Santé: La fin de l’escroquerie sur les vaccins est-elle en vue ?

Merci à Doctorix pour le lien de cet article…

— Résistance 71 —

 

Des documents britanniques mettent à jour 30 années de camouflage et de mensonges sur les vaccins

 

Réseau International

 

16 Septembre 2014

 

url de l’article:

http://reseauinternational.net/30-ans-camouflage-mensonges-les-vaccins-viennent-detre-mis-au-grand-jour/

 

Le « Freedom of Information Act » (Acte donnant libre accès à des documents secrets) au Royaume-Uni auquel a eu recours un médecin, a permis de révéler le contenu de 30 années de documents officiels secrets montrant que les experts gouvernementaux.

  1. savaient que les vaccins ne fonctionnaient pas
2. savaient que les vaccins pouvaient provoquer les maladies qu’ils étaient sensés prévenir.
3. savaient que les vaccins présentaient des dangers pour les enfants
4. se sont entendus pour mentir au public
5. se sont attelés à empêcher les études de sécurité.

Ce sont ces mêmes vaccins qui sont rendus obligatoires pour les enfants américains.

Les parents peuvent soit épargner tout ce mal à leurs enfants, soit continuer à s’incliner devant l’un des plus affreux mensonges de l’histoire, ce mensonge qui veut faire croire que des vaccins – remplis de métaux lourds, de maladies virales, de mycoplasme , de matières fécales, de fragments d’ADN d’autres espèces, de formaldéhyde, de polysorbate 80 (Agent stérilisant) – sont un miracle de la médecine moderne.

Un médecin américain dont le fils est autiste a eu recours au « Freedom of Information Act » pour obtenir des documents du CDC (Centres Américains de Contrôle des Maladies). Il voulait avoir accès à l’information que possédait le CDC au sujet des dangers que présentent les vaccinations. Selon la loi, il devait recevoir réponse dans les 20 jours. Pratiquement 7 ans plus tard, le médecin s’adressa finalement à la justice, et c’est là que le CDC a fait valoir qu’il n’était pas obligé de remettre ces documents. Finalement, un juge a ordonné au CDC de remettre ces documents au médecin pour le 30 septembre 2011.

Le 26 octobre 2011, l’éditorialiste du « Denver Post » s’est dit choqué que l’administration Obama, après avoir promis d’être particulièrement transparente, proposait des modifications au Freedom of Information Act , permettant d’entraver la révélation de documents secrets en autorisant les agences gouvernementales (comme le CDC) à déclarer certains documents « inexistants ». […]

Le CDC agit manifestement à l’encontre de la santé de la population américaine. Mais la menace que présente le comportement du CDC sur la vie des Américains ne s’arrête malheureusement pas là. Il a participé à l’élaboration des lois concernant les pandémies qui permettent au gouvernement d’utiliser l’armée, en cas d’urgence pandémique déclarée, pour contraindre toutes les personnes du pays à subir des vaccins non testés, des médicaments, des produits chimiques et d’autres traitements « médicaux ».

En se basant sur le Freedom of Information Act, on peut dire que le CDC perdrait toute crédibilité s’il devait déclarer pareille urgence pandémique. Après avoir déclaré la pandémie du H1N1 en 2009, le CDC a refusé de répondre à la requête d’information de CBS qui s’en référait au « Freedom of Information Act ». A cette époque, le CDC a tenté de bloquer toute leur enquête. Ce que voulait cacher le CDC, c’était son propre rôle dans un des plus grands scandales médicaux de l’histoire, en s’en référant à des données follement exagérées sur les cas de grippe H1N1 en vue de créer une fausse impression de « pandémie » aux Etats-Unis.

Le CDC a aussi dissimulé un scandale financier concernant la fausse pandémie qui a coûté des milliards de dollars. Il y a pire, le CDC n’a pas hésité à mettre les femmes enceintes en première ligne pour un vaccin non testé qui comprenait un agent stérilisant, le polysorbate 80. Grâce au CDC, le nombre de rapports de morts fœtales a augmenté de 2.440% en 2009 comparativement aux années précédentes ; situation qui est encore plus choquante que les statistiques de fausses couches qui avaient augmenté de 700%. […]

En tentant de sauver les derniers vestiges du secret qui concerne les vaccins et en déclarant que les documents de l’Agence sont inexistants, l’Administration Obama a réduit à néant toutes ses prétentions à la transparence. Mais les lois prévues pour rendre obligatoires des vaccins pandémiques peu connus sont toujours en place et toute responsabilité a été dissoute. Il n’empêche qu’une étude canadienne vient de montrer que le vaccin contre la grippe qui contient le H1N1 et qui a tué des bébés in utero, contribue en fait à augmenter le risque de pandémie.

Les américains qui ont été dupés en soumettant leurs enfants aux vaccins meurtriers du CDC possèdent aujourd’hui des moyens de riposte. Les personnes de tous horizons, de chaque organisation doivent :

  1. Prendre connaissance des textes révélés grâce au Freedom of Information Act du Royaume Uni et qui ont trait aux mensonges sur les vaccins. Ces personnes doivent prendre connaissance du refus du CDC de fournir quelque information que ce soit sur ce qu’ils savent au sujet de ces mensonges ; elles doivent aussi prendre connaissance des efforts déployés par l’administration Obama pour camoufler ce que sait le CDC au sujet de ces mensonges. Ces personnes doivent contacter leurs représentants et exiger l’annulation immédiate du calendrier vaccinal du CDC et des lois concernant les pandémies.
  2. Informer chaque vétérinaire, personnel militaire, policiers, agents du DHS, ainsi que le personnel médical de toute la mystification vaccinale. Expliquer à ces personnes que leurs familles sont aussi gravement menacées. Ces personnes ne pouvaient probablement pas savoir qu’elles avaient été manipulées à l’intérieur même de leurs structures par l’industrie pharmaceutique qui les ont transformées en agents meurtriers grâce à la déclaration de « pandémie » ou « d’attaque bioterroriste ». Il est tout à fait clair aujourd’hui que les structures terroristes/bioterroristes ne sont que des escroqueries. Ainsi tous les projets qui sont envisagés pour « protéger » le pays sur la base de ces mêmes lois ne feraient que menacer l’existence et la liberté des américains.

Grâce au Freedom of Information Act (FOIA), nous savons que le calendrier des vaccinations relève du canular. Ce sont les vaccins qui constituent un danger pour la santé des enfants et des adultes Américains.

Ce sont aujourd’hui des vaccins obligatoires, mal testés avec des adjuvants dangereux qui menacent le pays et qui pourraient provoquer quantité de morts. A l’extérieur d’Atlanta, le CDC a stocké quelque 500.000 cercueils géants, construits pour être incinérés. Il commence à devenir clair que le CDC ne devrait en aucune façon être mêlé de quelque manière que ce soit aux problèmes de santé publique.

Grâce au Freedom of Information Act, nous savons aujourd’hui que les vaccins ne constituent nullement le miracle de la médecine moderne que l’on a voulu nous faire croire. Toute autorité médicale ou gouvernementale qui prétendrait que les vaccins préviennent les maladies, ignore les documents gouvernementaux comme les innombrables études qui révèlent l’exact opposé, mais ignore également les tentatives du CDC de cacher au public la vérité sur les vaccins.

source originale :http://nsnbc.me/2013/05/10/the-vaccine-hoax-is-over-freedom-of-information-act-documents-from-uk-reveal-30-years-of-coverup/

stopmensonges.com/

12 Réponses to “Santé: La fin de l’escroquerie sur les vaccins est-elle en vue ?”

  1. oui un grand merci, car il y en a marre de quémander des certificats de complaisance –

    Honneur à ceux qui les ont dénoncés, mon médecin de famille est allé sept fois au tribunal – pour n’avoir pas voulu vacciner

    • J’ai compris l’arnaque seulement en 2009, après avoir vacciné comme un âne savant pendant trente ans, quand cette ordure de Bachelot m’a mis la puce à l’oreille avec ses propos délirants.
      Le fait même que cet excrément des laboratoires soit devenu Ministre était déjà hautement symbolique.
      Depuis je ne vaccine plus que pour DTPolio et juste à la limite légale de 18 mois, ce qui me permet de rester dans la légalité et de ne pas avoir d’ennuis juridiques d’aucune sorte.
      Mais même ceux-là sont inutiles et dangereux.
      Par contre, la chute du chiffre d’affaires est douloureuse…
      Les meilleures connaissances sur les vaccins sont rassemblées sur le site belge « initiative citoyenne », fondé par trois femmes courageuses, et, bien sûr, non médecins.

  2. Avec toutes ces révélations,et celles à venir(11 septembre,scandales médicinaux etc…),la cabane va tomber sur le chien.

  3. http://www.lefigaro.fr/societes/2014/09/18/20005-20140918ARTFIG00269-la-recherche-d-un-vaccin-contre-ebola-une-priorite-recente.php

    et également le vaccin contre le cancer du col de l’utérus – à faire aux jeunes filles !!! du délire

    il y aura eu tant d’années de lutte ……….. ils ne vont pas lâcher comme cela

  4. A propos de santé, Doctorix, votre avis – forcément subjectif mais professionnel et c’est tant mieux – sur Ebola et la course aux vaccins qui s’en suit ?
    Il font des bonds dans tous les sens et en arriveraient à nous foutre la trouille, mais qu’en est-il vraiment ?

    • Mon avis est que ce virus est doublement suspect, quant à son origine (un traficotage des labos de l’armée américaine?) et sa dangerosité. Bien sûr les chiffres paraissent alarmants, mais ne l’étaient-ils pas tout autant en 2009 avec le H1N1? On voit ce qu’il en est resté…
      Le problème est qu’à force de crier au loup, quand un vrai gros problème nous tombera sur la tronche, personne n’y croira plus.
      Est-ce le cas aujourd’hui? Je n’en sais rien.
      Mais enfin cette unique française qui rentre à grand bruit et à grands frais n’est pas morte, que je sache. Une pareille offensive publicitaire est pour le moins suspecte.
      Des personnels soignants qui seraient morts sur place, on ne sait que ce qu’en dit la presse, dont le mensonge est la vocation.
      Plus généralement, un organisme bien nourri et respectant l’hygiène est capable de se défendre contre à peu près tout.
      Alors je ne sais pas, et il faut attendre pour voir, en espérant que la baudruche se dégonflera comme la baudruche H1N1.
      Mais le spectre du vaccin miraculeux et juteux semble bien présent en toile de fond, pour quiconque veut bien garder son bon sens et son sang-froid.
      Et puis cet envoi de troupes américaines sur place, comme en Haïti, sent bien fort le soufre.

      • oui Doctorix – pour moi c’est un génocide comme pour le sida

        mes informations sur les vaccinations datent de 1975 – et il y a eu des associations et des médecins qui étaient contre déjà à l’époque

        dans mon environnement, il y a trois personnes gravement atteintes à cause du BCG

      • Mouais. Faire monter d’un cran le stress des populations, c’est sûr. Ou cacher la merde au chat.
        Que se passe t’il dans les têtes; être « à l’abri » des maladies ici fait -il également supporter les guerres là bas ?
        Ca chlingue en effet.

    • Sur un tout autre sujet, mais qui pourrait être mis en parallèle avec les insanités que le nouvel ordre mondial nous propose (dont les vaccins sont partie intégrante), je vous propose cet article sur l’ignoble « théorie du genre qui n’existe pas ». A ceux qui croient savoir que le satanisme est un mythe, j’espère apporter quelques doutes constructifs:
      http://www.brujitafr.fr/article-le-contenu-horrible-du-livre-cache-aux-parents-par-l-education-nationale-124603413.html

  5. Merci Doctorix – je fais suivre – je vais bien rigolé, d’autant plus qu’il y a pas mal de profs « laïcs » dans mon environnement –

    j’en profite pour vous informer d’une émission – là encore je vais rigoler :

    http://chouard.org/blog/2014/09/17/francois-asselineau-invite-a-lemission-tv-on-nest-pas-couche-samedi-20-sept-2014/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.