Les quatre piliers de la résistance au Nouvel Ordre Mondial…

“Soyez le changement que vous voulez pour le monde.”

~ Mahatma Gandhi ~

 

Les quatre piliers d’une résistance collective efficace au Nouvel Ordre Mondial

 

Résistance 71

 

3 Juillet 2014

 

Nous n’allons pas ici revenir sur les détails du comment nous en sommes arrivés à cette conclusion, car depuis maintenant plus de quatre ans, nous publions, analysons, réfléchissons sur le comment et le pourquoi notre société en est arrivée là où elle en est aujourd’hui.

Nous suggérons à tous nos nombreux lecteurs (que nous remercions au passage de leur fidélité et de leur volonté de comprendre avant d’agir) de lire ou de relire plus avant la nombreuse documentation socio-politique de nos archives (plus de 2500 articles, traductions et analyses essayistes depuis 2010) que vous trouverez sur la page d’accueuil en haut à droite sous la rubrique “pages”. En ce qui concerne les articles originaux de Résistance 71, sont archivés sur la page “articles résistance 71”. Vous y trouverez au fil de la lecture les éléments qui nous ont permis d’arriver à cette ébauche de stratégie collective afin de rendre au peuple une égalité, une solidarité (fraternité) sans lesquelles la liberté n’est pas possible.

Nous l’avions dit dès janvier de cette année, s’il est toujours bien sûr important de continuer à fouiller l’information non dite, de divulguer les turpitudes de l’empire dans sa quête incessante d’instauration de son Nouvel Ordre Mondial fasciste transnational, il est aussi devenu plus important de réellement commencer à penser solution alternative. Il est bien beau de dire que la dissidence gronde, monte et amplifie, mais au bout du compte, lorsqu’on regarde le paysage médiatique alternatif qu’il soit francophone ou anglophone et que l’on observe ce que propose comme solution la “dissidence” au Nouvel Ordre Mondial, que trouve t’on ? Essentiellement les sempiternelles inepties de la classique voie conformiste de la “réforme” ou de ce que l’on pourrait appeler la “radicalité encadrée”. Quelles sont-elles ? Les classiques du genre:

  • Réformons de l’intérieur. C’est à dire, votons pour d’autres Bozo pour remplacer les clowns Kiri déjà en poste. Vous savez… voter pour ces honnêtes politiciens (antinomie absolue) qui croient “vraiment” au changement par les urnes ? Ceux qui amènent toujours tant de changement à l’aristocratie… Pas d’erreur ici, la “république” est conçue comme une aristocratie, relisez l’inénarable Platon.
  • Passons par les extrêmes: droite ou gauche mon colonel ? c’est du kif. On ressort Marx, Lénine et Trotsky (ces bons vieux agents de Wall Street et de la City de Londres) des placards, et le système relance en parallèle le bon vieux nationalisme patriotique crétin d’extrême droite, histoire de continuer à jeter de l’huile sur le feu politico-social et à maintenir la division politique et sociale sans laquelle les oligarques seraient déjà passés à la trappe depuis bien longtemps.
  • Un peu plus nouveau tout en demeurant pathétique: la résurgence catho-monarchiste, ramenons le roitelet Dagobert et sa floppée de curetons, sentez-vous ce parfum fétide montant des cachots inquisitoriaux ? Ce sera comme maintenant en fait, mais avec ce petit côté rétro féodal sans le préfixe “néo” que le N.O.M veut appliquer à sa société post-industrielle tout aussi féodale…
  • Mettons l’ultra-libéralisme forcené à la barre, celui cher à l’école “économique de Vienne” (Friedriech Hayek et Carl Menger), celui prôné par le mouvement dit “libertarien”, qu’il ne faut pas confondre avec libertaire qui veut dire anarchiste. Libertaire c’est nous… Libertarien, ce sont ceux qui disent sans rire: aux chiottes le gouvernement et l’état (jusque là on est d’accord), c’est maintenant que çà se gâte: et… accrochez-vous bien… laissons faire les marchés. Ces braves bêtes s’auto-régulent comme des grands, s’ajustent et la libre-entreprise capitaliste gérée par les “lois naturelles du marché” va nous mener à la réalisation du bonheur sur terre. La ligne de gens comme Alex Jones au pays du goulag levant, pour qui la solution au marasme oligarchique actuel qu’il a si bien dénoncé et analysé depuis plus de 15 ans, c’est de voter Ron Paul le libertarien, qui est en retraite mais a mis son fils à sa place, qui pédale pour… le parti républicain, comme son père avant lui. Bref… Votons une fois de plus pour le “politicien honnête et visionnaire”… Dude ! T’as rien d’autre en stock ??
  • Réécrivons citoyennement la constitution. De loin l’approche la plus positive que nous ayons vu, mais qui à notre sens ne pourrait fonctionner qu’en tant que texte fondateur d’une confédération de communes libres. Sans abandonner l’État, coercitif et anti-réformiste par essence et par construction, une telle initiative est vouée à l’échec, car l’État ne validera jamais une réécriture citoyenne de la constitution, c’est l’évidence même. Il faut d’abord sortir de l’État, pour ce faire une seule solution: le détruire, car il ne laissera rien lui faire de l’ombre… N’oublions jamais que l’État n’est que l’outil coercitif de l’oligarchie, qui avec le temps est devenu le gardien du statu quo.

Qu’ont en commun ces quelques exemples principaux que nous avons cité ? Évident non ? Tous, demeurent ancrés dans un système étatique plus ou moins fort ou centralisé, mais néanmoins, aucune de ces “solutions” ne remet en cause la hiérarchie, la pyramide du pouvoir, le consensus du statu quo oligarchique. C’est pourtant cela qu’il faut non seulement briser, mais empêcher qu’il puisse revenir. Comment ?

En attaquant collectivement, de concert ce que nous avons identifié comme les quatre piliers porteurs du système hiérarchique oppresseur et coercitif en place. De ces quatre piliers, deux sont d’ordre socio-politique, deux autres d’ordre économique. Notons brièvement au passage ici que nous n’avons abolument aucune prétention de penser que nous avons raison à 100% et que ce que nous avançons est la seule marche à suivre possible. Ceci n’est qu’une réflexion, une ébauche, résultant de quelques années d’analyse et de pratique. Tout ce qui sera dit à partir de maintenant n’est en rien définitif, est parfaitement discutable, ce n’est qu’un os à ronger…

Les quatre piliers à attaquer par voie d’information et de boycott:

 

  • Les Institutions: “Concluons sans crainte que la formule révolutionnaire ne peut plus être ni législation directe, ni gouvernement direct, ni gouvernement simplifié, elle est: Plus de gouvernement du tout.”
    ~Pierre-Joseph Proudhon~

    Boycott des institutions tant que faire se peut. Quelles institutions ? Toutes, celles de l’État menant à la désobéissance civile organisée dès que possible, avoir des comités citoyens organisés localement qui se dressent contre toute incartade du système, qui sont légions à l’échelon local d’une ville et qui demandent des comptes en permanence avec suivi et celles des institutions privées comme les banques et tous les parasites avenant.
    Dans le même temps, il convient de mettre en place des structures locales organisées par les citoyens cherchant à en impliquer toujours plus. Le but étant pas à pas, de créer un contre-pouvoir par la solidarité, la communication et l’échange. Ce contre-pouvoir, qui se voudra auto-gestionnaire, égalitaire, non-hiérarchique, devra veiller à remplir des fonctions de bien commun et à ne pas se laisser subvertir, coopter par le système qui avant la répression brutale possible de dernière instance essaiera avant tout de pervertir, de diviser le mouvement. Il est essentiel à ce niveau de fonctionner sans hiérarchie, sans chef, de façon à n’offrir rien ni personne sur quoi s’aggriper. A ce niveau, il est essentiel de se méfier des infiltrations d’agents de l’état et des organisations de “gauche”, surtout trotkistes et de leurs infiltrateurs professionnels, dont le but est toujours le même: instaurer la tactique du diviser pour mieux régner. Ceci se situe sur le plan politico-social local, de loin le plus important. Le changement radical de société doit venir de la base, de nous, avant tout dans un élan individuel et collectif de reprise de contrôle de nos vies, de nos lieux de travail et d’habitation. Arrêtons de croire les fadaises de l’ingénierie sociale oligarchique nous expliquant depuis des générations jusqu’à plus soif que nous ne sommes que des idiots, des incapables, des fainéants, que nous ne pouvons fonctionner que dirigés par une “élite” (auto-proclamée bien évidemment) éclairée qui nous mènera sur le chemin de la lumière et du bonheur sur terre et que sans eux et leurs institutions faites pour notre bien commun, il n’y aura que chaos, mort, maladie et désolation sur terre. Il est vrai que lorsque l’on observe le monde d’aujourd’hui et d’hier… On se demande vraiment pourquoi nous voudrions tant être “livrés à nous-mêmes” ?
  • L’idéologie et la pratique coloniale: “L’infériorisation est le corrélatif indigène de la supériorisation européenne. Ayons le courage de le dire: C’est le raciste qui crée l’infériorisé.” ~ Frantz Fanon ~
    Le colonialisme est le bras expansionniste et hégémonique de l’occident raciste et dominateur depuis le XVème siècle. Il lui sert à piller le monde et à l’asservir pour assoir son hégémonie raciste et eurocentriste sur laquelle règne sans partage une petite clique d’oligarques, les fameux 1%, plus proches en fait de 0,0001% de la population.
    Nous l’avons déjà évoqué à maintes reprises sur ce blog, l’empire anglo-américain sévissant sur le monde depuis le XIXème siècle, dont la dominante actuelle est américaine, repose sur un territoire volé, usurpé depuis l’implantation des premières colonies anglaises (et françaises) sur le “nouveau monde”, particulièrement en Amérique du Nord, au XVII ème siècle. A l’avenant, les satellites impérialistes de la “couronne” (lire la City de Londres et la Banque d’Angleterre) comme le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, sont tous aussi édifiés sur des terres volées et usurpées. Ainsi, priver un empire de son territoire, à plus forte raison si ce territoire est purement fictif car usurpé, résulterait immanquablement son effondrement de facto.
    Est-ce réalisable ? La réponse est oui. Comment ? En soutenant activement les mouvements de résurgence indigène qui fleurissent dans tous les territoires autochtones au pays du goulag levant, au Canada, en Australie en Nouvelle-Zélande, sans oublier bien sûr en Palestine occupée, toute aussi occupée que le sont les terres ancestrales des nations amérindiennes du nord et du sud, des aborigènes d’Australie et des Maoris de Nouvelle-Zélande et leurs cousins ethniques de l’archipel hawaiïen.
    Nous sommes de ceux qui pensent que l’avenir de l’humanité passe par les occidentaux libérés de l’idéologie colonialiste, se tenant côte à côte de leurs frères autochtones pour l’édification d’un monde libre et juste, fondé sur l’égalité et la solidarité inter-ethnique, car nous sommes tous embarqués dans le même navire et il en va de notre intérêt commun à tous de fonctionner fraternellement, sans division politique générant inégalités, troubles et chaos perpétuels comme l’a historiquement prouvé la société hiérarchique étatique occidentale.
    Il y a en ce moment même une grande résurgence autochtone au pays du goulag levant, au Mexique et au Canada. Nous essayons de relayer l’information au mieux afin d’éveiller l’attention. Parlons-en, soutenons-les, ils luttent pour leur autonomie, leurs terres ancestrales, la fin du génocide dont ils sont les victimes depuis 1492.
    La véritable lutte contre le terrorisme commence par là: Les Indiens luttent contre le terrorisme occidental depuis 1492, depuis la venue de Cristobal Colòn, littéralement “le colon porteur de la croix”, le génocidaire dûment mandaté par l’église romaine criminelle et ses laquais royaux.
    Émancipons-nous de l’idéologie colonialiste qui nous opprime aussi à un degré différent certes et tenons-nous debout aux côtés de nos frères autochtones où qu’ils soient. Ils luttent pour la Terre-Mère que nous ne faisons qu’emprunter aux générations futures…
  • Les dogmes de la pseudoscience: “L’unique mission de la science, c’est d’éclairer la route… La science étant appelée désormais à représenter la conscience collective de la société, doit vraiment devenir la propriété collective de tout le monde.” ~ Michel Bakounine ~
    Pour imposer sa volonté hégémonique, l’oligarchie doit pervertir la science, la façonner à son image, celle du mensonge, de la déception, de la veulerie et de la partialité doctrinaire. Alors bien évidemment tous les scientifiques, universitaires et ingénieurs ne font bien évidemment pas partie d’un vaste complot. Beaucoup sont intègres et font leur métier avec passion et objectivité… dans le cadre qui leur a été imparti. Là réside toute l’astuce: il ne sert à rien de corrompre tout le monde, ce ne serait d’ailleurs pas possible, mais corrompre par le haut, corrompre par la source nécessaire à la recherche scientifique, le nerf de la guerre en toute chose dont il faudra se départir à un moment donné: l’argent et corrompre quelques personnes clefs mises en place aux bons endroits stratégiques est suffisant. Les directeurs de laboratoires, les recteurs, directeurs de recherches universitaires, les maisons d’édition qui publient les ouvrages “références”, les journaux et magazines scientifiques, les médias, les commissions “scientifiques” institutionnelles nationales et internationales, etc…
    De quoi parlons-nous ? Qu’est-ce qui a été falsifié ? La réponse facile serait: Tout ! Tenons-nous en à ce qui nous concerne dans le monde d’aujourdhui: les sciences sociales recherches et enseignement (histoire, ethnologie, anthropologie, socio-biologie…), corrompus par les dogmes pervasifs du malthusianisme, du darwinisme-social, de l’histoire tronquée, biaisée, édulcorée ; la médecine: les scandales des vaccins, celui du cancer, comment croire une science dont les cadres formateurs au pays du goulag levant entre autres, dans les écoles de médecine et les écoles de médecine elles-mêmes ont été achetés par la Fondation Rockefeller (versée dans la chimie depuis le départ, tiens, tiens…) dès le début du XXème siècle…
    La génétique: qui est l’activité de remplacement de l’eugénisme après que celui-ci ait eu mauvaise presse après la seconde guerre mondiale et pour cause. Que dire de l’empire du mal et du mensonge Monsanto, Sygenta, DuPont, Dow Chemical, BASF, Bayer, entreprises (dont certaines résultantes du démantèlement de convénience d’I.G Farben après 1945) ?
    La géologie partie intégrante de la science pétrolière et son escroquerie de l’origine biotique, “fossile” du pétrole et du gaz naturel ainsi que de sa résultante induite: le dogme quasi-religieux du “pic pétrolier” de cet ingénieur de la Shell Hubbard datant de 1955…
    Ceci nous amène immanquablement à la nouvelle religion pseudo-scientifique mais véritablement économico-politique: l’escroquerie du réchauffement climatique anthropique, rebaptisé “changement climatique (anthropique)” depuis l’affaire du ClimateGate de Novembre 2009. La falsification de données, le mensonge permanent des entités politique du GIEC et pseudo-scientifique de l’université d’East Anglia, ont fait de la climatologie la risée de la science moderne.
    Faisons sauter les verrous, boycottons et dénonçons ces dogmes d’une science relevant plus de la magie noire et reprenons les rênes pour permettre aux honnêtes scientifiques, chercheurs, ingénieurs et techniciens d’œuvrer pour un véritable progressisme dans un monde bien meilleur.
    Des quelques exemples enumérés ci-dessus, nos lecteurs savent que nous sommes particulièrement sensibles au sujet du pétrole pour la simple et bonne raison qu’il est, avec le contrôle de la nourriture, le cheval de bataille le plus important de l’oligarchie. En effet, si une petite clique de parasites arrivent à contrôler les ressources énergétiques et alimentaires de la planète, que croyez-vous qu’il se passera ? Qu’essaie de faire l’oligarchie depuis plus de 30 ans ? Contrôler la nourriture et les ressources énergétiques planétaires, par les OGM (Organismes Génétiquement Modifiés), la destruction de l’agriculture paysanne partout au profit de l’agro-alimentaire de masse de préférence OGM et de contrôler les ressources énergétiques (pétrole et gaz) par monopole et contrôle des prix par l’astuce du dogme du “pic pétrolier”, qui est une fraude supplémentaire. Le pétrole brut est abiotique et inépuisable à l’échelle humaine. Il est à notre sens des plus important de le faire plus savoir afin de mettre un terme à cette dictature de la rareté d’un produit qui est partout, absolument partout et dont les réserves ne dépendent que des éléments primordiaux inclus à la formation de la Terre il y a plus de 4 milliards d’années. Faire admettre cette vérité scientifique, largement prouvée et documentée, fera chuter les prix, mènera les pétroliers à la banqueroute, forcera les énergies alternatives à sortir des tiroirs et placards, résoudra bien des problèmes de pollution et mettra fin aux guerres permanentes pour le contrôle de cette saloperie, guerres qui ont tuées des millions de personne jusqu’à ce jour.
    Double effet: Retirer la terre usurpée à l’empire et lui retirer dans le même temps sa source la plus importante de revenus et de pouvoir: le pétrole et le gaz… Ouch ! Là on commence à causer sérieusement !
  • La société de consommation et ses piliers économiques:
    “La propagande est de plus en plus utilisée en raison de son efficacité reconnue pour obtenir l’adhésion du grand public… Un stimulus souvent répété finit par créer une habitude, une idée souvent réitérée se traduit par une conviction.” ~ Edward Bernays ~
    La société de consommation est l’arme psychologique la plus subversive jamais inventée par l’Homme. Elle remplit deux objectifs en un: Elle remplit les poches des oligarques et elle réduit en esclavage les populations. Au XXIème siècle, le règle du jeu est celle des monopoles économiques qui achètent le politique (ceci a été mis en place depuis la 1ère révolution industrielle et a été peaufiné depuis). Les monopolistes sont parfaitement identifiables dans tous les domaines. Ce sont eux qu’il faut faire souffrir et attaquer là où çà fait le plus mal: au porte-feuille. Identification des pontes du CAC40 et des leaders des places boursières et boycott tant que faire se peut, dans TOUS LES DOMAINES possible. Il nous faut décider en masse, collectivement de boycotter les grosses boîtes et favoriser le commerce localisé avec les produits les plus locaux possibles. Depuis plusieurs mois par exemple en Espagne, un énorme effort de boycott a été fait contre Coca-Cola, qui a vu ses ventes baisser en Espagne de plus de 48%… çà fait mal et les oligarques le sentent. Généralisons ces pratiques contre les grosses boîtes industrielles et renforçons le contre-pouvoir local en créant la substitution. Très vite les populations s’organisent de manière efficace pour palier à certains manques. On peut parfaitement vivre sans une grande partie de la merdouille offerte par la société de consommation à outrance, on vit même mieux et on recentre les pôles d’intérêts et les priorités. C’est salvateur à terme.
    Ceci nous refait toucher du doigt les éléments de notre pilier #1, ce qui veut dire que… la boucle est bouclée.

“Qu’ai-je appris au cours de ma vie ? Que les plus petits actes de résistance à l’autorité, s’ils sont persistants, peuvent mener à de larges mouvements sociaux. Que les personnes du commun sont capables d’actes extraordinaires de courage… Peut-être la chose la plus importante que j’ai apprise fut au sujet de la démocratie. Que la démocratie n’est pas nos gouvernements, nos constitutions, nos structures légales ; que bien trop souvent ceux-ci sont de fait, les ennemis de la démocratie.”
~ Howard Zinn
, “On ne peut pas être neutre dans un train en marche”, autobiographie, 1994 ~ Historien, professeur de science politique, Université de Boston.

Nous l’avons déjà dit sur ce blog: Compagnons ! La balle est dans notre camp. Elle l’est en fait depuis un moment… A nous de jouer, ensemble, à un jeu dont NOUS ferons les règles cette fois, car nous n’avons besoin de personne pour le faire !

Fraternellement vôtre !

 

31 Réponses to “Les quatre piliers de la résistance au Nouvel Ordre Mondial…”

  1. loulotte Says:

    IG FARBEN –

    DEVINETTE : quelqu’un de cèlébre a travaillé pour cette ste – qui ?

  2. Merci pour ce rappel ; personnellement il tombe à pic. Cela me permet de recentrer ma pensée sur le but à atteindre. C’est construit, cohérent, à la portée de tout un chacun, car pour beaucoup, et j’en fait partie, nous sommes des gens simples (ce qui ne veut pas dire simple d’esprit), bref c’est direct. Comme à chaque fois d’ailleurs, cela me prend aux tripes. J’aime cela, car ainsi je me questionne et cela me fait avancer. J’aime à dire souvent, que pour moi, les choses avancent comme une méduse ou une pieuvre dans l’océan. C’est le sentiment que j’ai en regardant les événements marquants du passé. Sachez que grâce à vous j’ai pu coordonner ma réflexion sur un changement de paradigme et que cela me fait avancer tous les jours car je pense, tout comme vous, que nous pouvons dès à présent faire changer les choses ; c’est à notre portée. Soyez remerciés de cela, vous m’apportez beaucoup jour après jour. Vous savez que je suis athée et que ma devise est « Ni dieu ni maître » et que j’essaie que cela soit, sans arme, sans haine et sans violence. J’ai du respect pour vous, Résistance71. A bientôt de vous lire, toujours avec plaisir et dans l’idée de faire avancer notre schimlblic, ensemble…

    • Si la route est longue… elle commence toujours avec le premier pas. Merci du soutien.
      Hoka Hey !

      • loulotte Says:

        http://www.elwatan.com//culture/un-exemple-a-mediter-03-07-2014-263350_113.php

        article sur El Watan – ils vont être contents au gouvernement ……

        • très bon article en effet, merci du lien… Ils ont néanmoins oublié dans la liste des expériences anarchistes, la révolution espagnole et les communes libres entre 1936 et 1939.
          N’oublions jamais que ce que les livres d’histoire appellent « la guerre civile espagnole » ou simplement la « guerre d’Espagne 1936-39 », a été une révolution sociale menée dans un premier temps avec succès par les anarchistes espagnols qui se sont battus a partir de 1937 contre le fascisme franquiste, mais aussi contre les stalinistes soutenus par l’URSS qui ont flingués anarchistes et POUM, franquistes et stalinistes étant aidé par l’URSS, l’Italie fasciste mussolinienne, l’Allemagne hitlérienne et la république française qui avait fermée ses frontières et qui mit dès 1939 les gens passant la frontière fuyant le franquisme dans les camps…
          Nous prenons bonne note du livre mentionné dans l’article « Adieu capitalisme » et il faut lire aussi le remarquable « EZLN 20 et 10, le Feu et la Parole » de Gloria Muñoz Ramirez, sans doute le meilleur livre écrit sur le mouvement autonomiste autochtne zapatiste du Chiapas.

        • Honte à nous !
          Parlant de l’algérie, la société kabyle et l’expérience libertaire:
          http://labellerebellekabylie.centerblog.net/rub-sail-mohamed-anarchiste-algerien-.html

  3. @loulotte ; Heinrich Ford est le plus connu, et il y eut Paul Warburg, le banquier germano machin chose, créateur de la FED. Y en aurait il un autre qu’on connaîtrait moins ? Merci de nous éclairer…

  4. loulotte Says:

    à côté – c’était le Pape Jean Paul II – la honte –

    • nous avons recherché l’affaire… entre les cathos qui nient et crient au lèse-cureton en chef et les habituels trotskistes qui le rendraient bientôt responsable à lui seul de l’holocauste, nous avons trouvé cet article semble t’il mesuré. Nous ne sommes pas spécialiste de ce secteur, mais Wojtyla a bien travaillé pour une entreprise affiliée à IG Farben…
      http://theboard.byu.edu/questions/57569/
      bonne lecture…

      • loulotte Says:

        Merci – je suis un peu soulagée – en fait on ne sait pas ce qu’il y faisait, ni même s’il ne faisait partie des travailleurs de force –

  5. Mustapha Menier Says:

    A reblogué ceci sur Les New's de Mustapha Menier.

  6. Nous avons pris l’exemple (parmi d’autres) d’Alex Jones dans notre article pour illustrer le manque de proposition de solutions à la grille de contrôle mondiale mise en place par l’oligarchie…
    Voici ci-dessous un excellent exemple de ce que nous avançons:
    Dans cette vidéo très récente, Jones explique pendant plus de 18 minutes avec une très grande précision et justesse de mots ce qu’il se passe au pays du goulag levant et en occident. Il nous (re)fait la liste de tout le mal fait et planifié, nous donne une vision vivante et impressionnante du totalitarisme mis en place par l’oligarchie pour arriver au but final bien énoncé: Un contrôle total de la population mondiale et passant par une réduction drastique de son nombre… Le message est clair, concis, passe bien, mais pour ceux qui voient ce qu’il se passe, cela ne fait une fois de plus qu’enfoncer une porte ouverte.
    Admettons qu’il le fasse pour ceux qui commencent à s’éveiller… OK, soit…
    Mais, une fois de plus après près de 20 minutes de parlote, une question brûle les lèvres: Ok, on a compris le message… Que doit-on faire contre ?… quelles sont tes solutions ?
    Aborde t’il le sujet ? Non… On peut légitimement se demander pourquoi. Lorsque parfois il tente de proposer, cela revient toujours à la même chose: « votez libertarien, votez pour la famille Paul… »
    Cette vidéo de Jones est exactement le pourquoi nous avons écrit l’article que vous avez lu ci-dessus.
    Le temps est venu d’agir, de manière informée certes, mais aussi d’agir et les solutions ne sont EN AUCUN CAS au sein du système, c’est la seule certitude absolue que nous pouvons, devons avoir !

    Ecoutez Jones, c’est informatif, mais limitatif, car toujours on reste sur sa faim parce qu’il n’aborde pas le problème des solutions réelles à apporter.

  7. Oui, car Jones ne veut pas changer de paradigme. Il veut continuer ce système en mode libertaré ! Vous parlez d’une révolution ! D’ailleurs, il est pour le 2nd amendement, il veut continuer à pouvoir porter une arme… Il a été un grand môssieur et à réalisé de belles choses « End Game » la chasse aux bilderbergers… Mais, depuis qu’il roule ouvertement pour placer la famille Paul à la place des parties conventionnels ben voilà quoi ! C’est précisément ce que je reproche à Jones et c’est pourquoi je ne le suis plus quotidiennement. Allez, merci R71 et A+

    • En ce qui nous concerne nous avons totalement révisé notre position sur le second amendement (possession et port d’arme). Les armes sont mauvaises, faut donc pas en avoir… C’est ce qu’on pensait. Il est évident aujourd’hui que si dans le pays du goulag levant, le goulag en est toujours à se « lever » et n’est pas encore à 100% mis en application, c’est parce que les citoyens américains sont armés. Cela bloque l’oligarchie, retarde et complique beaucoup les choses intra muros.
      Toutes les sociétés anarchistes ont été des sociétés en armes, car elles devaient lutter contre la répression étatique généralisée. Les Zapatistes du Chiapas sont armés et organisés, l’état mexicain les craint et évite le conflit armé (même si des escadrons de la mort harcèlent les communautés périphériques,personne ne lâche le morceau…)
      Toutes les « révolutions », une fois amenés en place les nouveaux aristocrates/oligarques, ont désarmé les populations, c’est la première chose qu’ils font.
      Le peuple en arme tient l’extrémisme gouvernemental à distance en plus de pouvoir fournir l’opportunité de milices citoyennes organisées.
      Si les USA ne sont pas l’URSS aujourd’hui, c’est parce qu’il y a plus de 200 millions de flingues tous calibres dans la nature et l’état a peur de la confrontation finale avec sa population, c’est au moins une bonne chose.
      Au vu du développement récent de ce qui se passe là-bas, nous pensons que l’oligarchie ne passera pas par cette confrontation directe qui serait forcément une confrontation armée… Il passe par la bande. Il se fomente quelque chose de très grave: l(importation clandestine, par le gouvernement yankee, de dizaines de milliers d’immigrants illégaux depuis le Mexique, l’Amérique centrale et du sud. Ces pauvres gens sont leurrés à passer les frontières, ils sont réceptionnés et conduits dans des camps militaires et FEMA pour être dispatchés plus tard sur le territoire. Il apparaît maintenant que beaucoup d’enfants non accompagnés sont parmi ces personnes, toutes de conditions misérables, souvent malades, parasités et l’oligarchie est sûrement en train de fomenter une crise sanitaire intra muros, d’autres maladies seront « disséminées » à dessein ce qui provoquera des foyers de contagion. Cela plus un effondrement économique donnera l’occasion de déclarer la loi martiale et de suspendre la constitution…
      Il se prépare une campagne de « choc et effroi » pour subjuguer la population qui résisterait…
      A suivre, mais il se prépare quelque chose de dramatique en Amérique maintenant à notre avis…

      • Venant chercher cet article pour quoi vous savez, je relis les commentaires et à cette heure du jour ben ça prend tout son sens.

        • pas mal de choses semblent être en place depuis hein ?… Là-bas et ailleurs. On a écrit ça y a 4 ans et demi environ, pas besoin de boule de cristal 😉 l’oligarchie répète sans cesse sa réalité (subjective) et la rend « objective » par la force. C’est parce qu’un petit groupe est capable d’influencer le processus historique et sa réalité que nous sommes dans cette merde… Il suffit de dire non ! ensemble, et c’est fin de partie pour le système, il faut transcender les antagonismes induits ey embrasser notre complémentarité organique. Ensemble.
          Il n’y a PAS autre solution.

          • Absolument, et en France, avec la confrontation actuelle provoquée par Macron, l’outil de Rothschild, et les Gilets Jaunes, on est en plein dedans…

            C’est pourquoi = PAS DE NÉGOCIATION avec le pouvoir, l’État et ses Biens-Zélés ou larbins, des larbins des larbins…

            • pas non plus de « portes-parole » officiels ou officieux… Tout doit fonctionner par délégation contrôlable si besoin est, délégués représentants des assemblées et ne rapportant que ce qui a été décidé unanimement… pas de dictature de la majorité !

            • Oui, j’ai regardé par bribes, la Grande Explication sur LCI hier soir, par bribes ;
              1) parce que je réceptionne mal (tant mieux)
              2) parce que ce n’est pas possible de s’infliger ça en continu.
              3) J. Mouraud donne des bâtons pour se faire taper aussi, en affirmant, péremptoire qu’il faut que les GJ ait, justement, des représentants officiels…

              Après elle s’étonne qu’on l’accuse de compromission avec Macron…

              Personne n’a relevé la prétendue unanimité sur le RCA, y sont tous d’accord avec le GIEC et la Sd’État a affirmé que les inondations de Trèbes, comme les incendies en Californie étaient dus au RCA !!!

              Alors que pour la Californie, il y a un gros doute sur une explosion survenue à Paradise chez PG&E.

              Je l’ai rajouté sous le billet de MNN que vous avez traduit, en section commentaires, TERRE BRÛLÉE ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/11/16/terre-brulee-mohawk-nation-news/

              Par contre, parmi les « intellectuels » présents, on a pu remarquer combien les cinéastes étaient proche du pouvoir. Que Cohn-Bendit se soit vendu à Macron, NORMAL, mais le vieux Goupil… Triste !
              Pas grave, on continue de lutter = pour la société des sociétés…

            • Goupil est un trotskiste qui a manipulé Coluche en son temps, c’est une ordure de la même veine et même école que le tâcheron de Cohn Bendit…

            • Ouais…
              D’ailleurs Goupil est un intervenant régulier sur LCI !

              Pas trop glop tout ça.

              Tenez, je vais le mettre dans mon blog, car ce moment était particulièrement savoureux, la Sd’É à l’Écologie qui patauge dans des justifications très vaseuse sur l’avantage de la voiture électrique !

              http://video.lefigaro.fr/figaro/video/ingrid-lavavasseur-gilet-jaune-a-emmanuelle-wargon-comment-avec-un-petit-salaire-et-alors-que-les-banques-ne-nous-pretent-pas-peut-on-acheter-une-voiture-electrique/5972799617001/

  8. Il y a quelques jours, au journal, il était question de cette immigration massive qui arrivait de tout bord aux USA et les gens sont près de s’étriper… les simples citoyens américains n’en peuvent plus!!!
    A savoir qu’en Italie c’est la même chose, la police et l’armée accueille tous les « réfugiés » qui arrivent par bateaux les uns après les autres, via L’île de Lampedusa….

  9. Ils sont à mon avis proches du scénario de Jericho ( dont le tournage a été arreté alors que le public reclamait la suite…)

  10. […] « Les 4 piliers de la résistance au Nouvel Ordre Mondial » (R71, 2014) […]

  11. […] 64 de L’ESSENTIEL de RÉSISTANCE 71 de 2010 à 2018, en version PDF ► Les quatre piliers d’une résistance collective efficace au Nouvel Ordre Mondial et publié par Résistance 71 le 3 Juillet […]

  12. […] 64 de L’ESSENTIEL de RÉSISTANCE 71 de 2010 à 2018, en version PDF ► Les quatre piliers d’une résistance collective efficace au Nouvel Ordre Mondial et publié par Résistance 71 le 3 Juillet […]

  13. richard bour Says:

    merci je partage /et oui ! depuis 2012/14 le réveil est fantastique , non ? grace a « nous » 😱

  14. […] 64 de L’ESSENTIEL de RÉSISTANCE 71 de 2010 à 2018, en version PDF ► Les quatre piliers d’une résistance collective efficace au Nouvel Ordre Mondial et publié par Résistance 71 le 3 Juillet […]

Répondre à Tirion Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.