L’histoire qu’on enseigne pas… A propos du 6 Juin 1944 et des traîtres qui permirent à Hitler d’exister (politiquement)

… Traîtres qui sont toujours aux commandes du bateau ivre aujourd’hui… Ce qu’on ne vous dira pas non plus sur Hitler et la seconde guerre mondiale: Hitler a été financé par Wall Street dès le départ. L’historien Antony Sutton a étudié et parfaitement documenté les transferts d’argent des banques américaines vers des banques tampons dans son livre « Wall Street et la montée en puissance d’Hitler« , et que des fonds ont transité sur le compte personnel d’Himmler jusqu’en 1944.

Que des gens comme Henry Ford, mentionné par Collon dans l’article que nous reproduisons ci-dessous était un grand sympathisant des nazis, qu’il fut décoré d’un des plus hauts ordres du IIIème Reich pour son soutien. Que la Standard Oil des Rockefeller, aujourd’hui Exxon-Mobil qui fait de la politique mondialement surtout au travers de son état privé qu’est le Qatar, a fourni à l’armée allemande et à son armée de l’air, les formules de production de carburant synthétique et l’adjuvant nécessaire à faire voler les avions. Que la fondation Rockefeller fit envoyer des scientifiques américains au kaiser Wilhem Institute de Berlin pour aider les scientifiques nazis à peaufiner leur programmes eugénistes d’extermination. Que Prescott Bush, grand-père de Deubeuliou Bush, marionnette président avant la marionnette président Obama, fut un des banquiers pour les nazis. Tout ceci est documenté et était déjà connu au moment du procès de Nüremberg puisque Sutton a retiré l’essentiel de ses infos des archives du procès stockées à l’époque au Hover Institute de l’université de Stanford où il était professeur. Si tous ces criminels, traîtres à leur(s) nation(s) n’avaient pas pactisé avec le Reich pour le profit et le pouvoir, il n’y aurait jamais eu de 6 Juin 1944, il n’y aurait jamais eu de seconde guerre mondiale, car l’armée allemande n’en aurait jamais eu la capacité. Tous les criminels de guerre n’ont pas été pendus à Nüremberg, loin s’en faut.

Ajoutons à cela que le même historien Sutton a aussi demontré l’implication de « Wall Street et la révolution bolchévique ». Il est donc naturel de conclure que les banksters finançaient à la fois l’URSS de Staline (après avoir financé Lénine et Trotski, respectivement agents de la City de Londres et de Wall Street) et l’Allemagne nazie d’Hitler. Rien d’étonnant à ce que Ford voulait que la guerre « dure le plus longtemps possible ». La guerre est très lucrative et élimine le petit peuple. Fric et eugénisme, les deux obsessions des oligarques.

Pour en savoir plus, lire ici

N’oublions pas une chose: Ces mêmes banquiers aujourd’hui veulent recommencer et mènent le monde à la guerre pour remettre les compteurs de leur escroquerie capitaliste mondiale à zéro et repartir pour un tour… La question est désormais: Sachant ce que nous savons, les laisserons-nous une fois de plus faire ?…

— Résistance 71 —

 

Ce qu’on ne vous dira pas sur le 6 Juin 1944

 

Michel Collon

 

4 Juin 2014

 

url de l’article:

http://www.michelcollon.info/6-juin-44-ce-qu-on-ne-vous-dira.html?lang=fr

 

« Oui, mais quand même les Américains nous ont ont libérés en 45 ! » Combien de fois, l’ai-je entendue celle-là ! Sur les bancs de l’école. Mais aussi lors de débats sur les guerres actuelles des USA.

40-45, la seule ‘bonne’ guerre US ? Peut-être à nuancer. Quelques faits troublants sont documentés dans un excellent livre de l’historien Jacques Pauwels (1). Ses documents irréfutables prouvent qu’une grande partie des sociétés US ont carrément collaboré avec Hitler, et pas seulement au début de la guerre : Du Pont, Union Carbide, Westinghouse, General Electric, Goodrich, Singer, Kodak, ITT, JP Morgan…

Pire. La grande nouveauté stratégique d’Hitler, ce fut la « Blitzkrieg », la guerre-éclair : porter très vite ses troupes au cœur de l’adversaire. Pour cela, deux conditions indispensables : des camions et de l’essence. L’Allemagne n’ayant aucun des deux, c’est Esso qui a fourni l’essence, tandis que les camions provenaient des usines allemandes de Ford et General Motors.

« Que cette guerre dure le plus longtemps possible ! »

Pauwels montre que :

1. Une grande partie du patronat US était pro-Hitler dans les années 30 et 40.

2. Cela n’a changé qu’au moment où les ventes des firmes US furent mises en danger par l’agressivité commerciale allemande en Amérique latine et ailleurs. Et par les occupations japonaises qui confiquaient tout le commerce en Asie.

En fait, les Etats-Unis jouaient double jeu. Ils souhaitaient que la guerre dure longtemps. Pourquoi ?

D’un côté, les énormes profits que leurs sociétés réalisaient en Allemagne étaient en croissance. De l’autre côté, ils s’enrichissaient en prêtant à la Grande-Bretagne qui supportait tout le poids financier de la guerre. Washington posait d’ailleurs comme condition que Londres abandonne ses colonies après la guerre. Ce qui fut fait. Les Etats-Unis ont réussi à profiter de la Deuxième Guerre mondiale pour affaiblir leurs rivaux et devenir la seule superpuissance capitaliste.

Henry Ford : « Ni les Alliés, ni l’Axe ne devraient gagner la guerre. Les USA devraient fournir aux deux camps les moyens de continuer à se battre jusqu’à ce que tous deux s’effondrent. »

Le futur président Harry Truman, 1941 :  » Si l’Allemagne gagne, nous devons aider la Russie et si la Russie gagne, nous devons aider l’Allemagne, afin qu’il en meure le maximum de chaque côté. »

Ce jeu cynique ne cessa que lorsque l’URSS vainquit Hitler. Alors seulement, les Etats-Unis se précipitèrent pour sauver leurs intérêts en Europe.

Demain 6 juin, on fera comme si la guerre avait été gagnée en Normandie et non à Stalingrad. On ne dira pas qu’Hitler perdit 90% de ses soldats à l’Est. Que pour un soldat US tué, il y en eut 53 soviétiques. Les manuels scolaires sont parfois bizarres, non ?

Voilà, désolé de vous avoir ôté une de vos dernières illusions. Demain, 6 juin, vous pourrez penser à tout ça lorsque sur une plage normande, on fêtera George Bush alors que son grand-père a financé Hitler. Dans quel monde vivons-nous ?

 

MICHEL COLLON

5 juin 2004

 

Note :

(1). Paru en néerlandais sous le titre « Le mythe de la bonne guerre (l’Amérique et la Deuxième Guerre mondiale) , EPO 2000. Il existe aussi la version française. A recommander, c’est aussi plein de révélations sur Roosevelt, Truman, la menace d’envahir l’URSS, la récupération des espions et criminels nazis, Churchill, De Gaulle, Yalta…

= = =

A lire aussi:

Le débarquement du 6 Juin 1944 du mythe d’aujourd’hui à la réalité historique”, Annie Lacroix-Riz

(http://www.lafauteadiderot.net/Le-debarquement-du-6-juin-1944-du )

et

Notre traduction du livre de l’historien Antony Sutton “Wall Street et la montée en puisance d’Hitler”:

https://resistance71.wordpress.com/2011/10/19/au-coeur-du-nouvel-ordre-mondial-wall-street-et-la-montee-en-puissance-dhitler-professeur-antony-sutton-1ere-partie/

 

Publicités

19 Réponses to “L’histoire qu’on enseigne pas… A propos du 6 Juin 1944 et des traîtres qui permirent à Hitler d’exister (politiquement)”

  1. A voir et diffuser sans modération cette interview du professeur Antony Sutton dans les années 1980 au sujet de Wall Street et de son implication dans le financement d’Hitler, l’aide technologique américaine à l’Allemagne nazie et avant elle, l’URSS…

  2. Sans aller jusqu’à dire que tout est écrit, ce qui est entre autre stupéfiant, c’est que lorsque l’on décrypte ce qui se passe, on s’aperçoit que rien n’arrive par hasard.
    Jusqu’à tout récemment cette pseudo révélation de la modification de la carte des régions françaises, qui rejoint pratiquement mot pour mot les écrits de Pierre Hillard.
    Pas que j’affectionne particulièrement le bonhomme, mais un de ses bouquins décrit précisément la suppression des Nations laquelle passe par cette agrandissement des régions.
    De quoi tomber le q par terre.
    La suite étant particulièrement effrayante, on pourra pas dire qu’on était pas prévenus.

    La finance derrière la (toutes) guerre : une évidence.

  3. Norbert Says:

    Etes vous pret a apprendre encore bien pire?????
    enfin.facon de parler.

    Accord de transfert des juifs Allemands pour aller peupler la Palestine.
    Accord signe en 1933 par Hitler et le parti sionniste juif.

    fr.wilkipedia.org/wiki/accord_haavara
    mais aussi une video:
    http://www.youtube.com/watch?v=9ao6mkF8YgY
    ou ecrivez « l’accord entre Hitler et les sionnistes »

    Mais encore mieux,de quoi s’interroger serieusement??
    http://www.youtube.com/watch?v=W3xLHg-HWuw
    ou ecrivez: »Auschwitz la surprenante veritee occultee »
    suivez bien les explications.

  4. Bien ce billet de Collon.
    Ca aurait était pas mal également de dénoncer toute la propagande médiatique faite autour du « boy » venu se faire tuer loin de chez lui pour sauver la liberté, les larmes des anciens, les reportages de « envoyés spéciaux » au fin fond des us retrouver papi qui a débarqué… bref la glorification faite autour de ces saloperies de guerres

    • Exactement ! Toute commémoration ne peut être qu’une glorification des hommes, des morts, des survivants et donc… immanquablement de la guerre elle-même !
      Boycott de tout cela.
      A lire aussi: « War is a Racket » du général Smedley Butler, USMC. Qui expique comment il a été un racketeur pour les banquiers durant toute sa carrière militaire au sein des Marines (fusiliers-marins, « marsouins » en français)…

      « Ah la guerre 14-18 !… C’était pas des vacances hein ?… Tant mieux dans un sens parce qu’il a pas fait beau… » (Coluche)

    • Marie Pierre Says:

      En oubliant le rôle des résistants français qui ont servi d’éclaireurs en première ligne, dans la tradition de l’armée US.

      « On s’est bien fait avoir » m’a dit l’un d’eux en 1995, en regardant tristement les commémorations du cinquantenaire.

  5. Tout est dit ici… Le documentaire le plus accompli d’Alex Jones (quoi qu’on puisse penser du mec, il a atteint le top ici): EndGame
    en VOSTF…
    A voir et diffuser sans modération !

  6. JBL1960 Says:

    Je suis tout à fait d’accord avec vous au sujet des « commémorations » quelles qu’elles soient d’ailleurs. Et cette commémoration particulièrement car tout sonne faux. Je ne sais pas si c’est moins le bruit des bottes qu’il nous faut craindre aujourd’hui que le silence des pantoufles. En tout cas, certains ont chaussé leurs gros sabots ; Hollandouille, Oblabla, Merkel, Cameron, toussa toussa… Et si les Ricains n’étaient pas là, comme le chantait le Sardou, ben Hitler non plus au regard de tous les éléments dont vous faîtes état. Depuis des années j’appelle Henry Ford de son vrai prénom ; Heinrich et je rappelle à ceux qui porte du Hugo Boss que c’était le costumier d’Hitler… Connaissez-vous la chanson parodique de Marc Jolivet : « Le fils d’Hitler, shebede papa, n’a pas connu sa mère, shebede papa, n’a pas connu son père, shebede papa, mais à son mauvais caractère… » Quand je chante cette chanson chez moi ; vous devriez voir la tête des gens qui m’entendent… Merci à vous R71 pour cet excellent article de Collon, comme d’hab, je revisionne ENDGAME car apparemment il est sous titré, et c’est de l’excellent Alex Jones, comme on aimerait le retrouver. A+

  7. JBL1960 Says:

    Bon, j’ai visionné entièrement la vidéo ENDGAMES (que j’avais vu par bribes en VO). Ça donne envie d’aller se pendre avec l’élastique de son slip ou de s’ouvrir les veines avec la première boîte de conserve venue…

    • Nous, çà nous donne plus de « gnac » pour lutter… chacun son truc… 😉 🙂
      Ceci dit, tu as raison, pris au 1er degré, c’est déprimant, mais ce n’est pas fait pour donner le cafard, mais exacerber la volonté de lutte, car rien n’est inéluctable (sauf la mort..) et tu le dis si bien toi-même: Il suffit de dire NON !
      ¡YA BASTA!

      Tiens pour te rempnter le moral, regarde cette petite vidéo éducative:

      Les compañeros et compañeras sont un modèle à suivre.

  8. JBL1960 Says:

    Bon effectivement, l’escuelita Zapatista est un modèle du genre et quelle leçon de vie. Bon, en tout cas ils ont tracé la voie et nous savons quoi faire pour sortir du système actuel. Il manque l’étincelle, elle tarde à venir, mais n’est pas loin. Enfin, c’est mon avis. D’ailleurs suite à la lettre que j’ai adressée à Kahentinetha, je vous joins sa réponse reçue par mail cette nuit : « We received your impressive letter of 1 june 2014. Appreciate the thoughts and deep understanting of our plight you put into your comments. You know our situation very well. We are now approaching a difficult time in challenging the corporation of canada set up by the vatican. As you know we are the victims of genocide. We are resisting. We need people like you to stand with us. You may publish all of our stories from Mohawk Nation News and distribute them to those who wish to know about us. Your kindness is appreciated. Kahentinetha, bear clan, kaniekenhake/mohwak nation, mohahwknationnews.com ». Je ne vous remercierai jamais assez de m’avoir instruit sur la situation réelle des Amérindiens par l’intermédiaire des MNN. Je fais ainsi évoluer ma forme de pensée et ma façon de voir le monde dans l’espoir de participer activement à un changement de paradigme que je pense ici, dans ce blog, nous souhaitons tous. Amicalement, JBL1960

    • excellent ! Nous mettons la dernière main à un compte-rendu en français de la dernière conférence du professeur (Mohawk lui aussi, également clan de l’ours) Taiaiake Alfred fin Avril à Montréal sur « L’échec de la réconciliation » et le processus de décolonisation. Il travaille activement à lier les mouvements de résurgence indigène entre le Canada, le pays du goulag levant, Hawaii (annexé par le PGL). l’Australie et la NZ.
      Cà avance, çà avance…

  9. K.E Guillon Says:

    Sachant ce que nous savons, les laisserons-nous une fois de plus faire ?…

    Oui!

    KEG

    • très possible, mais nous pensons qu’il est possible de renverser la marée pour la simple et bonne raison qu’il n’y a rien d’inéluctable (sauf la mort…)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.