BALEINE D’AVRIL !!…

Les baleines ont gagné ! Le tribunal international décide que la chasse à la baleine japonaise dans l’océan austral n’est pas à des fins scientifiques

 

Sea Shepherd

 

1er Avril 2014

 

url de l’article:

http://www.seashepherd.org.au/news-and-media/2014/04/01/the-whales-have-won-icj-rules-japans-southern-ocean-whaling-not-for-scientific-research-1592

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

 

Dans une victoire époustoufflante pour les baleines, la Cour Internationale de Justice de la Hague a annoncé sa décision contraignante aujourd’hui dans l’affaire référence de l’Australie contre le Japon, décidant que le programme baleinier japonais JARPA II dans l’Antarctique n’a pas de buts scientifiques et a ordonné que tous les permis et autorisations donnés au JARPA II soient révoqués. La nouvelle a été célébrée et applaudie par la Sea Shepherd Conservation Societies USA, etAustralie, qui sont toutes deux directement intervenues contre les baleiniers japonais dans l’océan austral.

Représentant Sea Shepherd au tribunal opur entendre le verdict historique, se tenait le capitaine Alex Cornelissen, le directeur exécutif de Sea Shepherd Global et Geert Vons, directeur de Sea Shepherd Netherlands. Ils étaient accompagnés par le conseil juridique hollandais de Sea Shepherd Global.

L’affaire contre le Japon est passée devant le tibunal en Juillet de l’an dernier afin de décider si le Japon violait ses obligations internationales en implémentant son programme “de recherche” baleinier du JARPA II dans l’océan austral et pour demander au Japon de cesser ce programme et révoquer tous les permis accordés jusqu’à ce que le Japon puisse assurer que ses opérations soient conformes avec le droit international.

Dans un vote de 12 contre 4, le tribunal a décidé que les permis et autorisations délivrés par le Japon pour son programme baleinier n’étaient pas pour la recherche scientifique comme défini par les règlementations de la Commission Baleinière Internationale (CBI). Le tribunal a ordonné que le Japon révoque tous les permis scientifiques donnés à JARPA II et ne délivre plus d’autres permis ni autorisations pour ce programme.

Avant le verdict, il y a eu quelques spéculations disant que le tribunal pourrait ne pas permettre la chasse aux espèces menacées comme les baleines à bosse et les “fin whales”, mais qu’il pourrait faire un compromis en autorisant la chasse à la baleine de Minke. Mais Sea Shepherd a toujours soutenu qu’indépendamment de l’espèce, aucune baleine ne devait plus être chassée et tout spécialement dans le sanctuaire de l’océan austral. Sanctuaire voulant dire “refuge, réserve naturelle” où les animaux sont protégés. Permettre le meurtre des animaux dans un sanctuaire officiellement désigné internationalement, c’est se moquer des accords internationaux faits par les pays qui ont établis ce sanctuaire en 1994. A cette époque, 23 pays soutenaient l’accord et le Japon fut le seul pays de la CBI à s’y opposer.

Même l’ambassadeur du japon aux Etats-Unis, Kenichiro Sasae a dit ceci lors d’une réunion publique à Los Angeles en 2013, réunion à laquelle participaient des représentants de Sea Shepherd USA: “En tant qu’individu, j’aime les baleines et si vous allez les voir, il n’y a aucune raison pour nous de tuer ce superbe animal. Mais c’est historique et politique, je dirai. Il y a un petit nombre de Japonais qui essaie de gagner cette bataille. Mais les citoyens japonais ne mangent plus de viande de baleine.” Dans cette même réunion, l’ambassadeur Sasae a déclaré que le Japon respecterait la décision du Tribunal International. Voir le transcript ci-dessous (en anglais):

Read the transcript here

Les équipages de volontaires internationaux de la Sea Shepherd Conservation Society ont été au front contre la flotte balienière dans les eaux hostiles et perdues de l’océan austral et ce pendant huit saisons, puis Sea Shepherd Australie a repris le flambeau ces deux dernières années et continuera à aller affronter les braconniers japonais dans l’Antarctique jusqu’à ce que nous puissions mettre un terme définitif à ces assassinats dans cette “zone de sécurité” désignée pour les baleines. Au fil des années, Sea Shepherd a été la seule organisation a intervenir internationalemennt contre le braconnage japonais et cette mascarade de soi-disant “recherche scientifique”, alors que les buts japonais étaient mis en question partout dans le monde. En fait, Sea Shepherd a été la seule chose se tenant entre les majestueuses baleines et les harpons des baleiniers, alors que ces espèces protégées internationalement, bon nombre d’entre elles enceintes, migraient au travers des eaux antarctiques chaque année.

“Avec la décision d’aujourd’hui, le tribunal international a pris une position juste et du bon côté de l’histoire pour protéger les baleines de l’océan austral et son sanctuaire baleinier ainsi que l’écosystème vital de l’Antarctique, c’est une décision qui a un impact sur la communauté internationale et les générations futures”, a dit le capitaine Alex Cornelissen de Sea Shepherd.

“Bien que les harpons japonais aient continuellement amené beaucoup d’espèces de baleines vers l’extinction, Sea Shepherd espère qu’à l’aune de la décision du tribunal, c’est la chasse à la baleine qui sera conduite définitivement dans les pages des livres d’histoire”, a t’il dit.

“Malgré le moratoire sur la chasse à la baleine commerciale, le Japon a continué de tuer des milliers de ces gentils géants des mers et ce dans un endroit où ils devraient être en totale sécurité”, a dit le fondateur de Sea Shepherd, le capitaine Paul Watson, “Sea Shepherd et moi-même, ainsi que des millions de personnes concernées dans le monde, espèrent certainement que le Japon honorera la décision de la cour internationale et laissera enfin les baleines en paix.”

“La décision du tribunal établissant la chasse à la baleine japonaise comme illégale justifie au plus haut point une décennie d’actions courageuses entreprises par le capitaine Paul Watson et ses équipages, “ a dit le président de Sea Shepherd Australie.

“Les gens célèbrent cette grande victoire à travers l’Australie, victoire acquise aussi grâce à Sea Shepherd et au très large soutien public australien pour la protection des baleines, ce qui a amené le gouvernement australien à conduire une action légale contre le Japon. Le PM australien Tony Abbott devrait dire au Japon: “Ne traversez plus jamais l’équateur avec des canons à harpon”, a continué le Dr. Brown.

“Ce résultat donne encore plus de crédit à Sea Shepherd pour avoir non seulement fait appliquer les lois fédérales australiennes, mais aussi les lois internationales en défencant le sanctuaire baleinier austral pour les baleines et pour les générations futures”, a dit Jeff Hansen, Managing Director de Sea Shepherd Australie.

Sea Shepherd Global va préparer ses navires pour retourner lutter dans l’océan austral en décembre 2014 si le Japon décidait d’ignorer le jugement. Si la flotte braconnière nippone retourne, Sea Shepherd sera là pour faire appliquer la décision du tribunal contre les baleiniers pirates du Japon.

Publicités

6 Réponses to “BALEINE D’AVRIL !!…”

  1. Enfin une décision qui va dans le bon sens;le sens de la nature.A faire respecter absolument.

    • Bon, cet article date de mars 2013, c’est à dire 4 mois avant même que l’Australie n’emmène e Japon à la cour internationale de la Hague. Cela fait 3 ans de rang que Sea Shepherd demande à l’Australie principalement mais aussi à la NZ, d’envoyer des vaisseaux de gardes-côtes ou de la marine pour faire respecter à la fois le moratoire, le sanctuaire antarctique et l’intégrité des eaux territoriales dont se fout royalement la flotte baleinière nippone en chassant partout…
      Les gouvernements australien et nz n’ont jamais envoyé de bateaux, mais ont poussé pour régler çà devant la cour internationale…
      Le Japon respectera t’il la décision de justice ? Il a toujours la possibilité de recréer une autre « programme scientifique », mais çà prendra du temps.
      De toute façon, si ces gugusses retournent dans l’Antarctique l’été (austral) prochain, Sea Shepherd sera là pour leur botter encore le cul !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.