Résistance politique: Fin de l’empire ou fin du monde ?… (Paul Craig Roberts)

La fin des Etats-Unis ou du monde est-elle proche ?

Ce sera l’un ou l’autre

 

Paul Craig Roberts

 

9 Avril 2014

 

url de l’article original:

http://www.paulcraigroberts.org/2014/04/09/us-world-coming-end-paul-craig-roberts/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

2014 prend la tournure de l’année du retour de bâton pour les Etats-Unis.

Deux pressions majeures montent sur le dollar US. L’une provient de la capacité diminuée de la réserve fédérale à plomber le prix de l’or alors que les stocks d’or de l’occident se contractent et de la connaissance par le marché du fait de l’élargissement du plombage du prix de l’or illégal par le fed. La preuve en est qu’il y a des sommes très importantes de transactions à très courts termes qui sont larguées dans le marché des futurs papiers de l’or à une période où l’échange est mince et sans équivoque. Il est devenu plus qu’évident que le prix de l’or est truqué dans les marché futurs afin de protéger la valeur du dollar des méfaits des QE (Quantitative Easings).

L’autre pression provient des stupides menaces de sanctions du régime Obama sur la Russie. Les autres pays ne veulent plus supporter l’abus de Washington sur le standard mondial du dollar. Washington utilise le système de paiement international basé sur le dollar pour infliger des dégâts aux pays qui résistent à son hégémonie politique.

La Russie et la Chine en ont assez. Comme je l’ai rapporté ainsi que Peter Koenig ici: http://www.informationclearinghouse.info/article38165.htm

La Russie et la Chine sont en train de déconnecter leur commerce international du dollar. Par conséquent, la Russie fera son commerce, incluant les ventes de pétrole et de gaz naturel à l’Europe, en roubles et dans des monnaies de ses partenaires du BRICS.

Ceci veut dire une grosse baisse dans la demande pour le dollar et donc une baisse en conséquence de sa valeur.

Comme John Williams de shadowstats.com l’a clarifié, l’économie n’a pas du tout récupéré de la chute de 2008 et s’est même affaiblie plus avant. La vaste majorité de la population américaine est pressurisée par le manque de croissance de revenus depuis des années. Comme les Etats-Unis sont maintenant une économie dépendante de ses importations, une chute de la valeur du dollar va faire augmenter les prix domestiques et pousser les standards de vie et de consommation encore plus à la baisse.

Tous les compteurs pointent vers un échec économique des Etats-Unis en 2014 et ceci constitue la conclusion de rapport économique de John Wiliams du 9 Avril.

Cette année pourra aussi voir l’effondrement de l’OTAN voire même de l’UE. Le coup d’état inconscient de Washington en Ukraine et les menaces de sanctions contre la Russie ont poussé les marionnettes de l’OTAN sur un terrain bien dangereux. Washington a très mal évalué la réaction de l’Ukraine au renversement de son gouvernement élu et l’imposition de sbires comme gouvernement marionnette. La Crimée s’est très vite détachée de l’Ukraine et a rejoint la Russie. D’autres anciens territoires russes en Ukraine vont sans doute bientôt suivre. Des manifestants à Donetsk, Lugansk et Karkhov ont déjà demandé leur regerendum. Les manifestant ont déjà déclaré les républiques populaires de Karkhov et de Donetsk. Le gouvernement fantoche de Washington à Kiev a menacé de réduire ces manifestations par la violence. http://rt.com/news/eastern-ukraine-violence-threats-405/

Washington clâme à qui veut l’entendre que les manifestations sont organisées par la Russie, mais plus personne ne veut croire Washington, même plus ses sbires ukrainiens.

Les rapports d’information russes ont identifié des mercenaires américains parmi la force armée de Kiev qui a été envoyée pour réduire la protestation en Ukraine orientale. Un membre du parti néo-nazi Patrie à l’assemblée de Kiev a appelé à faire fusiller les manifestants.

Toute violence envers les manifestants verra sûrement une intervention de l’armée russe et cela aura pour résultat le retour à la Russie de ses anciens territoires donnés à l’Ukraine par le parti communiste de l’URSS.

Avec Washington menaçant à tort et à travers, cela pousse l’Europe vers deux confrontations des plus désagréables et indésirables. Les européens ne veulent pas d’une guerre avec les Russes à cause d’un coup d’état de Washington à Kiev et les Européens comprennent bien que toutes réelles sanctions sur la Russie, si elles sont observées, auront de bien pires répercussions sur l’Europe. Au sein de l’UE, des disparités économiques grandissantes, un taux élevé de chômage et des mesures d’austérité draconniennes imposées aux membres les plus pauvres, ont produit de grosses tensions. Les Européens ne sont pas du tout d’humeur à supporter l’impact d’un conflit avec la Russie orchestré par Washington. Tandis que Washington propose la guerre et le sacrifice aux Européens, la Russie et la Chine offrent le commerce et l’amité. Washington fera de son mieux pour garder les politiciens européens qu’il a acheté dans la ligne du parti de ses politiques, mais l’inconvénient pour l’Europe de demeurer avec Washington est maintenant bien plus grand.

A bien des égards, Washington émerge maintenant de manière très duplicite aux yeux du monde, fourbe et totalement corrompu. Un procureur de la Securities and Exchange Commission (NdT: la SEC de Wall Street, le soi-disant “sheriff” de la finance américaine), James Kidney a profité de son départ à la retraite pour révéler que des gens plus hauts placés ont mis au placard ses accusations et enquêtes sur Goldman Sachs et autres banques “trop grosses pour se planter”, parce que ses patrons à la SEC n’étaient pas concentrés sur la justice mais “sur l’acquisition de boulots hautement payés après la fin de leur temps dans l’administration” en protégeant les banques de toutes poursuites pour leurs actions illégales. http://www.counterpunch.org/2014/04/09/65578/

L’agence américaine internationale pour le développement, l’USAID, a été prise la main dans le sac d’essayer d’utiliser des médias sociaux pour renverser le gouvernement de Cuba. http://rt.com/news/cuba-usaid-senate-zunzuneo-241/

Cette audacieuse irresponsabilité survient en plus du scandale de l’espionnage de la NSA, de la publication du rapport d’enquête du journaliste Seymour Hersch sur l’attaque au gaz sarin en Syrie qui était en fait une attaque fausse-bannière de l’OTAN par son membre de la Turquie afin de justifier une attaque militaire des Etats-Unis sur la Syrie, de Washington forçant l’avion du président bolivien Morales d’attérir pour le fouiller (NdT: dans la “chaleur de l’affaire Snowden et du scandale de la NSA), des armes de destruction massive que soi-disant possédait Saddam Hussein, de l’abus dans l’utilisation de la résolution sur la zone d’interdiction aérienne en Libye pour effectuer une attaque militaire sur ce pays et on en passe et des meilleures. De fait, Washington a tellement détruit la confiance des autres pays dans le jugement et l’intégrité du gouvernement américain que le monde a perdu toute croyance dans le leadership des Etats-Unis. Washington est aujourd’hui réduit à proférer sans cesse des menaces et à corrompre et se présente de manière accrue comme un petit caïd de cour de récrée.

Les coups de marteau que Washington s’est infligé à lui-même commencent à se faire sentir. Le plus sérieux coup de tous est qu’il commence à être compris partout, que la théorie du complot barjot concoctée par Washington en ce qui concerne les attentats du 11 Septembre 2001 est fausse. Un très grand nombre d’experts indépendants ainsi que plus d’une centaine de personnels des premiers secours qui étaient sur place, ont contredit tous les aspects de la théorie du complot absurde de Washington. Plus aucune personne avisée ne croit que quelques Saoudiens, incapables de piloter, agissant sans aucune aide de services de renseignement, ont mis en échec total la sécurité nationale de l’état, ont floué non seulement les 16 agences de renseignement américaines, mais aussi les agences de renseignement de l’OTAN et d’Israël.

Rien n’a fonctionné le 11 Septembre 2001. La sécurité des aéroports a foiré 4 fois en une heure, plus en une heure que dans toutes les 116 232 heures combinées du XXIème siècle. Pour la première fois de son histire, l’armée de l’air a été incapable de faire décoler ses intercepteurs. Pour la première fois de l’histoire, les contrôleurs aériens ont perdu quatre appareils pendant une heure sans rien rapporter. Pour la première fois de l’histoire, des incendies de courtes durées et à basse température sur quelques étages seulement ont causé de tels dégâts structurels à l’acier que les bâtiments se sont effondrés. Pour la première fois dans l’histoire, 3 grattes-ciel sont tombés essentiellement à la vitesse de la chute libre sans le bénéfice de démolition contrôlée en dessous pour enlever la résistance à l’effondrement.

Les deux-tiers des Américains ont cru cette histoire de barjot. La gauche y a cru, parce qu’elle y a vu l’histoire des opprimés se vengeant de l’empire du mal américain. La droite y a cru, parce qu’elle l’a vu comme les musulmans diabolisés frappant la bonté de l’Amérique. Le président de l’époque George W. Bush avait très bien exprimé la vision de la droite: “Ils nous haïssent pour notre liberté et notre démocratie”.

Mais personne d’autre ne l’a cru, de tous sûrement pas les Italiens. Ceux-ci ont été informés quelques années auparavant des évènements fausse-bannières organisés par leur gouvernement quand leur président révéla la vérité au sujet de l’Opération Gladio. Celle-ci fut une opération gérée par la CIA et les services de renseignement italiens pendant la seconde moitiè du XXème siècle. Des bombes explosèrent tuant des femmes et des enfants européens pour en faire porter la responsabilité aux communistes et ainsi éroder le soutien des peuples aux partis communistes alors florissants.

Les Italiens furent parmi les premiers à faire des présentations vidéo défiant l’histoire à dormir debout de Washington sur le 11 septembre. Le défi ultime vint avec ce reportage de 1h45 intitulé; “Zéro”, que vous pouvez visionner ici:

http://www.youtube.com/watch?v=QU961SGps8g&feature=youtu.be

Zero fut produit en tant que film d’enquête sur le 11 septembre par l’entreprise italienne Telemaco. Des gens célèbres apparaissent dans le film ainsi que bon nombre d’experts, ensemble ils réfutent et prouvent comme fausse chaque assertion faite par le gouvernement américain concernant les attentats.

Le film fut montré au parlement européen.

Il est impossible pour quiconque visionne ce film de croire un mot de l’explication officielle des attentats du 11 septembre.

La conclusion est très difficile à éviter, que des éléments du gouvernement américain ont fait exploser (imploser) trois grattes-ciel de New York afin de pouvoir détruire l’Irak, l’Afghanistan, la Libye, la Somalie, la Syrie, l’Iran et le Hezbollah et de pouvoir lancer l’agenda néoconservateur de l’hégémonie mondiale des Etats-Unis.

La Chine et la Russie ont protesté mais ont accepté la destruction de la Libye alors même que cela était à leur détriment ; mais l’Iran est devenu la ligne rouge à ne pas franchir. Washington a été bloqué, alors Washington a décidé de causer des problèmes majeurs à la Russie par le moyen de l’Ukraine afin de distraire la Russie des agendas de Washington ailleurs.

La Chine n’était pas sûre de la marche à suivre entre ses surplus commerciaux avec les Etats-Unis et l’expansion de son l’encerclement par Washington avec ses bases aériennes et navales. La Chine en est arrivée à la conclusion qu’elle a le même ennemi que la Russie: Washington.

Une de ces deux choses est très probable: soit le dollar sera abandonné et sa valeur va chuter, mettant ainsi fin au statut de super-puissance de Washington ainsi à la menace pour la paix mondiale, ou Washington va mener ses marionnettes à un conflit militaire majeur contre la Russie et la Chine. Le résultat d’une telle guerre sera bien plus dévastateur que l’effondrement du dollar.

Publicités

17 Réponses to “Résistance politique: Fin de l’empire ou fin du monde ?… (Paul Craig Roberts)”

  1. Quoiqu’il arrive,ce ne sera pas la fin du monde;mais plutot la fin de la pseudo humanité et surtout de son système pourri,car il y aura probablement des rescapés.

  2. Mouais mais non,
    je ne crois pas à un conflit sino-américain : c’est bonnet blanc et blanc bonnet.
    Trop d’interconnexions économiques et financières et en vérité, même système : le capitalisme d’état chinois et son armée d’esclaves est américano-compatible.
    Du gros business vs gros business ou phagocytage de l’un par l’autre.
    Au beau milieu on trouve le totalitarisme européen, et à côté le russe.
    Reste pas bézef de coins cool sur cette planète, mais une chose est sûre, c’est l’espèce humaine contre ce système et curieusement, la disparition signera la fin de l’autre.

  3. JBL1960 Says:

    Comme avait dit Max Keiser lors d’une interview : Oblabla s’est cramé, tout seul, les poils autour du nombril ! Cela m’avait fait rire et c’est bien imagé non ? La tentative des Zuniens afin de déclencher n’importe quoi en Ukraine est tout de même très pathétique… J’espère qu’ils n’y arriveront pas car alors ils auront réussi, malgré tout, à déclencher l’Armageddon pour tout reconstruire à leur image. Et ça, c’est précisément le scénario du pire. A suivre de très très près. Merci R71 pour les traductions de Paul Craig Roberts ce type est très fort et perso, ça me parle. A+

    • Il y a pas mal de personnes qui font des analyses pertinentes de la situation mondiale, géopolitique, même si nous ne sommes pas en général du même « bord politique », nous pédalons a priori dans la même direction. Ce qui nous interpelle le plus chez Paul Craig Roberts, c’est que le gars a été un des vice ministres des finances et du budget de Ronald Reagan dans les années 80… Il a été au cœur de ce qui a été appelé les « reaganomics » qui était du thatchérisme néo-libéral à la sauce yankee et aujourd’hui, en fait depuis une bonne dizaine d’années, il a compris certaines choses et a les cojones de le dire tel quel… Depuis un peu plus d’un an il a même carrément enlevé les gants et boxe le système à poings nus…
      C’est un « économiste », qui croit dans les « marchés », invention humaine pathétique, oligarchique et criminelle à terme et nous ne serions pas d’accord avec ses solutions au problème sociétal, parce qu’il ne remet pas en cause le capitalisme, mais une « forme » de capitalisme, alors que c’est l’ensemble du système qui est à balancer une fois pour toute ; mais en ce qui concerne la fange et le crime politiques ambiant… nous pédalons dans le même sens… c’est un homme respectable, qui essaie de corriger le tord fait. Il est une des voix incontournables de la dissidence au Nouvel Ordre Mondial.

  4. JBL1960 Says:

    Tout à fait, et le fait qu’il ait « changer d’attitude » comme vous le préconisé dans l’E.R.R.E.U.R. montre bien qu’il sera capable in fine de reconsidérer sa croyance dans les « marchés ». Enfin, espérons-le car non seulement il est respectable mais ses analyses sont tellement percutantes. Elles sont de véritables coup de butoir au N.O.M. et ça, ça vaut de l’or, non ?

  5. Human_Iste Says:

    Excellent article. Tu as déjà pensé à le mettre sur agoravox ? Même si c’est une traduction, je pense que ça vaut vraiment le coup. (Tu auras beaucoup plus de retour et ça fera une vitrine pour ton blog.)

  6. Je vois plutôt le plan des illuminés se dérouler comme prévu.
    Ordo ab Chao profitant à la mise en place d’un G2 USA-EU.
    L’Empire ne demande qu’à s’étendre. Les tireurs de ficelles ont le monde comme terrain de jeu.

    • Juste… c’est bien pour cela que nous disons depuis très longtemps: IL N’Y A PAS DE SOLUTIONS AU SEIN DU SYSTEME… Il en faut en sortir, dire NON et créer le contre-pouvoir autogestionnaire confédéral. Tout le reste n’est que pisser dans un violon.

  7. Ramener les USA et leur petit copain ségrégationniste qu’est Israël à l’âge de pierre, sera un bienfait pour la paix das le monde.

    Quand on nous parle des agissements de Poutine en cachant ceux des deux pays cités plus haut, j’appelle cela de la désinformation.

    Le pire, ce sont nos élites qui, en étant à la soldes des deux emmerdeurs mondiaux, trahissent ouvertement la FRANCE.

    • C’est plus profond que çà à notre sens: nos « élites » auto-proclamées franchouillardes ne sont pas à la solde des Etats-Unis et d’Israël, elles sont à la solde de la finance qui a tout assujetti. Les états-nations n’existent plus ! Elles ne sont que des outils géopolitiques pour faire avancer l’agenda des « maîtres » de la City de Londres et de sa succursale de Wall Street. Les Etats-Unis, la GB, Israël, la France etc.. en tant que prétendues « nations » n’ont plus aucune marge de manœuvre décisionnaire, AUCUNE ! Les « politiques » mises en place ne le sont que parce qu’elles servent les intérêts de la consolidation monopoliste des banksters, le jour où ils n’auront plus besoin de leurs coquilles de protection, elles seront larguées en rase campagne. Le sionisme est un outil de domination coloniale, le jour où ils aura rempli son rôle, les banksters largueront Israël en rase campagne comme une vielle chaussette, sans même cligner des yeux. Il faut comprendre qu’ils n’agissent que par pur intérêt de caste et sont sans scrupules.
      Rien ne changera jamais tant que nous, les peuples ne court-circuitons pas cette mascarade criminelle et mettions un terme définitif aux institutions et au carcan centralisateur, coercitif et inégalitaire.
      L’heure des confédérations des associations libres arrive…

      • Oui, je sais bien que dans le monde, ce sont les financiers, banquiers, spéculateurs et autres qui gouvernent, y compris le sionisme.

        Mais quand un pays, le nôtre, met en place des lois qui sont liberticides, pro-juives (religion) et dont des députés (une centaine) chantent l’hymne national de ce pays THÉOCRATIQUE (ce que beaucoup de gens ont oublié), que des représentants de l’état Français se disent ouvertement pour ce pays, là, désolé, c’est de la haute trahison !

        Quand la « justice » de notre pays condamne un humoriste pour un petit rien alors qu’un individu infréquentable comme Jacques Attali sort froidement, et sans la moindre intervention de la justice, qu’il faudrait un gouvernement mondial à Jérusalem et que les non-juifs ne sont pas des êtres humains (il l’a bien lu, le Talmud !) QUI mettra-t-on en prison la prochaine fois ?
        Oui, nous sommes à la botte de ces deux pays.

        Et pourquoi l’écrivain Jacob Cohen a vu sa plainte non prise en compte après ses agressions par le mouvement fasciste LDJ ?
        Comment cette milice, ainsi que le BETAR, peuvent-ils commettre des agressions voir des crimes e FRANCE alors qu’ils sont interdit en Israël ?

        On a fusillé Mata Hari pour moins que cela.

        • comme quoi la tactique du « cheval de Troie », même si mythologique, fonctionne.
          Il est temps d’arrêter de pointer du doigt, il est temps d’agir unis et de reprendre la barre du bateau ivre, c’est au peuple de diriger le navire. Dans une mutinerie, l’équipage démet le capitaine et ses adjoints de leurs fonctions et prend en charge le navire. Cela se passe généralement sans effusion de sang et pourvu que l’équipage autogère le navire sans rétablir de chaîne de commandement autocrate et coercitive, tout se passe pour le mieux…
          Nous sommes tous des Fletcher en puissance !…

          • Quand j’en parle autour de moi, j’entends toujours les mêmes excuses : « j’y comprends, rien », « ça me prend la tête », ‘c’est pas mon problème, j’ai un bon boulot », ‘tu vas connaître le même sort que Deudonné à force de l’ouvrir ! », etc…

            Qui se souvient de ce qu’à écrit Martin Niemöller ?
            Pas grand monde, hélas…

            • Oui, on sait… frustrant et parfois décourageant, mais savoir qu’on œuvre pour le bien de tous et qu’on est du bon côté de l’histoire aide à persévérer…
              La réalité est que pour 10 neuneus bougons indifférents à leur mise en esclavage, on touche 1 ou 2 personnes parfois qui commence à sortir de leur torpeur, à réfléchir, à douter et à rechercher, on ne connait JAMAIS vraiment l’impact de notre action, c’est pour cela qu’il faut continuer contre vents et marées. En fait, il ne faut pas « l’ouvrir » tout le temps mais à bon escient, il faut rechercher la qualité et non pas la quantité dans la diffusion du message, on s’épuise aussi moins avec souvent plus de satisfactions et moins de frustrations, ce qui a pour effet de relancer la motivation… Cocktail gagnant ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s