Ingérence occidentale en Ukraine: Poutine à l’OTAN… « même pas peur »…

L’OTAN ne fait pas peur à Poutine

 

Al Manar

 

17 Avril 2014

 

url de l’article original:

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=167264&cid=19&fromval=1&frid=19&seccatid=438&s1=1

 

Le président russe, Vladimir Poutine, a déclaré jeudi que l’Otan ne lui faisait « pas peur », répondant à un journaliste vedette qui décrivait l’Alliance atlantique comme une « tumeur cancéreuse » en progression.

« Nous n’avons pas peur. Je n’ai pas peur et personne ne doit avoir peur », a déclaré M. Poutine, qui avait été interpellé par le journaliste Dmitri Kisselev lors d’une séance de questions-réponses télévisée.

« Nous pouvons nous-mêmes tous les étouffer, pourquoi avez-vous peur? », a ajouté le président.

Des « crimes » dans l’est ukrainien

Le président russe a en outre jugé que l’emploi de chars et d’avions en vue de réprimer les protestations dans l’est de l’Ukraine constitue « un crime » des nouvelles autorités de Kiev.

« Au lieu de prendre conscience du fait que quelque chose n’allait pas bien en Ukraine et d’engager un dialogue, ils sont allés jusqu’à envoyer des chars et des avions contre la population civile. Il s’agit d’un nouveau crime très grave des dirigeants actuels de Kiev », a déclaré le chef du Kremlin.

Depuis mardi 15 avril, les autorités ukrainiennes mènent une vaste opération impliquant des unités armées en vue de réprimer les manifestations des partisans de la fédéralisation qui se déroulent dans plusieurs villes de l’est et du sud du pays.

Jeudi, le ministre ukrainien de l’Intérieur par intérim Arsen Avakov a fait état de trois morts parmi les manifestants dans la ville de Marioupol.

Poutine qualifie de « foutaises » les rumeurs sur la présence des forces russes en Ukraine

Poutine a en outre affirmé qu’il n’y a ni unités militaires, ni instructeurs russes dans le sud-est de l’Ukraine.

« C’est de la foutaise. Il n’y pas d’unités russes dans l’est de l’Ukraine. Il n’y a pas de services spéciaux, ni d’instructeurs. Ce sont uniquement les citoyens locaux ».

Certains pays occidentaux, notamment les Etats-Unis ont évoqué la présence de militaire russes dans le sud-est de l’Ukraine, zone qui connaît ces dernières semaines des protestations de masse en faveur de la fédéralisation du pays.

La Russie n’envisageait pas l’annexion de la Crimée

Interrogé sur l’annexion de la Crimée, le président russe a répondu que son pays n’a jamais envisagé d’annexer la péninsule de Crimée, y compris par le biais d’une offensive militaire.

« La Russie n’a jamais envisagé aucune annexion, ni action militaire en Crimée. Jamais. Au contraire, nous cherchions à construire nos relations interétatiques avec l’Ukraine en nous basant sur les réalités géopolitiques actuelles.

Cependant, nous avons toujours espéré voir les ressortissants russes et les citoyens d’Ukraine russophones vivre dans des conditions confortables, (…) sans être discriminés », a souligné le dirigeant russe.

Peuplée en majorité de russophones, la république autonome de Crimée a proclamé son indépendance vis-à-vis de l’Ukraine et sa réunification avec la Russie au terme d’un référendum tenu le 16 mars, lors duquel 96,7% des habitants de la péninsule ont appuyé cette décision.

La Russie et la Crimée ont signé le 18 mars dernier le traité sur le rattachement de la république de Crimée et de la ville de Sébastopol à la Fédération de Russie.

= = =

17 Avril 2014- RIA Novosti –

La Russie ne redoute pas l’élargissement de l’Otan vers l’est, a déclaré le président Vladimir Poutine jeudi lors de sa séance annuelle de questions-réponses avec la population.

« Nous n’avons pas peur. Mais nous devons nous baser sur les réalités et évaluer sobrement la situation. Par le passé, il nous a été promis qu’après la réunification des Allemagnes, il n’y aurait plus d’extension de l’Alliance vers l’est. Toutefois, son élargissement s’est poursuivi », a indiqué le chef du Kremlin interrogé par le journaliste et directeur général de l’agence Rossiya Segodnya Dmitri Kisselev sur l’élargissement de l’Otan.

« C’est nous qui étranglerons tous les autres. Pourquoi avez-vous si peur? », a ensuite plaisanté le président.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20140417/200994279.html

 

10 Réponses vers “Ingérence occidentale en Ukraine: Poutine à l’OTAN… « même pas peur »…”

  1. Doctorix Says:

    Pourquoi ai-je toujours l’impression que cet homme dit le vrai, tandis que chaque fois qu’un occidental s’exprime on cherche où est le mensonge, quand il ne saute pas aux yeux?

  2. ploplop Says:

    « C’est nous qui é t r a n g l e r o n s tous les autres…

    les russes ont le moyen de « frelater » leur gaz ?
    tuer en masse la population européenne ou otaniènne qui se nourrissent et se chauffent chaque jours grâce au gaz russe?…

  3. véritéoblige Says:

    @Doctorix
    je peux te confimer une chose les médias mainstream tel par exemple le quotidien St. Gallois – Suisse Alémanique – ne sortent jamais un article sur la Russie ou sur Poutine sans « taper » dessus.
    Pas besoin d’être un fin psychologue pour comprendre que le
    personnage et son grand pays gênent les plans d’une certaine élite!!!
    Ces journaleux ne reculent devant aucn mensonge ou affabulation
    pour diffamer et traîner Poutine dans la boue .
    Le vocabulaire choisi, le sarkasme (magnetismus de Poutine)
    les allusions bien ciblées sur certaines connections (par exemple
    le fait que le Front National soit pro-russe) etc….ne sont pas
    l’objet du hasard mais d’une campagne minitieusement menée.

  4. Poutine cherche à construire une « région »avec des alliés,ou les gens vivraient normalement.Les autres veulent tout racler pour le bénéfice d’une poignée d’ordures qui n’en ont jamais assez;alors forcément,la russie et son président les dérangent,donc il faut leur faire peur;pas de chance,ça ne marche pas.

  5. Doctorix Says:

    Sur,la 2 en ce moment, une émission sur les miliciens de Crimée, qui rêvent de devenir des soldats russes; on voir des jeunes de dix ans entraînés à combattre. Les parents qui pensent que leur salaire va passer de 200 à 1000 euros.
    Bref, on nous présente ces gens comme des naïfs, voire des abrutis, à qui Poutine fait des promesses mirobolantes, et qui ont la bêtise de le croire.
    Encore une foutue saloperie de film de propagande, sous des aspects mielleux et compatissants.
    Je hais cette télé qui formate et qui déforme tout.
    Moi je n’ai vu que de braves gens, qui rêvent de paix, et pourquoi pas de prospérité, et qui ont compris que l’Europe ne leur apporterait rien.
    Mais les Français, ils auront juste compris que Poutine est un salopard, parce que c’est bien ficelé.

    • Les français qui n’ont pas l’oeil critique ne peuvent pas savoir de quel coté sont les salopards,avec la désinformation intensive dont ils sont victimes.Pour savoir,il faut gratter et se renseigner un minimum.

  6. En espérant qu’on n’est pas à nouveau en train de se faire enfler comme au bon vieux temps de l’URSS et du Reich, où l’Est et l’Ouest n’étaient en réalité que les deux faces de la même pièce de … un dollar (cf. les écrits d’Anthony Sutton – merci entre autres aux hôtes de ce site d’en avoir parlé).
    La Russie depuis Eltsine était bien passée sous les fourches caudine du FMI, n’est-ce pas ? Et Poutine était bien cacique du KGB. Et si c’était, lui aussi, un hyper arriviste et très bon acteur ?Tout comme l’étaient Lénine et Hitler et tout comme l’est peut-être actuellement la famille « dictatoriante » de Corée du Nord (un pays qu’on croirait inventé par Hollywood tellement ce qui en est dit semble caricatural).

    • Doctorix Says:

      Que Poutine soit un ex du KGB ne me perturbe pas.
      Au moins, on peut en déduire qu’il connait les ficelles, contrairement à notre Hollande qui était bien plus préoccupé de ses devoirs envers les young leaders et de son élection plutôt que de rechercher les réalités de la politique, et qui n’est qu’un bon gros naïf manipulable à souhait et sans valeur particulière.
      Que Poutine ait été un arriviste dans ses premiers mandats n’empêche pas qu’il me parait aujourd’hui soucieux de laisser un souvenir glorieux dans l’histoire, et donc de servir maintenant le peuple. Je crois sincèrement que c’est ce qu’il fait.

  7. @doctorix
    une démonstration éblouissante d’envoyé spécial, qui alterne en bon propagandiste une info/une intox :

    un scoop faisandé de la BBC :
     » (John Kerry) said the extent of the crisis had been highlighted in recent days by the « grotesque » sending of notices to Jews in eastern Ukraine, demanding that they register themselves as Jewish. »
    http://www.bbc.com/news/world-europe-27072351
    ou plutôt un des innombrables bobards de la BBC qui surgissent dans les moments de tensions impérialistes.
    comment y croire quand l’OTAN soutient une junte composée de néonazis à Kiev ?

  8. La Russie est vouée au gémonies, car elle est en train de créer l’Eurasie, l’équivalent de l’UE, et alliée avec la Chine cherche à se séparer de la vulgate du dollar afin de faire payer ses exportations de matières premières non plus en dollar mais en équivalent or. Rappelez vous que l’Irak, la Libye, sont tombés du fait que leurs représentants ne voulaient plus utiliser le dollar comme monnaie d’échange. Là où le bât blesse ici, c’est que la Russie est dotée de l’arme atomique, comme la Chine d’ailleurs. Ainsi le coup d’état Ukrainien doit être regardé comme la fin de l’errance unipolaire, le Peuple Ukrainien ne voulant en aucun cas être l’objet d’une dictature guidée de l’extérieur, et attendant les élections générales, ce que bien entendu son gouvernement fantôche n’a pas l’intention de mettre en oeuvre. On remarquera que des unités militaires ukrainiennes ont fraternisé avec les populations russophones, ce qui est un indice précieux sur la précarité de ce pouvoir qui s’est forgé sur le sang des Ukrainiens, aveuglés par la croyance qu’ils seraient, réunis à l’UE, sortis de la misère, alors que c’est tout l’inverse, le prêt de onze milliards de l’UE, pesant déjà sur les retraites et paupérisant encoreplus les plus pauvres, tout cela au son de disparitions des opposants, d’assassinats de leurs dirigeants, de corvées de bois type djihadiste, telles qu’on les voit pratiquées en Syrie par les mercenaires de l’usure. On peut penser que tout cela ne ferapas plus de bruit que cela n’en a fait dans l’avenir. A suivre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :