Sur fond de propagande va t’en guerre occidentale… Les 10 questions de Moscou à Kiev au sujet du vol MH17

La pertinence des questions n’a d’égale que la fourberie de l’occident et des ses marionnettes néo-nazies de Kiev… On aimerait voir ces 10 questions OFFICIELLES publiées dans nos merdias de base… Pas demain la veille !

— Résistance 71 —

 

Vol MH17… Les 10 questions de Moscou à Kiev

 

Réseau Voltaire

 

20

juillet 2014

 

url de l’article:

http://www.voltairenet.org/article184808.html

 

Alors que la presse occidentale regorge d’hypothèses, d’accusations et de supputations sur la tragédie du vol MH17, force est de constater qu’aucun des titres phares de la presse atlantiste n’a jugé bon de porter à la connaissance de son public les 10 questions que le vice-ministre russe de la Défense, Anatoly Antonov, a posées aux autorités ukrainiennes sur certains aspects de cet incident.

Dans ses déclarations à la chaîne russe de télévision Russia Today [1], diffusées dès le 18 juillet 2014, le vice-ministre russe de la Défense s’est demandé, entre autres, par quels moyens certains pays occidentaux étaient-ils arrivés, « seulement 24 heures après les faits », à la conclusion que la Russie serait impliquée dans le crash de l’avion malaisien de ligne qui a coûté la vie à près de 300 personnes le 17 juin.

Ayant observé qu’aucune preuve n’est venue étayer ces allégations, le vice-ministre russe de la Défense a estimé qu’elles sont le fait « d’une guerre médiatique déclenchée à l’encontre de la Fédération russe et de ses forces armées ».

Le vice-ministre Anatoly Antonov a formulé, à l’adresse de Kiev, 10 questions « simples » sur lesquelles les medias atlantistes gardent le plus profond silence :

1– Immédiatement après la tragédie, les autorités ukrainiennes en ont tout naturellement attribué la responsabilité aux forces d’autodéfense [des fédéralistes]. Sur quoi fondent-elles ces accusations ?

2- Kiev peut-il fournir tous les détails sur l’utilisation des lanceurs de missiles Bouk [un système de défense antiaérienne composé de missiles sol-air couplés avec un module complexe de radar permettant de suivre plusieurs cibles aériennes en même temps] dans la zone des hostilités ? Et – ce qui est essentiel – pourquoi a-t-il déployé ces systèmes [de défense antiaérienne] alors que les insurgés n’ont pas d’avions ?

3- Pourquoi les autorités ukrainiennes ne font rien pour mettre en place une commission internationale ?

4- Les forces armées ukrainiennes accepteraient-elles que des enquêteurs internationaux dressent un inventaire de leurs missiles air-air et sol-air, y compris de ceux qui ont été utilisées ?

5- La commission internationale aura-t-elle accès aux données sur les mouvements des avions de guerre ukrainiens correspondant au jour de la tragédie ?

6- Pourquoi les contrôleurs aériens ukrainiens ont-ils autorisé l’avion à s’écarter de la route utilisée normalement vers le nord et à s’approcher de la dénommée « zone de l’opération antiterroriste » ?

7- Pourquoi l’espace aérien sur la zone de guerre n’avait-il pas été fermé aux vols civils alors que cette zone n’était même pas entièrement couverte par les radars des systèmes de navigation ?

8- Que peut dire officiellement Kiev sur les commentaires postés sur les réseaux sociaux par un contrôleur aérien espagnol travaillant en Ukraine sur la présence de 2 avions militaires ukrainiens qui auraient volé aux côtés du Boeing 777 sur le territoire de l’Ukraine ?

9- Pourquoi le Service de sécurité d’Ukraine [SBU] a-t-il commencé à travailler sur les enregistrements des communications entre les contrôleurs aériens ukrainiens et l’équipage du Boeing ainsi que sur les systèmes de stockage de données des radars ukrainiens sans attendre la participation d’enquêteurs internationaux ?

10- Quelles leçons l’Ukraine a-t-elle tirées de l’incident similaire survenu en 2001, lorsqu’un avion russe [de ligne] Tu-154 s’était écrasé en mer Noire ? À l’époque, les autorités ukrainiennes avaient nié toute implication des forces armées ukrainiennes jusqu’au moment où une évidence irréfutable avait démontré officiellement la responsabilité de Kiev.

systèmes de stockage de données des radars ukrainiens sans attendre la participation d’enquêteurs internationaux ?

10- Quelles leçons l’Ukraine a-t-elle tirées de l’incident similaire survenu en 2001, lorsqu’un avion russe [de ligne] Tu-154 s’était écrasé en mer Noire ? À l’époque, les autorités ukrainiennes avaient nié toute implication des forces armées ukrainiennes jusqu’au moment où une évidence irréfutable avait démontré officiellement la responsabilité de Kiev.

Avant les déclarations du vice-ministre, le ministère russe de la Défense avait révélé que 27 systèmes de défense antiaérienne Bouk M1 appartenant à l’armée ukrainienne étaient déployés dans la région avant l’incident.

Le ministère russe de la Défense avait annoncé aussi que l’itinéraire de l’avion et l’endroit du crash se trouvent dans le rayon d’action de 2 batteries ukrainiennes de DCA à longue portée et de 3 systèmes de missiles sol-air Bouk-M1, également ukraniens, et que des installations russes avaient enregistré le fonctionnement d’un radar ukrainien de défense antiaérienne le jour même du crash.

Or, aucune de ces informations diffusées officiellement par la Russie n’ont été mentionnées dans la presse atlantiste. Celle-ce n’a pas non plus cru intéressant de reprendre les déclarations du procureur général ukrainien Vitaly Yarioma lorsque ce dernier a révélé, quelques heures après la catastrophe, que les militaires ukrainiens avaient fait savoir au président Porochenko que les rebelles fédéralistes n’étaient jamais arrivés à s’emparer de systèmes ukrainiens de missiles antiaériens.

Entre-temps, on ne peut que constater aussi que le battage médiatique autour de la catastrophe du vol MH17 et les images du site du crash diffusées en boucle sur les chaînes occidentales et la presse mainstream servent maintenant à occulter le fait que Kiev poursuit son offensive sur les villes Lougansk et Donetsk, où de nombreux civils ont déjà trouvé la mort sous le feu de l’artillerie ukrainienne.

[1] « Malaysia MH17 crash : 10 questions Russia wants Ukraine to answer », Russia Today, 18 juillet 2014.

13 Réponses to “Sur fond de propagande va t’en guerre occidentale… Les 10 questions de Moscou à Kiev au sujet du vol MH17”

  1. Oscar Sutter Says:

    Il me semble que si Poutine en personne posait ces questions à l’occasion d’une conférence de presse ou interview dans n’importe quel pays occidental qui le laisserait s’exprimer sous cette forme, les médias auraient du mal à passer ces questions sous silence?

  2. Othentik8 Says:

    Ce que je souhaite, c’est qu’il a les réponses à ces questions ce qui me semble vraisemblable.

    Histoire de redistribuer les cartes afin de freiner ces psychopathes de l’alliance.

    • En ce qui nous concerne, notre préoccupation est la suivante: compte-tenu d fait que depuis des décennies (pour ne pas dire des siècles…) tout le monde espionne tout le monde. Les Russes ont des informations de premières mains sur les turpitudes de l’occident qui en retour à des infos (réelles celles-là) sur ce les russes ont pu faire aussi. Depuis tout ce temps, rien ne filtre, les Russes ne laissent rien fuiter: prenons des choses comme le 11 septembre, les guerres impérialistes depuis, la Libye, la Syrie.. pour être plus ciblé sur les affaires courantes: la « disparition » du 1er appareil de la Malaysia Airlines en Mars, le MH17 maintenant, ils ont des infos sur ce cas… Données radars, satellites, satellites espions, les Russes savent tout ce qui se passe au cm2 près en Ukraine de « là-haut »… Alors la question est la suivante: Si les affaires vont si mal avec l’empire, pourquoi ne pas balancer les infos directes ?. Pourquoi tant de « retenue » ?
      Notre avis ? Les États sont de connivence depuis toujours, tu me grattes le dos, je gratte le tien…
      L’étatisme est la pire des filouteries, c’est une machine à mensonges tout azimut, pourquoi ? Parce le pouvoir oligarchique doit demeurer…
      Si ce n’était pas le cas et si les relations étaient si mauvaises entre yankland et rusland, les russes balanceraient directs ce qu’ils savent avec preuves irréfutables, à commencer avec le 11 septembre. Ils ne le font pas, parce qu’il y a convergence d’intérêts oligarchiques.
      En d’autres termes plus crus: TOUT CELA EST DU PIPEAU ORCHESTRE et de pauvres gens comme d’habitude, paient le prix fort de la turpitude généralisée.

      • Certes le pouvoir oligarchique doit demeurer… à voir comme un frein à la volonté d’asservir le dernier résistant de la planète.
        En un siècle la peau de l’ours se rétracte sensiblement et avec constance !

      • Othentik8 Says:

        Tu prêche un convaincu depuis bien des années R71

        Cela dit j’ajouterais que si la vérité venait à se savoir aux masses disons de la Grande Guerre à l’instant présent, j’ose même pas imaginer la réaction de ces dites masses qui tout à coup ouvrirai les yeux sur l’histoire réelle & sur leurs gouvernement.

        Les têtes de ces soit disant z’élites psycho vont s’enchainer aux potences érigée en place publique, ces derniers ne bénéficieront pas de la mascarade de Nuremberg…

        Amha, il craignent plus cette fin qu’une WWIII !

        Voilà pourquoi tout ce joue en coulisse. De plus cela à la confusion & au chaos.

        • nous pensons similairement, rien n’est inéluctable et certainement pas leurs turpitudes.
          Il suffit de dire NON ! et leur escroquerie s’arrête illico.
          La solution est en fait assez simple, encore faut-il pouvoir le faire suffisamment en masse, simplement en court-circuitant la société étatique obslolète en la remplaçant par la société libre et égalitaire autogérée et confédérée.

  3. Doctorix Says:

    Il y a une autre donnée troublante. On dit (c’est dans le Washington Times) que les sauveteurs arrivés sur place ont senti une odeur de cadavres en décomposition, et vu des corps vidés de leur sang. Et certains font un rapprochement entre ce crash et la disparition du vol MH370 de la même compagnie il y a quatre mois.
    Je sais, ça va un peu loin, mais on sait qu’au Pentagone et à Washington, ils ont une belle équipe d’enfoirés et de malades mentaux…
    http://lesmoutonsenrages.fr/2014/07/19/washington-times-un-commandant-des-rebelles-pro-russes-suggere-que-plusieurs-passagers-de-la-malaysia-airlines-sont-morts-plusieurs-jours-avant-lincident/
    Je sais aussi, les théories de la conspiration visant Washington vont bon train, mais on ne prête qu’aux riches.
    Gardons quand mêle à l’esprit certaines précautions oratoires:
    http://www.charlatans.info/conspiration-suite.php

    • Oscar Sutter Says:

      Vous voulez dire qu’il y a des vampires dans le coin, pas seulement en Transylvanie?
      Excusez-moi, je n’ai pu m’en empêcher, je sais que l’humour facile n’est pas de mise face à ce qui a eu lieu comme face à ce qui est encore en jeu pour le futur…

  4. Un événement majeur qu pourrait tout bouleverser de façon exponentielle R71:
    Le jour ou l’Armée dira NON d’une seule voix!

    Perso je suis conscient & détacher de ce système malsain mais impossible d’en sortir complètement :triste:
    ________

    Faut croire que la Russe se fâche un tantinet & décide de laisser s’échapper quelques cartes.

    http://rt.com/news/174412-malaysia-plane-russia-ukraine/
    http://www.zerohedge.com/news/2014-07-21/russia-says-has-photos-ukraine-deploying-buk-missiles-east-rader-proof-warplanes-mh1

    • oui c’était une question que nous posions: pourquoi les Russes ne balancent-ils pas tout ce qu’ils savent et ont enregistré sur l’affaire… Excellent qu’ils le fassent, mais la réponse occidentale et ukrainienne sera facile: ce sont des données falsifiées par les Russes…
      Ils savent qu’ils ne pourront pas compromettre les Russes sur ce coup là mais leur but est de brouiller les pistes, de maintenir le doute pour que la majorité (toujours la même chose hein ??) se dise: « Bah on ne le saura jamais »… mais le doute est là.
      C’est comme cela que fonctionne la propagande…
      Il y a toujours deux choses à faire dans toute affaire glauque:
      1- Toujours se demander à qui profite vraiment le crime? Qui a intérêt à ce que cela se produise, qui n’a pas du tout intérêt ?
      2- Suivre la trace du fric

  5. Oui, R71 votre analyse est la bonne, et j’y adhère complètement d’autant quelle explique tout ! Pour parler cru ; Ils se tiennent tous par les c***lles. Et en plus Otenthik8 appui la où ça pourrait faire encore plus mal : Si tout était découvert par la masse, je préfère dire les peuples. Et pour ma part, je pense que non seulement c’est cela contre lequel ils se battent depuis des siècles, mais que seule la « Révélation » de la vérité conduira au changement de paradigme ; D’un seul coup d’un seul !

  6. J’aime appuyer la ou sa fait mal JBL1960 néanmoins avec pertinence & de l’objectivité. Ils le bien font sans vergogne sans pour autant user de ces deux qualités.
    Enfin, c’est mon point de vue. Dans mon cas, je n’ai aucune peur de la vérité quel-qu’elle soit, je n’en dirais pas autant les concernant.

    ps: Othentik8 Says: Votre commentaire est en attente de modération. 21 juillet 2014 at 4:55

    Mes propos serait il choquant ?!

    Merci

    & voici de nouvelles cartes:

    http://fr.ria.ru/presse_russe/20140514/201207824.html
    http://fr.ria.ru/presse_russe/20140516/201226163.html
    http://fr.ria.ru/world/20140526/201332486.html
    http://fr.ria.ru/world/20140721/201892560.html
    http://fr.ria.ru/world/20140526/201328746.html
    http://fr.ria.ru/world/20140716/201835692.html

    Attention Moscou à ne pas vous bruler les ailes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.