Massacre de Gaza, massacre de Sand Creek ou Wounded Knee… Quand l’histoire coloniale se répète

L’histoire de l’humanité est-elle l’histoire du colonialisme ? Certainement depuis l’avènement de l’État et de l’État-Nation moderne…

Quand le sionisme avait endoctriné les mouvements autochtones amérindiens dans les années 1970 en invitant leurs leaders politiques et intellectuels en Israël pour les conditionner à embrasser la cause de la “reconquête territoriale” sioniste, cela se traduisait par des propos de ce style:

“Les juifs ont réussi à se maintenir dans une diaspora pendant plus de deux mille ans, dans l’espoir de la restauration de leur patrie… Sans terre et sans patrie, aucun mouvement ne peut survivre.” (Vine Deloria Jr, “Custer Died for your Sins”, 1970 p.179)

La propagande battait son plein dans un océan de crédulité depuis bien exposée. Et pourtant historiquement, s’il y a une évidence elle est celle-ci: Les peuples originels des Amériques représentent les Palestiniens et leur cause de lutte pour l’autonomie et de reconnaissance de leur peuple et leur nation. Tout comme les Indiens d’Amérique du Nord, les Palestiniens sont parqués dans des “réserves”/ ghettos et soumis à des lois d’apartheid. Le colonialisme occidental a essuyé les plâtres de l’infâmie raciste et ségrégationniste avec les Indiens des Amériques avant de l’exporter en Palestine pour son occupation.

La réalité est en fait ceci, à l’instar de la politique coloniale occidentale fondée sur la doctrine chrétienne de a découverte et le dogme du “Terra Nullius”, qui fut appliquée aux territoires australiens par exemple:

“Pour réaliser leur projet, les penseurs sionistes clamèrent le territoire biblique et recréèrent, en fait le réinventèrent comme étant le berceau de leur nouveau mouvement nationaliste. Ils le virent comme la Palestine occupée par des “étrangers” et qui devaient être repossédée. “Etrangers” voulant ici dire toute personne non juive vivant en Palestine depuis la période romaine. En fait pour beaucoup de sionistes, la Palestine n’était même pas un territoire occupée quand ils arrivèrent en 1882, mais plutôt une “terre vide” (Terra Nullius). Les Palestiniens natifs y vivant étaient transparents, inexistants et s’ils existaient, alors ils étaient partie intégrante de la nature hostile et devaient être conquis et enlevés de la place. Rien, ni pierres, ni Palestiniens, ne peuvent se mettre en travers de la “rédemption” nationale de la terre que le mouvement sioniste a convoitée.”

~ Ilan Pappe, “Le nettoyage ethnique de la Palestine”, 2006, p.11)

 

= Résistance 71 =

 

Palestine un autre massacre de Sand Creek

 

Brenda Norrell

Indigenous Resistance

 

30 Juillet 2014

 

url de l’article original:

http://indigenousresistancejuly2014.blogspot.com/2014/07/palestine-another-sand-creek-massacre.html

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le président bolivien Evo Moralès a déclaré Israël état terroriste et cinq nations d’Amérique Latine ont retiré leurs ambassadeurs en Israël. Alors que les enfants palestiniens sont assassinés dans les écoles et les refuges de l’ONU, les Amérindiens font entendre leurs voix en solidarité avec la Palestine.

Mohawk Nation News a dit: “Les bouchers sionistes massacrant les Palestiniens de Gaza représentent les mêmes intérêts qui ont conduit au génocide de 150 millions de personnes des peuples indigènes sur le continent des Amériques. Comme contre nous, les Britanniques ont mis en place le génocide. Tout comme les Palestiniens, chaque cm2 de notre terre est occupée.”

Pour la nation Navajo, les Navajos ont manifesté contre la relation de leur gouvernement de la Nation Navajo, le président Ben Shelly et le pays d’israël.

Melanie Yazzie, membre de l’organisation Dine’ pour les sanctions contre Israël, a dit que les Navajos se tenaient contre les criminels de guerre, Andrew Curley, Dine’ a dit: “Les Palestiniens ont un droit à la souveraineté et à l’auto-détermination au même titre que nous, Navajos, avons ce même droit.”

Des Amérindiens ont manifesté à Flagstaff, portant des pancartes disant: “Libérez Big Mountain, Libérez la Palestine”. Big Mountain est le cœur de la relocation forcée de la nation Navajo amenée par Peacody Coal (charbonnage Peacody), qui alimente une des centrales électiques la plus polluante au monde, La Navajo Generating Station de la Nation Navajo, responsable pour des décennies de misère pour le peuple Navajo sur Black Mesa dans l’état d’Arizona.

Avant sa mort, le grand activiste Lakota (Sioux) Russell Means avait dit: “Chaque politique maintenant appliquée aux Palestiniens fut appliquée et mise en expérimentation préalable sur les Amérindiens.

Pour la nation Tohono O’odham, les activistes du peuple sont scandalisés que le département/ministère de la sécurité de la patrie américain (NdT: Le DHS ou Stasi du pays du goulag levant…) ait donné le contrat de surveillance de la frontière sud à l’entreprise sous-traitante israélienne Elbit Systems. Cette entreprise est responsable de la sécurité frontalière d’apartheid entourant la Palestine ; elle a maintenant le contrat pour continuer à construire des tours d’espionnage américaines sur le territoire souverain de la nation Tohono O’odham en Arizona, des tours/miradors qui sont dirigés pour la suveillance vers les maisons traditionnelles indiennes O’odham et non pas vers la frontière.

Avec toutes les images d’enfants assassinés en Palestine, il y a le souvenir d’un des massacres les plus brutaux s’étant déroulé en territoire américains à Sand Creek dans le Colorado, qui revient à la surface: massacre où des enfants en bas âges Cheyennes et Arapahos furent abattus et des femmes enceintes passées au fil des baïonnettes des soldats américains.

Publicités

4 Réponses to “Massacre de Gaza, massacre de Sand Creek ou Wounded Knee… Quand l’histoire coloniale se répète”

  1. JBL1960 Says:

    Comme quoi le parallèle entre le peuple palestinien et le peuple amérindien est légitime. Et pour dire que l’idée de « Israël n’a pas le droit d’exister » commence à faire son chemin ; Avez-vous entendu Gorges Galloway sur une radio britannique demander à un auditeur juif : Pourquoi la GB avait donné une terre aux juifs, et si elle en avait seulement le droit. Et il a rappelé qu’avant les juifs et les arabes vivaient ensemble. Et que la chrétienté en europe avait discriminé les juifs, mais jamais les arabes… Bref, les Israëliens vont devoir repenser leur modèle de société, non ?

    • Hummmm ! La plupart de ceux qui sont partis en Israël renforcer le colonialisme ont été fourvoyés dans cette aventure, d’autres ont agi sciemment. Une fois la vérité exposée et ne pouvant plus être discutée, beaucoup partiront. Les purs et durs resteront et seront balayés.
      Nous ne pensons pas qu’il y ait une solution au sein du système OU QUE CE SOIT !
      et encore moins en Israël/Palestine occupée…
      Le futur relativement immédiat verra sûrement la Cisjordanie entrer en désobéissance civile et en lutte armée. Le colonialisme occidental sous sa forme sioniste est en train d’échouer, les choses risquent de s’emballer, mais les ordures en charge ne partiront pas paisiblement… On peut donc s’attendre au pire…

    • Quelle est le modèle de la société israélienne ?… Quel serait un bon changement ?

  2. JBL1960 Says:

    Nan, je suis d’accord avec vous qu’il n’y a aucune solution au sein du système et ce OU QUE CE SOIT. C’est juste que c’est la première fois que j’entends un député britannique critiquer ouvertement le fait que la GB a donné une terre, la Palestine, à un peuple religieux, les juifs et de plus ce Monsieur, pose la question, la GB en avait-elle seulement le droit ? Vous savez que pour moi seul un changement de paradigme est souhaitable et que je dis souvent que rien, ni personne, n’est à garder du système actuel et des zélites qui le portent et l’érige comme seul modèle. Je vous donne le lien de cette vidéo et vous dis A+ : http://reseauinternational.net/depute-britannique-donne-cours-dhistoire-auditeur-pro-israelien-video/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.