Résistance politique: Referendum en Crimée.. La Russie droite dans ses bottes

La Russie réfute les accusations occidentales sur le referendum en Crimée

 

Press TV

 

14 mars 2014

 

url de l’article original:

http://www.presstv.ir/detail/2014/03/14/354687/russia-slams-west-over-crimea-vote/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La Russie a réfuté véhémentement les accusations de l’occident disant que le referendum à venir dans la région stratégique de Crimée en Ukraine, est illégal.

Le président russe Vladimir Poutine a réfuté les accusations au cours d’une conversation téléphonique avec le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon.

Le président russe a “souligné que la décision de procéder au referendum correspond totalement aux normes de la loi internationale et de la charte des Nations-Unies”, a annoncé le Kremlin vendredi.

A la suite de sa conversation téléphonique avec Poutine, Ban a dit aux journalistes que les deux côtés “ont discuté du besoin de travailler à une solution politique juste et durable” en Ukraine.

La situation et les émotions se sont durcies au sujet de ce referendum à venir en Crimée”, a dit Ban.

 “Ce en quoi je suis concerné est qu’il ne devrait pas y avoir de mesures et de décisions précipitées qui pourraient avoir un impact sur la souveraineté, l’unité et l’intégrité territoriale de l’Ukraine. Ceci a été mon message consistant en accord avec les provisions de la charte de l’ONU,” a dit la patron de l’ONU.

Vendredi, la Russie en a appelé à l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération Européenne (OSCE) pour qu’elle envoie des observateurs superviser le referendum de sécession dans la région de Crimée, ajoutant que la mission de l’OSCE devrait être approuvée par les leaders régionaux de la péninsule stratégique de la Mer Noire.

Le premier ministre de Crimée Sergueï Aksionov a dit jeudi que plus de 80% de la population de Crimée soutenait la sécession de l’Ukraine pour devenir une partie de la Fédération de Russie.

La Russie a déjà pris position et soutient le referendum, disant que le peuple de Crimée doit décider lui-même de son futur.

Quoi qu’il en soit, le nouveau gouvernement auto-proclamé pro-occidental de Kiev a averti qu’il ne laisserait partir la Crimée sous aucun prétexte, ajoutant que la région demeurerait partie du territoire ukrainien.

La Crimée est devenue le point de tension phare depuis que l’ancien président ukrainien Victor Ianoukovitch a été évincé du pouvoir le mois dernier suite à 3 mois de manifestations et d’émeutes dans les rues de Kiev et autres villes ukrainiennes.

L’Ukraine est bloquée par une crise politique depuis novembre 2013, lorsque Ianoukovitch ne signa pas un accord d’association avec l’Union Européenne et ce en faveur de liens plus étroits avec la Russie.

6 Réponses to “Résistance politique: Referendum en Crimée.. La Russie droite dans ses bottes”

  1. Doctorix Says:

    Ne pas confondre la Crimée avecla Bretagne ou la Corse (qui d’ailleurs seraient bien ennuyées par une sécession…).
    L’attribution de la Crimée à l’Ukraine s’est faite à la va-vite, à un moment où ça n’avait pas trop d’importance. Ca n’a rien d’historique. Et on n’a consulté personne.
    Mais c’est impressionnant de voir comme l’Occident se déchaîne contre un référendum (l’initiative la plus démocratique qui soit), comme le ferait n’importe quel dictateur.
    CQFD: nos dirigeants sont d’authentiques dictateurs.

    • Duc1950 Says:

      Effectivement,on peut poser la question:de quel coté sont les dictateurs dans ce conflit?Il me semble que la réponse est évidente.

    • Une preuve de plus s’il en fallait une. La plus belle chez nous: ce qu’ils ont fait du resultat du referendum populaire de 2005 sur la constitution esclavagiste de l’UE. Passage en force à l’assemblée des rats élus et un président qui déclare qu’il n’y aura plus jamais de referendum…
      Et après tout çà… Le Bidochon de base continue à aller voter, même si c’est de moins en moins… fascinant !
      Question: que fera Kiev et son régime fasciste avéré des résultats du referendum ? Ou plutôt que souffleront aux oreilles des pitres au pouvoir, leurs maîtres otanesques ?
      A suivre…

  2. Je suis entièrement de ton avis

  3. Il y a en effet de quoi être en colère : reconnaissance du gouvernement ukrainien non élu, refus d’un référendum populaire… Les mêmes qui tolèrent par exemple l’indépendance du Kosovo !
    De qui se moque t-on ?

Répondre à Résistance 71 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.