Résistance politique… futile ou nécessaire ? La réponse amérindienne…

« Les colons et les colonisés ont été forcés d’accepter et de vivre dans un état dénué de liberté ; ceci a été rendu possible par le vaste mensonge qui est intriqué dans chaque aspect de nos vies aussi loin que nous puissions nous en rappeler et ce en tant que mémoire, identité et comme relations politiques et économiques de domination et d’exploitation… Le colonialisme est une relation totale au pouvoir et il a façonné les existences non seulement de ceux qui ont perdu mais aussi de ceux qui ont profité. »
~ Professeur Taiaiake Alfred, Ph.D Science Politique ~

 

La résistance n’est pas futile

 

Mohawk Nation News

 

13 Mai 2012

 

url de l’article:

http://mohawknationnews.com/blog/2012/05/14/resistance-is-not-futile/#comment-2768

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La notion de dire que la résistance est futile est mensongère. Nous devons résister pour survivre.

L’élite européenne a envoyé des envahisseurs pour nous enlever, assimiler ou tuer et prendre nos possessions afin d’améliorer leurs vies. La maladie nous a presque totalement éradiqué. Ils ont sévi sur terre comme des marauders, des pillards, détruisant des sociétés entières pour tout contrôler et collecter.

Mêmes des parties de notre corps sont copiées ou volées pour atteindre la perfection. La chirurgie esthétique reconstruit leurs visages pour ressembler à des visages sans rides de gamins de 5 ans et leurs corps reconstitués émulent notre désirable distinction. Ils ne nous aiment pas mais se laissent griller sur des lits UV pour nous ressembler.

Pour contrôler le monde par la force, l’assimilation et le génocide, ils doivent être mécaniques, sans émotions: “Vous vous adaptez ou nous vous tuerons.”

Ils assument une domination universelle en prenant ce qu’ils veulent, contrôlant et utilisant tout le monde, en nous disant: “Nous sommes un pouvoir qui va absorber vos territoires, vos richesses, votre énergie, votre culture, vous-mêmes.”

On en sait peu sur leur origine et leurs intentions. Ils ne négocient ni n’argumentent avec nous. Leur histoire est artificielle. Ils ont pensé que s’ils disséminaient leur semence, qu’ils pourraient survivre quelque part, le vent a soufflé tout cela aux quatre coins de l’oubli.

Quand Champlain est arrivé au Québec, il a déchargé ses armes sur nous et a commencé à tuer les Mohawks. Leurs messagers nous ont prévenu que toute résistance était futile, de baisser nos défenses, de soumettre notre culture et de les servir.

L’assassinat et l’assimilation forcée ont suivi pour faire disparaître nos vies et notre distinction.

D’abord nous les avons trouvés comiques, spécifiquement leur dévotion à la veûlerie. Nous avons été les témoins occulaires du comment ils violent la Nature.

Notre esprit est demeuré intact. Nous avons résisté l’assimilation, la mise en esclavage du corps et de l’esprit et avons maintenu notre identité. La conscience collective indigène fait partie du monde naturel et de l’univers. Les peuples naturels sont faits pour resister à l’annihilation.

Les envahisseurs furent tyranniques et coercitifs. Aujourd’hui, le mystère de la disparition de plus de 125 millions d’autochtones de l’hémisphère occidental (depuis 1492) est toujours caché. Personne n’a été mis en prison pour ces plus de 55 000 enfants autochtones assassinés par le gouvernement canadien dans son programme de pensionnats pour Indiens géré par les églises (NdT: catholique, anglicane, presbytérienne et unifiée du Canada, ce qui dénote bien la coalition des puissances coercitives usuelles de l’église et de l’état).

Après avoir enduré les brutalités pendant des siècles, Karoniaktajeh a dit “Nous sommes le lion assoupi qui se réveille”. Kaianerehkowa, la Grande loi de la Paix, qui est fondée sur le pouvoir naturel, influencera le monde entier.

Un peuple contrôlant d’autres êtres n’est pas naturel. Dans le système hiérarchisé capitaliste, un individu contrôle tout le monde par la force, la menace et le conditionnement psychologique.

Une figure similaire à la reine des abeilles fut créée pour gérer la ruche, donner les ordres d’attaquer ou de créer des provocations afin de collecter les biens. Un prétendu Mohawk a menacé récemment de les mettre en mode attaque.

L’intégration d’êtres vivants et de leur culture pour leur utilisation est répugnant. 500 ans d’Européens utilisant la force, la technologie et les forces vives des autres touchent à leur fin.

Des milliers d’espèces ont été soit assimilées soit détruites et des milliards de vie ont été exterminées. Les éléments naturels de résistance et de survie demeurent. Les éléments artificiels sont en voie de disparition.

Le nombre et le pouvoir des envahisseurs fondent comme neige au soleil.

L’esprit hiérarchique ne peut pas vaincre l’esprit communal autochtone.

Notre conscience collective a été étudiée de manière extensive afin de mieux nous éliminer. Nos pensées et modes de vie ont toujours été incompris de l’”élite” depuis tous ces siècles. Ils voient le monde naturel comme étant chaotique et pensent que leur système hiérarchique amène l’ordre du chaos. Quelle équipe de neuneus !

Les racines de l’arbre blanc de la paix ont poussé dans toutes les directions depuis l’Île de la Grande Tortue. Suivez les racines jusqu’à leur source. Paix.

-[]-[]-<I>-[]-[]- 

NOTES:

Joseph Goebbels:  “En énonçant un mensonge suffisamment gros et en le répétant, les gens finiront par le croire. Le mensonge ne pourra être maintenu que tant que l’État peut isoler les gens des conséquences politiques, économiques et/ou militaires du mensonge. Il devient alors vital pour l’État d’utiliser tout son pouvoir pour réprimer la dissidence, car la vérité est l’ennemi mortel du mensonge et donc par extension, la vérité est le plus grand ennemi de l’État.”

Hermann Goering [au procès de Nüremberg 1945-6]:    “Naturellement, les peuples, gens du commun, ne veulent pas de la guerre: ni en Russie, ni en Angleterre, ni en l’occurence en Allemagne. Ceci est bien compris. Mais après tout, ce sont les leaders des nations qui déterminent la politique. C’est en fait très simple de mener le peuple dans la guerre, que ce soit dans une démocratie libérale ou une dictature fasciste, un parlement ou une dictature communiste. Avec ou sans sa voix, le peuple peut toujours être ramené à la volonté des leaders. C’est facile. Tout ce que vous avez à faire est de leur dire que nous sommes sous attaque et de dénoncer les pacifistes pour leur manque de patriotisme et qu’ils représentent un danger pour la nation. Cela marche de la même façon quel que soit le pays.”

Eto Wokoam, Mohawk, a dit en 1710, après son retour d’Angleterre: “Ils se fient à l’écriture. C’est comme cela qu’ils seront jugés.

Une Réponse vers “Résistance politique… futile ou nécessaire ? La réponse amérindienne…”

  1. JBL1960 Says:

    Les propos de Goering et Goebbels sont vraiment d’actualité, et ça fait froid dans le dos… J’ai souvent dit, ici, que tout pouvait revenir, d’un claquement de doigt, et je crois qu’on a jamais été si près de cela. Car quand vous écoutez Celente, Roberts c’est parfaitement cohérent. Seule, notre capacité à résister, ensemble, pourrait stopper tout cela. Le pourrons-nous ? Je crois que c’est une putain de bonne question, non ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.