Aux votards des européennes du 25 Mai…

Qu’est-ce que voter ?

 

Résistance 71

 

19 Mai 2014

 

Demandons-nous au préalable qu’est-ce que la république dans laquelle nous vivons ? Une entité politique appelée “démocratie représentative”, qui comme son nom l’indique, fonctionne sur un système de “représentation” du peuple par, selon le dogme républicain aristocratique issus de la philosophie platonicienne, une “élite éclairée”, menant le peuple sur le chemin de la vérité et de la lumière. Ce dogme présuppose et postule au préalable que les “citoyens”, les gens constituant une “nation”, sont par essence ignares, incapables, non éduqués, infantiles et irresponsables et qu’ils ne peuvent par conséquent pas être responsables des affaires de la société organisée en État et se doivent de se laisser piloter par “ceux qui savent”, par les “éclairés” qu’ils délègueront à la majorité des voix, parmi une caste d’aristocrates auto-proclamée (ce qui ne veut pas dire “nobles” éthymologiquement, mot qui provient du grec ancien: aristoi qui veut dire les meilleurs et kratos qui veut dire pouvoir…”le pouvoir des meilleurs” donc…).

Pour ce faire, de grands rites sont mis en place ayant pour noms “campagnes électorales” et “élections” afin que la masse inculte choisisse ses “représentants”, ceux qui vont mener leurs affaires pour eux. Parce que c’est cela la représentation… C’est une délégation de son autorité, de sa souveraineté politique citoyenne à une personne ou un groupe de personnes, issus de partis politiques dûment estampillés “certifié conforme oligarchique”. Suite à un rite quasi-religieux revenant à intervalle de préférence le plus régulier possible, l’élection, la masse de citoyens “incultes et inaptes” délègue son pouvoir, sa souveraineté d’agir à un groupe de personnes qui n’ont absolument plus les mêmes intérêts que ses électeurs. L’électeur devenu votard (ou veau… tard pour certains) a alors abandonné son pouvoir souverain de gouverner pour et par lui-même. Il a délégué sa souveraineté à autrui en pensant, ou plutôt en ayant été préalablement convaincu, que cet autrui œuvrera pour ses intérêts et que tout ira pour le mieux, le pouvoir délégué étant en de bonnes mains. Turlututu… chapeau pointu… Les responsables aristocrates/oligarques ont expliqué et convaincu les votards que voter est un acte responsable. Qu’abdiquer sa souveraineté, sans aucun moyen de contrôle ultérieur, est non seulement une bonne chose mais un devoir ! Prendre plus les gens pour des cons que cela est probablement impossible !

De fait, le rite religieux électoral est la mise en scène de l’abdication de la souveraineté politique de millions de gens, qui le font comme un seul homme (ou femme) à titre de devoir. Y en a t’il encore pour douter que la propagande ne marche pas ?? Pour les politiques, rats dans un fromage riche et crémeux à souhait, faire voter c’est donner aux citoyens trois illusions:

  • L’illusion du choix
  • L’illusion de l’action
  • L’illusion de la responsabilité politique et civique

Pour que la recette fonctionne mieux, répétez cette démarche à intervalles réguliers de façon à ce que les votards, dépossédés, mais heureux de l’être, continuent de se soumettre aux diktats d’autrui sans aucun recours, mais en leur expliquant bien que gràce à eux, la “démocratie” est solide et fonctionne.

Voter ce n’est de facto pas agir mais s’engager à ne pas/plus agir, s’engager à ne plus participer à aucun débat politique efficace et concret, abdiquer sa capacité à véritablement influer sur le développement de la société et ne rester confiné qu’à l’illusion des discussions du café du commerce du coin. Voter c’est se déresponsabiliser. Voter c’est abdiquer sa souveraineté, réfléchissez-y ! Techniquement, le votard n’est souverain qu’un très court moment: celui où il met le nom du clown dans l’enveloppe et surtout, au moment où il lâche son papelard inutile dans l’urne, boîte à suggestions des esclaves. Au moment où le votard a lâché son bulletin, il a perdu toute souveraineté avec le “a voté” qui entérine sa démission et sa complicité ultime de la dictature de la majorité. Il est “souverain” une seconde et demie environ, tous les 4, 5 ou 7 ans !

Impressionnant non ??

Ce que l’on nous fait appeler “démocratie” est un système tout aussi totalitaire que le fascisme brun ou son pendant le fascisme rouge, revers de la même médaille aristo-oligarchique. Car, en y réfléchissant bien, il n’y a qu’une question de degré dans la dictature. Il suffit de voir où nos sociétés étatiques occidentales se dirigent depuis quelques décennies… Tout droit vers une fusion des états et des entreprises transnationales, ce qu’est le Nouvel Ordre Mondial et bizarrement, ce qui correspondait à la définition même du fascisme donnée par Mussolini soi-même.

Le vote est un pacte de soumission, répété à intervalles réguliers de façon à ce que les “citoyens”, rétrogradés au rang de spectateurs ayant abdiqués leur droit de réflexion et d’action politiques, valident vote après vote, grand-messe après grand-messe, leur soumission à la caste des aristo-oligarques. “droite ou gauche”, “gauche ou droite”, peu importe le résultat, ce qui compte vraiment, c’est l’acte de soumission et le paiement du tribut inhérent pour le concrétiser. Ainsi le citoyen, d’acteur de la société est devenu un passif votard et payeur/contribuable. Chaque grande messe électorale entérine plus avant sa soumission aux élus et à la classe politique et économique dominante, le tout en persuadant à grand renfort médiatico-propagandiste que les “citoyen” par leur acte de soumission, participent à la démocratie.

Votards, nous vous mettons au défi de retourner ou de démonter ces arguments de manière rationnelle et argumentée!

Ceci vaut pour toute “démocratie représentative” à l’échelle d’une nation. On nous demande maintenant de voter encore et toujours pour une entité politico-économique européenne.

Qu’en est-il exactement ? Qu’est-ce que l’Union Européenne ?

Une association de grosses entreprises transnationales, un cartel qui a déguisé son monople économique avec l’aide d’un autre cartel, banquier celui-là, représenté par la Banque Centrale Européenne (BCE) qui ne réfère qu’à la City de Londres, à Wall Street et à son QG de la Banque des Règlements Internationaux de Bâle (BRI), le GQG des banques centrales mondiales. Qui pilote l’UE ? La Commission Européenne, dont les “commissaires” (politiques) non élus, inféodés au cartel banquier privé de la BCE, écrivent les législations et amendements que leurs maîtres payeurs leur soufflent dans l’oreille, commission par commission. De là, toute “législation” européenne passe au parlement pour ratification, parfois des “amendements” cosmétiques sont ajoutés pour arrondir certains angles, tout cela étant décidé à huis clos, sans aucune consultation. La différence ? Dans les nations dites “parlementaires”, projet de lois, amendements et règlementations sont au moins écrites et débattues par les groupes et comités parlementaires élus, influencés bien sûr par toute sorte de lobbying possible et imaginable, mais néanmoins le processus se passe au sein des assemblées nationales. Pour l’UE, des commissaires politiques nommés, forcément sous influence, écrivent la législation qui est ensuite présentée devant un par-terre de bénis oui-oui qui entérinent ce qui doit l’être.

Question, pourquoi voter pour élire des représentants fantoches dont la seule fonction est d’acquiescer afin de donner une illusion supplémentaire de “démocratie” ?

La grand-messe électorale européenne du week-end prochain est non seulement un leurre futile à boycotter, mais la meilleure des raisons d’un boycott est, en plus de ce que nous avons déjà mentionné, le fait que le gros enjeu de cette mascarade est de continuer la délégation de pouvoir aux oligarques de façon à ce que le jeu d’enfumage continue comme à l’accoutumée. En ce moment même, la Commission Européenne et Washington sont en pourparlers directs, à huis-clos concernant l’infàme traité trans-atlantique de commerce et de partenariat (http://www.alternativelibertaire.org/?Partenariat-transatlantique-ne ). Traité qui ne vise qu’à une harmonisation des monopoles entrepreneuriaux et banquiers aux dépends des peuples. Un traité qui mettra l’UE et ses gouvernements membres pieds et poings liés devant les grandes entreprises transnationales, Monsanto et ses OGM entre autres, qui pourront attaquer directement devant les tribunaux (que ces entreprises contrôlent) les gouvernements refusant les directives imposées par le traité trans-atlantique. Personne n’est consulté pour ce traité, pas plus que pour son pendant côté océan Pacifique (TPP). Tout se passe dans la nébuleuse des commissions américaines et européennes, totalement infiltrées et inféodées au gros business transnational.

Si voter c’est abdiquer sa souveraineté, voter pour l’Europe c’est se faire le complice à part entière du capitalisme monopoliste qui ne vise qu’à une chose: Finaliser sa grille de contrôle des nations et des peuples à l’échelle planétaire. Quand on parle du Nouvel Ordre Mondial, c’est de cela qu’il s’agit: l’avènement d’un fascisme supranational par le vérouillage d’une grille de contrôle planétaire qui réduira les peuples à l’état de servage perpétuel. C’est le stade ultime du colonialisme ! L’UE et la CEE avant elle, est le “bébé” du groupe Bilderberg et de ses intérêts spéciaux.

Boycottons cette vaste fumisterie et reprenons le pouvoir !

Pour une société égalitaire du, par et pour les peuples émancipés de la société pyramidale coercitive et inégalitaire par essence.

C’est unis que nous établirons la société égalitaire, anti-autoritaire et libre !

Il suffit de dire NON ! et Cela passe par le boycott du vote et des institutions !

 

A lire sur ce blog au sujet de l‘Illusion Démocratique

 

Publicités

51 Réponses to “Aux votards des européennes du 25 Mai…”

  1. Bien sur,vu que la « gouvernance »mondiale est privée,voire secrète, il est évident qu’il est inutile,voire stupide de voter;ce n’est pourtant pas difficile à comprendre.

  2. JBL1960 Says:

    A mon grand regret Duc1950 ; Cela n’a pas l’air si évident pour tout le monde ! Sur de nombreux blogs, sites, qui se prétendent alternatif ou éclairé (toussa, toussa) ben tu te fais lyncher direct quand tu appelles au boycott… Alors, j’y vais encore juste pour voir, mais j’y commente plus depuis des lustres… Merci R71 pour cette nécessaire mise au point.
    Avez-vous vu cette info qui annonce que 10 militaires ukrainiens refusant d’obéir aux ordres du gouvernement provisoire fantoche auraient été…fusillés ? J’sais pour vous mais, franchement, ça n’annonce rien de bon, une fois de plus. A+

    • A mon grand regret,je te demanderai de bien lire ce qui est écrit pour ne pas répondre à coté de la plaque:je n’ai pas écrit que tout le monde devait comprendre,mais que ce n’était pas difficile à comprendre.Ce serait vraiment trop beau s’ily avait moins de c..s sur terre en général et en france en particulier.

  3. bien raison R71! avant je votais et me présenter pour le fn… mais je connais bien trop ces gens qui trahissent les militants et cadres depuis le début. Les copains de marine ne sont pas ce que vous croyez…et pro soniste en plus!
    parole de faf éternel.
    c

  4. Doctorix Says:

    Il y a un bémol dans le raisonnement.
    La seule alternative séduisante au vote est le tirage au sort.
    Eh bien pour avoir fréquenté professionnellement le peuple de base de cette planète pendant près de quarante ans, je peux vous dire qu’il est en moyenne d’une nullité gravissime, qu’il ne sait rien, et ne veut surtout rien savoir. Même s’il savait, pas évident qu’il puisse faire quelque chose de ce savoir auquel il ne comprendrait rien.
    Même si nos élus actuels sont les moins qualifiés pour nous représenter, parce que seul l’intérêt les guide, et que ce qu’ils savent faire le mieux c’est juste se faire élire, je ne les vois pas remplacés par l’un ou l’autre de mes ouailles.
    J’ai trouvé donc une perle rare en la personne d’Asselineau, et je m’y tiendrai: on ne peut laisser passer une pareille occasion.
    S’il parvient à en placer une de temps en temps, je me sentirai mieux présent au milieu de ce cirque que vous, qui aurez choisi de n’y être représenté par personne.
    Comment détruire ce « machin » sans y introduire un cheval de Troie?

    • En refusant de la cautionner et en boycottant toute institution. Il faut arrêter d’avoir peur.
      La « réforme » de l’intérieur… si çà marchait, çà aurait été fait depuis longtemps, les garde-fous (au propre comme au figuré) sont légions pour maintenir le consensus du statu quo. Proudhon s’y est essayé en son temps et son honnêteté politique ne l’a pas fait tenir 6 mois à l’assemblée nationale, il en est parti.
      Nous ne doutons pas de la sincérité de quelqu’un comme Asselineau, mais il est déjà et sera toujours muselé de l’intérieur, croire le contraire est être bien naïf à notre sens.
      Voter pour Tartempion minow du système, cautionne le dit système, c’est tout ce que l’oligarchie demande et oui, en votant tu cautionnes, tu es complice de la fange criminelle oligarchique. Se dire « j’ai pas voté UMPS, je m’en lave les mains » est futile… Le simple fait de participer fait gagner l’oligarchie, et les ordures qui vont imposer illico le traité trans-atlantique, Asselineau, Farage, Tartempion ou pas…
      Le fait de dire que le constat du « peuple ignorant » est juste, justifie l’idéologie dominante de l’aristocratie « représentative ». Il ne faut pas prendre le problème par ce bout pour justifier son action qui devient de fait une inaction par délégation… Il faut le prendre par la logique: si le peuple en est rendu là où il est, ce n’est pas par « nature », mais par endoctrinement. Il faut remonter à la racine de cet endoctrinement pour « libérer » les esprits qui alors pourront choisir de manière vraiment informée et collectivement la marche à suivre.
      C’est avant tout une démarche pédagogique au départ, couplée à une action locale de sortie du système par la création d’un contre-pouvoir populaire.
      Sortir de près de 500 ans de matracage dogmatique (au propre comme au figuré) étatico-oligarchique ne se fait pas en une nuit, c’est l’évidence même.
      Il n’y a pas de solution au sein du système ! Le concept du « cheval de troie » a été usé jusqu’à la corde du tapis de selle. Les forces de cooptation et de division y sont chez elles.
      C’est en dehors qu’il faut agir… collectivement, petit, localement, puis par ramification.

    • entièrement d’accord avec vous – je vais faire l’effort de me déplacer, même si cela me coûte – et je voterai Asselineau – il doit bien faire peur pour qu’il soit interdit de séjour partout – et il faut parer au plus presser – sinon dans 10 ans on y sera encore
      je suis également d’accord pour la nullité gravissime – il faut descendre dans l’arêne pour comprendre – écoutez et vous serez effarés

  5. Merci R71,t’es une bête.
    Faut ce rendre à l’évidence,on a perdu.
    La seule chose qui puisse nous sortir de ce système antichristique
    C’est dieu lui même ou une catastrophe naturel genre Yellowstone .

    L’industrie militaro pharmaceutique bancaire est à la fois dans le camp des noirs et des blancs simultanément et cela depuis trop longtemps,pour qu’une Simple révolte citoyenne n’en vienne à bout.
    Et révolte citoyenne menée par qui?
    La révolution française n’était pas si clean que ça !
    Les 3/4 des français ont encore trop à perdre pour qu’il se passe quoi que ce soit,suffit de voir la Grèce ,l’Espagne …
    Ça caillasse un peu au début pis après les gens se résignent.

    Je rajouterai que les quelques dizaines de millions d’européens qui ont voté pour conchitta saucisse le travelo autrichien n’en ont strictement rien à branler de la mascarade Européenne et de ce qui ce prépare avec le traité transatlantique.
    la décadence.
    Au passage vite fait,c’est fou comme les autrichiens arrive à faire avancer le NOM.
    Après le moustachu ,le barbu !

    On a perdu !

    • Si certains faits mentionnés sont bien tangibles, rien n’est inéluctable. Le problème est que même dans la révolte, en occident, la division règne, elle règne parce que les gens se laissent diviser par manque de vision politique, par manque de vision de l’image panoramique de l’affaire. Rien ne peut se faire efficacement tant que les gens ne saisissent pas le nœud de l’affaire et la propagande fait rage.
      Le seul moyen est de pratiquer un mouvement depuis la base sans « chef », qui devient de facto incorruptible car sa force est le groupe et son action concertée mais décentralisée. Exemple ? Le mouvement EZLN zapatiste du Chiapas au Mexique: 10 and d’éducation et de pédagogie critique secrète, pas à pas, puis le 1er janvier 1994: grande action collective, saisie de terres et mise en application d’une société égalitaire décentralisée autogestionnaire, qui existe toujours aujourd’hui. Bien sûr ils sont un îlot dans la mer néolibérale version mexicaine, mais néanmoins, ils n’ont pas été écrasés ni cooptés.

      « Il n’y a que les combats qu’on ne mène pas qui sont perdus d’avance. »
      Rien n’est inéluctable et l’humain est créatif, il lui suffit d’être (r)éveillé…

      • il en faudra un certain nombre de (r)éveillé ….et pour l’instant les 20% sont loin –
        pourquoi les mexicains essaient-ils de passer la frontière … ?

        • 10% c’est assez, s’ils sont motivés et incorruptibles… dans le temps leurs idées deviennent « la norme »… C’est la « solution à 10% »…
          Ils y sont économiquement poussés pour déstabiliser l’état yankee et forcer la loi martiale, ils sont une partie du leurre fasciste à venir..

  6. Norbert Says:

    Boycotter les elections europeennes,c’est donc s’abstenir
    et qui ne dit mot(Ne vote pas) consent,implicitement a faire perdurer le systeme.
    C’est une autre forme de manipulation qui permettra au systeme de continuer de perdurer sans aucune opposition reelle.

    S’il n’y avait strictement aucun parti qui prone la sortie de ce merdier qu’est l’UE dirigee et controlee par les USA dont on est les vulgaires larbins( car il n’y a pas d’autre nom),je serais d’accord avec le boycotte.

    Mais cette fois-ci nous avone une opportunite,une porte ouverte pour avoir, enfin ,quelqu’un qui portera haut et fort la SORTIE de l’UE,DE l’EURO et de l »OTAN. au nom de tous les Francais ,quelques soit leur bord politique.

    C’est l »UPR DE FRANCOIS ASSELINEAU,unique parti (voir le programme ou le site)a vouloir clairement,sans aucune ambiguite et sans aucun sujet de clivage ou de division,de SORTIR UNILATERALEMENT,JURIDIQUEMENT,LEGALEMENT DE l’UNION EUROPEENNE par l’article 50 du TUE,mais aussi,SORTIR DE L’EURO,DE L’OTAN.
    C’est clair,net,precis,pas de bla bla ni de renegociation des traites ce qui est impossible (majorite des 28 pays exigee).
    Tous les autres partis sont pour une autre europe et vous enfume en vous faisant croire qu’ils pourraient negocier(impossible)

    L’Europe ne nous convient pas,les USA nous controlent,les Multinationales nous menent a la ruine(avec le TAFTA ou Grand marche atlantique ,ce sera encore pire) et au chomage,les banques privees avec la BCE nous endettent toujours plus…..etc….

    VOULEZ VOUS CONTINUER A ETRE DES ESCLAVES DU SYSTEME??????

    Il faut choisir cette planche de salut,pour l’instant nous n’avons rien d’autre de mieux.
    Avec l’UPR de Francois Asselineau(boycotte par tous les grands merdias parce qu’il fait peur) nous avons le sesame pour nous liberer.
    OUI,NOTRE CHEVAL DE TROIE.

    Alors le 25 mai,pas d’abstention ,votez tous pour l’UPR,parti present dans toutes les regions de France ,sans exception.
    Exiger le bulletin de vote UPR.

    • votez et soumettez-vous donc, ne retournez pas la situation. Ce sont les votards qui font perdurer le système. En lâchant votre papelard vous entérinez le status quo oligarchique dont Asselineau fait partie, même s’il semble être sincère, la force d’inertie du système l’empote toujours…
      Pas plus de « cheval de troie » que de beurre en branche.

      BOYCOTT de toute cette fumisterie, boycott politique, avec action locale de reprise en main de la politique par le peuple (les peuples pour l’Europe). Au moment même où vous lâcherez votre papelard dans la boîte à suggestions des esclaves vous reperdrez votre souveraineté jusqu’à … la prochaine fois.. Vous n’en avez pas marre à force ?

      • Norbert Says:

        Je comprend votre reaction.

        Vous admettez et j’apprecie,qu’Asselineau vous semble sincere.

        Si c’etait pour Boycotter les elections Francaises,je serais tout a fait d’accord avec vous.
        D’ailleurs c’est ce que demandait Asselineau:L’Abstention
        Pourquoi???
        Parce que le pouvoir est a Bruxelles et que nos pantins politiques collabos Francais ne font qu’obeir aux ordres de ces non-elus.

        Vous avez compris,Voter aux elections Francaises ne sert strictement a rien,puisque les decisions sont prises ailleurs.
        On le voit d’ailleurs,tous les jours, par la politique menee par Hollande.
        En outre, il a completement oublie de s’occuper de son pire ennemi:(avant les elections)le monde de la finance.

        Pour les elections europeennes ,c’est radicalement different.

        Votez pour le seul parti « UPR » (tous les autres ne sont que des leurres)qui veut faire sortir la France de l’UE,de l’EURO,de l’OTAN,cela serait un premier grand pas vers la liberte.
        C’est clair,net et precis pas de sujet clivant.

        Pouvez vous refuser de donner cette chance aux Francais.

        Je rappelle que l’UPR est un parti provisoire pour rassembler tous les Francais,sans exception de parti,de couleur ou de religion pour nous sortir de ce merdier europeen.

        Sur qui ou quoi d’autres ???comptez vous pour le faire???

        ou bien voulez vous negocier une autre Europe.ce qui est mathematiquement impossible a 28 pays d’accord en meme temps pour changer les traites(difficile de s’entendre entre Francais,alors imaginez a 28 pays)

        SORTIR EST LA PRIORITE DES PRIORITES par l’article 50 du TUE qui le permet unilateralement,legalement et juridiquement.
        Y a pas de lezard.
        Agissons tout de suite,LIberons nous d’abord,apres toutes les options de gouvernance seront mises sur la table.
        Notamment les propositions d’Etienne Chouard,voir autres.

        L’UPR a besoin de votre vote.Merci pour la France.

        • Nous l’avons expliqué dans notre billet… Le parlement européen ne sert ABSOLUMENT A RIEN. Il entérine les décisions prises par les commissaires politiques mis en place par les instances banquières, entrepreneuriales et juridico-garde-chiourme de l’oligarchie.
          Demain, le parlement européen est supprimé, cela ne fera ABSOLUMENT AUCUNE DIFFERENCE, on ne le verra absolument pas. Il n’existe que pour, une fois de plus, donner l’illusion, la façade, d’une « démocratie » pour le bon peuple dont les oligarques se foutent comme de leurs premières chaussettes.
          Il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs: Il faut d’abord sortir du système étatico-oligarchique en le remplaçant pas une confédération des communes libres. On ne sort pas de l’UE, puis de l’état français etc… cela n’a aucun sens car c’est un tout dictatorial qui se tient les coudes… On sort par la base, ici et maintenant, le reste s’effondre par obsolescence.
          Penser qu’on puisse encore « réformer » de l’intérieur un système coercitif hautement criminel est d’une naïveté qui frise l’inconscience politique.
          Plus jamais aucun d’entre nous ne votera ! Voter est une trahison, le pouvoir n’est pas dans sa délégation à autrui, il est avec nous dans sa dissolution dans le peuple d’où il n’aurait jamais dû sortir…
          BOYCOTT de toute élection à tout jamais !

          • je crois qu’on tourne en rond et on se mord la queue –

            si déjà on n’a plus à payer les fonctionnaire européens , les députés qui n’y vont pas style Harlem Désir – et plus à participer financièrement à cette comédie, ce sera déjà un pas –

            ceci dit on sait bien que les décisions prises par la commission européenne ne sont pas démocratiques – ils font ce qu’ils veulent – et nous bernent

            il faut en sortir au plus vite et on verra bien ensuite

          • Norbert Says:

            Resistance 71,

            Vous avez raison:
            le parlement europeen ne sert strictement(ou presque) a rien.
            Nous sommes d’accord sur ce point tres important.

            Mais,Il n’est pas question de reformer l’UE de l’interieur,
            mais d’en sortir unilateralement,legalement,juridiquement par l’article 50 du TUE(suite a la demande du president (ou futur)ou suite resultat referendum des Francais ),ce qui au passage,du fait de la sortie de la France,d’autres pays ne manqueront pas de suivre:
            cela fera exploser l’UE.

            L’UPR et Asselineau au parlement europeen ,ce sera un tremplin pour nos idees, et lui donnera un poids politique ,en France,tres nettement superieur .
            Il ne pourra plus etre boycotte par les grands medias Francais,
            Sa voix comptera et portera le message aupres de tous les Francais.(Referendum,referendum…pour demander a sortir sans ambiguiter de l’UE,EURO,OTAN.)
            message clair et simple.

            L’UPR EST UN PARTI PROVISOIRE,PROVISOIRE je repete.
            Il s’adresse a tous les Francais ,sans exception.

            Nous avons une chance avec l’UPR, pourquoi la gacher en s’abstenant et continuer a faire le jeu du systeme.

            Nous n’avons plus de temps a perdre et avec l’arrivee du Grand marche transatlantique (TAFTA)ce sera encore pire.
            Nous sommes face a une Americanisation rampante de plus en plus pousser et non d’une mondialisation.
            Sortir c’est echapper a ce grand malheur ,c’est aussi simple que cela.

            Faisons ce premier pas vers la sortie en votant UPR.

            Ensuite les Francais prendrons leur destin en main(avec en plus Etienne Chouard et …..autres,)

            Sortir de ce foutoir: UE,EURO,OTAN,Ce n’est pas mettre la charrue avant les boeufs, bien au contraire,question de logique et de bon sens.

            Il n’y a pas de honte a changer d’avis.
            Tout le monde peut, parfois,sincerement,de tromper.

            • d’accord – il faut parer au plus pressé et être réaliste (même s’il ne faut pas cesser de rêver)

              et quand je pense qu’être contre l’europe, ouvertement, c’était risqué de se faire traiter de facho –

              pour la suite :

              José Ortega y Gasset (« Etre de gauche ou être de droite, c’est choisir une des innombrables manières qui s’offrent à l’homme d’être un imbécile ; toutes deux, en effet, sont des formes d’hémiplégie morale. »).

              c’est sur ce site que je l’ai appris .

            • => sortir de l’UE par l’article 50 à la demande du président (ou future président) ? Jamais cela n’arrivera, jamais ! pour arriver à ce niveau il faut être un méga-larbin patenté et estampillé « certifié conforme » des banksters de la BCE (et autres)
              => Referendum ?? ah ah.. 2005 est déjà si loin ? Ce que les politicards de « droite » comme de « gauche » ont fait ? Ils se sont assis sur la décision souveraine du peuple et sont passés en force au moyen de l’arme abjecte elle élue par les votards: l’assemblée nationale…
              Pas un moment de honte, mais un grand moment de vérité, celui où les politicards aristos ont craché à la gueule du peuple en lui disant: « on s’en tape, on fait ce qu’on veut… » ou plutôt « on fait ce qu’on nous a dit de faire… »
              Le symbole de toute cette fange de la « démocratie représentative ». Toutes ces ordures ont montré leur vrai visage et hissé leurs couleurs: celles de l’infâmie !
              => Le TAFTA passera, il est décidé et écrit à huis-clos par des commissaires politiques et des sbires de l’administration yankee et le parlement européen l’entérinera.
              Seul moyen d’y échapper ? Ne pas participer à cette mascarade, garder sa souveraineté et éliminer cette forfaiture par la base, sur le terrain de la vie et non pas dans les alcoves illusoires d’un « parlement » fantoche inféodé à l’oligarchie qui mène la danse.

              Voter c’est abdiquer !

            • Norbert Says:

              Resistance 71,
              vraiment coriace.

              Ok ,c’est bien de s’accrocher a ses convictions,mais
              parfois il faut savoir ou il faut s’arreter et ne pas devenir tetu inutilement face a certains faits averes.
              En tout cas ,merci de dialoguer avec moi.

              Non,voter nest pas abdiquer…..,abdiquer ,c’est s’abstenir:
              Pas d’action =abdication

              Vous dites:
              « garder sa souverainete » ??
              (mais comment ??puisqu’on l’a,deja,perdu)

              et aussi, »eliminer cette forfaiture par la base » » »????
              Mais comment ???,on n’a pas le debut du commencement d’une base .
              C’est qui cette base???les peuples moutons?,
              c’est pas demain que cela arrivera: c’est un corps sans tete.
              ou bien trop de tetes c’est l’anarchie.

              Permettez moi de dire,qu’avec cette tactique d’abstention, l’oligarchie continuera encore longtemps de mener la danse.

              ou alors precisez moi votre pensee??
              Je n’ai,peut-etre ,pas tout compris.

            • Coriace parce que convaincus depuis des lustres… Certains d’entre nous ont milité pour la CEE, l’Europe « des peuples », la « réconciliation post-seconde guerre mondiale », il y a près de 40 ans de cela… Nous avons été utilisés, bernés, roulés dans la farine.
              Plus jamais !
              La souveraineté, vous la perdez dès que vous lâchez votre papelard dans la boîte à suggestions pour esclaves…
              Voter c’est entériner l’INACTION par a délégation du pouvoir à un (des) tiers, dont les intérêts aristocratiques au sein du système sont de facto antagonistes aux votres, quoi que ces personnes en disent (çà fait partie du cirque…)
              Tous les votards ont perdu leur souveraineté oui, les 50% + + d’abstentionnistes eux l’ont toujours, ensuite il faut organiser le contre-pouvoir de la base qui bien sûr existe, elle est totalement désorganisée voilà tout, il faut lui donner la confiance de faire la politique elle-mème, quartier par quartier, sur les lieux de travail, partout. La politique c’est l’affaire de tous les membres d’une communauté, pas celle de quelques aristos professionnels du mensonge institutionnalisé.
              La façon dont vous parlez du peuple en dit long sur ce que vous en pensez… « Moutons », « corps sans tête », voilà des propos typiques d’un aristocrate. Dans la prochaine tirade aurons-nous droit au peuple ™ignare, stupide, incompétent, qui doit impérativement s’en remettre au savoir éclairé » des pingouins de la politique, des pieds nickelés de la fadaise patentée. Tout ceci ne concourt qu’au fameux consensus oligarchique. Si le peuple est paumé aujourd’hui qui est responsable de cet état de fait ? L’état, les politiques et l’endoctrinement systématique subi dès le berceau jusqu’à la tombe. La responsabilité politique passe par la compassion et l’éducation, deux choses totalement insensées et étrangères à l’État et ses institutions…
              Quand vous parlez « d’anarchie » ? Il serait bon que vous définissiez ce terme… 😉
              Tant que le votard vote, il consent, il est sous contrôle… l’oligarchie peut dormir sur ses deux oreilles, pourquoi croyez-vous qu’elle tremble à l’idée que de + en + de gens rejette cette foutaise ? Parce que le votard consent, il est sous contrôle… L’abstentionniste politique (pas le pêcheur..) est dangereux. Les oligarques le savent et ils ont peur.
              Dites leur qu’on arrive… bientôt…
              Merci de l’échange.

  7. Belle démonstration, je partage pas mal la désillusion de certains commentateurs. Et surtout je suis au paradis de la politique pour pignoufs, Tahiti, où t’as encore moins envie de veauter qu’ailleurs tellement ils sont transparents de connerie. Avec toi dans le maquis. Et bravo encore pour l’effort pédagogique, je te relaye sur mon fil de lecture, histoire de…

    • merci et merci de nous suivre…

      • Norbert Says:

        Resistance 71,

        Un petit dernier…..commentaire…..

        J’ai dit mouton corps sans tete(parce que pas de chef,pour s’organiser avec les idees de tous),pardon j’ai pris beaucoup de raccouci.
        Avant,J’en faisais parti tellement j’etais occupe a bosser pour le systeme et lobotomise par les merdias.
        Il n’y a rien de pejoratif dans mon propos.
        Je suis loin d’etre un aristo.

        L’anarchie,c’est ,chacun fait ce qu’il veut sans concertation,c’est le bordel.

        Je suis assez d’accord avec tout ce que vous exprimez dans vos commentaires.

        Mais la facon dont vous voyez de prendre le controle me parait assez utopique.
        Nul n’est infaillible,Je peux me tromper et je serais tres heureux de reconnaitre mon erreur.

        Je continue a penser ,neanmoins,qu’il faut tenter cette derniere chance representee par l’UPR.

        Je rappelle:

        1)L’UPR:parti provisoire et rassembleur de tous les Francais pour sortie de l’UE,c’est l’objectif N1 et primordial qui n’a jamais ete offert aux Francais

        2 )Meme Etienne Chouard reconnait qu’Asselineau a raison et que le 1er preambule avant toute autre action est de sortir de l’UE .
        D’ailleurs,Il appelle a voter pour L’UPR.

        3)Il est evident qu’une fois la mission de l’UPR accomplie,le pouvoir sera remi entre les mains des Francais(referendum,consultations multiples et diverses comme en Suisse.) a la sauce Etienne Chouard dont je partage ces idees aussi,mais tout est a discuter,avec lui et tant d’autres.

        Donner la parole,en priorite aux idees…… sans aucun parti prix politique c’est a dire de quelque bord que ce soit.afin que nous continuions pas a ne plus etre hemiplegique.
        Et la,je pense que vous auriez votre role a jouer.
        Il faut reveiller et responsabiliser les Francais.
        Qu’en pensez vous??

        Me concernant,je me defini comme ;
        « LIBERTARIEN MINI-ETATISTE »
        (pas,libertaire,ni liberal,ni libertin,ni neo- tout ce que vous voulez)

        • Ok. Anarchie n’est pas le « bordel ». Nous vous conseillons de lire attentivement le contenu de ce blog anarchiste, pour réellement comprendre ce qu’est l’anarchisme, nous essayons de synthétiser les tendances d’idées et de les adapter au monde moderne. En ce qui nous concerne nous sommes plus kropotkiniens, mais aimons le vocable d’anarcho-indigène inventé par le Professeur Taiaiake Alfred.
          « libertarien »… Un mot yankee « libertarian », qui comme d’habitude déforme tout ce qu’ils touchent. Est « libertarien » tout ultra-libéral, genéralement se vouant à « l’école économique autrichienne ». Minimum d’état prôné certes… mais « confiance absolu dans la régulation de la société par les marchés », c’est à dire aucune remise en cause du capitalisme, juste « laisser faire les marchés », comme si ceux-ci, créations humaines par excellences et oligarchiques de surcroit avaient une « volonté intrinsèque » de tendre vers un équilibre égalitaire.
          Nous sommes parfaitement prêt à discuter dans une structure populaire non étatique, non hiérarchique, anti-autoritaire, autogestionnaire, en dehors de TOUT parti politique, entre gens progressistes. Nous respectons Etienne Chouard et sa démarche, nous e sommes pas du tout convaincu que le « modèle athénien » (esclavagiste et aristocratique) soit le bon, la destinée de Chouard à notre sens est de devenir anarchiste, il est sur le chemin, il lui manque le « lâcher-prise » d’avec le système, il y viendra. Ce qu’il propose a existé et existe toujours dans la société traditionnelle de la confédération iroquoise, dont nous traduisons et relayons les infos sur ce blog.
          Il y a énormément à apprendre des modes de gouvernance des sociétés traditionnelles amérindiennes, africaines, indo-européennes. Nous parlons des sociétés matriarcales, non pyramidales et anti-autoritaires. Nous avons abordé le sujet ici même à maintes reprises avec les recherches d’un des plus grands anthropologues bien sûr oublié de l’establishment doctrinaire: Pierre Clastres (CNRS)
          Nous avons besoin d’un changement radical de paradigme politique et ceci se produira par la pensée et pédagogie critiques.
          Voter (dans une structure institutionnelle étatique), jamais plus, discuter, sans aucun problème… Bonne chance avec le grand cirque de dimanche. Pensez-y: au moment où vous lâcherez votre papelard… vous aurez délégué votre souveraineté à un tiers, à un « gourou » (rien de personnel ici, ceci s’adresse à quelque liste/personnalité que ce soit, c’est une image) et aurez de facto été éjecté de votre petit strapontin. Chaque votard pourra se rendormir jusqu’à la prochaine cloche du rassemblement pour la prochaine grand-messe…
          « marchons, marchons, qu’un vote impur abreuve nos grands patrons » (air connu)
          😉

          • je n’ai plus le temps d’attendre
            remember « the animals farm » – il faut descendre de son piédestal – et ouvrir ses oreilles – non l’état n’est pas responsable de tout – c’est à chacun de penser – moi qui ne suis pas allée à l’école très longtemps, j’ai vite appris qu’il fallait que je me débrouille seule – et que même l’instit – socialo – ne me serait d’aucun secours – seules deux ou trois professeurs m’ont marquée –

            rien n’oblige les parents à laisser leurs gamins devant la télé et à oublier les bibliothèques

            je regarde beaucoup de sites – dimanche, abstention ou FN – et quand je dis abstention, ce n’est pas la plupart du temps par idéologie – on s’en fout c’est tout – on attend la suite

            comme DoctorX qui ne se fait pas d’illusion sur le genre humain, je vais voter UPR – et j’ai peur du FN

        • Norbert,
          Interview intéressante de Chouard sur L’Affranchi. Nous sommes d’accord avec lui à la fois sur son analyse du leurre de la « sortie de l’UE par l’article 50 du TUE ». Il dit ce que nous avons dit avec un phrasé différent et à la fin de son entretien il énonce une vérité absolue: « les partis politiques sont des machines de guerre pour écraser les autres », qui nous divisent, là encore, très proche de ce que nous disons. Son entretien ici, sous celui d’Asselineau avec Bourdin:

          http://mouvida.com/elections-europeennes-lupr-de-francois-asselineau-la-petite-bebete-qui-monte-qui-monte-et-qui-descend/

          Etienne Chouard est anarchiste, il ne s’y est pas encore résolu. Nous pensons qu’il y viendra, parce comme disait si justement Antonin Artaud: « Les anarchistes sont tellement férus d’ordre qu’ils n’en supportent aucune caricature ».
          La société dans laquelle nous sommes forcés de vivre est chaotique à dessein. Retrouver l’harmonie n’est pas vraiment si compliqué, mais il faut une union égalitaire, une participation politique de tous, une solidarité et une compassion politique, toutes choses que le système étatico-oligarchique non seulement ne propose pas, mais fait tout ce qui est en son pouvoir pour supprimer par la division induite.

          • peu importe, j’irai quand même voter Asselineau, pour mettre un coup de pied dans la fourmillière – je suis trop vieille pour attendre et il y a trop longtemps que j’attends – et ici je ne pense pas seulement à la politique mais à une organisation qui peut paraître idéale pour vous mais qui se solde par une catastrophe ………

            • si le contexte socio-éducatif n’est pas propice sans doute… mais on ne peut pas juger de l’autogestion sur quelques échecs localisés, qui portent souvent en eux-mêmes les stigmates de l’échec avant même de commencer.
              Après chacun est libre, allez voter et abdiquer votre souveraineté…
              Pas mal d’entre nous ne sont plus jeunes, les chances de voir un changement de paradigme politique de notre vivant sont minces, mais nous ne travaillons plus pour nous mais pour les générations à venir.
              Gardons présent à l’esprit cet adage amérindien: « Chaque action doit être évaluée en fonction de l’impact qu’elle aura sur la 7ème génération après nous… »
              Vivre selon la loi naturelle et non pas la loi humaine fictive et forcément injuste, renforce les convictions.
              Pour nous ce sera toujours abstention politique…

      • Norbert Says:

        Resistance 71,

        Me revoila,mais vraiment….parce que je t’apprecie bien.

        Oui,Bourdin a recu Asselineau pendant 5 mns:une aumone
        parce que contraint et force par le CSA et l’harcelement des adherents.

        L’acces aux grands merdias est imperatifs,meme si je deteste qu’ils collaborent avec le systeme et en oublient leur charte deontologique.
        Ils sont incoutournables a l’heure actuelle,pour etre connu du grand public moutonnier qui ne regarde ou ne lit que cela.
        Il faut savoir etre pragmatique.
        Mais il n’est pas question de vendre son ame au diable.

        Concernant Chouard et ce qu’il dit sur les partis politiques,je suis ,tout a fait d’accord.
        Je rappelle que l’UPR est un parti provisoire,une fois sa mission accomplie:sortir de l »UE,EURO,OTAN,le parti sera dissout.
        Apres ce sera a vous de vous faire entendre.

        J’aimerai soulever un point de desaccord,tu ecris:
        « Union egalitaire »je pense que c’est utopique.

        L’egalite ne peut exister ou que tres temporairement,il faudra toujours une suprematie quelque part ou de quelqu’un ou de quelque chose,et cela c’est dans l’ordre naturel des choses.
        Tu ne peux lutter contre la nature humaine:—–>l’ambition.
        Tu ne peux que la canaliser,l’encadrer,la suivre,ect….mais pas la brimer ou pas trop du moins.
        Elle est indispensable et necessaire au progres.
        Donc,a la place du mot « egalite »,je pense que le mot « EQUITABLE » est preferable.

        • Merci de tes mots sympas. l’échange est apprécié ici aussi…
          Une seule réponse à ce que tu dis sur la « nature humaine », qui vient tout droit des théories pseudo-scientifiques du malthusianisme, darwinisme-social, socio-biologie moderne, dont les théories ont été pondues pour endoctriner et enrober l’escroquerie oligarchique d’un ruban (pseudo) scientifique.
          Le remède à tout cela est dans la lecture d’un ouvrage remarquable de Pierre Kropotkine, considéré par des biologistes-sociaux comme Lee Alan Dugatkin entre autre, comme le père fondateur de la « véritable) socio-biologie. Cette ouvrage: « L’entr’aide mutuelle, facteur de l’évolution » est la compilation d’articles que Kropotkine avait écrit en réponses aux écrits éhontement falsifiés de Thomas Huxley, grand dignitaire eugéniste et scientifique patenté de l’oligarchie du XIXème siècle.
          La nature humaine n’est pas faite « d’ambition », de « survie du plus apte », répondant à la « loi du plus fort »… Kropotkine a démonté tout cela point par point.
          Un système est mis en place arbitrairement pour favoriser la classe dominante de la société politiquement divisée et ce système créée les hommes et leur comportement. Change le système tu changes les hommes (à la longue). Remets un système bien plus proche de l’entr’aide, de la compassion et de l’égalité conceptuelle primitive et tu changes les Hommes de cette façon, en fait c’est plus facile parce que pour arriver où nous en sommes, il a fallu des siècles de coercition, de force, de mise au pas, d’inquisition, de massacres etc… Si l’Homme était une machine à tuer et aimait la guerre tant que cela, pourquoi les oligarchies dépenseraient-elles tant de fric dans la propagande pour forcer les populations à se battre alors qu’elles ne veulent absolument pas le faire ?…
          A notre avis, bien des questions auxquelles il faut s’attacher à répondre autrement que par des poncifs et clichés du genre, si commun dans le giron du consensus du statu quo oligarchique. 😉

          A lire sur le sujet: Pierre Kropotkine anarchisme entr’aide et évolution

          On te donne l’antidote à l’idéologie oligarchique… 😀

          • Norbert Says:

            Je comprend ton raisonnement qui me plait beaucoup et concorde tout a fait avec ce que je ressens.
            Vraiment c’est pas simple.
            Il faut se triturer et se deprogrammer les meninges.

            Quand je rentrerai en France,j’acheterai ton bouquin.

            Pour l’instant,Faute de mieux je continue a apporter ma confiance(sous observation ) a l’UPR et Francois Asselineau.
            On verra dimanche soir.

            Merci pour tous ces echanges tres instructifs.

            • Ce fut un plaisir. Nous pensons qu’Asselineau semble être quelqu’un de sincère et qu’il connaît bien le sujet européen, il gagnerait à s’aligner vraimenr avec le peuple, hors du système, idem pour Chouard qui a déjà fait le pas hors politique « conventionnelle », mais peine à se détacher de l’état et des institutions.
              Il devrait orienter plus sa réflexion sur un constitutionalisme anti-étatique, sous forme de confédération. Il y a trois exemples possiblement « combinables » sur la même idée:
              1- La constitution de la confédération iroquoise
              2- Le (con)fédéralisme de Proudhon, qui représente un « anarchisme modéré » si on veut…
              3- Les soviets russes originaux, car ne jamais oublier que le 1er soviet (« assemblée populaire » en russe) a été crée par les Anarchistes en 1905 à St Pétersbourg… l’idée a été détruite à dessein par Lénine et Trotsky, tous deux agents opérant pour Wall Street et la City de Londres… (documentés sans équivoque par l’historien Antony Sutton, voir encore la page « Sutton » sur ce blog… 😉 )

              pour le bouquin de Kropotkine, excellent de vouloir le lire merci, tu ne seras pas déçu. Il a changé la façon de penser de tant de gens (moi compris…). Gratuit ici dans sa version de 1906 rééditée en 1938!!…

              Si tu as des questions par la suite, ou des trucs qui te turlupinent, n’hésites pas, ce sera toujours un plaisir !

              Pour finir, cette citation qui en dit long du poète anarchiste espagnol Machado qui disait ceci: « Caminante no hay camino, se hace camino al andar ». Si tu comprends pas l’espagnol je traduis: « Marcheur, il n’y a pas de chemin, le chemin se fait en marchant… »

              fraternellement

  8. « Au Moyen Age et pendant la Renaissance européenne, des milliers de villages disposaient d’une assemblée d’habitants où se prenaient en commun les décisions au sujet de la collectivité. Les « communautés d’habitants », qui disposaient même d’un statut juridique, ont fonctionné sur le mode de l’autogestion pendant des siècles… Les rois et les nobles se contentaient de gérer les affaires liées à la guerre ou à leurs domaines privés, d’administrer la justice et de mobiliser leurs sujets par des corvées. Les autorités monarchiques ou aristocratiques ne s’ingéraient pas dans les affaires de la communauté, qui se réunissait en assemblée pour délibérer au sujet d’enjeux politiques, communaux, financiers, judiciaires et paroissiaux. »

    Henry Bardeau, « De l’origine des assemblées d’habitants », Droit romain : du mandatum pecuniae – Droit français : les assemblées générales des communautés d’habitants en France du XIIIe siècle à la Révolution, Paris, Arthur Rousseau, 1893, p. 63.

    et vous lirez aussi, (un incontournable si je peux dire):
    « Vox populi : Une histoire du vote avant le suffrage universel » d’Olivier Christin

    4eme: « L’élection n’a pas toujours été tenue pour le moyen le équitable, le plus efficace et le plus transparent de distribuer les charges et les honneurs publics et de désigner ceux qui devaient contribuer à la fabrication de la loi. Le vote individuel et en conscience, dont la confidentialité et la fiabilité sont garanties par des dispositifs et des objets concrets (les bulletins secrets, les urnes, les isoloirs), n’a souvent pas été davantage considéré comme la meilleure façon de prendre une décision en commun sur les affaires importantes telles que les impôts, la religion ou la science. Longtemps, d’autres systèmes ont joui d’un prestige égal sinon supérieur, qu’il s’agisse du tirage au sort, de l’hérédité, de la cooptation, de l’acclamation ou de l’appel à l’Esprit saint. Votes et élections existaient pourtant, dans d’innombrables lieux et institutions : les villes et les villages, les ordres religieux et les conclaves – où agissait justement l’Esprit saint -, les universités et les académies. Mais ils servaient d’autres fins que la recherche de la solution optimale, la sélection des meilleurs représentants et la juste répartition des charges : la reproduction sociale des élites, par exemple, la construction de la hiérarchie des rangs et des statuts, la protection de certains monopoles professionnels ou encore la défense de l’orthodoxie religieuse… Ils n’avaient finalement pas grand-chose à voir avec l’idée que nous nous faisons de la démocratie et de la place que les procédures électives doivent y tenir. C’est à reconstruire cette longue histoire du vote avant les révolutions du XVIIIe siècle et la naissance des systèmes représentatifs modernes que s’attache ce livre. En rejetant, à partir d’études de cas vivantes et précises, l’idée d’un progrès linéaire du choix rationnel et des institutions représentatives depuis la fin du Moyen Age jusqu’aux révolutions démocratiques, Olivier Christin porte au jour les enjeux des débats qui ont actuellement pour objet la critique de la décision majoritaire et de la démocratie représentative. »

    • l’échéquier de la rochelle et les milliers de villes franches jusqu’aux Toulousains capitouls.

  9. JBL1960 Says:

    Ouais, ben c’est pas gagné… !

  10. et en plus, « on peut pas aller à la pêche – il pleut « 

  11. JBL1960 Says:

    Bah, on peut rester sous la couette à regarder la pluie tomber ?

    • sous la couette un jour de pluie… Huummm, sûrement mieux à faire… 😀

      • JBL1960 Says:

        Par exemple ; se réchauffer les pieds…
        En tout cas, vous lire me réchauffe le coeur, soyez en certains.
        Et je remarque combien il est difficile d’enlever les chaînes, même invisibles, que nos Maîtres nous ont mises depuis des siècles. Garfy, je suis déçue car je ne suis pas toute jeune et je n’ai pas une bonne santé en ce moment ; C’est pourquoi je dis NON et pas oui mais ! Apprenez à dire NON vous verrez ça fait du bien au moral ; Regardez bien la tête des gens quand vous leur dîtes NON ! Et les choses pourraient arriver plus vite que prévu, si, si. Merci R71 pour votre pugnacité ; ça force le respect. Et ça aussi ça me fait du bien au moral ! A+

  12. Povtach Says:

    Une fois qu’on reste chez soi, il doit se passer quelque chose ? Je savais pas que regarder la télé avait un tel pouvoir. Et pourtant l’oligarchie fait tout pour qu’on la regarde le plus longtemps possible.

  13. « Toulouse étant une ville ayant le droit de justice et de défense, ainsi que la seigneurie d’un vaste territoire alentour, leurs attributions étaient non seulement administratives, mais judiciaires et militaires. Leurs fonctions étaient reconnues par le roi comme nobles et anoblissantes. L’établissement du parlement de Toulouse au XIVe siècle réduisit leurs prérogatives judiciaires. Avec la Révolution française, le capitoulat est aboli, tout comme les autres institutions locales (dont le parlement et l’université). » Le sens d’anarchie très bien connaissez vous celui de réactionnaire ?

  14. Quand à l’échiquier s’il était nobliaire et clérical il nous faut mettre en perspective la taille des baillis (droit d’établir les baux) qui était celle de bourgs.

  15. droit de tenir un bail peut être ? oui c’est cela excusez moi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.