L’empire chancelle… La guéguerre des sanctions est en train de mettre l’UE KO debout…

La Russie met KO l’Union Européenne

 

Piotr Iskenderov

 

14 Août 2014

 

url de l’article original:

http://www.strategic-culture.org/news/2014/08/14/russia-knocks-out-eu.html

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La commission européenne a formé un groupe chargé d’évaluer les pertes infligées par l’embargo russe sur les produits agricoles. Les dégâts pourraient déjà se chiffrer vers les 12 milliards d’Euros. L’UE n’a que 400 millions de disponibles en fond de compensation. Les experts de la Food and Agriculture Organization de l’ONU (FAO) pensent que l’UE, les USA, le Canada et la Norvège vont devoir trouver rapidement de nouveaux marchés pour leurs produits qu’ils exportaient en Russie jusque maintenant. Concepcion Calpe, une senior économiste de cette organisation estime que les pays sous les sanctions vont devoir trouver de nouveaux marchés en Chine, en Amérique Latine et dans les Caraïbes. Le stockage et la fraîcheur des produits va devenir un problème réel. Bruxelles a suivi servilement la politique américaine sur l’Ukraine et a reçu un choc en retour signifiant contre son secteur agricole comme résultat de cette servilité.

La Pologne et les états baltes, les pays qui ont fait de leur mieux pour mener la campagne anti-Russie des Etats-Unis, sont les plus durement touchés. Varsovie va perdre 800 millions d’Euros par an ou 0,5% de son PIB. L’Estonie a sacrifié 0,3% de son PIB pour soutenir les plans géopolitiques de Washington. Les fermiers lithuaniens ont perdu 927 millions d’Euros et 55 millions pour la Latvie. Laymdota Strauyuma, premier ministre de Lithuanie dénonce l’étendue des dégâts. Certaines branches du secteur agricole vont souffrir grandement surtout la production laitière et de produits laitiers.

La Finlande s’est tirée elle-même une balle dans le pied et le pays plonge dans la crise. Le premier ministre finlandais Alexander Straub pense que la guerre des sanctions va mener à Un “effondrement économique 2.0” La Pologne, la Lithuanie, la Finlande, la République Tchèque et la France ont approché l’UE pour demander des compensations pour leurs pertes, mais l’UE n’en a pas les moyens. EuroMonitor Intl Ltd est une entreprise privée de renseignement de marketing basée à Londres, fournissant des études de marché, des rapports d’affaires et de commerces et des données pour l’industrie. D’après sa recherche, l’Allemagne est le pays le plus affecté par l’embargo. Seule la taille conséquente de l’économie allemande la sauve d’être le plus grand perdant de l’affaire. D’après les calculs, le pays est supposé perdre 600 millions d’Euros par an ce qui aura pour répercussion des pertes d’emploi conséquentes dans les secteurs incriminés.

Lianne van den Bosof d’Euromonitor International explique que l’exportation allemande de viande et de produits dérivés est la plus vulnérable à ces sanctions russes. En 2012, ces exportations rapportèrent 900 milions d’Euros à l’économie allemande.

D’après ARD-Deutschlwill et Trendsurvey, 46% des Allemands s’opposeraient à la politique anti-russe et pro-Ukraine mise en place par Bruxelles et Berlin si les sanctions devaient endommager l’économie et détruire des emplois.

La perspective de trouver de nouveaux marchés n’est pas brillante. Si des pays d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud ouvraient leur porte aux importation de l’UE, les prix de leurs propres produits chuteraient immédiatement.

Bruxelles essaie de faire valoir sa politique de pression déjà éprouvée. L’UE a déjà commencé des pourparlers avec des états d’Amérique Latine pour les dissuader de remplacer avec leurs produits ceux dont l’Europe subit l’embargo. Les sanctions russes ont offert une grande opportunité à l’exportation brésilienne de viande vers la Russie. Environ 90 nouvelles usines de viande de ce pays ont reçu l’accord d’exportation de viande de bœuf, de poulet et de porc vers la Russie et le Chili espère fructifier de l’embargo sur le poisson. Le Financial Times (NdT: la voix de Wall Street et de la CIA) rapporte qu’un tel remue-ménage dans les sphères d’influence agricoles d’Amérique Latine a déclenché une certaine inquiétude à Bruxelles.. “Nous allons parler aux pays qui devraient potentiellement remplacer nos exportations pour leur indiquer qu’ils ne devraient pas profiter de la situation actuelle de manière injuste”, a déclaré un officiel de l’UE dans une réunion sur la situation en Ukraine. L’officiel a dit qu’il comprenait que des entreprises individuelles puissent signer des contrats avec la Russie mais qu’il serait “difficile de justifier la position de pays poursuivant une politique diplomatique pour remplir le vide laissé par l’UE, les USA, la Norvège et l’Australie”. (1). Les attentes à ce que l’Amérique Latine doive suivre la politique de l’UE ne peuvent pas être circonstanciées. Le marché mondial alimentaire est le plus gros marché et le plus dynamique, il a évolué de par ses propres règles et l’UE pourrait bien se retrouver sans rien.

Alors qu’ils dansent servilement sur la musique de Washington, les leaders de Bruxelles tournent le dos et ne veulent pas voir le fait que les intérêts européens ne coïncident pas avec les intérêts fixés et poursuivis par les Etats-Unis, Il est impossible d’aligner la solidarité européenne avec des besoins économiques.

D’après Ric Spooner, chef d’analyse de marché avec la firme CMC Market en Australie, l’embargo russe sur les produits agricoles de l’UE, de la Norvège, des Etats-Unis et de l’Australie, va mettre KO d’autres prix du marché tandis que les exporteurs vont partir à la recherche de nouveaux marchés. (2) C’est certes une situation difficile pour l’UE, mais celle-ci doit récolter ce qu’elle sème.

 

 

[1] http://www.ft.com/intl/cms/s/0/4730c97a-216a-11e4-a958-00144feabdc0.html#axzz3AGf8yos0

[2] AP 080417 GMT Aug 14

12 Réponses vers “L’empire chancelle… La guéguerre des sanctions est en train de mettre l’UE KO debout…”

  1. bien joué les valets d’obama et consorts – faut pas sortir de St Cyr pour comprendre – mais eux ???

  2. Alors que les peuples étaient très majoritairement contre des « sanctions »pour la Russie,bien au contraire,les « élus »et les non élus ont voulu suivre la folie destructrice de l’empire agonisant;bravo la dictature européenne;maintenant,il va ètre difficile de réparer les dégats;ni la france,ni l’ue n’avaient besoin de ces problèmes en plus des autres.

    • Quand nous disons qu’il faut BOYCOTTER TOUT VOTE QUE CE SOIT… Quand on vote, encore et toujours, voilà le résultat… De toute façon l’UE se fout royalement des peuples, c’est une entité oligarchique mise en place pour contrôler plus avant. Quand les peuples votent contre comme on a vu en 2005 avec la France et l’Irlande, que se passe t’il au bout du compte ?
      Ces rats passent outre…
      Les peuples doivent reprendre le contrôle et s’autogérer et se confédérant librement. Cela devient de plus en plus évident, comme le nez au milieu de la figure.
      Petit à petit.. L’Idée refait son chemin et vaincra !

  3. L’impossible révolte des peuples d’occident

    « Il faut apprendre, non pas pour l’amour de la connaissance, mais pour se défendre contre le mépris dans lequel le monde tient les ignorants ».

    Charlie Chaplin, extrait de Histoire de ma Vie (1964)

    « Deux choses sont infinies : l’univers et la bêtise humaine, en ce qui concerne l’univers, je n’en ai pas acquis la certitude absolue. »

    Albert Einstein

  4. Y sont gonflés quand même ! Et l’autre Hollandouille qui appelle l’Ukraine à la retenue ; Y sait plus ce qu’il dit… Je suis tout à fait d’accord avec R71 sur le boycott total, et en premier lieu du vote : Arrêtez de voter pour le boucher qui vous mènera à l’abattoir ! Cela commence à porter ces fruits (s’y j’ose dire) avec les produits agricoles Israéliens ! Par contre, Poutine à fait des déclarations ces derniers jours, et il a annoncé que des « armes inédites » allaient apparaître bientôt et ça c’est pas glop du tout !

    • Oui en considérant que ce sont TOUS des bouchers avérés ou potentiels, c’est à dire en admettant qu’il ne faille plus voter pour personne ! Seul le peuple est un et digne d’exercer le pouvoir, dur reste historiquement, chaque fois qu’il l’a fait DIRECTEMENT, les meilleures choses se sont produites !
      Il faut dire non ! et non au dogme oligarchique qui a réussi à faire croire que le peuple est idiot est incompétent ! Les ordures qui gouvernent sont idiots et incompétents, s’il n’y avait que cela çà irait encore… Ce sont des criminels payés par l’oligarchie du fric, tout le reste n’est que blablabla.

      • ils ne sont ni idiots, ni incompétents, ils sont machiavéliques – et ont un ego démesuré, ils sont dépourvus d’empathie –

        une petite liste non exhaustive :

        Meilleur commentateurPersonnalités françaises ayant participé au programme « Young Leaders »

        Côté français, on trouve parmi ceux-ci (date d’admission entre parenthèses) :

        Henri de Castries (1994, président du directoire du groupe Axa)
        Emmanuel Chain (1999, journaliste)
        Jérôme Clément (1982, président d’ARTE)
        Laurent Cohen-Tanugi (1996, ancien vice-président de Sanofi-Synthélabo)
        Annick Cojean (2000, journaliste au Monde)
        Jean-Marie Colombani (1983, fondateur de Slate et ancien directeur du Monde)
        Matthieu Croissandeau (2002, rédacteur en chef adjoint du Nouvel Observateur)
        Jean-Louis Gergorin (1994)
        Nicolas Gaume (1999, PDG de Mimesis Republic et président du Syndicat national du jeu vidéo)
        Bernard Guetta (1981, journaliste à France Inter)
        François Hollande (1996, président de la République française)
        Stéphane Israël (2012, directeur de cabinet d’Arnaud Montebourg puis PDG d’Arianespace)
        Erik Izraelewicz (1994, directeur du Monde)
        Jean-Marc Jancovici (2002, ingénieur consultant pour l’ADEME, vulgarisateur dans les médias des questions énergétiques)
        Jean-Noël Jeanneney (1983, président de la Bibliothèque nationale de France)
        Laurent Joffrin (1994, PDG de Libération)
        Alain Juppé (1981, maire de Bordeaux)
        Sylvie Kauffmann (1998, journaliste au Monde)
        Yves de Kerdrel (2005, éditorialiste au Figaro)
        Pierre Kosciusko-Morizet (2009, PDG de PriceMinister)
        Marie Lajus (2006, préfète déléguée pour l’égalité des chances)
        Anne Lauvergeon (1996, ancienne présidente d’AREVA)
        Philippe Le Corre (2005, professeur à SciencesPo et à l’IRIS)
        Bruno Le Roux (1998, député depuis 1997 et président du groupe socialiste à l’Assemblée depuis 2012)
        Frédéric Lemoine (2007, directeur du groupe Wendel, à ce titre administrateur de Saint-Gobain)
        François Léotard (1981, ancien ministre de la Défense)
        Bruno Le Roux (1998, président du groupe PS à l’Assemblée nationale)
        Pierre Mariani (1996, directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy de 1993 à 1995, puis responsable à BNP Paribas et enfin dirigeant de Dexia)
        Alain Minc (1981, conseiller politique, économiste, essayiste et dirigeant d’entreprise)
        Arnaud Montebourg (2000, ministre du Redressement productif)
        Aquilino Morelle (1998, conseiller politique au cabinet du président de la République François Hollande)
        Pierre Moscovici (1996, ministre de l’Économie et des Finances)
        Philippe Naudet (2013, commandant du sous-marin nucléaire d’attaque Améthyste (S605), possible futur chef d’état-major des armées1)
        Olivier Nora (1995, président des Éditions Fayard)
        Christine Ockrent (1983, journaliste)
        Denis Olivennes (1996, président d’Europe 1)
        Valérie Pécresse (2002, ancienne ministre de l’Éducation nationale)
        Éric Raoult (1994, ancien député et ancien ministre)
        Alain Richard (1981, ministre de la Défense tout le long du gouvernement Jospin)
        Pierre Richard (1984, fondateur et président de Dexia de 1987 à 2008)
        Pascal Riché (2000, co-fondateur de Rue89)
        Guy Sorman (1982-1984, essayiste libéral)
        Jacques Toubon (1983, député UMP)
        Marisol Touraine (1998, ministre des Affaires sociales et de la Santé)
        Najat Vallaud-Belkacem (2006, ministre des Droits des femmes)
        Laurent Vigier (2010-2011, PDG de la branche internationale de la Caisse des dépôts et consignations)
        Cédric Villani (2012-2013, Médaillé Fields, en tant que membre d’EuropaNova).
        ===
        liste non exhaustive, que l’on peut compléter par Fleur-Pellerin…
        amusez-vous à faire des recoupements avec les Bilderberg et cie ^_^

      • ww.midilibre.fr/2014/08/16/beziers-des-aficionados-prennent-a-partie-des-anti-corrida,1038246.php

        les arênes étaient pleines – le peuple devait bien être là

  5. Bonsoir à tous,

    créer le chaos pour profiter de la situation, faire peur, avec des nouvelles catastrophiques, va encore plus accentuer l’inquiétude du peuple des moutons.
    Il suffira ensuite au système de trouver un bouc-émissaire.

    Cependant je suis sûr que cela ratera, la ficelle devient de plus en plus voyante et surtout montrons les ficelles déjà utilisées en 14, en 39 etc…

    Bon courage à tous pour surmonter cette épreuve compliquée mais passable.

    • Il y avait une fois en Orient un Magicien aussi avare que méchant. Parmi ses nombreux trésors se trouvait un vaste troupeau de moutons auquel il tenait particulièrement. Les moutons étaient en effet sa nourriture favorite, il en tuait presque chaque jour pour festoyer avec ses invités. Le domaine où paissaient ses moutons était vaste mais, à son grand dépit, une partie d’entre eux s’échappaient. Certaines brebis pleines de sagesse avaient remarqué que l’on ne revoyait plus les moutons et agneaux que l’on venait chercher et avaient su en tirer la bonne conclusion. Ayant compris le sort qui les attendait, de nombreux moutons prenaient régulièrement la fuite. Le Magicien décida, malgré son avarice, d’engager un berger, puis des chiens; rien n’y fit. Il se résolut alors à faire installer de hautes clôtures mais les moutons trouvèrent malgré tout les moyens de s’enfuir, car les moutons en ces temps-là étaient malins et finauds. Je crois même qu’ils marchaient debout et savaient parler. Le Magicien, furieux, décida alors de s’en occuper lui-même. Il invoqua ses génies et ceux-ci lui donnèrent la solution. Il fallait endormir les moutons, les mettre en état d’hypnose. Le lendemain, souriant, il quitta son château et descendit parler à son troupeau.

      « Finis les barrières, les chiens et les bergers, dorénavant vous vous garderez vous-même. Car pour vous aujourd’hui, une nouvelle ère commence. On vous l’a toujours caché, mais vous n’êtes pas des moutons, vous êtes des hommes ! »

      Il se mit alors à marcher au milieu d’eux en les regardant dans les yeux et il poursuivit : « Toi, tu es un marchand !..Toi, tu es un général !.. Toi, tu es une courtisane !..Toi, tu es une matrone !..Toi, tu es un larron ! » Et il conclut : « Et maintenant, allez ! Jouez au juges et aux larrons, aux poètes et aux courtisanes. Et que la grandeur soit avec vous. »

      Dès lors ce fut terminé et le Magicien put continuer à festoyer à son aise. Les moutons jouaient à l’infernal Jeu des Hommes. Qui donc songeait encore à prendre la fuite ?
      G. St-B.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.