Ingérence occidentale en Ukraine: Les vautours du FMI envoyés à la curée…

Les vautours du FMI se précipitent pour piller l’Ukraine

 

Les mondialistes demandent “des réformes politiques” en retour de convertir l’Ukraine en leur dernier  esclave de la dette en date

 

Paul Joseph Watson


 

27 février 2014

 

url de l’article original:

http://www.infowars.com/imf-vultures-swoop-to-asset-strip-ukraine/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

A la suite d’un coup d’état piloté depuis l’occident,l e FMI ne perd pas beaucoup de temps pour envoyer ses vautours dépouiller l’Ukraine, en faisant une annonce d’assistance financière en retour de “réformes politiques”.

Faisant la première déclaration officielle du FMI suite à la crise (ukrainienne), la directrice du FMI Christine Lagarde a dit que des officiels du FMI seraient envoyés en Ukraine afin “de commencer à discuter avec les autorités ukrainiennes au sujet de quelles réformes seraient nécessaires et requises en échange d’un programme de prêt d’urgence”.  reports the Associated Press.

En d’autres termes, comme il l’a fait en Grèce, le FMI va tourner l’Ukraine en son dernier esclave de la dette (odieuse) en date, aidant ainsi les banques occidentales à piller le pays de ses biens et valeurs et de ses ressources naturelles tout en imposant des mesures d’austérité draconiennes sur la population afin de combler un trou de 35 000 milliards de dollars et de stopper le pays d’aller au défaut de paiement.

Tandis que les manifestants d’Euromaïdan ont peut-être été trompés pour penser qu’ils se battaient pour la “démocratie” en virant leur président élu, le type de “démocratie” pratiquée par le FMI en installant des technocrates non-élus et ne rendant compte qu’au FMI tout en volant la population hôte au moyen d’impôts très chers, de la vente au privé des infrastructures publiques et d’un fascisme douloureux de l’austérité, tout cela va faire passer le président Victor Iakounovitch pour un populiste, en comparaison.

En réalité, l’Ukraine ne fait que passer du contrôle d’une bande d’escrocs à un autre. Les riches oligarques qui ont bien profités des récompenses des ressources d’un pays riche vont maintenant s’en aller en Russie avec Iakounovitch, seulement pour voir leur position usurpée par les charognards du FMI qui vont de toute évidence augmenter le pillage en règle.

De plus, alors que le gouvernement Iakounovitch se satisfaisait de la corruption de sa branche  népotique, le FMI quant à lui, va imposer le genre de “réformes” qui va s’assurer que la souveraineté de l’Ukraine soit complètement éviscérée et que le pays demeure enchaîné fermement des fers de la dette mondialiste pour les décennies à venir.

Comme le journaliste d’enquête Greg Palast l’a documenté, cette méthode fait partie d’une formule testée et vérifiée qui veut que le FMI ait utilisé de temps en temps, afin une fois de plus d’absorber des nations au sein du Nouvel Ordre Mondial.

En Avril 2001, Palast a obtenu des documents fuités de la Banque Mondiale qui soulignaient le processus en quatre étapes du comment piller les nations de leur richesse et de leur infrastructure, le tout plaçant le contrôle des ressources dans les mains de l’élite banquière.

Une des étapes finale du processus, les “émeutes FMI”, détaillaient le comment les élites planifieraient des troubles publics prématurés qui auraient pour but de faire fuir les investisseurs et ainsi de causer la banqueroute des gouvernements.

“Ce vandalisme économique a son bon côté, pour les étrangers, qui peuvent dès lors sélectionner les biens à disposition à des prix défiant toute concurrence”, écrit Palast, ajoutant, “un schéma se dégage de tout cela ; il y a toujours des perdants évidents, mais les véritables gagnants semblent toujours être les banques occidentales et la trésorerie américaine.”

En d’autres termes, l’élite banquière crée l’environnement économique propice, augmentant les taux d’intérêt, tirant vers le haut les prix, la pauvreté, abaissant les standards de vie, ce qui précipite les troubles publics pour ensuite, comme une née de vautours, venir dévorer ce qu’il reste des biens du pays pour une bouchée de pain.

De la même manière que le ministère des affaires étrangères américain planifia le printemps arabe, avec quelques unes de ces mêmes personnes impliquées dans le mouvement Euromaïdan, qui entrainèrent les futurs leaders du printemps arabe sur la façon d’utiliser efficacement Facebook et Twitter et ce, des années avant que les manifestations ne commencent, la révolte ukrainienne était aussi complètement prévisible.

L’élite auto-proclamée a tant de succès pour dérouter les révoltes supposées de la base et les retourner en des actes gérés de changement de régime pour la raison que la révolte civile de masse est mathématiquement prévisible.

Comme l’explique Dilip D’Souza: “Il y a une recherche mathématique qui suggère un lien entre les prix de la nourriture et les mouvements d’émeutes et cette recherche a prédit de manière assez précise les troubles que nous avons vu autour du globe.”

La recherche a confirmé que lorsque l’index des prix fixés par la FAO de l’ONU monte au delà de 210, des troubles sociaux s’ensuivent assez rapidement dans les zones du monde les plus affectées. Les trois pays qui ont récemment souffert le plus de l’augmentation des prix ? La Thaïlande, le Vénézuéla et… l’Ukraine. Armés de cette vision, voilà comment des entités comme le FMI, le ministère des affaires étrangères et la ménagerie de ces ONG occidentales qui alimentent ou s’emparent des troubles autour du monde sont capables de saisir le contrôle du résultat.

Avec le FMI qui s’apprête à croquer une nouvelle nation souveraine, même avec la Russie tentant de déclencher une contre-révolution, les manifestants d’Euromaïdan feraient bien de lire l’histoire des nations qui vendent leur âme aux requins mondialistes de la dette et qui finissent par en payer un prix bien plus exorbitant qu’on pourrait l’imaginer.

5 Réponses vers “Ingérence occidentale en Ukraine: Les vautours du FMI envoyés à la curée…”

  1. A reblogué ceci sur raimanetet a ajouté:
    tryptique, trilogie, troika, troubles …

  2. JBL1960 Says:

    Et le Oblabla qui dit à Poutine : Attention… Ne fais rien… Sinon…
    Sinon quoi ? Comme en août 2013 avec l’attaque au gaz de la Syrie, qui fut un échec pour Oblabla (je ne parle même pas de Hollandouille) les revoilà, prêt à en découdre. Y’a rien à faire, enfin façon de parler, mais ils veulent la guerre à tout prix… C’est le moment de dire NON à tout ! Et l’autre là, la reine Christine du FMI… Non mais, elle a pas honte celle là ! Y me fatigue, grave… Mais, bon, c’est pas le moment de mollir ; « L’apocalypse c’est pour dans 2 minutes ?!? »… Merci R71 gardons la tête froide ; P’tain ça fait braire d’avoir raison, non ? A+

  3. Duc1950 Says:

    Vautours et requins forment un attelage à haut risque,et de plus,incompatible;ça ne fonctionnera pas éternellement,on commence à trouver des prèts « hors banques ».

  4. Par toutatis ! Says:

    Hoskins auteur du livre « Cycle de guerre – Cycle de paix »

    Hoskins explique comment révolutions, régicides et l’émancipation des esclaves sont faites pour sécuriser les emprunteurs potentiels.
    Quand les Noirs ont été libérés après la guerre civile des USA, ils sont devenus redevables et ont dû devenir des métayers, toujours collés à la terre.

    Les esclaves ne sont pas libérés pour des raisons humanitaires, désolé, mais pour que les prêteurs peuvent avoir un peu plus de clients.

    Lorsque les pays sont vaincus dans la guerre, ils doivent emprunter de l’argent, et le système veut des gens qui ne refuseront pas les prêts.
    C’est ce qui est arrivé à Napoléon Bonaparte, Jefferson Davis de la Confédération , Maximilien du Mexique, Nicolas II de Russie, Mussolini, Hitler , les dirigeants militaires du Japon et Ngo Dinh Diem du Vietnam.

    Ukraine : pays vaincu ? Surveillons son endettement alors.

  5. ASSOUA Says:

    UKRAINE Laurent Fabius avoue le coup d’Etat monté avec l’Allemagne et la Pologne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :