévaudra. Viendra alors pour finir le tour de l’Iran dernière puissance dissidente régionale !

    • Oui en effet, il ne se passe rien de spécial en Kabylie d’une manière particulière et en Algérie d’une manière générale. Je reste persuadé (jusqu’à preuve du contraire) que  » l’assassinat  » d’Hervé Gourdel est une opération montée de toutes pièces par les services français, pour obliger l’Algérie à se joindre à la coalition dite internationale de lutte contre le terrorisme ou pour qu’elle se désengage du parrainage des négociations entre les factions libyennes et les factions maliennes pour apporter la paix dans ces deux pays voisins. Cette action gène le gouvernement français. Non Marc, DAECH n’existe pas en Algérie. Et combien même il existerait, il n’a aucun avenir. Le peuple algérien s’est fait avoir une fois. Il n’y aura pas une seconde fois.
      Non la collègue de votre épouse ne raconte pas de salades.

  5. oscarsutter Says:

    A MARC:

    pensez-vous vraiment que « rien de spécial ne se passe » pour paraphraser la collègue de votre femme, certes ailleurs qu’en Kabylie actuellement: au Nigéria par exemple, au Mali, en Centre-Afrique, au Soudan il y a peu et ça menace de recommencer, en Syrie, en Irak, au Yemen, en Somalie, à Gaza, en Afghanistan, au Pakistan, jusq’u’à la plus grande des îles philippines, Mindanao,dont ma femme était originaire et je peux vous assurer que pour cette raison notamment je sais un peu qu’il s’y passe quelque chose », sans parler de l’Ukraine?

    Les médias, contrôlés pour la plupart par la haute finance internationale, déforment certes les faits, en minimisent ou pire en taisent certains, mettent en exergue et dramatisent d’autres, mais inventent-ils tout de toutes pièces?

    Les attentats de Madrid et ceux de Londres, le massacre et l’exode des non sunnites dans tout le nord de l’Irak et de la Syrie, la vente des femmes qui y sont capturées là-bas et au Nigéria et réduites en esclavage,
    pensez-vous vraiment que tout cela est exagéré ou pire inventé par les médias occidentaux?
    Même la Russie et l’Iran proposent désormais (en vain jusqu’à présent et je crains qu’ils ne soient pas davantage écoutés par les Américains et les dirigeants européens à l’avenir) de s’associer, en tout cas de participer pour leur part et en accord avec Assad, à la lutte contre un terrorisme massif et sanglant, d’une barbarie sans nom?

    La créature de Frankenstein pour reprendre l’exemple judicieux je trouve de Résistance71,est peut-être instrumentalisée, mais elle existe et agit à présent aussi sous l’effet de ses pulsions propres, comme l’avait fait Ben Laden en son temps une fois les Soviétiques forcés de quitter l’Afghanistan, où ils avaient été rappelons-le appelés à l’aide par le régime « communisant » de l’époque au pouvoir à Kaboul?

    Quant à évoquer des gens comme Soral (ou Dieudonné, que vous ne citez pas), je préfère me taire à ce sujet, et je ne le dis pas méchamment à votre égard….

  6. oscarsutter Says:

    A MARC:

    j’oubliais de citer les Ouighours de Chine, mais faire une liste exhaustive me paraît aux limites du possible!!

    • Le ressenti de cette dame – tout juste rentrée – est certes subjectif, cependant les ambiances électriques ou la bidasserie dans tous les coins : pas vu. Et selon ses propres propros : « rien de spécial ».
      Par ailleurs, je ne suis pas dans la négation de « faits », mais absolument convaincu qu’il y a un goufre entre ceux-ci et le petit écran occidental, et notamment dans le fait de jouer sur la fibre émotionnelle. Et dans quel but ?
      Pour terminer, si je cite – entre autres – Soral, c’est tout simplement parce qu’aussi infréquentable que puisse être le bonhomme, cela me parait hallucinant que ce dernier puisse avoir parlé il y a plus de deux ans de ce que ce passe précisément aujourd’hui, et que ce soit toujours aussi précisément le pestiféré à pas écouter.

  7. oscarsutter Says:

    Ce n’est pas pour escamoter le débat par une dérobade, MARC, mais je suis d’accord avec ce que vous dites dans votre réponse; simplement je suppose -j’ai bien dit « je suppose »- que d’autres gens que Soral, au sujet de qui je ne souhaite plus parler tant il me donne la nausée, ont plus ou moins précisément prévu à la même époque ou à peu près, ce qui se passe aujourd’hui;

    bien entendu que les médias jouent sur la fibre émotionnelle et servent les intérêts de ceux qui les contrôlent voire en sont les propriétaires, et que leurs présentations des faits n’est ni neutre ni objective mais destinée à servir les intérêts de ceux qui tirent leurs ficelles;

    si j’ai énuméré uniqument les flambées de fanatisme et de violence liées à l’islamisme c’est parce qu’il en est question dans cet article, mais cela ne signifie nullement que j’ignore ou que je feins d’ignorer l’ignominie de ce que font les Etats-Unis, de leur impérialisme arrogant et cynique, en osmose avec le capitalisme mondialisé, donc par définition partout dans le monde,

    ni que je sois indifférent pour prendre un autre exemple, au caractère odieux du système des castes en Inde et des crimes indicibles envers les femmes qu’on commet en son nom et aussi par suite de la domination patriarcale millénaire;

    je finis par une dernière remarque un peu hors sujet (veuillez m’en excuser RESISTANCE71): concernant les misérables dérives économiques et culturelles qui se sont produites depuis si longtemps, j’ai beaucoup aimé un livre d’Engels intitulé « L’origine de la famille, de la propriété privée et de l’Etat »; j’ai trouvé cette analyse très intéressante et stimulante même si je ne m’estime pas compétent pour en juger le degré exact de crédibilité et de véracité…

  8. oscarsutter Says:

    Juste une précision, en fait un rectificatif, au sujet de mon com précédent: le système des castes en Inde, justifié là aussi par des raisons religieuses comme par hasard, est odieux indépendamment de l’oppression des femmes (cf. bien sûr les « intouchables »!);

    ces dernières y subissent en Inde des horreurs dues plutôt à la domination patriarcale, barbare, cruelle et injuste dans son essence même comme on en a une autre illustration saisissante déjà dans la Grèce antique en lisant « L’Orestie » d’Eschyle,

    et c’est cette domination aussi qu’il faut me semble-t-il incriminer au sujet de l’infâme tradition de l’excision par exemple, et non l’Islam, qui n’a fait que la cautionner, en tout cas se garder de la combattre, par la suite, dans les régions concernées où il s’est répandu…

  9. oscarsutter Says:

    A RESISTANCE71:

    quand on repense à quel point Hollande avait renoncé il n’y a pas si longtemps A REGRET à ses projets de frappe en Syrie contre le régime d’Assad après que la Russie eut proposé un accord, accepté par le gouvernement syrien, sur la question des armes chimiques, on peut en effet légitimement au moins se poser des questions au sujet des circonstances exactes qui ont conduit à la mort d’Hervé Gourdel.
    A présent l' »E.I. » fournit un prétexte aux USA pour des frappes en territoire syrien tout en s’obstinant dans un refus de concertation avec le gouvernement pourtant légitime juqu’à nouvel ordre de ce pays.
    La France quant à elle fait mine d’hésiter cette fois à intervenir en Syrie.Par peur de représailles russes? Pour que la ficelle n’apparaisse pas trop grosse? je ne sais pas trop. Mais jusqu’à quand, et à quoi toutes ces manoeuvres mèneront-elles?

    • Oui, en fait il faut se poser la question suivante, la seule réellement pertinente:
      Qui est derrière l’EI ?.. Il ne faut pas fouiller bien loin pour trouver.
      Ici une analyse vidéo en anglais (activez le sous-titrage français, approximatif certes) de l’excellent James Corbett:
      http://www.youtube.com/watch?v=8LSIwvE0Nvo#t=2984
      Quant à la France, elle est aux ordres, les doigts sur la couture du falzar. Elle fait ce qu’on lui dit de faire. Une chose que nous voulons ici réitérer: AUCUN d’entre nous ne vote depuis bien longtemps ainsi tous les crimes et exactions de l’état français tant à l’étranger qu’intra muros ne se font pas en notre nom !
      Nous ne pouvons qu’encourager tout à chacun d’emboiter le pas.
      Il est devenue une évidence aujourd’hui que voter, c’est être complice des crimes de l’état.

  10. Nous remettons ici la vidéo de James Corbett mentionnée dans notre réponse à oscarsutter ci-dessus.
    Elle pose et répond la seule question véritablement pertinente à se poser au sujet de l’EIIL/EI: Qui est derrière l’État Islamique ?…
    Questions et réponses ici dans cette excellent analyse (activez le sous-titrage français)

  11. oscarsutter Says:

    Donc, une histoire de pipe-line qui ne doit pas passer par l’Iran, l’Irak et la Syrie…
    J’ai bien aimé la carte noire de l’empire musulman prétendument projeté, et je vais dormir avec comme seule consolation que ses frontières ne dépasseront pas les Pyrénées ni la Birmanie en Asie; en dernier recours je pourrais toujours fuir au Groenland ou en … Tasmanie.
    Est-il nécessaire de préciser qu’il s’agit-là d’humour… noir, ha!ha!ha!
    Dans la même veine: j’adore Isis, une déesse adorable, plus même qu’Aphrodite, puisqu’elle a ressuscité son frère lâchement trucidé par le méchant Seth alias Allah, en lui faisant l’amour en prime!!
    Dommage que son culte ait disparu, mais si j’ai bien compris, c’est elle-même qui est en train de ressusciter, hélas sous forme géographique et non féminine; j’espère malgré cela en concevoir de doux rêves pour le reste de cette nuit, et cela me fait déjà presque renier mon athéisme!

    Veuillez me pardonner de plaisanter sur de tels sujets, RESISTANCE71; quant à voter, cela fait des années que j’y azi renoncé, n’aimant pas trop être manipulé et pris pour un imbécile à répétition… Ma femme aussi avait cessé, et bien avant sa mort l’année dernière;

    à ce propos, une question me semble demeurer ouverte: qu’est-ce qui est plus dégueulasse: la cupidité capitaliste, qui ne recule devant aucun crime pour parvenir à ses fins, ou les saloperies de cancers qui eux ne visent rien du tout sinon se détruire eux-mêmes en mêmes temps que leurs victimes…
    Moi aussi je ferais tout pour ressusciter Alice; malheureusement je ne dispose pas de pouvoirs surnaturels, ni même ceux du docteur Frankenstein…

    Mais une fois de plus, je m’égare… Un mélande de chagrin et de sommeil, sans doute…

    Sérieusement toutefois, pour finir: bravo pour vos efforts constants pour combattre la désinformation!!

    • Merci, cela fait toujours plaisir de se savoir appréciés !
      Le cancer ne pense pas, il est. Il ne « sait » pas qu’il se détruit lui-même en même temps que son hôte. Le guérir revient à détruire le capitalisme, la similarité entre cancer et capitalisme privé ou d’état est loin d’être coïncidentale à notre sens.
      Le cancer existe dans la nature, mais pas dans les proportions ahurissantes que nous voyons dans la population humaine de nos jours. Il est évident que cette maladie a été transformée en arme de dépopulation.
      Nous sommes désolés de votre perte, lutter plus fort en mémoire de ceux qui nous ont quitté est un facteur de motivation…
      Bravo de ne plus voter, luttons pour convaincre nos pairs qu’il n’y a pas de solutions au sein du système, qu’il n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.