Résistance politique: Détruire la pyramide patriarcale pour retrouver l’harmonie…

Ce billet de Mohawk Nation News tombe bien, car nous terminons la traduction d’extraits de l’ouvrage testament de l’activiste Lakota Russell Means, qui dresse un portrait simple et effarant de l’absurdité de la société patriarcale en comparaison avec les sociétés matrilinéaires. Opérer un revirement du patriarcat au matriarcat, de la loi des hommes à la loi naturelle devient une évidence de plus en plus marquante. Nous publierons ces extraits d’une introduction à la vision et à la philosophie amérindienne très bientôt…

« La loi naturelle est la loi de la vie, la loi humaine est la loi de la mort », nous disait-il. Plus on observe le monde et plus on le vérifie, jour après jour…

— Résistance 71 —

 

 

Jigosaseh Mère des Nations

 

Mohawk Nation News

 

22 Avril 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/04/22/jigosaseh-mother-of-nations/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Nous avons donné notre parole à notre faiseur de paix Dekanawida, que nous disséminerions la paix au travers du monde. Une autre conférence internationale pour propager la Grande Paix se profile, comme celle que nous avons eu à Londres en 1710. Dans la Grande Paix, les femmes ont le devoir d’intervenir dans tous les conflits des autres nations et d’arrêter ou de prévenir l’effusion de sang de leur peuple. Jigosaseh, la Mère des Nations, amena la paix en pays Mohawk. Toutes les femmes “sont les progénitrices de la Nation” (Wampum 44). Elles font les enfants et représentent la moitié de la population mondiale. Nous devons affirmer notre pouvoir naturel à créer la paix en affirmant notre responsabilité de considérer tous les angles d’un problème pour atteindre un consensus. Nous informons ensuite nos hommes de notre décision.

Le pouvoir du peuple est investi dans notre communauté et le processus de notre décision consensuelle. Nos communautés prévalent tous les corps autoritaires entrepreneuriaux (gouvernementaux). Nous pouvons disséminer rapidement la paix, toute comme l’a fait Jigosaseh parmi Rotino’shonni:onwe (peuples iroquois).

Nous, les femmes, pouvons ramener une nation dans la Grande Paix par la persuasion. Aucune guerre ne peut être déclenchée sans que nous ayions par trois fois essayé de trouver une solution pacifique. Nous pouvons déclarer la guerre, nommer les guerriers et négocier la paix qui s’ensuit.

La paix a été bloquée sur l’Île de la Grande Tortue (Amérique du Nord) avec la guerre “révolutionnaire” américaine orchestrée par les Européens quelques 70 ans après la première conférence internationale de la Grande Paix de Londres en 1710. La constitution de guerre américaine était basée sur quelques principes de notre constitution de la Loi de la Grande Paix (Kaiakerehko:wa), mais le conseil des femmes lui fut retiré. Les femmes furent remplacées par un Sénat ne comprenant que des hommes. Un président hiérarchique fut placé au dessus de tout cela afin que les guerres des banquiers puissent toujours continuer.
Les femmes du monde doivent maintenant prendre leur propre place dans le processus de consensus au sein de leurs communautés. Lorsque Jigosaseh a institué le premier conseil des femmes dans sa communauté, cela se propagea dans toute la nation Mohawk et très vite dans toutes les communautés Ongwehon:we (habitants de l’Île de la Grande Tortue)

Les Européens possédaient leurs femmes. Les oligarques paternalistes européens ne voulaient pas que leurs femmes aient un rôle puissant dans la politique comme décrit dans Kaianerehko:wa / Loi de la Grande Paix (constitution de la confédération iroquoise). Dans leur modèle hiérarchique, l’homme était le chef de famille. Les colons/colonisateurs ont créé le code de Handsome Lake basé sur une idéologie chrétienne pour diviser et conquérir Rotino:shonni:onwe (les nations iroquoises)

Les ceintures wampum que nos chefs ont emmené en Europe ont été cachées, escamotées. Les ceintures données au tsar Pierre le Grand de Russie en 1710 ont été localisées (dans un musée de St Pétersbourg) Ceci confirme la tenue de la première conférence de paix internationale à Londres en 1710 à notre demande.

Comme Ongwehonwe, les Russes aiment leur (Terre)-Mère. A la conférence de 1710, dominée par des hommes, les monarques n’ont pas accepté le partage égal du pouvoir avec les femmes et ont mis de côté notre message. Celui que vous avez attendu est vous-même. Avec l’unité de l’esprit vient un grand pouvoir ; avec ce pouvoir vient la paix.

6 Réponses to “Résistance politique: Détruire la pyramide patriarcale pour retrouver l’harmonie…”

  1. JBL1960 Says:

    Merci infiniment pour cette traduction. J’attends avec impatience la suite. Les messages des MNN ne sont pas simplement plein de sagesse, ils « coulent de source » pour moi. C’est une véritable révélation et à chaque lecture, on apprend et cela permet de méditer. Je suis « boulversifiée » comme dirait l’autre. A+

  2. Voilà un texte qui va probablement faire plaisir(lire bondir)à quelques machos religieux et hypocrites de tout poil.

    • oui bien sûr… Mais ce qu’il y a d’important est de comprendre que les sociétés traditionnelles, « autochtones », sont des sociétés essentiellement (pas toutes il est vrai) matriarcale ou matrilinéaire. Ceci ne veut pas dire que ce sont des sociétés dirigées, dominées par les femmes, absolument pas, le pouvoir est dilué dans le peuple et la politique fonctionne de manière consultative directe et consensuelle, simplement les femmes sont reconnues pour être les progénitrices de la société et en harmonie avec la terre, elles sont donc les gardiennes de la terre et du patrimoine, elles ont par essence le sens de la mesure en ce qui concerne les conflits car toute mère, grand-mère réfléchira 10 fois ou plus avant d’envoyer ses enfants dans une bataille. Les conseils de femmes, après recommandation populaire, désignent (toujours à l’unanimité, pas de dictature de la majorité dans une société non hiérarchique, non pyramidale, non coercitive..) les chefs, qui comme l’a bien étudié en détail l’anthropologue politique Pierre Clastres, ne sont que des portes-parole qui n’ont aucun pouvoir décisionnaire ou exécutif.
      Beaucoup de gens s’imagine une société « matriarcale » comme une société dominée par les femmes, genre amazones, fouets à la main… Tout cela n’est qu’une projection de l’image patriarcale dans une société qui serait inversée. rien de plus faux !

      « … Après tout la Terre est féminine et dans une société patriarcale, peu de valeur est placée sur tout ce qui est féminin ou sur les femmes.Mais c’est un aspect stupéfiant du mouvement féministe, que dans leur désir d’être juste comme les hommes, les féministes veuillent devenir des figures de proue du pouvoir dans le système socio-économique ambiant et que ces mêmes féministes mènent la charge pour tuer et violer la femme ultime, notre grand-mère la Terre… Pourquoi le mouvement féministe est-il si anti-féminin ? » analyse Russell Means, grand activiste lakota (Sioux).
      Il suffit de regarder les figures de proue du mouvement féministe depuis des lustres: des harpies du système… Qu’ont de féminin les Rice (2), Clinton, Merkel, Thatcher, Lagarde et autre Timochenko ? Rien, ce ne sont que des femmes-mecs qui sont en compétition avec des mecs dans des régimes totalitaires, hiérarchiques, coercitifs et oppresseurs…
      Ceci est aux antipodes de rendre le pouvoir aux femmes… mais cela sert le système pyramidal du patriarcat à merveille. Encore une superbe manipulation socio-politique à mettre au crédit des oligarques et qu’il faut détruire au plus vite…

  3. JBL1960 Says:

    Bon je vais vous étonner ; mais je suis à +1000…
    Et effectivement, avec Russel Means je grimpe aux rideaux…
    Merci à vous et A+

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.