Déclaration des mouvements anarchistes russe, ukrainien et moldave sur la situation en Ukraine…

Nous l’attendions, elle est venue… Solidarité !

— Résistance 71 —

 

Déclaration anarchiste contre la guerre en Ukraine 
Guerre à la guerre ! Pas une goutte de sang pour la « nation » !

 

KRAS-AIT 
(Confédération révolutionnaire anarcho-syndicaliste, Russie), 
Fédération anarchiste de Moldavie (Moldavie), 
Fraction socialiste révolutionnaire (Ukraine), 
Internationalistes d’Ukraine, de Russie, 
de Lituanie, d’Israël et de Moldavie

 

mardi 4 mars 2014

 

url de l’article:

http://www.lavoiedujaguar.net/Declaration-anarchiste-contre-la

 

La lutte de pouvoir entre les clans de l’oligarchie en Ukraine menace de se transformer en conflit international armé. Le capitalisme russe tente d’utiliser la redistribution du pouvoir au sein de l’État ukrainien pour mettre en œuvre ses vieilles aspirations impériales et expansionnistes en Crimée et en Ukraine orientale, régions où il a d’importants intérêts économiques, financiers et politiques.

Dans le contexte de la prochaine crise imminente en Russie, le régime tente d’attiser le nationalisme russe afin de détourner l’attention de l’aggravation des problèmes socio-économiques des travailleurs : salaires et pensions de misère, démantèlement des soins accessibles, de l’éducation et d’autres services sociaux. Dans la tempête d’une rhétorique nationaliste et agressive, il est plus facile d’instaurer un État autoritaire et corporatiste fondé sur des valeurs réactionnaires et des politiques répressives.

En Ukraine, la crise politique et économique aiguë a conduit à exaspérer la confrontation entre les « nouveaux » et « vieux » clans oligarchiques, et a pour la première fois utilisé des formations ultranationalistes et ultradroitières pour réaliser un coup d’État à Kiev. L’élite politique de Crimée et d’Ukraine orientale n’a pas l’intention de partager son pouvoir et ses propriétés avec les nouveaux dirigeants de Kiev et se tourne vers le gouvernement russe pour avoir de l’aide. Des deux côtés, on a recours à l’hystérie nationaliste, respectivement ukrainien et russe. Il y a des affrontements armés et effusion de sang. Les puissances occidentales ont leurs propres intérêts et leurs propres aspirations, et leur intervention dans le conflit pourrait mener à une troisième guerre mondiale.

Ces messieurs des différentes cliques belligérantes nous poussent, comme d’habitude, nous les gens ordinaires, les travailleurs salariés, les chômeurs, les étudiants, les retraités…, à nous battre pour leurs intérêts. Ils veulent nous saouler avec leur drogue nationaliste, nous pousser les uns contre les autres, nous faire oublier nos réels besoins et intérêts. Nous n’avons que faire de leurs « nations », alors que nous avons à régler d’autres problèmes urgents et vitaux : comment joindre les deux bouts dans ce système qu’ils ont instauré pour nous opprimer et nous réduire en esclavage.

Nous ne succomberons pas à l’intoxication nationaliste ! Qu’ils aillent en enfer avec leurs États et « nations », leurs drapeaux et leurs discours ! Ce n’est pas notre guerre et nous ne devons pas y participer et payer avec notre sang leurs palais, leurs comptes en banque et leurs plaisirs de s’asseoir dans les confortables fauteuils du pouvoir. Et si les messieurs de Moscou, Kiev, Lvov, Kharkov, Donetsk et Simferopol commencent cette guerre, notre devoir est d’y résister par tous les moyens !

Pas de guerre entre les « nations » ! Pas de paix entre les classes !

KRAS-AIT 
(Confédération révolutionnaire anarcho-syndicaliste, Russie), 
Fédération anarchiste de Moldavie (Moldavie), 
Fraction socialiste révolutionnaire (Ukraine), 
Internationalistes d’Ukraine, de Russie, 
de Lituanie, d’Israël et de Moldavie

Source du texte d’origine : 
aitrus.info

 

7 Réponses vers “Déclaration des mouvements anarchistes russe, ukrainien et moldave sur la situation en Ukraine…”

    • y a à boire et à manger chez zemour. Marrant de voir qu’aujourd’hui un conservateur bon teint, bien bourgeois comme zemour (c’est lui qui parle du XIXème siècle, restons-y…) fait figure de « subversif » dans le PAF.
      Pathétique non ??

  1. JBL1960 Says:

    Oui, je préfère lire et relire cet article édifiant que d’écouter Zemour. Remarquez comme dans les Merdias y z’essaient de semer le trouble en inscrivant 1 témoignage (rien qu’1) d’une personne lambda en Ukraine, pro… Ukaine… Pitoyable. Y veulent à tout prix nous vendre le NOM par n’importe quel moyen et aujourd’hui c’est par la guerre mondiale N° 3… J’ai les boules, alors je vais méditer au coin du feu en espérant que Poutine fera de même… A+

  2. bonjour,
    dans l’absolu je suis entièrement d’accord avec vous: « Pas de guerre entre les « nations » ! Pas de paix entre les classes ! » mais dans l’absolu seulement en ce qui concerne l’Ukraine et qui est pour le moins d’une extrême gravité .
    Il faut surtout se rendre compte en premier que rien n’y est simple, et j’ai le sentiment que dans ces « déclarations » se nichent quand même pas mal de propos simplistes qui me font douter de leurs origines, mais bon…

    Ça fait longtemps que je vous suis, et j’ai tout particulièrement aimé le travail que vous avez fait sur la traduction d’Antony Sutton.
    Il est hautement instructif de bien connaître cet épisode de l’Histoire, et de se rendre compte que ce qui se passe en Ukraine n’en est que la continuité.
    Les banquiers de Wall Street n’ont pas pu finir le boulot qui était de mettre la main sur l’URSS et sur toutes ses richesses. Leur but ultime était d’établir l’uni-polarité d’un Nouvel Ordre Mondial.

    Que la Russie s’effondre et ce seront les BRICS qui par effet de dominos suivront. Toute l’Amérique Latine suivra et redeviendra la « chasse gardée » des États Unis, et quant aux espoirs ensuite de lutter au moins pour un monde meilleur, ils risqueront sérieusement de s’envoler face à une telle hyper-puissance que plus rien ne pourra arrêter.
    Nous sommes dans une période clef de l’Histoire, un peu comme ont pu l’être les Résistants en 1940, de combattre une « PRIORITÉ ».
    Que Strekov par exemple soit nationaliste et admirateur du Tsar, je sais tout ça, et cela ne me gêne pas. Je vais souvent sur le site « the Saker » et je sais qu’il a de nombreux ennemis qui nous sont communs dont l’Empire Américano-Occidental n’en est pas un des moindres, et pour l’instant ça me suffit, car en cela il combat le fascisme.
    Ne pas avoir de « guide » de pensée devrait être aussi une priorité anarchiste, et « mettre « tout le monde dans le même panier » en est un de ces « guides de pensée », celui de la facilité.

    • oui, en ce qui concerne analyses et critiques du N.O.M et de l’oligarchie en place, il est vrai que la plus grande partie des médias alternatifs concordent. Mais lorsqu’il faut trouver des solutions une fois le système déboulonné, là réside le problème, comment unifier les peuples ?
      En ce qui nous concerne, c’est en essayant de faire comprendre au plus grand nombre possible qu’il n’y a pas de solutions au sein du système, qu’il n’y en a jamais eu et qu’il n’y en aura JAMAIS. A partir de là, il est important de comprendre qu’il faille construire le contre-pouvoir qui rendra le pouvoir au peuple, pour et par celui-ci, sans intermédiaire.
      Tout le reste n’est que pisser dans un violon, l’histoire le prouve encore et toujours…

      • Mais on est absolument d’accord!
        (quant au violon faut faire gaffe à ceux qui sont électriques…)
        Unifier les Peuples?
        Vaste, vaste sujet…
        Déjà, qu’unifier un peuple… »ce n’est pas de la tarte! »
        Sur ce point je parlerai plutôt de coopération, unification me fait trop penser à union…européenne.
        « D’autres Mondes sont possibles » avait un jour répondu à Daniel Mermet le sous-commandant Marcos en opposition si l’on veut de « Un autre Monde est possible ».
        À réfléchir…
        TOUT est bien évidemment dans un ou plusieurs « contre-pouvoirs » qui de fait annihileront toute tentative de prise de pouvoir, c’est le point essentiel.
        J’ai l’impression que tout doucement l’idée fait son chemin: par la décroissance et la proximité, la Constituante et la VIème république, et Étienne Chouard qui malgré un défaut (Soral) ne dit pas que des…bêtises loin de là, son idée de tirage au sort par exemple.
        Tiens j’ai trouvé ceci qui m’a bougrement intéressé (et qui par moments m’a fait rire aussi): le Hacking Social https://hackingsocialblog.wordpress.com/
        très cordialement.

        • Oui on aime bien Chouard, de loin le + pertinent de la dissidence médiatisée si on considère qu’il l’est un peu. En tout cas il est suivi et c’est très bien. Bon mec, sincère et droit.
          Nous ne croyons pas en une constitution étatique. Un charte confédérale modérant une confédération de communes libres, en revanche oui…
          l’état est oligarchique, coercitif et monopoliste par design. Penser qu’on puisse le changer par une constitution plus « citoyenne » est un leurre à notre sens, Chouard n’a pas encore « lâché prise », çà viendra à notre avis.
          Intéressant le blog en lien merci de l’avoir mis.
          Marcos fait partie de ces rares visionnaires, toujours une référence.
          et merci de nous suivre.
          Fraternellement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.